Revoir un programme tv en replay et en streaming
  • 13h15 en replay (10 vidéos)

    A propos de 13h15

    13h15 est un magazine du week-end présenté par Laurent Delahousse après le journal télévisé de France 2. Il permet de faire un gros plan sur divers sujets d'actualité : politique, justice, voyage, société.

    • Magazine

      13h15

      Blancs comme neige

      aucun (0 vote) Votre vote

      L’ours polaire incarne à lui seul tous les défis environnementaux, à commencer par le réchauffement climatique. La glace est son territoire de chasse. Il est donc le premier à souffrir de la réduction de la banquise. Mais aussi de l’exposition aux polluants ou de l’exploitation des ressources naturelles dans la région. Plus qu’un animal, l’ours est désormais un symbole. C’est aussi un enjeu politique. Classée « espèce vulnérable » pour les Américains, il est toujours chassé par les Inuits au Canada ou au Groenland. Le nombre d’ours est lui-même en question. 20 000, 25 000, voir 30 000 pour certains. Car si certaines populations d’ours sont en déclin, d’autres se maintiennent dans certaines régions du Grand Nord. On peut passer des semaines à traverser l’Arctique sans en voir un seul. Mais il est une ville au Canada où l’on est à peu près certain d’en apercevoir. Churchill, dans la province du Manitoba, compte 850 habitants et à peu près autant d’ours qui chaque automne rodent autour du village en attendant que la glace se forme sur la baie d’Hudson. Pour nous qui le voyons de France, l’ours polaire est une abstraction. L’icône a remplacé l’animal. Pour ces Canadiens de la Baie d’Hudson, c’est un animal familier, un danger constant, et un émerveillement tout à la fois. Parce que la façon dont nous regardons l’ours raconte notre rapport à la Nature.   Un reportage de Florent Muller, Frédéric Capron et Matthieu Parmentier

      Lire la suite 13h15 (11 vidéos) 1 commentaire
      Voir en replay sur France 2
      L’ours polaire incarne à lui seul tous les défis environnementaux, à commencer par le réchauffement climatique. La glace est son territoire de chasse. Il est donc le premier à souffrir de la réduction de la banquise. Mais aussi de l’exposition aux polluants ou de l’exploitation des ressources naturelles dans la région. Plus qu’un animal, l’ours est désormais un symbole. C’est aussi un enjeu politique. Classée « espèce vulnérable » pour les Américains, il est toujours chassé par les Inuits au Canada ou au Groenland. Le nombre d’ours est lui-même en question. 20 000, 25 000, voir 30 000 pour certains. Car si certaines populations d’ours sont en déclin, d’autres se maintiennent dans certaines régions du Grand Nord. On peut passer des semaines à traverser l’Arctique sans en voir un seul. Mais il est une ville au Canada où l’on est à peu près certain d’en apercevoir. Churchill, dans la province du Manitoba, compte 850 habitants et à peu près autant d’ours qui chaque automne rodent autour du village en attendant que la glace se forme sur la baie d’Hudson. Pour nous qui le voyons de France, l’ours polaire est une abstraction. L’icône a remplacé l’animal. Pour ces Canadiens de la Baie d’Hudson, c’est un animal familier, un danger constant, et un émerveillement tout à la fois. Parce que la façon dont nous regardons l’ours raconte notre rapport à la Nature.   Un reportage de Florent Muller, Frédéric Capron et Matthieu Parmentier
    • Magazine

