Revoir un programme tv en replay et en streaming
Voir en replay sur BFMTV
BFMTV Diffusion Diffusé le 08-07-16 Durée :
  • aucun (0 vote) Note : -/5 | 7 vues
    Votre avis :
    • Bof
    • Moyen
    • Pas mal
    • Bien
    • Excellent !

    Autres programmes :
    Résumé

    Comme la France et le Portugal ne boxent pas dans la même catégorie, il est impossible de faire la finale de l'Euro 2016 sur le plan économique. Toutefois, il est plutôt intéressant de mettre en parallèle les deux pays sur le plan de la réforme. Après la crise financière de 2008, le Portugal a mis en place une véritable politique sacrificielle (diminution des dépenses publiques et réduction du coût du travail). Dans un temps record, le pays a modernisé son outil de production et commence maintenant à sortir la tête de l'eau. L'intensité des réformes menées par Lisbonne est incomparable avec celles menées dans le même temps par la France. A travers la loi Travail et sans juger sur le fond, on constate que notre gouvernement est bien à la peine pour faire bouger les lignes. - L'édito Eco de Mathieu Jolivet, du vendredi 8 juillet 2016, sur BFMTV.

    La chronique éco (87 vidéos)
    Comme la France et le Portugal ne boxent pas dans la même catégorie, il est impossible de faire la finale de l'Euro 2016 sur le plan économique. Toutefois, il est plutôt intéressant de mettre en parallèle les deux pays sur le plan de la réforme. Après la crise financière de 2008, le Portugal a mis en place une véritable politique sacrificielle (diminution des dépenses publiques et réduction du coût du travail). Dans un temps record, le pays a modernisé son outil de production et commence maintenant à sortir la tête de l'eau. L'intensité des réformes menées par Lisbonne est incomparable avec celles menées dans le même temps par la France. A travers la loi Travail et sans juger sur le fond, on constate que notre gouvernement est bien à la peine pour faire bouger les lignes. - L'édito Eco de Mathieu Jolivet, du vendredi 8 juillet 2016, sur BFMTV.

    Écrire un commentaire

    En cliquant sur le bouton 'Publier', j'accepte la charte TV-replay.

    Les derniers programmes La chronique éco

    • JT - Infos

      La chronique éco

      Marisol Touraine a-t-elle réellement sauvé la Sécurité sociale ?

      Voir en replay sur BFMTV
      Dans un entretien livré aux Echos, la ministre de la Santé, Marisol Touraine a déclaré qu'ils avaient "sauvé la Sécurité sociale". Elle a par ailleurs annoncé que le déficit du régime général sera de 400 millions d'euros en 2017. Selon Nicolas Doze, ils n'ont ni sauvé ni enfoncé la Sécurité sociale. Elle vit selon sa trajectoire classique et éternelle. Pour ce qui est du déficit, on peut dire que ça va mieux et ce notamment grâce à la réforme des retraites. En ayant reculé l'âge légal du départ à la retraite à 61 ans, la Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse économise près de 6 milliards d'euros. A noter également qu'il reste encore 135 milliards d'euros de dettes accumulées depuis les années 90. C'est donc une fausse victoire pour Marisol Touraine. - L'édito Eco de Nicolas Doze, du vendredi 23 septembre 2016, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      La chronique éco

      L'OFCE valide le "trop d'impôts tue l'impôt"

      Voir en replay sur BFMTV
      D'après l'OFCE, les hausses d'impôts infligées aux ménages et aux entreprises ont plombé le quinquennat de François Hollande. En effet, ce choc fiscal inédit a entraîné des manques à gagner de recettes publiques dépassant les milliards d'euros. Cette décision a eu un impact négatif important, de 0,8 point de croissance par an en moyenne entre 2012 et 2017. Comment expliquer cette situation ? La fiscalité est-elle à l'origine de la faible croissance française ? - L'édito Eco de Nicolas Doze, du mardi 6 septembre 2016, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      La chronique éco

      TGV: Alstom signe un contrat historique aux États-Unis

      Voir en replay sur BFMTV
      Alstom vient de décrocher un contrat historique pour vendre ses trains à grande vitesse à Amtrack aux Etats-Unis. Le groupe va fournir 28 trains pour la ligne TGV reliant Boston et Washington. Cependant, les trains devront être construits sur le site américain d’Alstom, avec du personnel américain. À qui profite ce gros contrat ? Nicolas Doze estime qu'une fois de plus, la vitrine de l'excellence française a été mise en avant. Si le groupe Alstom est en vie aujourd'hui, c'est parce que c'est une entreprise internationale. Elle a su gagner un pays qui n'a pas la culture du train et "exporter du savoir-faire et de la technologie est absolument incontournable", ajoute-t-il. - L'édito Eco de Nicolas Doze, du lundi 29 août 2016, sur BFMTV.

    Les derniers programmes JT - Infos mis en ligne