Revoir un programme tv en replay et en streaming
Voir en replay sur M6
M6 Diffusion 15-04-19 à 00:50 Durée :
  • pas mal (19 votes) Note : 3.4/5 | 0 vue
    Votre avis :
    • Bof
    • Moyen
    • Pas mal
    • Bien
    • Excellent !

    Autres programmes :
      Résumé

      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Pour lutter contre l'explosion du trafic de drogue en France, une nouvelle unité spéciale vient d'être créée : la FRI (Force de Réponse Immédiate). Composée de dix-sept policiers expérimentés, cette unité d'intervention unique en France a pour mission de démanteler les réseaux de trafiquants en multipliant les opérations coup de poing sur le terrain, avec la collaboration de la Brigade des stupéfiants. La première FRI a été lancée à Lille (Nord), devenue la nouvelle plaque tournante de la drogue en France. En cause, la proximité de la ville avec la frontière belge et l'autoroute de la drogue qui remonte vers les Pays-Bas. Dans les quartiers lillois, les points de deals se multiplient. Vente de cannabis, d'héroïne, de cocaïne, d'amphétamines, etc. Le trafic de drogue gangrène toute la ville et sa proche banlieue. Et les acheteurs, attirés par une marchandise variée, toujours disponible et à des prix de plus en plus bas, viennent désormais de la France entière. Pour combattre cette économie parallèle, la FRI dispose de moyens d'intervention, d'enquête et de justice exceptionnels. Opérations coup de poing, traques, surveillances appuyées par des technologies de pointe, les hommes de la FRI mènent une lutte de territoire incessante contre les dealers. En à peine un an, cette nouvelle unité a déjà fait tomber de nombreux réseaux, avec des saisies record à la clef, et placé plus d'une centaine de suspects en garde à vue et en détention. Immersion en exclusivité dans le quotidien de cette force spéciale, unique dans le pays.

      Enquête exclusive (100 vidéos)
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Pour lutter contre l'explosion du trafic de drogue en France, une nouvelle unité spéciale vient d'être créée : la FRI (Force de Réponse Immédiate). Composée de dix-sept policiers expérimentés, cette unité d'intervention unique en France a pour mission de démanteler les réseaux de trafiquants en multipliant les opérations coup de poing sur le terrain, avec la collaboration de la Brigade des stupéfiants. La première FRI a été lancée à Lille (Nord), devenue la nouvelle plaque tournante de la drogue en France. En cause, la proximité de la ville avec la frontière belge et l'autoroute de la drogue qui remonte vers les Pays-Bas. Dans les quartiers lillois, les points de deals se multiplient. Vente de cannabis, d'héroïne, de cocaïne, d'amphétamines, etc. Le trafic de drogue gangrène toute la ville et sa proche banlieue. Et les acheteurs, attirés par une marchandise variée, toujours disponible et à des prix de plus en plus bas, viennent désormais de la France entière. Pour combattre cette économie parallèle, la FRI dispose de moyens d'intervention, d'enquête et de justice exceptionnels. Opérations coup de poing, traques, surveillances appuyées par des technologies de pointe, les hommes de la FRI mènent une lutte de territoire incessante contre les dealers. En à peine un an, cette nouvelle unité a déjà fait tomber de nombreux réseaux, avec des saisies record à la clef, et placé plus d'une centaine de suspects en garde à vue et en détention. Immersion en exclusivité dans le quotidien de cette force spéciale, unique dans le pays.


      Écrire un commentaire

      En cliquant sur le bouton 'Publier', j'accepte la charte Télé 7 Jours Replay.
      • Par The best thing about it was the first thing I noticed is the price for this product that you are looking to sell on your website, le 15-04-2019

        Cool

      • Par putin de tocar, le 15-04-2019

        Vous rendez fou à forcé l'inscription et dire que j'ai travaillé chez vous !! incroyable que 6play soit autant un navé vous me faites ragé vos programme allez vous faire foutgre

