Revoir un programme tv en replay et en streaming
Voir en replay sur Public Sénat
Public Sénat Diffusion Diffusé le 28-06-12 Durée : 29min
  • aucun (0 vote) Note : -/5 | 1 112 vues
    Votre avis :
    • Bof
    • Moyen
    • Pas mal
    • Bien
    • Excellent !

    Autres programmes :
    Résumé

    Originale, cette nouvelle émission donne toutes les clés pour être bien informé et réussir son voyage à l'étranger 

    Et si on partait pour... (7 vidéos)
    Originale, cette nouvelle émission donne toutes les clés pour être bien informé et réussir son voyage à l'étranger 

    Écrire un commentaire

    En cliquant sur le bouton 'Publier', j'accepte la charte Télé 7 Jours Replay.
    • Par andrianjanoa, le 23-07-2012

      bien résumé"

    • Par Prof. Jean-Aimé Rakotoarisoa, Membre de l'Aca, le 03-07-2012

      Félicitations pour le montage global du reportage qui a permis quelques facettes de Madagascar. Je dois pourtant déplorer pauvreté voire l'inexactitude des commentaires sur la culture malgache. Simple erreur de casting ou volonté de ne pas faire appel aux vrais spécialistes d'une question aussi centrale ? Votre chaine à l'instar des media français se contentent de clichés trop superficiels pour refléter les réalités de ce pays. Juste un exemple, en 2012 parler encore de 18 ethnies est tout simplement une hérésie ! Nous partageons le même objectif, celui de donner à ce merveilleux une image digne et non celle des cartes postales. Alors pourquoi ne pas unir nos efforts

      • Par mangidy, le 05-07-2014

        Resident à Mada depuis vingt ans,je confirme que les ethnies sont bien presentes et differenciées;un exemple:Antemoro et Betsileo n'ont pas du tout le même type de "fonctionnement" ,le meme vocabulaire et on pourrait multilier les exemples.Un Ambaniandro se croit tjrs superieur à un côtier,etc.Un seul peuple Malgache est une image d'epinal;les realités sont tout autres.mais l'essentiel n'est-il pas la tolerance reciproque?Que vive ce pays!

    • Par mangidy, le 05-07-2014

      Resident à Mada depuis vingt ans,je confirme que les ethnies sont bien presentes et differenciées;un exemple:Antemoro et Betsileo n'ont pas du tout le même type de "fonctionnement" ,le meme vocabulaire et on pourrait multilier les exemples.Un Ambaniandro se croit tjrs superieur à un côtier,etc.Un seul peuple Malgache est une image d'epinal;les realités sont tout autres.mais l'essentiel n'est-il pas la tolerance reciproque?Que vive ce pays!

    Les derniers programmes Et si on partait pour...

    Les derniers programmes Magazines mis en ligne

    • Magazine

      Géopolitis

      Europe, dernière chance

      aucun (0 vote) Votre vote
      Geopolitis (1 vidéo) Commenter
      Voir en replay sur TV5 Monde
      Minée par ses divisions internes, contestée par une vague d´opinions populistes, défiée par l´Amérique de Trump et la Russie de Poutine, l´Union européenne se trouve à un moment charnière de son histoire : se relancer ou mourir. Invité : Enrico Letta, ancien Premier ministre italien. Présentation : Marcel Mione.
    • Magazine

      Enquête exclusive

      Fêtes sauvages, bars éphémères : les nouveaux rois de la nuit parisienne

      aucun (0 vote) Votre vote
      Enquête exclusive (50 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur M6
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Longtemps à la traine derrière Berlin, Londres ou Barcelone, Paris est en passe de redevenir la capitale mondiale de la fête ! Finies les boîtes de nuits traditionnelles... Les dernières tendances : bar-clubs éphémères, discothèques illégales et faux bars clandestins. Et rien n'est trop fou ni trop cher pour attirer la clientèle branchée parisienne et les jet-setters internationaux. « Aladdin » est le spécialiste des nuits clandestines. Sa mission : dénicher de nouveaux lieux à squatter pour organiser des soirées illégales, qui sont devenues les événements les plus « hypes » et courus de la capitale. Pour accéder à son dernier club, les fêtards doivent descendre 10 mètres sous terre, puis se glisser dans un étroit tunnel. Après avoir payé 12 euros, des centaines de personnes s'y engouffrent chaque soir... à leurs risques et périls. Denis, lui, a investi plusieurs dizaines de milliers d'euros dans un lieu qui ne vivra qu'un été. Il a transformé une friche industrielle appartenant à la SNCF en un bar-club éphémère de 3 000 m², le plus vaste de Paris. Le businessman de la fête n'a que quelques mois pour rentabiliser sa création, mais les habitants du quartier ne voient pas d'un bon œil tous ces fêtards qui déferlent sous leurs fenêtres chaque nuit. Bar-clubs éphémères, soirées illégales : pour les boîtes de nuit traditionnelles de la capitale, la concurrence est de plus en plus rude, leur chiffre d'affaires a chuté de plusieurs millions d'euros l'année dernière. Alors, pour reconquérir leur clientèle et la faire dépenser sans compter, les patrons des discothèques ont décidé d'utiliser une arme redoutable : l'entrée gratuite (avec consommations illimitées) offerte aux jeunes femmes à la plastique spectaculaire. En échange, il leur suffit juste d'inciter les plus riches clients à consommer. Josh s'inspire de ses voyages à travers le monde pour importer de nouveaux concepts. Propriétaire de 5 établissements à Paris, cet Américain a fait fortune avec son faux bar clandestin dans le Marais. Un établissement qui rappelle l'époque de la prohibition américaine, où la fête se passait dans les arrières boutiques. Aujourd'hui, la clandestinité est devenue un concept marketing qui rapporte gros. Des fêtes les plus branchées aux clubs les plus fous et déjantés, découverte de ces lieux undergrounds en compagnie des nouveaux rois de la nuit parisienne.