Revoir un programme tv en replay et en streaming
Voir en replay sur Public Sénat
Public Sénat Diffusion Diffusé le 21-06-13 Durée : 2h29min
  • aucun (0 vote) Note : -/5 | 1 vue
    Votre avis :
    • Bof
    • Moyen
    • Pas mal
    • Bien
    • Excellent !

    Autres programmes :
    Résumé

    Les sénateurs poursuivent l'examen de la réforme fioraso sur l'enseignement supérieur et la recherche. cette réforme vise un double objectif : atteindre 50 % de diplômés dans le supérieur au lieu de 30 % aujourd'hui et améliorer l'attractivité de la recherche. Ce matin, les sénateurs se penchent sur la gouvernance des universités. Hier, ils ont élargi les cours en langue étrangère à l'université, une disposition qui avait créé une forte polémique lors de son vote à l'assemblée nationale. Mais l'adoption de cet article 2 devra encore être confirmée par le vote de l'ensemble du texte, ce qui est loin d'être acquis.La réforme fioraso vise en effet un double objectif : atteindre 50 % de diplômés dans le supérieur au lieu de 30 % aujourd'hui et améliorer l'attractivité de la recherche. les communistes rejettent un texte qui ne rompt pas sufisament avec le passé : ils voteront donc contre, comme l'ump. Et si les écologistes ajoutent leurs voix à celles de l'UMP et du PCF, le texte tombera, le gouvernement n'ayant qu'une courte majorité au sénat de 6 voix...

    Séance (1107 vidéos)
    Les sénateurs poursuivent l'examen de la réforme fioraso sur l'enseignement supérieur et la recherche. cette réforme vise un double objectif : atteindre 50 % de diplômés dans le supérieur au lieu de 30 % aujourd'hui et améliorer l'attractivité de la recherche. Ce matin, les sénateurs se penchent sur la gouvernance des universités. Hier, ils ont élargi les cours en langue étrangère à l'université, une disposition qui avait créé une forte polémique lors de son vote à l'assemblée nationale. Mais l'adoption de cet article 2 devra encore être confirmée par le vote de l'ensemble du texte, ce qui est loin d'être acquis.La réforme fioraso vise en effet un double objectif : atteindre 50 % de diplômés dans le supérieur au lieu de 30 % aujourd'hui et améliorer l'attractivité de la recherche. les communistes rejettent un texte qui ne rompt pas sufisament avec le passé : ils voteront donc contre, comme l'ump. Et si les écologistes ajoutent leurs voix à celles de l'UMP et du PCF, le texte tombera, le gouvernement n'ayant qu'une courte majorité au sénat de 6 voix...

    Écrire un commentaire

    En cliquant sur le bouton 'Publier', j'accepte la charte TV-replay.

    Les derniers programmes Magazines mis en ligne

    • Magazine

      Magazines Outre-mer

      9 décembre 2016

      aucun (0 vote) Votre vote
      Commenter
      Voir en replay sur La 1ère

      Ce programme ne peut pas être
      ajouté pour le moment

    • Magazine

      Tracks

      -

      aucun (0 vote) Votre vote
      Commenter
      Voir en replay sur Arte
      Rencontre avec le Britannique Gaika, alchimiste d'un sombre dancehall - Le collectif (La)Horde se nourrit de tutos pour ses spectacles de danse contemporaine - Voyage dans l'orbite du groupe de rock d'Alabama, Man or Astro-man? - Le photographe chinois Mo Yi est enfin reconnu dans son pays - Portrait du cinéaste Franck Henenlotter ("Frankenhooker").

      Ce programme ne peut pas être
      ajouté pour le moment

    • Magazine

      Complément d'enquête

      Fraude, évasion fiscale : la guerre sans fin

      excellent! (3 votes) Votre vote
      Commenter
      Voir en replay sur France 2
      Sur Twitter via @Cdenquete. En 2015, les redressements fiscaux chez les entreprises et les particuliers ont rapporté 21 milliards d'euros à l'Etat. Bercy a récemment annoncé de nouvelles pénalités pour les contribuables qui cachent de l'argent à l'étranger. Au sommaire : Evasion fiscale, contrats secrets et millions d'euros qui dorment dans des paradis fiscaux : le problème touche aussi certaines stars du football. Confessions surprenantes d'inspecteurs des impôts et de contribuables à la vie brisée. Cette petite île de 260 km carrés au statut fiscal unique au monde attire des placements pas toujours éthiques.

      Ce programme ne peut pas être
      ajouté pour le moment