Revoir un programme tv en replay et en streaming
Voir en replay sur M6
M6 Diffusion 25-09-16 à 23:00 Durée : 1h14min
  • pas mal (9 votes) Note : 2.7/5 | 1 224 vues
    Votre avis :
    • Bof
    • Moyen
    • Pas mal
    • Bien
    • Excellent !

    Autres programmes :
      Résumé

      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Fondée par les Français, la Nouvelle-Orléans (Louisiane) est l'une des villes les plus visitées et les plus attractives des États-Unis. Ses maisons coloniales, ses clubs de jazz, ses rues colorées, ses fêtes célèbres, son climat tropical, sa gastronomie et sa douceur de vivre attirent les touristes du monde entier. Mais la « Big Easy », comme on la surnomme, a un visage beaucoup plus sombre : celui de l'une des villes les plus dangereuses des États-Unis, qui s'est transformée en capitale du meurtre. 164 homicides en 2015, pour une ville de seulement 400 000 habitants (un taux équivalent à celui de Tijuana, au Mexique, l'une des plaque-tournantes du trafic de drogue, et quarante fois supérieur à celui de Paris). Déjà marquée par ses inégalités sociales et ses tensions raciales (61% de la population locale est d'origine afro-américaine), la Nouvelle-Orléans a aussi été ravagée par l'ouragan Katrina, qui a jeté des milliers de familles à la rue. Dix ans après la catastrophe, la ville a du mal à se relever. Des quartiers entiers n'ont toujours pas été reconstruits. La pauvreté et le chômage se sont aggravés. La corruption, les trafics, la prostitution et la violence ont explosé. Résultat, la police (la New Orleans Police Department), en sous-effectif et en manque de moyens, est complètement dépassée. Pour lutter contre cette criminalité et compenser l'inefficacité des services de police traditionnels, Sydney Torres, un milliardaire qui a fait fortune dans le ramassage des déchets, a fondé en 2015 la « French Quarter Task Force ». C'est une unité de police privée qui intervient en voiturette électrique dès qu'une agression, ou même une activité suspecte, est signalée par un habitant de la Nouvelle-Orléans, via une application sur son smartphone. Dans le French Quarter, les policiers de la FQTF, qui reçoivent ces alertes sur des tablettes numériques, mettent en moyenne 3 minutes à arriver sur les lieux, alors que la police traditionnelle a besoin d'au minimum 30 minutes. Dans cet univers étonnant, mêlé de festivités et de violences, où les processions funéraires se font en dansant, au rythme des big bands de jazz, la Nouvelle-Orléans abrite enfin d'étonnantes communautés, comme celle des cajuns. Musiciens, chasseurs de crocodiles ou cuisiniers émérites, ces hommes et ces femmes, descendants des pionniers français arrivés en Amérique au XVIIIe siècle, n'ont rien oublié de leurs traditions ancestrales. Ils continuent à les revendiquer haut et fort, et font encore résonner la langue française jusqu'au fin fond de la Louisiane.

      Enquête exclusive (45 vidéos)
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Fondée par les Français, la Nouvelle-Orléans (Louisiane) est l'une des villes les plus visitées et les plus attractives des États-Unis. Ses maisons coloniales, ses clubs de jazz, ses rues colorées, ses fêtes célèbres, son climat tropical, sa gastronomie et sa douceur de vivre attirent les touristes du monde entier. Mais la « Big Easy », comme on la surnomme, a un visage beaucoup plus sombre : celui de l'une des villes les plus dangereuses des États-Unis, qui s'est transformée en capitale du meurtre. 164 homicides en 2015, pour une ville de seulement 400 000 habitants (un taux équivalent à celui de Tijuana, au Mexique, l'une des plaque-tournantes du trafic de drogue, et quarante fois supérieur à celui de Paris). Déjà marquée par ses inégalités sociales et ses tensions raciales (61% de la population locale est d'origine afro-américaine), la Nouvelle-Orléans a aussi été ravagée par l'ouragan Katrina, qui a jeté des milliers de familles à la rue. Dix ans après la catastrophe, la ville a du mal à se relever. Des quartiers entiers n'ont toujours pas été reconstruits. La pauvreté et le chômage se sont aggravés. La corruption, les trafics, la prostitution et la violence ont explosé. Résultat, la police (la New Orleans Police Department), en sous-effectif et en manque de moyens, est complètement dépassée. Pour lutter contre cette criminalité et compenser l'inefficacité des services de police traditionnels, Sydney Torres, un milliardaire qui a fait fortune dans le ramassage des déchets, a fondé en 2015 la « French Quarter Task Force ». C'est une unité de police privée qui intervient en voiturette électrique dès qu'une agression, ou même une activité suspecte, est signalée par un habitant de la Nouvelle-Orléans, via une application sur son smartphone. Dans le French Quarter, les policiers de la FQTF, qui reçoivent ces alertes sur des tablettes numériques, mettent en moyenne 3 minutes à arriver sur les lieux, alors que la police traditionnelle a besoin d'au minimum 30 minutes. Dans cet univers étonnant, mêlé de festivités et de violences, où les processions funéraires se font en dansant, au rythme des big bands de jazz, la Nouvelle-Orléans abrite enfin d'étonnantes communautés, comme celle des cajuns. Musiciens, chasseurs de crocodiles ou cuisiniers émérites, ces hommes et ces femmes, descendants des pionniers français arrivés en Amérique au XVIIIe siècle, n'ont rien oublié de leurs traditions ancestrales. Ils continuent à les revendiquer haut et fort, et font encore résonner la langue française jusqu'au fin fond de la Louisiane.

