Revoir un programme tv en replay et en streaming
Voir en replay sur BFMTV
BFMTV Diffusion Diffusé le 20-09-16 Durée : 2h
  • aucun (0 vote) Note : -/5 | 5 vues
    Votre avis :
    • Bof
    • Moyen
    • Pas mal
    • Bien
    • Excellent !

    Autres programmes :
      Résumé

      La sortie de Nicolas Sarkozy sur les Gaulois continue de faire grincer des dents dans la classe politique, à gauche comme à droite. En meeting hier en Franconville, dans le Val d'Oise, le candidat des Républicains à la primaire a déclaré qu'à partir du moment où l'on devient Français, "on vit comme un Français et nos ancêtres sont les Gaulois". Coutumier des formules choc, l'ex-président est accusé par ses adversaires de vouloir séduire les électeurs du Front national en exploitant le thème de l'immigration. "Mes ancêtres sont les ancêtres de la France, c'est ça l'assimilation", a-t-il poursuivi. Mais alors, sommes-nous vraiment Gaulois ? Comment cette expression a-t-elle été utilisée par les hommes politiques ces trente dernières années ? - Un document "Grand Angle BFMTV", du mardi 20 septembre 2016.

      Grand angle (967 vidéos)
      La sortie de Nicolas Sarkozy sur les Gaulois continue de faire grincer des dents dans la classe politique, à gauche comme à droite. En meeting hier en Franconville, dans le Val d'Oise, le candidat des Républicains à la primaire a déclaré qu'à partir du moment où l'on devient Français, "on vit comme un Français et nos ancêtres sont les Gaulois". Coutumier des formules choc, l'ex-président est accusé par ses adversaires de vouloir séduire les électeurs du Front national en exploitant le thème de l'immigration. "Mes ancêtres sont les ancêtres de la France, c'est ça l'assimilation", a-t-il poursuivi. Mais alors, sommes-nous vraiment Gaulois ? Comment cette expression a-t-elle été utilisée par les hommes politiques ces trente dernières années ? - Un document "Grand Angle BFMTV", du mardi 20 septembre 2016.

      Écrire un commentaire

      En cliquant sur le bouton 'Publier', j'accepte la charte Télé 7 Jours Replay.

      Les derniers programmes Grand angle

      • JT - Infos

        Grand Angle

        Raphaël Stainville/Grégoire Biseau: Emmanuel Macron a-t-il tué toute opposition ?

        aucun (0 vote) Votre vote
        Grand angle (967 vidéos) Commenter
        Voir en replay sur BFMTV
        Le duel du Grand Angle a opposé Raphaël Stainville, rédacteur en chef politique à Valeurs Actuelles à Grégoire Biseau, rédacteur en chef adjoint à Libération. Retour sur la quatrième journée de mobilisation contre la politique économique et sociale d'Emmanuel Macron, qui se termine sur un échec. À Paris, seulement 8.000 personnes selon la préfecture et 40.000 selon la CGT ont défilé. L'opposition à la politique du président a visiblement perdu cette partie. - Grand Angle, du jeudi 16 novembre 2017, présenté par Céline Pitelet, sur BFMTV.
      • JT - Infos

        Grand Angle

        Sexe et politique: la fin de l'omerta

        aucun (0 vote) Votre vote
        Grand angle (967 vidéos) Commenter
        Voir en replay sur BFMTV
        La parole continue de se libérer sur les agressions sexuelles, notamment dans la sphère politique. Militant pour Lionel Jospin et Barack Obama, Thierry Marchal-Beck, ancien président du Mouvement des jeunes socialistes, est accusé de harcèlement et d'agressions sexuelles par huit femmes. Ces dernières témoignent dans les colonnes de Libération et évoquent des faits qui se seraient déroulés entre 2010 et 2014. À l'époque, toutes les victimes étaient militantes ou cadres du MJS, antichambre et pouponnière des futurs cadres socialistes. - On en parle avec: Caroline de Haas, militante féministe et fondatrice d'Osez le féminisme. Et Marine Tondelier, élue EELV d'Hénin-Beaumont. - Grand Angle, du jeudi 16 novembre 2017, présenté par Céline Pitelet, sur BFMTV.
      • JT - Infos

        Grand Angle

        Hariri à Paris: les dessous d'une guerre d'influence

        aucun (0 vote) Votre vote
        Grand angle (967 vidéos) Commenter
        Voir en replay sur BFMTV
        C'est un succès diplomatique pour Emmanuel Macron. Le Premier ministre libanais démissionnaire Saad Hariri a accepté l'invitation du chef de l'État à se rendre en France. Un soulagement pour les autorisés libanaises, qui accusaient l'Arabie Saoudite de retenir Saad Hariri contre son gré. Le 4 novembre et à la surprise générale, Saad Hariri avait, en effet, annoncé depuis la capitale saoudienne sa démission en accusant l'Iran et son allié libanais, le Hezbollah, de "mainmise" sur le Liban, et en disant craindre pour sa vie. Depuis, des rumeurs ont circulé sur une interdiction de Saad Hariri de quitter le royaume saoudien après avoir été "contraint" à la démission. L'ex-Premier ministre va donc pouvoir rejoindre la France et arrivera samedi. Ce voyage représente une porte de sortie pour lui. Mais comment cela a-t-il été rendu possible ? - Avec: Ulysse Gosset, éditorialiste politique étrangère de BFMTV. - Grand Angle, du jeudi 16 novembre 2017, présenté par Céline Pitelet, sur BFMTV.

      Les derniers programmes JT - Infos mis en ligne