Revoir un programme tv en replay et en streaming
Voir en replay sur BFMTV
BFMTV Diffusion Diffusé le 15-06-16 Durée :
  • aucun (0 vote) Note : -/5 | 3 vues
    Votre avis :
    • Bof
    • Moyen
    • Pas mal
    • Bien
    • Excellent !

    Autres programmes :
    Résumé

    Hier, des casseurs ont pris pour cible l'hôpital Necker, au cours de la manifestation parisienne contre la loi Travail. Depuis ce matin, les réactions politiques affleurent. François Hollande menace d'interdire les manifestations si les violences persistent. Cité par Stéphane Le Foll, il a déclaré qu'il n'y aurait plus "d'autorisation de manifester" si la préservation des "biens et des personnes" ne pouvait être "garantie", dans un contexte "où la France accueille l'Euro" et "où elle fait face au terrorisme". Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière, a réagi aux éventuelles interdictions de manifester évoquées par le chef de l'État. Il ne trouve pas ça responsable. Le leader de FO a ensuite assuré que les dégradations ne marqueront pas la fin des manifestations. "Ça fait 3 mois que l'exécutif reste inflexible", a-t-il rappelé. Selon lui, "le gouvernement joue les prolongations et Manuel Valls le pourrissement". - BFM Story, du mercredi 15 juin 2016, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

    BFM Story (553 vidéos)
    Hier, des casseurs ont pris pour cible l'hôpital Necker, au cours de la manifestation parisienne contre la loi Travail. Depuis ce matin, les réactions politiques affleurent. François Hollande menace d'interdire les manifestations si les violences persistent. Cité par Stéphane Le Foll, il a déclaré qu'il n'y aurait plus "d'autorisation de manifester" si la préservation des "biens et des personnes" ne pouvait être "garantie", dans un contexte "où la France accueille l'Euro" et "où elle fait face au terrorisme". Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière, a réagi aux éventuelles interdictions de manifester évoquées par le chef de l'État. Il ne trouve pas ça responsable. Le leader de FO a ensuite assuré que les dégradations ne marqueront pas la fin des manifestations. "Ça fait 3 mois que l'exécutif reste inflexible", a-t-il rappelé. Selon lui, "le gouvernement joue les prolongations et Manuel Valls le pourrissement". - BFM Story, du mercredi 15 juin 2016, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

    Écrire un commentaire

    En cliquant sur le bouton 'Publier', j'accepte la charte TV-replay.