Revoir un programme tv en replay et en streaming
Voir en replay sur Public Sénat
Public Sénat Diffusion Diffusé le 25-07-13 Durée : 2h29min
  • aucun (0 vote) Note : -/5 | 0 vue
    Votre avis :
    • Bof
    • Moyen
    • Pas mal
    • Bien
    • Excellent !

    Autres programmes :
    Résumé

    le 25 juillet, les sénateurs examinent, en deuxième lecture, le projet de loi sur la transparence de la vie publique. Après avoir été modifiés au Sénat, les dispositifs de ce texte ont été rétablis le 22 juillet par les députés. Le projet de loi sur la transparence de la vie publique prévoit notamment la publication du patrimoine des parlementaires et l'interdiction pour les membres du Conseil constitutionnel d'exercer une activité rémunérée. Le 22 juillet, les députés ont supprimé la peine d'un an de prison en cas de divulgation du patrimoine d'un député. La sanction est allégée : elle est fixée à 45 000 euros d'amende. La publication du patrimoine des députés est source de vives polémiques au sein du Parlement.

    Séance (1107 vidéos)
    le 25 juillet, les sénateurs examinent, en deuxième lecture, le projet de loi sur la transparence de la vie publique. Après avoir été modifiés au Sénat, les dispositifs de ce texte ont été rétablis le 22 juillet par les députés. Le projet de loi sur la transparence de la vie publique prévoit notamment la publication du patrimoine des parlementaires et l'interdiction pour les membres du Conseil constitutionnel d'exercer une activité rémunérée. Le 22 juillet, les députés ont supprimé la peine d'un an de prison en cas de divulgation du patrimoine d'un député. La sanction est allégée : elle est fixée à 45 000 euros d'amende. La publication du patrimoine des députés est source de vives polémiques au sein du Parlement.

    Écrire un commentaire

    En cliquant sur le bouton 'Publier', j'accepte la charte Télé 7 Jours Replay.

    Les derniers programmes Séance

    Les derniers programmes Magazines mis en ligne

    • Magazine

      Enquêtes criminelles

      Affaire José Evangelista : le mari trompé crie son innocence

      Voir en replay sur W9
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      - Juin 2014, en Haute-Savoie. Cela fait une semaine que Jean-Luc Thiébaut, un charpentier de 48 ans, n'a pas donné le moindre signe de vie. Dans sa maison, le temps semble s'être arrêté. Les gendarmes découvrent que le calendrier n'a pas été mis à jour depuis le 27 mai et de la nourriture en décomposition traine dans la cuisine. Alors où est passé Jean-Luc Thiébaut ? Mystère ! Quelques jours plus tard, les gendarmes découvrent des traces de sang dans l'atelier du disparu. L'homme aurait-il été tué et son cadavre transporté ailleurs ? Entendus par les gendarmes, ses voisins évoquent avoir été témoins d'une dispute avec un homme, quelques jours seulement avant la disparition. Il s'agit de José Evangelista, un Haut-savoyard de 48 ans, marié et père de famille, ancien conseiller municipal d'une commune voisine. La dispute des deux hommes avait un mobile passionnel : José Evangelista accusait Jean-Luc Thiébaud d'entretenir une liaison avec sa femme. José Evangelista a-t-il voulu se débarrasser de son rival ? Si l'élu reconnait la dispute, il nie farouchement toute implication dans la disparition du charpentier. Sa femme, Fabienne Evangelista, ajoute que le charpentier était pour elle « plus qu'un ami mais pas un amant ». Seulement le témoignage de Fabienne Evangelista intrigue. En effet, une brosse à dents et des pantoufles lui appartenant sont retrouvées au domicile de Jean-Luc Thiébaut. Un mois après sa disparition, le charpentier est découvert tué d'une balle dans la tête. Et chose incroyable, son corps est retrouvé non loin de la maison de la famille Evangelista. Le conseiller municipal devient le suspect numéro un, mais crie son innocence...