Revoir un programme tv en replay et en streaming
Voir en replay sur M6
M6 Diffusion 15-04-19 à 02:50 Durée : 1h
  • pas mal (9 votes) Note : 3.1/5 | 0 vue
    Votre avis :
    • Bof
    • Moyen
    • Pas mal
    • Bien
    • Excellent !

    Autres programmes :
      Résumé

      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Lille-Sud, le plus grand commissariat de France, abrite une unité spéciale : la brigade des mineurs. Chaque jour, les policiers de cette brigade à part viennent au secours d'enfants et d'adolescents victimes de maltraitance. Violences physiques, agressions sexuelles, viols, prostitution de mineurs… Au total, la brigade des mineurs de Lille traite 800 dossiers par an. Pendant six mois, les équipes d'Enquête Exclusive ont exceptionnellement été autorisées à partager le quotidien de la brigade. Entre enquêtes au long cours, interpellations, arrestations et auditions, nous avons suivi, de jour comme de nuit, le travail très particulier de ces policiers pas comme les autres. Pour eux, une obsession : protéger les enfants victimes. Face à des cas émotionnellement difficiles, parfois à la limite de l'insupportable, il leur faut être solides et bien préparés pour rester à l'écoute, libérer la parole de l'enfant et ne jamais renoncer. Ces policiers ressemblent aux héros de « Polisse », le film de Maïwenn. Mais là, ce n'est pas de la fiction... Parmi eux, Pascal, 43 ans, un enquêteur hors pair. Ce qu'il cherche avant tout, c'est apporter une réponse aux enfants qui ont peur de se confier. Avec les enfants, savoir briser la loi du silence, c'est déjà résoudre une partie de l'affaire. Valérie, la nouvelle recrue, découvre cet univers particulièrement éprouvant. Va-t-elle parvenir à s'intégrer dans ce service ? Sera-t-elle psychologiquement à la hauteur et tiendra-t-elle le choc ? Il y aussi Alexandra, enquêtrice hors pair et mère d'un petit garçon. Comment la jeune femme gère-t-elle cet équilibre fragile entre réalité du terrain et vie familiale ? Dans les bureaux de la brigade, un espace a été créé par le groupe. Chaque policier y a mis un peu de son histoire. Les jouets appartenaient à leurs enfants. C'est la salle de jeux. Un lieu indispensable pour accueillir leurs jeunes victimes et tenter de les mettre à l'aise. Une immersion très forte et inédite au cœur de la brigade des mineurs de Lille.

      Enquête exclusive (100 vidéos)
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Lille-Sud, le plus grand commissariat de France, abrite une unité spéciale : la brigade des mineurs. Chaque jour, les policiers de cette brigade à part viennent au secours d'enfants et d'adolescents victimes de maltraitance. Violences physiques, agressions sexuelles, viols, prostitution de mineurs… Au total, la brigade des mineurs de Lille traite 800 dossiers par an. Pendant six mois, les équipes d'Enquête Exclusive ont exceptionnellement été autorisées à partager le quotidien de la brigade. Entre enquêtes au long cours, interpellations, arrestations et auditions, nous avons suivi, de jour comme de nuit, le travail très particulier de ces policiers pas comme les autres. Pour eux, une obsession : protéger les enfants victimes. Face à des cas émotionnellement difficiles, parfois à la limite de l'insupportable, il leur faut être solides et bien préparés pour rester à l'écoute, libérer la parole de l'enfant et ne jamais renoncer. Ces policiers ressemblent aux héros de « Polisse », le film de Maïwenn. Mais là, ce n'est pas de la fiction... Parmi eux, Pascal, 43 ans, un enquêteur hors pair. Ce qu'il cherche avant tout, c'est apporter une réponse aux enfants qui ont peur de se confier. Avec les enfants, savoir briser la loi du silence, c'est déjà résoudre une partie de l'affaire. Valérie, la nouvelle recrue, découvre cet univers particulièrement éprouvant. Va-t-elle parvenir à s'intégrer dans ce service ? Sera-t-elle psychologiquement à la hauteur et tiendra-t-elle le choc ? Il y aussi Alexandra, enquêtrice hors pair et mère d'un petit garçon. Comment la jeune femme gère-t-elle cet équilibre fragile entre réalité du terrain et vie familiale ? Dans les bureaux de la brigade, un espace a été créé par le groupe. Chaque policier y a mis un peu de son histoire. Les jouets appartenaient à leurs enfants. C'est la salle de jeux. Un lieu indispensable pour accueillir leurs jeunes victimes et tenter de les mettre à l'aise. Une immersion très forte et inédite au cœur de la brigade des mineurs de Lille.