      13h15

      L'énigme Xavier Dupont de Ligonnès

      aucun (0 vote) Votre vote

      Près de sept ans après la disparition de Xavier Dupont de Ligonnès, une opération de police a été lancée mardi 9 janvier dernier dans un monastère isolé de Roquebrune-sur-Argens, dans le Var. Deux paroissiens ont cru le reconnaître parmi les moines ayant fait vœu de silence. L’un des religieux lui ressemblait effectivement beaucoup et a été contrôlé. Mais ce n’était pas lui… Pour rappel, Xavier Dupont de Ligonnès est ce père de famille suspecté d'avoir tué à la carabine dans leur sommeil, en avril 2011, son épouse et ses quatre enfants à Nantes. Le 21 de ce même mois, les corps des victimes sont découverts par la police sous la terrasse de la maison. Le principal suspect de ce quintuple meurtre a disparu sans laisser de traces… Ces dernières années, beaucoup de personnes ont cru l’apercevoir en France, en Europe ou un peu partout dans le monde. Des centaines de signalements qui n’ont jamais abouti. Xavier Dupont de Ligonnès reste donc introuvable, en dépit du mandat d'arrêt international lancé à son encontre. Est-il toujours vivant ou mort depuis longtemps ? Pour la première fois, certains de ses plus proches amis ont accepté de se confier au magazine 13h15.   Un reportage de Pauline Dordilly, Anne-Sophie Martin, Alexis Jacquet et Anthony Santoro

      Lire la suite 13h15 (11 vidéos) 1 commentaire
      Voir en replay sur France 2
      Près de sept ans après la disparition de Xavier Dupont de Ligonnès, une opération de police a été lancée mardi 9 janvier dernier dans un monastère isolé de Roquebrune-sur-Argens, dans le Var. Deux paroissiens ont cru le reconnaître parmi les moines ayant fait vœu de silence. L’un des religieux lui ressemblait effectivement beaucoup et a été contrôlé. Mais ce n’était pas lui… Pour rappel, Xavier Dupont de Ligonnès est ce père de famille suspecté d'avoir tué à la carabine dans leur sommeil, en avril 2011, son épouse et ses quatre enfants à Nantes. Le 21 de ce même mois, les corps des victimes sont découverts par la police sous la terrasse de la maison. Le principal suspect de ce quintuple meurtre a disparu sans laisser de traces… Ces dernières années, beaucoup de personnes ont cru l’apercevoir en France, en Europe ou un peu partout dans le monde. Des centaines de signalements qui n’ont jamais abouti. Xavier Dupont de Ligonnès reste donc introuvable, en dépit du mandat d'arrêt international lancé à son encontre. Est-il toujours vivant ou mort depuis longtemps ? Pour la première fois, certains de ses plus proches amis ont accepté de se confier au magazine 13h15.   Un reportage de Pauline Dordilly, Anne-Sophie Martin, Alexis Jacquet et Anthony Santoro
    • Magazine

      13h15

      Abeilles : to bee or not to be

      aucun (0 vote) Votre vote

      Un titre en forme de jeu de mot (bee, c’est une « abeille » en anglais), pour notre premier épisode de la série consacrée aux abeilles. Un jeu de mot pour une question sérieuse : la vie serait-elle possible dans un monde sans abeilles… ? Leur déclin, qui a commencé dans les années 90, est mondial et a de multiples causes : parasites, pesticides, moindre diversité des fleurs etc… En France, en 15 ans, la mortalité des colonies d’abeilles a atteint 30%. Les équipes de 13h15 ont suivi deux passionnés qui tentent de les préserver : Franck, un apiculteur vendéen qui se bat depuis 20 ans pour faire interdire les insecticides tueurs d’abeilles, et Roch, un apithérapeute, qui parcourt le monde à la recherche de produits de la ruche pouvant être utiles pour la santé. Avec lui nous sommes allés jusqu’au Mexique et à Cuba : un des seuls endroits du monde où les abeilles sont préservées. Ces infatigables travailleuses fabriquent non seulement le miel, mais aussi d’autres substances très utiles à l’homme…   Un document d'Emmanuelle Chartoire, David Geoffrion et Fanny Martino

