Revoir un programme tv en replay et en streaming
Voir en replay sur Public Sénat
Public Sénat Diffusion Diffusé le 25-03-13 Durée : 2h29min
  • aucun (0 vote) Note : -/5 | 18 vues
    Votre avis :
    • Bof
    • Moyen
    • Pas mal
    • Bien
    • Excellent !

    Autres programmes :
    Résumé

    L'ancienne ministre française des Sports Marie-George Buffet a déclaré mercredi avoir subi "des pressions de toutes sortes" au sujet d'un contrôle antidopage mené sur les Bleus avant la Coupe du monde 1998 de football, ainsi que lors de la candidature de Paris pour les JO-2008. Mme Buffet s'exprimait mercredi sous serment dans le cadre des auditions menées par la commission d'enquête sénatoriale sur l'efficacité de la lutte contre le dopage. L'ancienne ministre a ainsi évoqué l'année 1998 et les pressions "de toutes sortes" qu'elle a subi après avoir ordonné un contrôle antidopage inopiné sur les joueurs de l'équipe de France alors en stage de préparation à Tignes. "Les médias me sont tombés dessus de manière très violente, il y a eu un déferlement où on m'accusait d'empêcher l'équipe de France de se préparer dans de bonnes conditions. Je me suis sentie isolée et j'ai flanché, j'ai presque été amenée à m'excuser", a confié l'ancienne ministre. Mme Buffet a toutefois réfuté que d'éventuelles directives ait été données par son ministère pour que les Bleus soient épargnés par les contrôles. "Ce que je peux dire, c'est que nous n'avons jamais donné de directive en ce sens. Ensuite, il faut se replacer dans l'époque. En 1998, il n'y a pas d'AFLD (ndlr: Agence française de lutte contre le dopage), nous n'avions pas les outils d'aujourd'hui, seulement les contrôleurs du ministère", a-t-elle commenté. Par ailleurs, l'ancienne ministre est également revenue sur des pressions subies dans le cadre de la candidature de la ville de Paris à l'organisation des jeux Olympiques de 2008. "La candidature était supervisée par M. Verbruggen, président de l'UCI et membre du CIO qui donc présidait la délégation (venue en France pour évaluer sa candidature). Les pressions se sont exercées par l'intermédiaire de M. Verbruggen mais aussi d'autres membres du CIO. M. Killy à l'époque et M.Drut s'en étaient entretenus auprès du Premier ministre en me demandant de faire une lettre précisant que la loi française ne s'appliquerait pas dans sa globalité au moment des Jeux", a-t-elle raconté. "Ca a été une pression extrêmement forte, on a remis la lettre à M. Verbruggen en haut de la Tour Eiffel, mais pendant l'audition de la délégation française à Moscou, Lionel Jospin a été interrogé à trois reprises, donc la pression s'est exercée sur la France jusqu'au bout", a-t-elle souligné.

    Audition (305 vidéos)
    L'ancienne ministre française des Sports Marie-George Buffet a déclaré mercredi avoir subi "des pressions de toutes sortes" au sujet d'un contrôle antidopage mené sur les Bleus avant la Coupe du monde 1998 de football, ainsi que lors de la candidature de Paris pour les JO-2008. Mme Buffet s'exprimait mercredi sous serment dans le cadre des auditions menées par la commission d'enquête sénatoriale sur l'efficacité de la lutte contre le dopage. L'ancienne ministre a ainsi évoqué l'année 1998 et les pressions "de toutes sortes" qu'elle a subi après avoir ordonné un contrôle antidopage inopiné sur les joueurs de l'équipe de France alors en stage de préparation à Tignes. "Les médias me sont tombés dessus de manière très violente, il y a eu un déferlement où on m'accusait d'empêcher l'équipe de France de se préparer dans de bonnes conditions. Je me suis sentie isolée et j'ai flanché, j'ai presque été amenée à m'excuser", a confié l'ancienne ministre. Mme Buffet a toutefois réfuté que d'éventuelles directives ait été données par son ministère pour que les Bleus soient épargnés par les contrôles. "Ce que je peux dire, c'est que nous n'avons jamais donné de directive en ce sens. Ensuite, il faut se replacer dans l'époque. En 1998, il n'y a pas d'AFLD (ndlr: Agence française de lutte contre le dopage), nous n'avions pas les outils d'aujourd'hui, seulement les contrôleurs du ministère", a-t-elle commenté. Par ailleurs, l'ancienne ministre est également revenue sur des pressions subies dans le cadre de la candidature de la ville de Paris à l'organisation des jeux Olympiques de 2008. "La candidature était supervisée par M. Verbruggen, président de l'UCI et membre du CIO qui donc présidait la délégation (venue en France pour évaluer sa candidature). Les pressions se sont exercées par l'intermédiaire de M. Verbruggen mais aussi d'autres membres du CIO. M. Killy à l'époque et M.Drut s'en étaient entretenus auprès du Premier ministre en me demandant de faire une lettre précisant que la loi française ne s'appliquerait pas dans sa globalité au moment des Jeux", a-t-elle raconté. "Ca a été une pression extrêmement forte, on a remis la lettre à M. Verbruggen en haut de la Tour Eiffel, mais pendant l'audition de la délégation française à Moscou, Lionel Jospin a été interrogé à trois reprises, donc la pression s'est exercée sur la France jusqu'au bout", a-t-elle souligné.

    Écrire un commentaire

    En cliquant sur le bouton 'Publier', j'accepte la charte TV-replay.

    Les derniers programmes Magazines mis en ligne

    • Magazine

      C dans l'air

      Législatives : Pour Macron : Stop ou encore?

      aucun (0 vote) Votre vote
      Commenter
      Voir en replay sur France 5
      Du lundi au jeudi, la journaliste donne les clés pour comprendre dans sa globalité un événement ou un sujet de première importance, en permettant aux téléspectateurs d'intervenir dans le débat ou de poser des questions par SMS ou Internet. Bruce Toussaint prend le relais le vendredi et le samedi.

      Ce programme ne peut pas être
      ajouté pour le moment

    • Magazine

      Secrets de cuisson, par philippe etchebest

      Le secret de cuisson de la côte de veau

      aucun (0 vote) Votre vote
      Commenter
      Voir en replay sur M6
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Secrets de Cuisson est un programme court présenté par Philippe Etchebest, chef étoilé et meilleur ouvrier de France ! Avec passion et générosité il nous accueille dans son restaurant bordelais pour nous dévoiler quelques secrets de cuisson...

      Ce programme ne peut pas être
      ajouté pour le moment

    • Magazine

      Super nanny

      Super nanny du 27 mai 2017 - jeunes parents de quatre enfants, on est complètement dépassés

      aucun (0 vote) Votre vote
      Commenter
      Voir en replay sur TF1
      Maman de deux paires de jumeaux, Sophie les habille depuis toujours à l’identique, des chaussettes au tee-shirt ! Une habitude proscrite par tous les spécialistes mais qui donne surtout un vrai surcroît de travail à la jeune maman, déjà épuisée par les cris incessants de ses enfants et les crises à répétition. Appuyée par son compagnon Samuel, Sophie sait qu’elle doit mettre fin à ce rituel. D’autant qu’à seulement 3 ans, Noémie, la plus turbulente de ses jumelles, exprime très clairement sa volonté de se différencier de sa sœur, Maëlys. Le défi pour Super Nanny : aider Sophie à différencier ses deux paires de jumeaux et aider les jeunes parents à imposer leur autorité.

      Ce programme ne peut pas être
      ajouté pour le moment