      Écrire un commentaire

      En cliquant sur le bouton 'Publier', j'accepte la charte TV-replay.

      Les derniers programmes Magazines mis en ligne

      • Magazine

        Le divan de Marc-Olivier Fogiel

        -

        aucun (0 vote) Votre vote
        Commenter
        Voir en replay sur France 3
        Marc-Olivier Fogiel accueille Roselyne Bachelot, qui fut tour à tour ministre de l'Ecologie sous la présidence de Jacques Chirac, et ministre de la Santé, puis des Solidarités et de la Cohésion sociale sous Sarkozy. Elle évoque son parcours politique, mais aussi son itinéraire personnel, ses échecs et ses plus belles réussites. Au-delà de l'image publique de Roselyne Bachelot, l'animateur tente de découvrir ce qui l'a construite et a fait d'elle l'adulte qu'elle est devenue. Des documents d'archives et des témoignages viennent enrichir ce portrait et permettent d'évoquer les moments marquants de son existence.

        Ce programme ne peut pas être
        ajouté pour le moment

      • Magazine

        Magazines Outre-mer

        L'agenda

        aucun (0 vote) Votre vote
        Commenter
        Voir en replay sur La 1ère

        Ce programme ne peut pas être
        ajouté pour le moment

      • Magazine

        Crimes

        Crimes en picardie

        aucun (0 vote) Votre vote
        Commenter
        Voir en replay sur NRJ 12
        La route de l'effroiDans la nuit du 10 janvier 2002, la voiture d'Elodie 24 ans est retrouvée en rase campagne à l'entrée de Péronne. A l'intérieur, se trouvent son sac et ses clés, mais la jeune banquière s'est volatilisée. 2 jours plus tard son corps est retrouvé dans une décharge .Elodie a été violée, étranglée et brûlée. Un meurtre barbare qui laisse aux enquêteurs 2 indices : Un ADN mais aussi la bande sonore de l'appel à l'aide de la victime la nuit du drame. Il aura fallu 10 longues années plus de 10000 auditions, 5400 prélèvements ADN pour commencer à éclaircir l'affaire, des moyens extraordinaires dans une enquête criminelle française.Où est passée la lycéenne ?Le 19 avril 2012. Bernard et son épouse sont fous d'inquiétude. Sonia leur fille de 17 ans n'est pas rentrée du lycée comme à son habitude. Les gendarmes envisagent une fugue, hypothèse à laquelle les parents de Sonia ne croient pas. Malgré son look gothique, la lycéenne est très épanouie . Alors que Bernard décide de mener sa propre enquête, l'appel d'une jeune fille signalant le projet macabre de son ex petit ami va soudain orienter les enquêteurs vers la piste criminelle.Pacte meurtrierLe 10 novembre 2008, Isabelle se présente aux gendarmes de Choisy au Bac; La veille, Jean Luc son mari est parti avec son ami Frédéric aider Alain , un autre ami tombé en panne. Mais à 23H, Isabelle voit les amis revenir à son domicile ...sans son mari. Les jours passent et Jean-Luc reste introuvable. Les enquêteurs vont alors envisager un suicide, jusqu'à ce que le véhicule du disparu soit retrouvé carbonisé en forêt de Compiègne. De quoi privilégier la piste criminelle.

        Ce programme ne peut pas être
        ajouté pour le moment