      Lire la suite 13h15 (12 vidéos) 21 commentaires
      Voir en replay sur France 2
      Un titre en forme de jeu de mot (bee, c’est une « abeille » en anglais), pour notre premier épisode de la série consacrée aux abeilles. Un jeu de mot pour une question sérieuse : la vie serait-elle possible dans un monde sans abeilles… ? Leur déclin, qui a commencé dans les années 90, est mondial et a de multiples causes : parasites, pesticides, moindre diversité des fleurs etc… En France, en 15 ans, la mortalité des colonies d’abeilles a atteint 30%. Les équipes de 13h15 ont suivi deux passionnés qui tentent de les préserver : Franck, un apiculteur vendéen qui se bat depuis 20 ans pour faire interdire les insecticides tueurs d’abeilles, et Roch, un apithérapeute, qui parcourt le monde à la recherche de produits de la ruche pouvant être utiles pour la santé. Avec lui nous sommes allés jusqu’au Mexique et à Cuba : un des seuls endroits du monde où les abeilles sont préservées. Ces infatigables travailleuses fabriquent non seulement le miel, mais aussi d’autres substances très utiles à l’homme…   Un document d'Emmanuelle Chartoire, David Geoffrion et Fanny Martino
    • Magazine

      13h15

      Leur cavale au Canada

      aucun (0 vote) Votre vote

      Chaque année, plus de 40 000 Français viennent tenter leur chance au Canada… pour changer de vie, ou tout simplement par amour. Charley Farrero vivait à Paris. Il a suivi une femme jusque dans les plaines de l'ouest du pays. Elle l'a quittée, il est resté. Il aurait dû être professeur de mathématiques à l'université Pierre et Marie Curie, mais est devenu céramiste au Saskatchewan. Une province immense qui va des Etats-Unis à la forêt boréale. C'est là que, Clara Superbie, âgée de 27 ans et française elle aussi, a décidé d'étudier au plus près la survie des caribous, dans le cadre de son doctorat en écologie. Malgré les températures sibériennes, elle commence à se sentir chez elle de l’autre côté de l’Atlantique, au sein de ce décor grandiose... Dans un des Etats les moins peuplés d'Amérique, il y a de la place pour tous ceux qui se sentent un jour un peu à l'étroit dans leur vie.   Un reportage de Marie-Pierre Farkas, James De Caupenne et Eric Chevallier

      Lire la suite 13h15 (11 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur France 2
      Chaque année, plus de 40 000 Français viennent tenter leur chance au Canada… pour changer de vie, ou tout simplement par amour. Charley Farrero vivait à Paris. Il a suivi une femme jusque dans les plaines de l'ouest du pays. Elle l'a quittée, il est resté. Il aurait dû être professeur de mathématiques à l'université Pierre et Marie Curie, mais est devenu céramiste au Saskatchewan. Une province immense qui va des Etats-Unis à la forêt boréale. C'est là que, Clara Superbie, âgée de 27 ans et française elle aussi, a décidé d'étudier au plus près la survie des caribous, dans le cadre de son doctorat en écologie. Malgré les températures sibériennes, elle commence à se sentir chez elle de l’autre côté de l’Atlantique, au sein de ce décor grandiose... Dans un des Etats les moins peuplés d'Amérique, il y a de la place pour tous ceux qui se sentent un jour un peu à l'étroit dans leur vie.   Un reportage de Marie-Pierre Farkas, James De Caupenne et Eric Chevallier
    • Magazine

      13h15

      « 14-18 : Mauvais rêve » : Joséphine H

      aucun (0 vote) Votre vote

      « Josephine H » marque le dernier épisode de notre collection consacrée à la Grande Guerre. Nous allons vous raconter l’histoire de trois femmes, une institutrice, Estelle, une historienne, Marjorie, et une infirmière militaire, Joséphine. Tout a commencé en Haute-Marne, lorsqu’un enfant trouve dans un jardin, un étrange petit bracelet. Un petit morceau de métal vieux de 100 ans sur lequel est inscrit le nom de Josephine Heffernan. Estelle se met alors en tête de retrouver la propriétaire de ce bracelet… C’est le début d’une enquête qui va nous entraîner sur plusieurs continents et nous ramener en arrière, lors de l’intervention décisive des Etats-Unis dans la première guerre mondiale, au printemps 1917.     Au crayon : Alain Mounier, auteur de la bande dessinée.

