Revoir un programme tv en replay et en streaming
Voir en replay sur M6
M6 Diffusion 12-02-18 à 23:05 Durée : 1h13min
  • bien (23 votes) Note : 3.9/5 | 0 vue
    Votre avis :
    • Bof
    • Moyen
    • Pas mal
    • Bien
    • Excellent !

    Autres programmes :
      Résumé

      Aux États-Unis, les parents peuvent légalement se débarrasser de leurs enfants adoptifs. Ce droit s'appelle le « rehoming » (relocalisation), un terme utilisé d'ordinaire pour les échanges d'animaux. Selon les autorités américaines, 1 enfant adopté sur 5 est ré-abandonné par ses parents. Qu'importe les raisons invoquées : un petit garçon pas assez affectueux, une adolescente perturbée ou des parents qui se sentent débordés... Pas besoin d'enquête préalable des services sociaux, un simple acte notarié et l'enfant se retrouve sans foyer. Chaque année, 35 000 enfants attendent de se faire accueillir par une nouvelle famille d'adoption. Délaissés une deuxième fois, ces enfants font alors l'objet d'un incroyable marché de seconde main. Et de nombreuses agences privées ont fait de la ré-adoption un business lucratif. Les annonces sont postées sur Internet, et les enfants sont mis en vente, telle une marchandise d'occasion...


      Enquête exclusive (55 vidéos)
      Aux États-Unis, les parents peuvent légalement se débarrasser de leurs enfants adoptifs. Ce droit s'appelle le « rehoming » (relocalisation), un terme utilisé d'ordinaire pour les échanges d'animaux. Selon les autorités américaines, 1 enfant adopté sur 5 est ré-abandonné par ses parents. Qu'importe les raisons invoquées : un petit garçon pas assez affectueux, une adolescente perturbée ou des parents qui se sentent débordés... Pas besoin d'enquête préalable des services sociaux, un simple acte notarié et l'enfant se retrouve sans foyer. Chaque année, 35 000 enfants attendent de se faire accueillir par une nouvelle famille d'adoption. Délaissés une deuxième fois, ces enfants font alors l'objet d'un incroyable marché de seconde main. Et de nombreuses agences privées ont fait de la ré-adoption un business lucratif. Les annonces sont postées sur Internet, et les enfants sont mis en vente, telle une marchandise d'occasion...

      Écrire un commentaire

      En cliquant sur le bouton 'Publier', j'accepte la charte Télé 7 Jours Replay.
      • Par Halouni, le 19-02-2018

        Merci

      • Par de gazeau, le 17-02-2018

        passionnant !

      • Par Grégory, le 12-02-2018

        Pardon j'ai pas de mot pour faire resantire ma colère ... Quand je vois comment on peut jeté des enfants comme des mouchoirs à papier ...., Je s'est pas si s'est possible de trouvé quelqu'un qui a tourné ce reportage sur le petit garçon de 11 ans Mickael en Californie une adresse ou autre merci

      • Par Megane, le 12-02-2018

        les images de maltraitance du petit garçon étaient très choquantes. C'etait insoutenable à regarder et cela reste encore insupportable.

        • Par Alice, le 13-02-2018

          Ce garçon s'appelle Kristoff Beagley et la pseudo maman s'appelle Jessica Beagley "Connue sous le nom de Hot sauce mom". Elle a enregistré ces scenes pour participer au show Dr Phil. Ce garçon souffre d'une maladie, il a été adopté avec son frère jumeau de la Russie d'une famille très pauvre. Ils vivaient dans une cabane puis ils ont été transférés dans une orphelinat avant d'être adoptés par cette femme qui vit en Alaska ( Ce qui m'a choqué pour le bain froid). J'ai suivi l'affaire car cette scène m'a choquée, malheureusement ce garçon est toujours gardé par cette femme et l'autorité ne l'a pas mis avec une famille d'accueil car selon la loi chez eux, cette affaire ne peut pas être classée comme maltraitance puisque il n'existe pas des traces de maltraitance sur le corps de cet enfant pourtant le pseudo père a également avoué qu'il a déjà effectué ce genre de punition, ce n'était pas la première fois, pour cette raison le garçon semblait habitué au HOT SAUCE AND COLD BATH. Je suis en colère à un point que j'ai envie d'envoyer une pétition pour que cette femme n'ait plus ces 2 garçons. Ce garçon est détruit à vie!!!

      • Par Alice, le 13-02-2018

        Ce garçon s'appelle Kristoff Beagley et la pseudo maman s'appelle Jessica Beagley "Connue sous le nom de Hot sauce mom". Elle a enregistré ces scenes pour participer au show Dr Phil. Ce garçon souffre d'une maladie, il a été adopté avec son frère jumeau de la Russie d'une famille très pauvre. Ils vivaient dans une cabane puis ils ont été transférés dans une orphelinat avant d'être adoptés par cette femme qui vit en Alaska ( Ce qui m'a choqué pour le bain froid). J'ai suivi l'affaire car cette scène m'a choquée, malheureusement ce garçon est toujours gardé par cette femme et l'autorité ne l'a pas mis avec une famille d'accueil car selon la loi chez eux, cette affaire ne peut pas être classée comme maltraitance puisque il n'existe pas des traces de maltraitance sur le corps de cet enfant pourtant le pseudo père a également avoué qu'il a déjà effectué ce genre de punition, ce n'était pas la première fois, pour cette raison le garçon semblait habitué au HOT SAUCE AND COLD BATH. Je suis en colère à un point que j'ai envie d'envoyer une pétition pour que cette femme n'ait plus ces 2 garçons. Ce garçon est détruit à vie!!!

