Revoir un programme tv en replay et en streaming
Voir en replay sur LCI
LCI Diffusion Diffusé le 24-09-17 Durée :
  • aucun (0 vote) Note : -/5 | 0 vue
    Votre avis :
    • Bof
    • Moyen
    • Pas mal
    • Bien
    • Excellent !

    Résumé

    En mai 2016, l’affaire fait les gros titres. Sandrine Rousseau, secrétaire nationale d'Europe Ecologie Les Verts accuse l'un des membres éminents de son parti, Denis Baupin, de harcèlement sexuel. Quatre autre de ses collègues se disent victimes du même homme. Depuis, elle a été classée sans suite, pour "prescription".  Interrogée par Sept à Huit pour TF1, Sandrine Rousseau revient sur la génèse de cette histoire. A l'origine, une photo. Sur celle-ci, on voit plusieurs hommes, dont Denis Baupin, arborant du rouge à lèvres pour dénoncer les violences faites aux femmes lors d'une campagne de sensibilsation. C'est cette image qui pousse Sandrine Rousseau à briser le silence. "Sur cette photo, ce que j’ai vu, ce n’est pas du tout un homme qui défendait le droit des femmes. C’est un homme qui venait d’embrasser de force une femme qui avait du rouge à lèvres. Cette photo, elle dit ça. Elle dit ‘regardez, je suis capable de la faire parce que je sais que vous ne ferez rien’.  C’était comme un crachat qu’il nous envoyait", indique la secrétaire nationale adjointe d'Europe Ecologie Les Verts. 

    Sept à huit (13 vidéos)
    En mai 2016, l’affaire fait les gros titres. Sandrine Rousseau, secrétaire nationale d'Europe Ecologie Les Verts accuse l'un des membres éminents de son parti, Denis Baupin, de harcèlement sexuel. Quatre autre de ses collègues se disent victimes du même homme. Depuis, elle a été classée sans suite, pour "prescription".  Interrogée par Sept à Huit pour TF1, Sandrine Rousseau revient sur la génèse de cette histoire. A l'origine, une photo. Sur celle-ci, on voit plusieurs hommes, dont Denis Baupin, arborant du rouge à lèvres pour dénoncer les violences faites aux femmes lors d'une campagne de sensibilsation. C'est cette image qui pousse Sandrine Rousseau à briser le silence. "Sur cette photo, ce que j’ai vu, ce n’est pas du tout un homme qui défendait le droit des femmes. C’est un homme qui venait d’embrasser de force une femme qui avait du rouge à lèvres. Cette photo, elle dit ça. Elle dit ‘regardez, je suis capable de la faire parce que je sais que vous ne ferez rien’.  C’était comme un crachat qu’il nous envoyait", indique la secrétaire nationale adjointe d'Europe Ecologie Les Verts. 

    Écrire un commentaire

    En cliquant sur le bouton 'Publier', j'accepte la charte Télé 7 Jours Replay.

    Les derniers programmes Sept à huit

    Les derniers programmes Magazines mis en ligne

    //Google Tag Manager