Revoir un programme tv en replay et en streaming
Voir en replay sur BFMTV
BFMTV Diffusion Diffusé le 01-08-16 Durée :
  • aucun (0 vote) Note : -/5 | 2 vues
    Votre avis :
    • Bof
    • Moyen
    • Pas mal
    • Bien
    • Excellent !

    Autres programmes :
    Résumé

    Après les attentats de Nice, l'assassinat du père Jacques Hamel, Manuel Valls a appelé à reconstruire l'islam de France. Dans une tribune au JDD, il appelle à "repenser complètement la formation des imams et des aumôniers". Anouar Kbibech s'est exprimé ce lundi à la sortie d’une rencontre avec Bernard Cazeneuve. Il a assuré que son organisation s’était déjà mobilisée dans la "lutte et la prévention de la radicalisation". Le CFCM s'est également engagé pour une nouvelle "formation des imams", leur but étant de bâtir un contre-discours pour démonter l'argumentaire des jihadistes. Quant au ministre de l'Intérieur, il a évoqué de son côté "une volonté de garantir la totale transparence dans le financement des mosquées". Il a, par ailleurs, annoncé la fermeture d'une vingtaine de mosquées et de salles de prière. - Avec: Anouar Kbibech, le président du Conseil français du culte musulman. - BFM Story, du lundi 1er août 2016, présenté par Alain Marschall, sur BFMTV.

    BFM Story (508 vidéos)
    Après les attentats de Nice, l'assassinat du père Jacques Hamel, Manuel Valls a appelé à reconstruire l'islam de France. Dans une tribune au JDD, il appelle à "repenser complètement la formation des imams et des aumôniers". Anouar Kbibech s'est exprimé ce lundi à la sortie d’une rencontre avec Bernard Cazeneuve. Il a assuré que son organisation s’était déjà mobilisée dans la "lutte et la prévention de la radicalisation". Le CFCM s'est également engagé pour une nouvelle "formation des imams", leur but étant de bâtir un contre-discours pour démonter l'argumentaire des jihadistes. Quant au ministre de l'Intérieur, il a évoqué de son côté "une volonté de garantir la totale transparence dans le financement des mosquées". Il a, par ailleurs, annoncé la fermeture d'une vingtaine de mosquées et de salles de prière. - Avec: Anouar Kbibech, le président du Conseil français du culte musulman. - BFM Story, du lundi 1er août 2016, présenté par Alain Marschall, sur BFMTV.

    Écrire un commentaire

    En cliquant sur le bouton 'Publier', j'accepte la charte TV-replay.

    Les derniers programmes JT - Infos mis en ligne

    • JT - Infos

      TV5MONDE le journal afrique

      EDITION DU 27/02/2017

      aucun (0 vote) Votre vote
      Commenter
      Voir en replay sur TV5 Monde

      Ce programme ne peut pas être
      ajouté pour le moment

    • JT - Infos

      Grand Angle

      Présidentielle 2017: la campagne sera-t-elle violente ?

      aucun (0 vote) Votre vote
      Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      À moins de deux mois du premier tour, le ton se durcit. François Fillon a dénoncé la "passivité" du gouvernement face aux "violences" survenues en marge de la campagne présidentielle. Le Premier ministre Bernard Cazeneuve a immédiatement réagi en estimant que ces propos n'étaient "pas responsables". François Hollande a aussi répondu aux attaques de Marine Le Pen à l'encontre des fonctionnaires. En effet, la candidate du FN, dont le camp est au coeur de plusieurs enquête judiciaires, avait appelé la veille les magistrats à "ne pas contrecarrer la volonté du peuple". "Je n'accepterai jamais que l'on puisse mettre en cause les fonctionnaires dans notre République République au prétexte qu'ils appliquent la loi et qu'ils font en sorte que la justice puisse travailler", a répondu le président. - L'analyse de Gilles Finchelstein, directeur général de la Fondation-Jean Jaurès. Et Maurice Szafran, éditorialiste à Challenges. - Grand Angle, du lundi 27 février 2017, présenté par Jean-Baptiste Boursier, sur BFMTV.

      Ce programme ne peut pas être
      ajouté pour le moment

    • JT - Infos

      Grand Angle

      Présidentielle 2017: le ton se durcit (2/2)

      aucun (0 vote) Votre vote
      Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      À moins de deux mois du premier tour, le ton se durcit. François Fillon a dénoncé la "passivité" du gouvernement face aux "violences" survenues en marge de la campagne présidentielle. Le Premier ministre Bernard Cazeneuve a immédiatement réagi en estimant que ces propos n'étaient "pas responsables". François Hollande a aussi répondu aux attaques de Marine Le Pen à l'encontre des fonctionnaires. En effet, la candidate du FN, dont le camp est au coeur de plusieurs enquête judiciaires, avait appelé la veille les magistrats à "ne pas contrecarrer la volonté du peuple". "Je n'accepterai jamais que l'on puisse mettre en cause les fonctionnaires dans notre République République au prétexte qu'ils appliquent la loi et qu'ils font en sorte que la justice puisse travailler", a répondu le président. - Pour en parler: Thierry Arnaud, chef du service politique de BFMTV. Et Cécile Cornudet, éditorialiste politique aux Échos. - Grand Angle, du lundi 27 février 2017, présenté par Jean-Baptiste Boursier, sur BFMTV.

      Ce programme ne peut pas être
      ajouté pour le moment