      Lire la suite 13h15 (10 vidéos) 11 commentaires
      Voir en replay sur France 2
      « Josephine H » marque le dernier épisode de notre collection consacrée à la Grande Guerre. Nous allons vous raconter l’histoire de trois femmes, une institutrice, Estelle, une historienne, Marjorie, et une infirmière militaire, Joséphine. Tout a commencé en Haute-Marne, lorsqu’un enfant trouve dans un jardin, un étrange petit bracelet. Un petit morceau de métal vieux de 100 ans sur lequel est inscrit le nom de Josephine Heffernan. Estelle se met alors en tête de retrouver la propriétaire de ce bracelet… C’est le début d’une enquête qui va nous entraîner sur plusieurs continents et nous ramener en arrière, lors de l’intervention décisive des Etats-Unis dans la première guerre mondiale, au printemps 1917.     Au crayon : Alain Mounier, auteur de la bande dessinée.
    • Magazine

      13h15

      Le refuge de Zian et Dompteurs de géants

      aucun (0 vote) Votre vote

      Au sommaire :   - Le refuge de Zian Né à Chamonix, Zian Charlet, est guide de haute montagne. Il a voulu perpétuer la tradition familiale. Son grand-père Armand est en effet considéré comme le guide des guides, le meilleur de sa génération… L'hiver venu, Zian est le gardien du refuge de Lognan, situé sur le domaine skiable des Grands Montets, dans le massif du Mont-Blanc. Un lieu chaleureux et accueillant où il cuisine pour ses clients. Le magazine 13h15 est allé à sa rencontre dans ce lieu haut perché, comme sa femme et ses enfants le font une fois par semaine. Ils y restent dormir, histoire de donner envie à Hermann, 7 ans, de devenir guide lui aussi ! Nicolas Ducrot, Antoine Brochu et Smaïn Belhadj ont passé une semaine à 2 000 mètres d'altitude. Au programme de ce séjour : cascade de glace, dégâts des eaux, neige à volonté et délicieuse croûte savoyarde…   Un document de Nicolas Ducrot, Antoine Brochu et Smaïn Belhadj    - Dompteurs de géants   Les surfeurs professionnels sillonnent toute l'année le monde pour rejoindre les grands spots où sont organisées les compétitions internationales de leur sport de glisse. Ils risquent souvent leur vie sur leur planche de surf pour défendre leur classement et leur image que de grandes marques se disputent. Seul un tout petit nombre en vit bien et la plupart travaillent pour continuer à assouvir leur passion. Les exploits de ces stars sur des murs d'eau pouvant atteindre plusieurs dizaines de mètres sont célébrés dans tous les médias. Ces équilibristes se brisent parfois les os, broyés au cœur d'une effrayante lessiveuse ou drossés sur des rochers assassins, mais ce sont les risques de leur métier…La traque des très grosses vagues un peu partout dans le monde n'est pourtant pas la chasse gardée des seuls professionnels… Le magazine 13h15 s'est intéressé à la passion de deux surfeurs amateurs capables de beaucoup de sacrifices pour chevaucher un monstre marin sur leur planche de salut, un simple cure-dent pour Poséidon… Julien Molia et Gautier Garanx se sont préparés pendant des mois pour défier la puissance de la vague de Nazaré au Portugal, une terreur pouvant dépasser trente mètres de haut ! Cet hiver-là, la vague plutôt cyclothymique, a honoré son rendez-vous.   Un sujet signé Cédric Molle-Laurencon, Patrice Brugère, Guillaume Salasca et Simon Fichet