      Les derniers programmes Enquête exclusive

      • Magazine

        Enquête exclusive

        USA : femmes dans le couloir de la mort

        Voir en replay sur M6
        (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
        Aux États-Unis, 54 femmes attendent leur exécution dans le couloir de la mort (contre 3 200 hommes). Si elles sont, statistiquement, beaucoup moins nombreuses que les hommes à commettre des crimes passibles de la peine capitale, leurs conditions de détention sont les mêmes : à l'isolement 23 heures sur 24, sans aucun contact physique avec l'extérieur (interdiction en plus de recevoir la visite d'enfants mineurs) et sous surveillance vidéo nuit et jour. La plupart de ces femmes sont condamnées pour des crimes impliquant des enfants, des pères de famille ou leurs propres maris. Exceptionnellement, nos équipes ont pu rencontrer trois femmes condamnées à la peine capitale. Emprisonnée au Texas, Linda Carty est accusée d'avoir kidnappé et tué sa voisine pour lui voler son bébé. Mère de treize enfants, Melissa Lucio, détenue aussi au Texas, est accusée d'avoir maltraité et tué sa fille de deux ans. Détenue en Arizona, Shawna Forde, à la tête d'une milice anti-immigration, a été condamnée pour avoir assassiné avec ses complices un père et sa fille âgée de neuf ans, tous deux Mexicains. Nous avons recueilli les impressions de ces femmes condamnées à mort. Toutes se livrent ouvertement, sans la moindre concession. Qu'elles soient coupables ou victimes d'erreurs judiciaires, les paroles de ces femmes, qui vivent depuis des années totalement isolées du monde et qui attendent leur mise à mort, sont d'une puissance rare. Nous avons aussi rencontré leurs proches, leurs enfants, leurs parents, leurs frères et sœurs, partagés entre infimes espoirs et profonds désarrois. Presque toutes se battent pour la révision de leur procès. Car la justice américaine, si elle est parfois impitoyable, a de nombreuses failles. Procès à la va-vite, enquêtes bâclées, témoins manipulés, intérêts électoraux… Les médias ne cessent de pointer les dysfonctionnements de cette justice très controversée. L'histoire de Michele Byron, condamnée pour le meurtre de son mari, est à ce titre édifiante. Elle vient de sortir du couloir de la mort après y avoir passé quatorze ans. Quelques heures avant son exécution, la Cour Suprême a décidé de la libérer, reconnaissant que son procès avait été une parodie. Le procureur n'avait pas informé le jury que son fils venait d'avouer le meurtre. Malgré cette grave erreur, Michele Byron n'a pas été indemnisée et vit aujourd'hui à Nashville (Tennessee), dans le dénuement le plus total. « USA : femmes dans le couloir de la mort », une enquête inédite et poignante sur un grand débat de notre temps.
      • Magazine

        Enquête exclusive

        États-Unis : survivre dans une prison de haute sécurité

        Voir en replay sur M6
        (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
        Aux États-Unis, ils sont plus de deux millions de détenus derrière les barreaux. Un record mondial. En plein cœur de l'Amérique rurale, à 4 heures de Chicago, l'Anamosa State Penitentiary nous ouvre exceptionnellement ses portes. Cette prison de sécurité maximum, à l'architecture imposante, est la plus ancienne et la plus grande de l'État de l'Iowa. Construite en 1880, elle détient un millier de prisonniers. Elle est réputée infranchissable. Impossible de s'y évader. À Anamosa, les trois quarts des prisonniers ont commis des crimes d'une violence extrême. La plupart d'entre eux sont condamnés à perpétuité, sans le moindre espoir de réduction de peine. Ils mourront derrière les barreaux puis, pour la plupart, seront enterrés dans le cimetière de la prison. C'est le cas de Calvin, 39 ans, surnommé C-Lo, écroué pour meurtre. Il est le chef des Bloods, l'un des gangs les plus dangereux des États-Unis. Un statut qui lui permet d'être respecté par tous les prisonniers. Les gangs, c'est la priorité numéro 1 d'Anamosa. Un tiers de ses détenus est affilié à ces organisations criminelles qui gangrènent le pays. Pour assurer une sécurité maximale, deux cents gardiens se relaient jour et nuit. Du haut de son mirador, l'officier Jones traque le moindre trafic et utilise les méthodes les plus sophistiquées de surveillance. Les prisonniers rebelles sont envoyés à l'isolement. Le régime de détention le plus strict. Des cellules spartiates sans aucun effet personnel, avec seulement une heure de promenade par jour sous escorte spéciale. À l'inverse, les autres détenus peuvent participer au concours de musculation. Cette année, des montagnes de muscles s'affrontent dans une ambiance survoltée. Et le concours, plus serré que jamais, va se terminer par un incroyable coup de théâtre. Les prisonniers exemplaires, eux, sont autorisés à travailler dans l'une des usines de l'institution, comme Mario, 47 ans, condamné à 25 ans pour le braquage d'une supérette. Son « petit » privilège : fabriquer l'intégralité des plaques minéralogiques de l'État de l'Iowa, soit un million par an, mais pour un maigre salaire (à peine quelques dizaines d'euros par mois). Une immersion inédite au cœur de la prison d'Anamosa, au plus près des détenus et du personnel de prison dans leur quotidien sous haute tension.

      Les derniers programmes Magazines mis en ligne

      //Google Tag Manager