Revoir un programme tv en replay et en streaming

Écrire un commentaire

En cliquant sur le bouton 'Publier', j'accepte la charte Télé 7 Jours Replay.

Les derniers programmes Zapping People

Les derniers programmes Divertissement mis en ligne

  • Divertissement

    18/10/2017

    Qui se cache derrière le logo des Stones ?

    aucun (0 vote) Votre vote
    18/10/2017 (1 vidéo) Commenter
    Voir en replay sur CNews
    Les Rolling Stones seront demain soir et jusqu?à dimanche en concert à la U. Arena de Nanterre, le plus grand stade indoor d?Europe. Aussi célèbre que leur musique, le logo des Stones : la langue et les lèvres, devenu le symbole absolu du rock'n roll. Le dessinateur de ce logo s'appelle John Pasche. Il a aujourd'hui 72 ans et expose ses langues à Paris à la Black Gallery (place des Vosges). Il nous a raconté la véritable origine de son logo.
  • Divertissement

    La République LCI

    La revue de presse sans filtre de Natacha Polony du 17 octobre 2017

    aucun (0 vote) Votre vote
    La République LCI (57 vidéos) Commenter
    Voir en replay sur LCI
    Retrouvez la revue de presse sans filtre de Natacha Polony du 17 octobre 2017 dans l’émission La République LCI présentée par Julien Arnaud et Roselyne Bachelot.
  • Divertissement

    L'invité d'Audrey Crespo-Mara

    VIDÉO - "Nous n'avons rien à voir" avec les militants d'ultradroite arrêtés, assure Nicolas Bay (FN)

    Voir en replay sur LCI
    "Ce sont manifestement des groupuscules avec lesquels nous n'avons rien à voir". Voilà les mots utilisés par Nicolas Bay ce mercredi. Invité d'Audrey Crespo-Mara sur LCI, le vice-président du FN met à distance du Front national les 10 militants d'ultradroite arrêtés ce mardi dans le cadre d'une enquête portant sur un projet d'attentat visant des migrants, des mosquées, ainsi que Jean-Luc Mélenchon et Christophe Castaner, dont l'initiateur présumé a été arrêté en juin dernier. Et le frontiste de nier que le parti d'extrême droite tienne un "discours anti-migrants", estimant pour sa part que le FN a "une démarche purement politique" et non une démarche d'action violente. "Pour le reste, qu'il y ait des groupuscules ou des gens qui s'apprêtent à commettre des délits ou des crimes, il faut qu'ils soient interpellés par la police et sanctionnés durement", précise-t-il.