Revoir un programme tv en replay et en streaming
Voir en replay sur Public Sénat
Public Sénat Diffusion Diffusé le 05-06-09 Durée : 44min
  • aucun (0 vote) Note : -/5 | 0 vue
    Votre avis :
    • Bof
    • Moyen
    • Pas mal
    • Bien
    • Excellent !

    Autres programmes :
    Résumé

    Déclarations provocatrices à l'encontre d'Israël, soutien à des mouvements radicaux comme le Hezbollah et le Hamas, ou encore recours au terrorisme. L'Iran des mollahs fait peur. Et la politique extérieure menée par Téhéran depuis l'avènement de la république islamique en 1979 n'a fait que renforcer son isolement sur la scène internationale. Engagé dans un bras de fer avec l'Occident sur son programme nucléaire, frappé d'embargos successifs et de multiples sanctions, l'Iran a pourtant l'ambition de devenir une puissance incontournable du Moyen-Orient. Quels sont ses atouts ? L'élection présidentielle du 12 juin va-t-elle changer la politique extérieure de Téhéran ?

    Paroles du monde (64 vidéos)
    Déclarations provocatrices à l'encontre d'Israël, soutien à des mouvements radicaux comme le Hezbollah et le Hamas, ou encore recours au terrorisme. L'Iran des mollahs fait peur. Et la politique extérieure menée par Téhéran depuis l'avènement de la république islamique en 1979 n'a fait que renforcer son isolement sur la scène internationale. Engagé dans un bras de fer avec l'Occident sur son programme nucléaire, frappé d'embargos successifs et de multiples sanctions, l'Iran a pourtant l'ambition de devenir une puissance incontournable du Moyen-Orient. Quels sont ses atouts ? L'élection présidentielle du 12 juin va-t-elle changer la politique extérieure de Téhéran ?

    Écrire un commentaire

    En cliquant sur le bouton 'Publier', j'accepte la charte TV-replay.

    Les derniers programmes Paroles du monde

    Les derniers programmes Magazines mis en ligne

    • Magazine

      C dans l'air

      Loi travail : Pénicaud dans la tourmente

      aucun (0 vote) Votre vote
      C dans l'air (5 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur France 5
      Muriel Pénicaud, ministre du Travail, avait déjà été mise en cause après des révélations sur la violation présumée des règles de concurrence lors de l’organisation d’une soirée à Las Vegas lorsqu’elle était à la tête de la société Business France. Jeudi, l’Humanité révèle une seconde affaire la concernant, alors même que la loi sur la moralisation de la vie publique est en discussion à l’Assemblée nationale. En 2013, Muriel Pénicaud, alors directrice des ressources humaines chez Danone, aurait profité d’un plan social dans l’entreprise pour vendre ses stock-options, et réaliser une plus-value d’1,13 millions d’euros.  L’opération, a priori  réalisée en toute légalité, soulève une question de moralité pour la ministre en charge d’une des réformes phares du quinquennat. Au-delà de l’accusation portée contre Muriel Pénicaud, cette annonce pourrait fragiliser sa relation avec les syndicats alors qu’elle avait été présentée comme une ministre experte en dialogue social. Les syndicats, en pleine négociation, commencent d’ailleurs à critiquer les multiples rencontres réalisées avec le gouvernement Macron pour discuter de la loi Travail : « on n’a jamais eu de texte sous les yeux» explique Fabrice Angéi, secrétaire confédéral de la CGT, à Libération. Ce syndicat a d’ailleurs déjà prévu une journée de grève et de manifestation le 12 septembre prochain.Les sénateurs ont, eux, validé jeudi le projet de loi autorisant le gouvernement à procéder par ordonnances dans le cadre de la loi Travail. Mais de vives critiques ont visé les mesures concernant l’assouplissement du CDD et le CDI chantier, que beaucoup considèrent comme une précarisation de l’emploi. Au sein du groupe LREM, de légères dissidences commencent également à apparaitre. Mardi soir, 273 députés de la majorité ont en effet voté contre l’avis du gouvernement l’amendement de Véronique Rabault (PS). Il réclamait l’interdiction de la rémunération des collaborateurs parlementaires par les lobbys.Plusieurs mesures de cette nouvelle loi Travail sont inspirées de la loi El Khomri, comme celle concernant le référendum d’entreprise que nos journalistes décrypteront ce soir. Depuis la loi El Khomri, même les syndicats minoritaires peuvent organiser un referendum parmi les salariés, Emmanuel Macron souhaiterait étendre ce droit à l’employeur qui pourrait initier à son tour des referendums au sein de l’entreprise.Les casseroles de Muriel Pénicaud entacheront-elles la loi qu’elle porte à l’Assemblée ? Les députés LREM vont-ils voter selon l’avis du gouvernement ? Comment l’opposition fera-t-elle entendre sa voix dans les débats ?   Invités :  - Jérôme FOURQUET, de l’institut de sondages IFOP - Virginie LE GUAY, rédactrice en chef adjointe au service politique de Paris Match - Mathilde LEMOINE, économiste, professeure à Sciences Po - Bernard VIVIER, directeur de l'Institut supérieur du travail  
    • Magazine

      24 heures en questions

      Replay 24 Heures en Questions du 27 juillet 2017

      Voir en replay sur LCI
      Retrouvez le replay de l'émission d'Yves Calvi, 24 heures en questions, du 27 juillet 2017 diffusée sur LCI. Avec ses experts, ils approfondiront le fait d’actualité du jour. L’émission proposera également des débats et des reportages.
    • Magazine

      Confessions intimes

      Confessions intimes du 28 juillet 2017 - episode 59  

      aucun (0 vote) Votre vote
      Confessions intimes (8 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur NT1
      " JE SUIS AMOUREUSE DE MON IDOLE "A 48 ans, Pascale voue un culte au chanteur Claude Barzotti. A tel point qu'aujourd'hui elle est  encore célibataire et sans enfant car le chanteur, selon ses propres mots, occupe toute la place dans son cœur et dans sa vie. Elle est amoureuse de lui et espère un jour finir ses jours avec lui. Sa sœur, Annie, ne la comprend absolument pas. Elle s'inquiète même de la voir passer à côté de sa vie. Pour la faire réagir, elle va l'accompagner à un concert de Barzotti, elle espère lui montrer que son idole est proche de tous ses fans et qu'elle n'a pas de place privilégiée dans son cœur. Pour aider Annie, nous avons organisé une rencontre en loge avec Barzotti. Face à son idole, Pascale lui fera-t-elle sa déclaration d'amour? Et comment le chanteur va-t-il réagir?" JE VEUX ME LIBERER DE MES COMPLEXES "A 33 ans Nina n'accepte pas ses rondeurs. En couple avec Kévin depuis 8 ans, elle ne comprend pas comment son homme peut l'aimer avec ses kilos en trop. Elle pense être un fardeau dans la vie quotidienne. Une simple sortie en ville est un cauchemar pour elle au point qu'elle préfère l'écourter. Un comportement que son compagnon subit sans trop rien dire. Il aimerait tant que sa douce se libère de ces complexes. Pour cela, Nina a décidé de faire un concours de miss ronde. Elle va devoir défiler devant tout un jury et assumer ses rondeurs aux yeux de tous. Soutenue par Kévin et sa famille, Nina attend beaucoup de ce challenge pour vivre plus sereinement." JE VIS SOUS LA HAUTE SURVEILLANCE DE MON HOMME "