      • Par SAMMOUR, le 12-02-2018

        intéressant

      • Par SANE, le 12-02-2018

        Bonjour Quand est ce que cette émission sera proposée en replay à la tv? Les dernières émissions disponibles sont celles du 22/01. Merci pour votre retour

      Les derniers programmes Enquête exclusive

      • Magazine

        Enquête exclusive

        Harvey Weinstein : l'affaire qui a changé le monde

        Voir en replay sur M6
        (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
        Pendant près de 40 ans, Harvey Weinstein, l'un des hommes les plus puissants d'Hollywood, aurait profité de son pouvoir pour avoir harcelé, agressé et violé de très nombreuses jeunes femmes. Des crimes qu'il aurait commis en toute impunité. Aujourd'hui, plus de 100 femmes ont brisé le silence et l'accusent ouvertement. Des comédiennes les plus célèbres, comme Gwyneth Paltrow, Angelina Jolie, Uma Thurman, Salma Hayek, Emma de Caunes, Eva Green, Lea Seydoux et Asia Argento, jusqu'à ses propres assistantes, de nombreuses artistes débutantes et des mannequins. Tout le monde le courtisait, le vénérait, le craignait. À la suite de ces accablantes révélations, Harvey Weinstein, le patron de Miramax, l'homme aux 81 Oscars, est désormais l'homme le plus détesté la planète. Comment ce producteur de cinéma aurait-il pu réussir, sans jamais être inquiété, à abuser de tant de femmes ? Quel système pervers aurait-il mis au point pour agir de la sorte sans jamais être poursuivi ? Et qui sont les complices qui lui auraient permis d'organiser son quotidien en fonction de ses pulsions sexuelles ? À travers cette incroyable enquête, qui comporte des témoignages exclusifs et de nouvelles informations, cet énorme scandale a réveillé les consciences et bouleversé les rapports hommes-femmes dans le milieu du travail. Depuis l'affaire Weinstein, et le mouvement « balance ton porc », les femmes ont désormais les moyens de retrouver leur dignité et de ne plus être considérées comme des objets. Alors qu'Harvey Weinstein est interné dans une clinique spécialisée pour soigner son addiction sexuelle en attendant son procès, de plus en plus de femmes victimes - celles qui n'osaient pas parler – osent enfin dénoncer leurs « bourreaux », et cela dans tous les milieux. Produit par la BBC et adapté par les équipes de C Productions, ce documentaire inédit à la télévision française raconte, jour après jour, le scandale qui a changé le monde au moment même où le Festival International de Cannes, dont Harvey Weinstein était l'un des grands habitués, ouvre les portes de sa 71e édition.
      • Magazine

        Enquête exclusive

        Black Blocs : enquête sur les casseurs de l'ultra gauche

        aucun (0 vote) Votre vote
        Enquête exclusive (55 vidéos) Commenter
        Voir en replay sur M6
        (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
        On les appelle les Black Blocs. Vêtus de noir, le visage masqué, portant des casques et des gants, parfois armés, ils ont saccagé plusieurs rues de Paris lors des manifestations du 1er mai dernier. Sur les 1 200 casseurs, plus de 200 ont été interpellés et une centaine placée en garde à vue. Ce n'est pas la première fois que ces groupes radicaux, prêts à tous les débordements, passent à l'action. Mais qui sont ces Black Blocs qui s'en prennent pêle-mêle aux policiers et aux symboles du capitalisme ? Les services de renseignement, sur-mobilisés depuis trois ans dans la lutte contre le terrorisme islamiste, ont-ils délaissé la surveillance de ces mouvements que l'on classe à l'extrême-gauche ? Depuis plusieurs mois, les équipes d'Enquête Exclusive suivent les Black Blocs. Ces hommes en noir forment en fait une curieuse nébuleuse composée de courants parfois très différents : on trouve parmi eux des anarchistes, des autonomes, des libertaires, des marxistes-léninistes, des zadistes, des ultra-féministes… Ils seraient environ 2 000 en France. Nous les avons suivis à travers toute l'Europe lors de manifestations au cours desquelles ils s'opposent violemment aux forces de l'ordre et cassent tout ce qui représente l'autorité ou la société capitaliste. Nous avons également tourné avec le Préfet de Police de Paris qui, de sa salle de commandement, gère ses effectifs (plusieurs centaines de CRS) sur le terrain un jour de manifestation. Au même moment, nous étions aussi avec les forces de l'ordre qui avaient reçu pour instruction d'éviter au maximum la confrontation. Notre enquête nous a aussi mené à Hambourg (Allemagne), en juillet dernier, lors du G20, où les forces de l'ordre étaient allées à l'affrontement contre ces Black Blocs. Nous étions aussi, ces dernières semaines, à Notre-Dame-des-Landes, où les hommes en noir ont prêté main forte aux zadistes, dans leur lutte contre l'État. Tous ont une idéologie commune : créer un autre système. Et par la violence s'il le faut.

      Les derniers programmes Magazines mis en ligne