Revoir un programme tv en replay et en streaming
Voir en replay sur Public Sénat
Public Sénat Diffusion Diffusé le 09-03-10 Durée : 14min
  • aucun (0 vote) Note : -/5 | 0 vue
    Votre avis :
    • Bof
    • Moyen
    • Pas mal
    • Bien
    • Excellent !

    Autres programmes :
    Résumé

    Aujourd'hui, les nouveaux instruments de musique utilisent les matériaux de l'ère moderne, ainsi que les nouvelles technologies : entre électronique et multimédia. A l'avenir, y aura-t-il encore des instruments de musique ? Lesquels ? Auront-ils un nouveau rôle social, des cycles de vie différents ? Les instruments feront-il intervenir d'autres sens que l'ouïe et le toucher ? La musique sera-t-elle finalement dématérialisée ?

    Conversation d'avenirs (64 vidéos)
    Aujourd'hui, les nouveaux instruments de musique utilisent les matériaux de l'ère moderne, ainsi que les nouvelles technologies : entre électronique et multimédia. A l'avenir, y aura-t-il encore des instruments de musique ? Lesquels ? Auront-ils un nouveau rôle social, des cycles de vie différents ? Les instruments feront-il intervenir d'autres sens que l'ouïe et le toucher ? La musique sera-t-elle finalement dématérialisée ?

    Écrire un commentaire

    En cliquant sur le bouton 'Publier', j'accepte la charte TV-replay.

    Les derniers programmes Conversation d'avenirs

    Les derniers programmes Magazines mis en ligne

    • Magazine

      Téléshopping

      2017/06/22 -

      Voir en replay sur IDF1
      Une émission présentée par Marie-Ange Nardi. Les utilisateurs sont invités à vérifier la validité des offres sur Internet.
    • Magazine

      C dans l'air

      Des experts au service du président

      aucun (0 vote) Votre vote
      C dans l'air (5 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur France 5
      Tradition républicaine après les législatives, le remaniement « technique » du gouvernement Philippe s’est transformé en un grand changement, après les départs de quatre ministres sous la pression des affaires. Avec désormais trente membres contre vingt-trois pour l’équipe précédente, le gouvernement Philippe 2 fait la part belle à la parité, au renouvellement et aux experts, de droite, de gauche ou venant de la société civile (dix-sept personnes). Pas de grand baron politique mais 11 nouveaux visages soit le tiers du gouvernement recomposé et un rééquilibrage politique. Les ministères de la Justice et des Armées, laissés vacants par les MoDem François Bayrou et Sylvie Goulard, sont désormais occupés par deux personnalités de gauche : Nicole Belloubet, diplomate de haut rang nommé en 2012 directrice de l’Ena, et Florance Parly, directrice générale de la SNCF et ancienne secrétaire d’Etat au Budget du gouvernement de Lionel Jospin. Le MoDem demeure représenté : deux fidèles de l’éphémère garde des Sceaux, Geneviève Darrieussecq et Jacqueline Gourault, récupèrent des secrétaires d’Etat. A droite, Nathalie Loiseau, proche d’Alain Juppé, devient ministre des Affaires européennes, tandis que le proche de Bruno Le Maire Sébastien Lecornu et Jean-Baptiste Lemoyne, premier LR rallié à En Marche, sont nommés secrétaire d’Etat. Enfin la Macronie n’est pas oubliée. Deux proches conseillers d’Emmanuel Macron font leur entrée : Stéphane Travert, député de la Manche ancré à gauche, hérite du ministère de l’Agriculture, quand Benjamin Griveaux , porte-parole d’En Marche pendant la campagne, et le moins médiatique Julien Denormandie deviennent secrétaire d’Etat. Avec ce gouvernement « qui a vocation à durer longtemps », le duo exécutif joue la carte de l’efficacité attendue et du pragmatisme. D’ailleurs, les ministres ont été prévenus : ils seront évalués tous les six mois. Alors pas de temps à perdre : le nouvelle équipe gouvernementale s'est réuni ce jeudi matin pour son premier Conseil des ministres avec, à l'ordre du jour, la loi antiterroriste, censée prendre le relais de l'état d'urgence après sa sixième prolongation. Plusieurs autres réformes, du Code du travail à la moralisation de la vie publique, seront également engagées dès cet été. De son côté, Emmanuel Macron, fort de cette nouvelle équipe, part à l’assaut de l’Europe. Il assistera aujourd’hui et demain à son premier Conseil de l’Europe. L’occasion pour lui de tester la solidité d’un nouvel axe franco-allemand et de faire valoir son point de vue en plaidant pour la mise en place d’un ministre des finances de la zone euro, d’une vraie défense européenne et de mesures de lutte contre le dumping social entre autres. Invités : - Carl MEEUS, rédacteur en chef du Figaro magazine - Sophie COIGNARD, journaliste au Point - Claude WEILL, éditorialiste politique - Jérôme FOURQUET, le directeur du pôle opinion publique de l’Institut de sondage IFOP