Revoir un programme tv en replay et en streaming
Voir en replay sur Public Sénat
Public Sénat Diffusion Diffusé le 06-12-11 Durée : 2h29min
  • aucun (0 vote) Note : -/5 | 0 vue
    Votre avis :
    • Bof
    • Moyen
    • Pas mal
    • Bien
    • Excellent !

    Autres programmes :
    Résumé

    Le 6 décembre, les sénateurs poursuivent le projet de loi de finances pour 2012 (PLF 2012). Le 29 novembre, la commission des Finances du Sénat a supprimé la journée de carence pour les fonctionnaires lors d'un arrêt maladie qui était souhaitée par le gouvernement. Selon Nicole Bricq, rapporteure générale de la commission des Finances, «les salariés du public, notamment ceux qui sont les moins bien rémunérés, subiraient une perte de salaire avec le risque que certains renoncent à leur congé maladie».

    Séance (1107 vidéos)
    Le 6 décembre, les sénateurs poursuivent le projet de loi de finances pour 2012 (PLF 2012). Le 29 novembre, la commission des Finances du Sénat a supprimé la journée de carence pour les fonctionnaires lors d'un arrêt maladie qui était souhaitée par le gouvernement. Selon Nicole Bricq, rapporteure générale de la commission des Finances, «les salariés du public, notamment ceux qui sont les moins bien rémunérés, subiraient une perte de salaire avec le risque que certains renoncent à leur congé maladie».

    Écrire un commentaire

    En cliquant sur le bouton 'Publier', j'accepte la charte Télé 7 Jours Replay.

    Les derniers programmes Séance

    Les derniers programmes Magazines mis en ligne

    • Magazine

      Multiscénik

      Vivre vite

      aucun (0 vote) Votre vote
      Multiscenik (0 vidéo) Commenter
      Voir en replay sur France Ô
      Une femme et un homme : deux itinéraires qui dialoguent et se croisent. L'un parle de son rapport au territoire, depuis sa place d'immigré, créole haïtien, l'autre de son rapport au même territoire, mais depuis sa place de native, créole guyanaise. Un dialogue qui se construit à partir d'eux-mêmes, qui interroge ce territoire français et européen, situé en Amérique du Sud, la plus grande région de France et la moins peuplée, où de nombreuses communautés vivent côte-àcôte, parfois dans des tensions silencieuses.
    • Magazine

      Enquête exclusive

      Écolos, extrémistes ou marginaux : qui sont ces « zadistes » qui défient l'État ?

      aucun (0 vote) Votre vote
      Enquête exclusive (49 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur M6
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Aux quatre coins de la France, ils bloquent la construction d'aéroport, l'implantation de parc de loisir, l'avancée d'autoroutes : ils se revendiquent écolos, protègent ce qu'ils nomment des Zones à Défendre, et se font appeler Zadistes. Souvent violents, leurs affrontements avec les forces de l'ordre ont parfois pris un tour dramatique. Qui sont ces nouveaux contestataires qui cultivent le mystère en tenant les journalistes à distance ? Comment transforment-ils leurs zones d'occupations illégales en camps retranchés ? Pour la première fois à la télévision, vous allez découvrir la drôle de vie des Zadistes, ces militants qui veulent créer une nouvelle société. Récemment expulsés de Sivens où ils s'opposaient à la construction d'un barrage, le combat des Zadistes continue, notamment à Notre-Dame-des-Landes en Loire-Atlantique : une centaine de personne bloque depuis 2008 l'avancée des travaux de l'aéroport. Marché, cybercafé, petites maisons faites de bric et de broc : nous y avons découvert un véritable village. Raccordement sauvage à l'eau et à l'électricité : les Zadistes y cultivent du cannabis sous serre et des pommes de terre en plein champ ! Ils vivent selon leurs propres règles et sont prêts à en découdre à tout instant avec les forces de l'ordre. Du côté de Roybon, la population est excédée par leur présence. Les habitants de ce petit village de l'Isère comptaient sur l'implantation d'un parc de loisir pour créer 700 emplois. Une vingtaine d'individus ont mis à sac le chantier et défient quotidiennement les gendarmes et les équipes de sécurité. Derrière leurs herses et leurs barricades, ils bloquent les accès et construisent des miradors dans la forêt. Ils ne sont qu'une vingtaine et bloquent depuis des mois un chantier de plusieurs millions d'euros.