Revoir un programme tv en replay et en streaming
Voir en replay sur BFMTV
BFMTV Diffusion Diffusé le 29-03-16 Durée :
  • aucun (0 vote) Note : -/5 | 0 vue
    Votre avis :
    • Bof
    • Moyen
    • Pas mal
    • Bien
    • Excellent !

    Autres programmes :
    Résumé

    Les revenus de Carlos Tavares n'ont pas fini de susciter la polémique. Avec 5,24 millions d'euros pour la seule année 2015, le président du directoire de PSA Peugeot Citroën a doublé son salaire en un an. Alors que l'État et les syndicats fustigent un montant indécent au regard des salaires des employés et des difficultés récentes de l'entreprise, le patronat félicite le PDG du "redressement exceptionnel qu'il a fait de PSA". Invité de BFMTV, Jean-Pierre Mercier, le délégué CGT du groupe PSA Peugeot Citroën, ne décolère pas. "Pendant toute l'année 2015, cet homme-là a fait la tournée des usines en France pour nous dire qu'on était payé trop cher, qu'on ne travaillait pas assez, qu'on avait trop de droit, trop de privilèges, etc. Et lui, pendant tout ce temps-là, il se mettait 14 500 euros par jour dans la poche, samedi et dimanche compris", s'insurge-t-il. Il appelle à une mobilisation des salariés le 31 mars prochain. - Grand Angle, du mardi 29 mars 2016, présenté par Jean-Baptiste Boursier, sur BFMTV.

    Grand angle (660 vidéos)
    Les revenus de Carlos Tavares n'ont pas fini de susciter la polémique. Avec 5,24 millions d'euros pour la seule année 2015, le président du directoire de PSA Peugeot Citroën a doublé son salaire en un an. Alors que l'État et les syndicats fustigent un montant indécent au regard des salaires des employés et des difficultés récentes de l'entreprise, le patronat félicite le PDG du "redressement exceptionnel qu'il a fait de PSA". Invité de BFMTV, Jean-Pierre Mercier, le délégué CGT du groupe PSA Peugeot Citroën, ne décolère pas. "Pendant toute l'année 2015, cet homme-là a fait la tournée des usines en France pour nous dire qu'on était payé trop cher, qu'on ne travaillait pas assez, qu'on avait trop de droit, trop de privilèges, etc. Et lui, pendant tout ce temps-là, il se mettait 14 500 euros par jour dans la poche, samedi et dimanche compris", s'insurge-t-il. Il appelle à une mobilisation des salariés le 31 mars prochain. - Grand Angle, du mardi 29 mars 2016, présenté par Jean-Baptiste Boursier, sur BFMTV.

    Écrire un commentaire

    En cliquant sur le bouton 'Publier', j'accepte la charte TV-replay.