      Écrire un commentaire

      En cliquant sur le bouton 'Publier', j'accepte la charte Télé 7 Jours Replay.

      Les derniers programmes Enquête exclusive

      • Magazine

        Enquête exclusive

        FRI : au cœur de la nouvelle unité de police anti-drogue

        Voir en replay sur M6
        (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
        Pour lutter contre l'explosion du trafic de drogue en France, une nouvelle unité spéciale vient d'être créée : la FRI (Force de Réponse Immédiate). Composée de dix-sept policiers expérimentés, cette unité d'intervention unique en France a pour mission de démanteler les réseaux de trafiquants en multipliant les opérations coup de poing sur le terrain, avec la collaboration de la Brigade des stupéfiants. La première FRI a été lancée à Lille (Nord), devenue la nouvelle plaque tournante de la drogue en France. En cause, la proximité de la ville avec la frontière belge et l'autoroute de la drogue qui remonte vers les Pays-Bas. Dans les quartiers lillois, les points de deals se multiplient. Vente de cannabis, d'héroïne, de cocaïne, d'amphétamines, etc. Le trafic de drogue gangrène toute la ville et sa proche banlieue. Et les acheteurs, attirés par une marchandise variée, toujours disponible et à des prix de plus en plus bas, viennent désormais de la France entière. Pour combattre cette économie parallèle, la FRI dispose de moyens d'intervention, d'enquête et de justice exceptionnels. Opérations coup de poing, traques, surveillances appuyées par des technologies de pointe, les hommes de la FRI mènent une lutte de territoire incessante contre les dealers. En à peine un an, cette nouvelle unité a déjà fait tomber de nombreux réseaux, avec des saisies record à la clef, et placé plus d'une centaine de suspects en garde à vue et en détention. Immersion en exclusivité dans le quotidien de cette force spéciale, unique dans le pays.
      • Magazine

        Enquête exclusive

        USA : femmes dans le couloir de la mort

        Voir en replay sur M6
        (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
        Aux États-Unis, 54 femmes attendent leur exécution dans le couloir de la mort (contre 3 200 hommes). Si elles sont, statistiquement, beaucoup moins nombreuses que les hommes à commettre des crimes passibles de la peine capitale, leurs conditions de détention sont les mêmes : à l'isolement 23 heures sur 24, sans aucun contact physique avec l'extérieur (interdiction en plus de recevoir la visite d'enfants mineurs) et sous surveillance vidéo nuit et jour. La plupart de ces femmes sont condamnées pour des crimes impliquant des enfants, des pères de famille ou leurs propres maris. Exceptionnellement, nos équipes ont pu rencontrer trois femmes condamnées à la peine capitale. Emprisonnée au Texas, Linda Carty est accusée d'avoir kidnappé et tué sa voisine pour lui voler son bébé. Mère de treize enfants, Melissa Lucio, détenue aussi au Texas, est accusée d'avoir maltraité et tué sa fille de deux ans. Détenue en Arizona, Shawna Forde, à la tête d'une milice anti-immigration, a été condamnée pour avoir assassiné avec ses complices un père et sa fille âgée de neuf ans, tous deux Mexicains. Nous avons recueilli les impressions de ces femmes condamnées à mort. Toutes se livrent ouvertement, sans la moindre concession. Qu'elles soient coupables ou victimes d'erreurs judiciaires, les paroles de ces femmes, qui vivent depuis des années totalement isolées du monde et qui attendent leur mise à mort, sont d'une puissance rare. Nous avons aussi rencontré leurs proches, leurs enfants, leurs parents, leurs frères et sœurs, partagés entre infimes espoirs et profonds désarrois. Presque toutes se battent pour la révision de leur procès. Car la justice américaine, si elle est parfois impitoyable, a de nombreuses failles. Procès à la va-vite, enquêtes bâclées, témoins manipulés, intérêts électoraux… Les médias ne cessent de pointer les dysfonctionnements de cette justice très controversée. L'histoire de Michele Byron, condamnée pour le meurtre de son mari, est à ce titre édifiante. Elle vient de sortir du couloir de la mort après y avoir passé quatorze ans. Quelques heures avant son exécution, la Cour Suprême a décidé de la libérer, reconnaissant que son procès avait été une parodie. Le procureur n'avait pas informé le jury que son fils venait d'avouer le meurtre. Malgré cette grave erreur, Michele Byron n'a pas été indemnisée et vit aujourd'hui à Nashville (Tennessee), dans le dénuement le plus total. « USA : femmes dans le couloir de la mort », une enquête inédite et poignante sur un grand débat de notre temps.

      Les derniers programmes Magazines mis en ligne

      //Google Tag Manager