Revoir un programme tv en replay et en streaming
Voir en replay sur Public Sénat
Public Sénat Diffusion Diffusé le 20-01-10 Durée : 28min
  • aucun (0 vote) Note : -/5 | 3 vues
    Votre avis :
    • Bof
    • Moyen
    • Pas mal
    • Bien
    • Excellent !

    Autres programmes :
    Résumé

    Dans Leaders, Gérard Bonos reçoit François Chérèque. Alors que les retraites constituent un des thèmes sociaux majeurs de l'année 2010, le secrétaire général de la CFDT viendra expliquer le positionnement de l'organisation syndicale. Santé, formation... est-ce que nos indicateurs économiques actuels permettent de prévoir les risques majeurs ? Il répondra à Cécile Cornudet du quotidien les Echos et à Marc Guillaume, professeur à Paris-Dauphine et membre du Cercle des Économistes.

    Leaders (56 vidéos)
    Dans Leaders, Gérard Bonos reçoit François Chérèque. Alors que les retraites constituent un des thèmes sociaux majeurs de l'année 2010, le secrétaire général de la CFDT viendra expliquer le positionnement de l'organisation syndicale. Santé, formation... est-ce que nos indicateurs économiques actuels permettent de prévoir les risques majeurs ? Il répondra à Cécile Cornudet du quotidien les Echos et à Marc Guillaume, professeur à Paris-Dauphine et membre du Cercle des Économistes.

    Écrire un commentaire

    En cliquant sur le bouton 'Publier', j'accepte la charte Télé 7 Jours Replay.

    Les derniers programmes Leaders

    • Magazine

      Leaders

      Frédéric Oudéa, PDG de la Société Générale

      aucun (0 vote) Votre vote
      Leaders (56 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur Public Sénat
      Cette semaine Gérard Bonos invite Frédéric Oudéa, PDG de la Société Générale depuis mai 2009, après en avoir été six ans le directeur général.
    • Magazine

      Leaders

      Jean-Bernard Levy et Olivier Lyon-Caen

      excellent! (1 vote) Votre vote
      Leaders (56 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur Public Sénat
      Cette semaine Gérard Bonos invite Jean-Bernard Lévy, président du directoire de Vivendi, groupe spécialisé dans le divertissement et la communication (musique, téléphonie, cinéma, télévision, jeux...). Ils évoqueront les métiers du divertissement et leurs développements notamment dans les pays émergents. Avec Cécile Cornudet, journaliste aux Echos, ils s'entretiendront également de la loi Hadopi et de la question des droits d'auteur. Enfin, le professeur Lyon-Caen, chef du département neurologie de l'hôpital la Pitié-Salpêtrière à Paris rejoindra le plateau en seconde partie d'émission. Il parlera des conséquences de l'adoption de la loi Bachelot qui risque de transformer l'hôpital en un pôle de rentabilité.
    • Magazine

      Leaders

      Pascal Lorot, Philippe Dessertine et Philippe Chalmin

      aucun (0 vote) Votre vote
      Leaders (56 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur Public Sénat
      Cette semaine Gérard Bonos et Cécile Cornudet reçoivent Pascal Lorot, directeur de l'institut Choiseul, un centre de recherche indépendant dédié à la stratégie et aux relations internationales, pour aborder la question de l'efficacité des aides allouées à la Tunisie et à l'Egypte. Dans un second temps Philippe Dessertine, professeur de finance et de gestion à l'université de Nanterre, rejoindra le plateau pour évoquer la position du FMI concernant la dette européenne dans le cadre du dernier G8. Enfin, Philippe Chalmin, professeur d'économie à Paris-Dauphine et directeur du cercle Cyclope s'intéressera à l'impuissance du G8 face aux questions environnementales et à la flambée des prix des matières premières.

    Les derniers programmes Magazines mis en ligne

    • Magazine

      66 minutes

      Grand format : Emission du 19 novembre

      aucun (0 vote) Votre vote
      66 minutes (80 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur M6
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Faits divers, grands sujets de société, actualité sociale et internationale, portraits de stars : le magazine 66 minutes présenté par Xavier de Moulins doit son succès à ses reportages inédits.
    • Magazine

      Enquête exclusive

      Nouveaux radars et contrôles vidéo : la grande traque des automobilistes

      aucun (0 vote) Votre vote
      Enquête exclusive (53 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur M6
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Lorsque le premier radar automatique a été installé en 2003 ; les routes françaises étaient parmi les plus dangereuses d'Europe (près de 8 000 morts par an). Depuis, la France a multiplié l'installation des radars et réduit de plus de moitié le nombre d'accidents mortels. Avec près de 4 500 appareils, les pouvoirs publics sont aujourd'hui dotés d'un arsenal impressionnant pour lutter contre les excès de vitesse. Des appareils de plus en plus perfectionnés : radars « tourelles » qui flashent plusieurs voies en même temps, radars « tronçons » qui mesurent la vitesse moyenne sur plusieurs kilomètres, radars autonomes, radars « feu rouge », etc… Et désormais, la nouvelle terreur des automobilistes : les radars-drones, totalement indétectables. Pour renforcer la répression, le gouvernement vient même de confier à des sociétés privées la gestion et l'utilisation de près de 500 voitures radars pour traquer, sur toutes les routes de France, les automobilistes un peu trop pressés. Il est donc désormais quasiment impossible de circuler sans se faire contrôler au volant, et même à l'arrêt ! Dès janvier prochain, les municipalités vont en effet récupérer la gestion du stationnement et, surtout, le produit des contraventions. Alors, les mairies s'organisent et investissent dans des équipements flambant neufs : caméras vidéos qui repèrent les véhicules gênants, capteurs installés sur les places de parking et même voitures banalisées qui scannent les plaques d'immatriculation… Afin de comprendre comment fonctionnent ces nouveaux appareils et pour savoir s'ils sont efficaces dans la lutte pour la sécurité routière, nous avons mené l'enquête. Pour la première fois, nous avons pu nous rendre chez des fabricants de radars qui nous ont dévoilé leurs nouveaux modèles. Nos équipes ont aussi été exceptionnellement autorisées à entrer dans le centre de traitement automatisé à Rennes et ont eu accès aux coulisses des salles de vidéo-surveillance. Face à ces contrôles incessants et une politique de sécurité routière jugée de plus en plus sévère, de nombreux automobilistes tentent de trouver la parade : applications, détecteurs et brouilleurs de radars, organisation sur les réseaux sociaux, fausses plaques d'immatriculation, avocats spécialisés… Enquête sur ces nouvelles technologies mises au service de l'arsenal répressif et sur les nombreuses ripostes trouvées par les automobilistes français.