Revoir un programme tv en replay et en streaming
Voir en replay sur Youtube
Youtube Diffusion Diffusé le 24-06-18 Durée : 52min
  • moyen (1 vote) Note : 2.0/5 | 0 vue
    Votre avis :
    • Bof
    • Moyen
    • Pas mal
    • Bien
    • Excellent !

    Autres programmes :
    Résumé

    Moelleux Surprise Pour 4 à 6 personnes Temps de préparation : 15 minutes Temps de cuisson : 20 minutes Ingrédients : 125 g de chocolat noir 80 g de beurre ...

    Les carnets de Julie (317 vidéos)
    Moelleux Surprise Pour 4 à 6 personnes Temps de préparation : 15 minutes Temps de cuisson : 20 minutes Ingrédients : 125 g de chocolat noir 80 g de beurre ...

    Écrire un commentaire

    En cliquant sur le bouton 'Publier', j'accepte la charte Télé 7 Jours Replay.

    Les derniers programmes Les carnets de Julie

    Les derniers programmes Magazines mis en ligne

    • Magazine

      Enquête exclusive

      La face cachée de Rungis

      aucun (0 vote) Votre vote
      Enquête exclusive (99 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur M6
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      À Rungis, Noël, c'est la période la plus importante de l'année. Rien qu'au mois de décembre, le plus grand marché de produits frais au monde écoule jusqu'à 150 000 tonnes de marchandises et de produits alimentaires chaque jour, ce qui génère un chiffre d'affaires quotidien d' 1,5 milliard d'euros ! Rungis, c'est une ville dans la ville : 235 ha, 1 200 entreprises, 6 halles et 12 000 employés. Ici, on trouve les meilleurs produits de nos terroirs, mais aussi du monde entier, au meilleur prix. Un grenier exceptionnel qui a ses rites, ses coutumes et ses secrets. À l'approche des fêtes, les caméras d'Enquête Exclusive ont eu accès aux coulisses de Rungis. Nous avons pu suivre, jour et nuit, les grossistes, les acheteurs et les patrons des grands restaurants et nous avons même pu assister à leurs négociations, à l'écart des regards. Mais derrière cette vitrine de la gastronomie, qui fait la fierté de la France, Rungis offre un autre visage. L'abondance et le luxe attirent aussi des chômeurs, des retraités et des sdf, qui viennent faire les poubelles pour trouver de quoi se nourrir. Rungis, ce sont des rythmes de travail infernaux, surtout lors des périodes de réveillon. Parfois, pour tenir le choc et décompresser, certains employés du site consomment un peu trop d'alcool. Et on trouve même sur place du cannabis. Il y a enfin le travail au noir. Quand le marché tourne à plein régime, de nombreuses « petites mains » (souvent des étrangers en situation irrégulière) viennent renforcer les équipes pour transporter les marchandises. À Noël, la police, l'Urssaf et les douanes redoublent de vigilance. Enquête sur les coulisses et la face cachée de Rungis, le plus grand marché de produits frais du monde, comme vous ne l'avez encore jamais vu.
    • Magazine

      Enquête exclusive

      Chine : Yiwu, le plus grand marché du monde

      aucun (0 vote) Votre vote
      Enquête exclusive (99 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur M6
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      C'est le plus grand bazar du monde. 100 000 boutiques, ouvertes 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, des centaines de kilomètres de galeries marchandes, le tout rassemblé dans cinq gigantesques halls, sur une superficie vingt-cinq fois plus étendue que le plus gros centre commercial de France. Bienvenue à Yiwu (Chine), la Mecque mondiale du shopping de gros. Un endroit qui n'existe nulle part ailleurs. Une véritable caverne d'Ali Baba, à 250 km au sud de Shanghai, où la planète entière vient s'approvisionner en objets, petits cadeaux et gadgets bon marché. Des jouets pour enfants aux parapluies, des smartphones à prix cassés aux bouillotes en caoutchouc, de la vaisselle en plastique aux bijoux de pacotille. Sans oublier 80% des décorations de Noël. À Yiwu, on achète ces produits en grande quantité - et à bas prix - pour ensuite les exporter partout dans le monde. Sortis des entrepôts gigantesques, ils sont ensuite chargés à bord de milliers de camions qui transportent les containers vers les ports chinois ou les gares ferroviaires à destination de l'Europe, de l'Afrique et des pays du Proche et du Moyen-Orient. Yiwu, c'est aussi la ville chinoise la plus cosmopolite du pays. Toutes les nationalités ou presque y sont présentes : Indiens, Africains, Pakistanais, Saoudiens, Européens... Dans le quartier de Binwang, on parle arabe, on mange hallal, on boit du thé à la menthe et on prie dans la grande mosquée. Il y a également une cathédrale pour les Chrétiens et même des temples. Pour accueillir les acheteurs, on y trouve 800 hôtels, une night-life trépidante, des restaurants pour tous les goûts, le plus grand nombre de voitures de luxe de Chine, etc. Parmi les acheteurs, certains se sont même installés ici. Ils s'appellent Marco, Babacar, Isabelle ou Su ; ils sont Français, Sénégalais ou Chinois. En décidant de tenter leur chance à Yiwu, ils ont réalisé leurs rêves et gagné beaucoup d'argent. Tout est possible dans le centre mondial du commerce. Le meilleur comme le pire : arnaques, malfaçons, objets contrefaits, voire dangereux, et règles commerciales très floues en cas de litige… Plongée à la découverte d'une des villes les plus riches de Chine et de son supermarché géant, le plus grand bazar de la planète.
    • Magazine

