Revoir un programme tv en replay et en streaming
Voir en replay sur BFMTV
BFMTV Diffusion Diffusé le 25-04-16 Durée :
  • aucun (0 vote) Note : -/5 | 0 vue
    Votre avis :
    • Bof
    • Moyen
    • Pas mal
    • Bien
    • Excellent !

    Autres programmes :
    Résumé

    Les cheminots se mobilisent à partir de ce lundi soir jusqu'à jeudi pour peser sur les négociations concernant leurs conditions de travail. Puisqu'en 2020, les lignes de TGV seront ouvertes aux compagnies privées. Et face à cette concurrence, la direction de la SNCF et les opérateurs privés exigent aux salariés des efforts de compétitivité sur le temps de travail des cheminots. Les agents roulants de la SNCF bénéficient actuellement de 22 week-ends de repos garantis, ils n'en auraient plus que 14. C'est la troisième grève en deux mois depuis le début de l'année. Elle devrait perturber fortement le trafic. La compagnie ferroviaire prévoit ainsi un TGV et un Transilien sur deux en circulation et quatre TER sur dix. Le trafic sera "quasi-normal" sur les grandes lignes internationales, mais il n'y aura pas de train de nuit. - Avec: Thierry Nier, porte-parole de la CGT-Cheminots. - BFM Story, du lundi 25 avril 2016, présenté par Thomas Misrachi, sur BFMTV.

    BFM Story (508 vidéos)
    Les cheminots se mobilisent à partir de ce lundi soir jusqu'à jeudi pour peser sur les négociations concernant leurs conditions de travail. Puisqu'en 2020, les lignes de TGV seront ouvertes aux compagnies privées. Et face à cette concurrence, la direction de la SNCF et les opérateurs privés exigent aux salariés des efforts de compétitivité sur le temps de travail des cheminots. Les agents roulants de la SNCF bénéficient actuellement de 22 week-ends de repos garantis, ils n'en auraient plus que 14. C'est la troisième grève en deux mois depuis le début de l'année. Elle devrait perturber fortement le trafic. La compagnie ferroviaire prévoit ainsi un TGV et un Transilien sur deux en circulation et quatre TER sur dix. Le trafic sera "quasi-normal" sur les grandes lignes internationales, mais il n'y aura pas de train de nuit. - Avec: Thierry Nier, porte-parole de la CGT-Cheminots. - BFM Story, du lundi 25 avril 2016, présenté par Thomas Misrachi, sur BFMTV.

    Écrire un commentaire

    En cliquant sur le bouton 'Publier', j'accepte la charte TV-replay.

    Les derniers programmes JT - Infos mis en ligne

    • JT - Infos

      TV5MONDE le journal afrique

      EDITION DU 27/02/2017

      aucun (0 vote) Votre vote
      Commenter
      Voir en replay sur TV5 Monde

      Ce programme ne peut pas être
      ajouté pour le moment

    • JT - Infos

      Grand Angle

      Présidentielle 2017: la campagne sera-t-elle violente ?

      aucun (0 vote) Votre vote
      Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      À moins de deux mois du premier tour, le ton se durcit. François Fillon a dénoncé la "passivité" du gouvernement face aux "violences" survenues en marge de la campagne présidentielle. Le Premier ministre Bernard Cazeneuve a immédiatement réagi en estimant que ces propos n'étaient "pas responsables". François Hollande a aussi répondu aux attaques de Marine Le Pen à l'encontre des fonctionnaires. En effet, la candidate du FN, dont le camp est au coeur de plusieurs enquête judiciaires, avait appelé la veille les magistrats à "ne pas contrecarrer la volonté du peuple". "Je n'accepterai jamais que l'on puisse mettre en cause les fonctionnaires dans notre République République au prétexte qu'ils appliquent la loi et qu'ils font en sorte que la justice puisse travailler", a répondu le président. - L'analyse de Gilles Finchelstein, directeur général de la Fondation-Jean Jaurès. Et Maurice Szafran, éditorialiste à Challenges. - Grand Angle, du lundi 27 février 2017, présenté par Jean-Baptiste Boursier, sur BFMTV.

      Ce programme ne peut pas être
      ajouté pour le moment

    • JT - Infos

      Grand Angle

      Présidentielle 2017: le ton se durcit (2/2)

      aucun (0 vote) Votre vote
      Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      À moins de deux mois du premier tour, le ton se durcit. François Fillon a dénoncé la "passivité" du gouvernement face aux "violences" survenues en marge de la campagne présidentielle. Le Premier ministre Bernard Cazeneuve a immédiatement réagi en estimant que ces propos n'étaient "pas responsables". François Hollande a aussi répondu aux attaques de Marine Le Pen à l'encontre des fonctionnaires. En effet, la candidate du FN, dont le camp est au coeur de plusieurs enquête judiciaires, avait appelé la veille les magistrats à "ne pas contrecarrer la volonté du peuple". "Je n'accepterai jamais que l'on puisse mettre en cause les fonctionnaires dans notre République République au prétexte qu'ils appliquent la loi et qu'ils font en sorte que la justice puisse travailler", a répondu le président. - Pour en parler: Thierry Arnaud, chef du service politique de BFMTV. Et Cécile Cornudet, éditorialiste politique aux Échos. - Grand Angle, du lundi 27 février 2017, présenté par Jean-Baptiste Boursier, sur BFMTV.

      Ce programme ne peut pas être
      ajouté pour le moment