Revoir un programme tv en replay et en streaming
Voir en replay sur Public Sénat
Public Sénat Diffusion Diffusé le 07-04-10 Durée : 1h29min
  • aucun (0 vote) Note : -/5 | 0 vue
    Votre avis :
    • Bof
    • Moyen
    • Pas mal
    • Bien
    • Excellent !

    Autres programmes :
    Résumé

    Cet après-midi, les sénateurs auditionnent Jean-Louis Borloo, ministre de l'Ecologie, sur les suites de la tempête Xynthia. Les dégâts provoqués par celle-ci posent des questions sur la solidité des digues et des zones réputées "constructibles". Jean-Louis Borloo a lancé, début mars, le plan digues. Objectif : instaurer des procédures plus rigoureuses pour éviter de nouvelles catastrophes. Autre question : les moyens et le partage du financement des travaux...

    Séance (1107 vidéos)
    Cet après-midi, les sénateurs auditionnent Jean-Louis Borloo, ministre de l'Ecologie, sur les suites de la tempête Xynthia. Les dégâts provoqués par celle-ci posent des questions sur la solidité des digues et des zones réputées "constructibles". Jean-Louis Borloo a lancé, début mars, le plan digues. Objectif : instaurer des procédures plus rigoureuses pour éviter de nouvelles catastrophes. Autre question : les moyens et le partage du financement des travaux...

    Écrire un commentaire

    En cliquant sur le bouton 'Publier', j'accepte la charte TV-replay.

    Les derniers programmes Séance

    Les derniers programmes Magazines mis en ligne

    • Magazine

      C dans l'air

      Nationalisation : à quoi joue Macron ?

      aucun (0 vote) Votre vote
      C dans l'air (5 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur France 5
      Ce 27 juillet, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, a annoncé que l’Etat utilisait son droit de préemption, et devenait actionnaire majoritaire des chantiers navals de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). L’annonce de cette nationalisation française arrive alors que les négociations sont bloquées entre le gouvernement et l’entreprise italienne Fincantieri. Il s'agit du seul groupe à avoir fait une offre pour devenir actionnaire majoritaire des chantiers navals, mis en vente fin 2016 par le groupe sud-coréen STX en faillite. Mais l’Italie a refusé la proposition française proposant que Fincantieri possède 50% de l’entreprise, et que 50% reviennent aux actionnaires français. La nationalisation n’est en fait qu’une « décision temporaire pour négocier dans les meilleures conditions possibles » avec les acteurs italiens, a expliqué Bruno Le Maire au cours d’une conférence de presse. Ce procédé rappelle la promesse non-tenue de François Hollande sur la nationalisation des hauts-fourneaux de Florange (Moselle) en cas de fermeture. Avant Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy s’était déjà intéressé aux chantiers navals de Saint-Nazaire, faisant acheter 33% des parts de l’entreprise par l’Etat. Opération de plus en plus rare de nos jours, François Mitterrand s’était beaucoup servi de la nationalisation au début de son premier mandat. Entre 1981 et 1982, le gouvernement nationalise ainsi 36 banques, deux compagnies financières et une dizaine de groupes industriels. Cette décision intervient dans un contexte mondial de protectionnisme économique, visible notamment depuis l’élection de Donald Trump. Pendant sa campagne présidentielle, il avait assuré vouloir renégocier, voire quitter l’Aléna, accord de libre-échange nord-américain qui lie les Etats-Unis avec ses voisins mexicains et canadiens. Depuis son élection, il a également fait pression sur la multinationale Ford pour qu’elle abandonne la construction d’une de ses usines au Mexique et investisse aux Etats-Unis. Mais l’Etat a rapidement atteint ses limites face à l’entreprise privée : dernièrement, Ford a annoncé qu’elle allait installer son usine en Chine, adversaire puissant des Etats-Unis sur le plan économique. Dans un contexte de crise du libéralisme mondial, les pays européens sont en réalité les derniers à prôner le libre-échange, la majorité des échanges internationaux des pays européens se fait en effet à l’intérieur de l’Union Européenne. La nationalisation d’entreprises est-elle un procédé économique efficace ? Ce procédé pourrait-il devenir une habitude pour faire pression sur les adversaires économiques ? Que va faire l’Etat des chantiers navals de Saint-Nazaire ?    Invités :  -Christophe BARBIER éditorialiste à L’express -Philippe DESSERTINE, économiste -Thomas PORCHER, économiste -Fanny GUINOCHET, journaliste à L’opinion
    • Magazine