      Lire la suite 13h15 (10 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur France 2
      Au sommaire :   - Le refuge de Zian Né à Chamonix, Zian Charlet, est guide de haute montagne. Il a voulu perpétuer la tradition familiale. Son grand-père Armand est en effet considéré comme le guide des guides, le meilleur de sa génération… L'hiver venu, Zian est le gardien du refuge de Lognan, situé sur le domaine skiable des Grands Montets, dans le massif du Mont-Blanc. Un lieu chaleureux et accueillant où il cuisine pour ses clients. Le magazine 13h15 est allé à sa rencontre dans ce lieu haut perché, comme sa femme et ses enfants le font une fois par semaine. Ils y restent dormir, histoire de donner envie à Hermann, 7 ans, de devenir guide lui aussi ! Nicolas Ducrot, Antoine Brochu et Smaïn Belhadj ont passé une semaine à 2 000 mètres d'altitude. Au programme de ce séjour : cascade de glace, dégâts des eaux, neige à volonté et délicieuse croûte savoyarde…   Un document de Nicolas Ducrot, Antoine Brochu et Smaïn Belhadj    - Dompteurs de géants   Les surfeurs professionnels sillonnent toute l'année le monde pour rejoindre les grands spots où sont organisées les compétitions internationales de leur sport de glisse. Ils risquent souvent leur vie sur leur planche de surf pour défendre leur classement et leur image que de grandes marques se disputent. Seul un tout petit nombre en vit bien et la plupart travaillent pour continuer à assouvir leur passion. Les exploits de ces stars sur des murs d'eau pouvant atteindre plusieurs dizaines de mètres sont célébrés dans tous les médias. Ces équilibristes se brisent parfois les os, broyés au cœur d'une effrayante lessiveuse ou drossés sur des rochers assassins, mais ce sont les risques de leur métier…La traque des très grosses vagues un peu partout dans le monde n'est pourtant pas la chasse gardée des seuls professionnels… Le magazine 13h15 s'est intéressé à la passion de deux surfeurs amateurs capables de beaucoup de sacrifices pour chevaucher un monstre marin sur leur planche de salut, un simple cure-dent pour Poséidon… Julien Molia et Gautier Garanx se sont préparés pendant des mois pour défier la puissance de la vague de Nazaré au Portugal, une terreur pouvant dépasser trente mètres de haut ! Cet hiver-là, la vague plutôt cyclothymique, a honoré son rendez-vous.   Un sujet signé Cédric Molle-Laurencon, Patrice Brugère, Guillaume Salasca et Simon Fichet
    • Magazine

      13h15

      Frissons en famille

      aucun (0 vote) Votre vote

      A la rencontre des hommes et des femmes de la Foire du Trône.

      Lire la suite 13h15 (9 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur France 2
      A la rencontre des hommes et des femmes de la Foire du Trône.
    • Magazine

      13h15

      Yann, maire du Mont-Saint-Michel

      aucun (0 vote) Votre vote

      Rencontre avec les 29 habitants qui peuplent le Mont-Saint-Michel l'hiver.

      Lire la suite 13h15 (9 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur France 2
      Rencontre avec les 29 habitants qui peuplent le Mont-Saint-Michel l'hiver.
    • Magazine

      13h15

      Kindy : des destins sur le fil

      moyen (5 votes) Votre vote

      Gros plan sur la lutte menée par les salariés de Kindy, une marque de chaussettes créée en 1966. Aujourd'hui le groupe est au bord du gouffre et risque d'emporter avec lui ses 110 salariés, qui pour la plupart sont là depuis plus de trente ans.

      Lire la suite 13h15 (10 vidéos) 1 commentaire
      Voir en replay sur France 2
      Gros plan sur la lutte menée par les salariés de Kindy, une marque de chaussettes créée en 1966. Aujourd'hui le groupe est au bord du gouffre et risque d'emporter avec lui ses 110 salariés, qui pour la plupart sont là depuis plus de trente ans.
    • Magazine

      13h15 le dimanche

      Vieilles Canailles

      bien (17 votes) Votre vote

      Les Vieilles Canailles repartent pour une tournée de 17 concerts, un périple du souvenir, celui du temps où ces chanteurs rêvaient d'être les Presley français. Johnny Hallyday, Jacques Dutronc et Eddy Mitchell se connaissent depuis, en effet, l'adolescence. Jean-Pierre Guerlin, qui pour la première fois a enregistré Johnny sur le dictaphone de son père en 1958, témoigne.

      Lire la suite 13h15 (10 vidéos) 3 commentaires
      Voir en replay sur France 2
      Les Vieilles Canailles repartent pour une tournée de 17 concerts, un périple du souvenir, celui du temps où ces chanteurs rêvaient d'être les Presley français. Johnny Hallyday, Jacques Dutronc et Eddy Mitchell se connaissent depuis, en effet, l'adolescence. Jean-Pierre Guerlin, qui pour la première fois a enregistré Johnny sur le dictaphone de son père en 1958, témoigne.