      Capital

      Repas de fête en famille : comment payer moins cher ?

      aucun (0 vote) Votre vote
      Capital (76 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur M6
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Comment bien manger sans se ruiner ? C'est une question que beaucoup de Français se posent quand il s'agit d'organiser un repas en famille ou entre amis. Lors des fêtes de fin d'année, le budget moyen bondit à 130 euros pour une famille de 4 personnes pour le repas de Noël ! Alors comment réduire la facture tout en régalant ses papilles ? Les équipes de Capital ont enquêté sur ces nouveaux produits alimentaires, moins chers, qui cherchent à se faire une place sur nos tables de fêtes. La truite : le « nouveau saumon » à petits prix ? Victime du pou de mer, un fléau qui décime les élevages, le saumon n'a plus autant la cote. Son prix ne cesse de flamber : + 47% en 5 ans. Les Français lui préfèrent de plus en plus la truite, 20% moins cher. Comment les élevages sont-ils en train de s'industrialiser pour faire face à la demande ? Et comment la chair blanche de ce poisson de rivière devient-elle rose ? Les secrets du chapon low cost Les chapons de Bresse sont les volailles-reine de nos réveillons. Mais à 50 euros le kilo, la bête fait vite exploser la facture aux alentours de 100 euros ! Pourquoi ces volailles très goûteuses sont-elles vendues si chères ? Pour attirer une nouvelle clientèle, certains producteurs ont trouvé le bon filon. Ils misent tout sur le mini-chapon, beaucoup moins cher, environ 18 euros le kilo. On en trouve aussi à des prix abordables, venus d'Espagne ou d'Italie. Mais, que valent ces volailles venues de l'étranger ? Comment distinguer les vrais chapons des faux qui arrivent sur le marché au moment des fêtes ? Crémant : le champagne « bon plan » Il y un produit que l'on croyait indétrônable, et pourtant ! Avec le crémant, la guerre des bulles avec le champagne est déclarée ! Le crémant représente un quart des ventes de vin effervescent en France. Et pour cause : le prix d'une bouteille de crémant est au moins deux fois moins cher que celui du champagne. Pour des repas en famille, de plus en plus de Français se tournent donc vers ce produit moins coûteux. Nous allons découvrir comment il est fabriqué et quelles sont les méthodes étonnantes des producteurs pour réussir à rivaliser avec le champagne. Sels exotiques : enquête sur le nouveau filon Sel rose de l'Himalaya, sel noir d'Hawaï ou encore sel Halen Môn de l'île d'Anglesey : ce bon vieux condiment fait sa révolution. Depuis quelques années, ces sels exotiques aux saveurs nouvelles apportent de l'exotisme dans nos plats. C'est chic… mais c'est cher ! Comptez entre 10 et plus de 50 euros le kilo, suivant l'origine et la rareté. Malgré ces tarifs, ce nouveau marché est en pleine forme avec une augmentation des ventes de plus de 15% chaque année. Face à l'engouement des consommateurs, certaines grandes marques exploitent ce nouveau filon : elles proposent toute une gamme de sels aromatisés. Fleur de sel au safran ou à la vanille bourbon, les enseignes rivalisent d'originalité. Et cette fois, les prix flambent : jusqu'à 130 euros le kilo pour la fleur de sel à la truffe blanche !
    //Google Tag Manager