      Passe-moi les jumelles

      Tour de Suisse musical pour deux troubadours d´appartement

      Voir en replay sur TV5 Monde
      Au sommaire : Bernt Frenkel a de multiples casquettes. Chanteur et compositeur, mais aussi enseignant de philosophie, il est depuis peu troubadour d´appartement. Avec son ami accordéoniste Marc-Antoine Strahm, lui aussi enseignant, ils parcourent durant 26 jours les salons des Suisses pour y chanter. Des chèvres pour vocation Tout quitter pour s´occuper de chèvres. Telle a été la volonté de Danièle et Pascal, qui ont décidé il y a plus de 30 ans de quitter Neuchâtel, leur canton d´origine et leur métier, pour s´installer en 1983 au Tessin, dans le Val Verzasca. Le couple raconte son parcours, ses choix et les conséquences de la vie à l´alpage. Invités : Bernt Frenkel, enseignant et guitariste ; Marc-Antoine Strahm, enseignant et accordéoniste. Présentation : Virginie Brawand.
    • Magazine

      Confessions intimes

      Intimes du 27 juillet 2017 - episode 57

      Voir en replay sur NT1
      "Je ne reconnais plus ma femme" : Après 11 ans de mariage, Sambali ne reconnaît plus la femme qu’il a épousé. Et pour cause, Jennifer s’est métamorphosée. Elle a perdu 30 kilos en un an, elle a subi 3 abdominaux-plasties, elle a refait sa poitrine. Depuis elle se sent mieux dans sa peau. Pour elle, c’est sa revanche sur la vie. Un comportement addictif qui inquiète au plus haut point son mari et sa mère…mais qu’importe, elle est accro aux regards que les gens portent sur elle. Fière de sa nouvelle plastique, elle s’affiche en grand dans le salon… Elle aimerait que son mari soit fière d’elle …ce qui est loin d’être le cas. Il a l’impression que la chirurgie esthétique lui a volé sa femme. Jennifer comprendra t elle qu’elle doit stopper cette surenchère ? Ce couple trouvera-t-il un nouvel équilibre ? "Arrête de te prendre pour une star" : Hassan, 25 ans, est un jeune homme qui rêve de percer en se faisant remarquer dans une télé réalité. Très sûr de lui, il pense avoir un charisme fou et adore sa petite personne… A la maison il se prend pour une star et passe son temps à s’occuper de lui ou se regarder dans le miroir ! Et pour Michel, 50 ans, son père de coeur qui l’héberge depuis 2 ans, Hassan en fait trop. Son comportement de pacha l’agace. Il faut dire que Michel travaille et doit tout faire à la maison pendant qu’Hassan se prélasse. Même si Michel soutient Hassan dans ses rêves de notoriété, il aimerait qu’il ait davantage les pieds sur terre pour lui ouvrir les yeux. Nous confrontons notre star en herbe à une professionnelle de la télé réalité, quel sera son verdict ? "A la maison c'est Kiki le perroquet qui commande" : Gilles et Martine, gérant et secrétaire d’un supermarché, la cinquantaine, sont ensemble depuis 4 ans. A la même époque, ils ont adopté un perroquet, Kiki, qui se montre hyper affectif avec son maître notamment. La bestiole a 110 m2 dans la maison rien que pour lui. Très capricieux, il fait marcher la maisonnée à son rythme, obligeant ses maîtres à dormir près de sa volière. Ceux-ci ne peuvent plus sortir le soir ni recevoir des amis de peur de déranger Kiki que cela empêcherait de dormir et deviendrait agressif. Les vacances, c’est encore pire ! Autant de sacrifices que Gilles accepte de bon gré, mais Martine, c’est moins sûr.