Revoir un programme tv en replay et en streaming
Voir en replay sur BFMTV
BFMTV Diffusion Diffusé le 20-06-16 Durée :
  • aucun (0 vote) Note : -/5 | 0 vue
    Votre avis :
    • Bof
    • Moyen
    • Pas mal
    • Bien
    • Excellent !

    Autres programmes :
    Résumé

    Les syndicats ont annoncé ce lundi qu'ils maintenaient leur demande de défiler contre la loi Travail jeudi, entre Bastille et Nation. Par ailleurs, dans une lettre destinée à la CGT, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a expliqué qu'un défilé le 23 juin, n'est pas envisageable. Il propose ainsi "un rassemblement statique" à la place de la Nation, pour garantir la liberté d'expression et la préservation de l'ordre public. Cependant, cette proposition a été rejetée. Devant ce refus, la préfecture de police menace. "Les organisateurs sont invités par le préfet de police à poursuivre leurs discussions", explique-t-elle à l'AFP. "À défaut d'accord la préfecture de police avise, dans un courrier, les organisateurs qu'elle sera dans l'obligation d'interdire par arrêté la tenue de la manifestation sur l'itinéraire déclaré". "Un rassemblement statique" peut-elle alors préserver l'ordre public ? - Avec: Nicolas Comte, secrétaire général adjoint Unité SGP Police-Force Ouvrière. - BFM Sto

    BFM Story (431 vidéos)
    Les syndicats ont annoncé ce lundi qu'ils maintenaient leur demande de défiler contre la loi Travail jeudi, entre Bastille et Nation. Par ailleurs, dans une lettre destinée à la CGT, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a expliqué qu'un défilé le 23 juin, n'est pas envisageable. Il propose ainsi "un rassemblement statique" à la place de la Nation, pour garantir la liberté d'expression et la préservation de l'ordre public. Cependant, cette proposition a été rejetée. Devant ce refus, la préfecture de police menace. "Les organisateurs sont invités par le préfet de police à poursuivre leurs discussions", explique-t-elle à l'AFP. "À défaut d'accord la préfecture de police avise, dans un courrier, les organisateurs qu'elle sera dans l'obligation d'interdire par arrêté la tenue de la manifestation sur l'itinéraire déclaré". "Un rassemblement statique" peut-elle alors préserver l'ordre public ? - Avec: Nicolas Comte, secrétaire général adjoint Unité SGP Police-Force Ouvrière. - BFM Sto

    Écrire un commentaire

    En cliquant sur le bouton 'Publier', j'accepte la charte TV-replay.

    Les derniers programmes JT - Infos mis en ligne