Revoir un programme tv en replay et en streaming
Voir en replay sur M6
M6 Diffusion 27-02-17 à 01:50 Durée : 1h18min
  • pas mal (7 votes) Note : 3.1/5 | 13 vues
    Votre avis :
    • Bof
    • Moyen
    • Pas mal
    • Bien
    • Excellent !

    Autres programmes :
      Résumé

      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Popularisés par les westerns et indissociables du mythe américain, les shérifs jouent un rôle déterminant dans la lutte contre le crime et la délinquance aux États-Unis. On en compte 3 000, répartis sur l'ensemble du territoire. Pour faire respecter la loi, ces représentants de l'ordre disposent de moyens conséquents : enquêteurs spécialisés, brigade scientifique, snipers, arsenal dernier cri, hélicoptères, prison particulière, etc. Certains shérifs ont même, sous leur autorité, des SWAT, les unités d'élite de la police américaine. Comment les shérifs travaillent-ils au quotidien ? Et qui sont ces hommes dont la mission est à la fois d'assurer la sécurité de leurs concitoyens, mais aussi de leur rendre des comptes ? Car aux Etats-Unis, le shérif est élu ; il est donc jugé sur ses résultats. Pendant plusieurs mois, nous avons suivi le shérif Anthony Wickersham et ses hommes. Leur territoire : Macomb County, l'un des comtés les plus peuplés de l'État du Michigan avec ses 800 000 habitants, et surtout l'un des plus touchés par la crise. Ici, dans cette région des grands lacs, le chômage a fait exploser la criminalité. Pour la combattre, les citoyens comptent sur leur shérif. L'année dernière, ses hommes ont arrêté 400 personnes, la plupart ayant été incarcérés dans la prison du comté, et saisi 100 kilos de drogue et 1 million et demi de dollars d'argent sale... De bons « chiffres » que le shérif Wickersham espère bien réitérer en 2015 pour assurer sa réélection dans deux ans. Et pour lui, la campagne est déjà bien lancée… Cowboys ou superflics, plongée dans l'univers des shérifs américains, prêts à tout pour faire respecter la loi.

      Enquête exclusive (44 vidéos)
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Popularisés par les westerns et indissociables du mythe américain, les shérifs jouent un rôle déterminant dans la lutte contre le crime et la délinquance aux États-Unis. On en compte 3 000, répartis sur l'ensemble du territoire. Pour faire respecter la loi, ces représentants de l'ordre disposent de moyens conséquents : enquêteurs spécialisés, brigade scientifique, snipers, arsenal dernier cri, hélicoptères, prison particulière, etc. Certains shérifs ont même, sous leur autorité, des SWAT, les unités d'élite de la police américaine. Comment les shérifs travaillent-ils au quotidien ? Et qui sont ces hommes dont la mission est à la fois d'assurer la sécurité de leurs concitoyens, mais aussi de leur rendre des comptes ? Car aux Etats-Unis, le shérif est élu ; il est donc jugé sur ses résultats. Pendant plusieurs mois, nous avons suivi le shérif Anthony Wickersham et ses hommes. Leur territoire : Macomb County, l'un des comtés les plus peuplés de l'État du Michigan avec ses 800 000 habitants, et surtout l'un des plus touchés par la crise. Ici, dans cette région des grands lacs, le chômage a fait exploser la criminalité. Pour la combattre, les citoyens comptent sur leur shérif. L'année dernière, ses hommes ont arrêté 400 personnes, la plupart ayant été incarcérés dans la prison du comté, et saisi 100 kilos de drogue et 1 million et demi de dollars d'argent sale... De bons « chiffres » que le shérif Wickersham espère bien réitérer en 2015 pour assurer sa réélection dans deux ans. Et pour lui, la campagne est déjà bien lancée… Cowboys ou superflics, plongée dans l'univers des shérifs américains, prêts à tout pour faire respecter la loi.

      Écrire un commentaire

      En cliquant sur le bouton 'Publier', j'accepte la charte TV-replay.

      Les derniers programmes Enquête exclusive

      • Magazine

        Enquête exclusive

        Inde : les nouveaux milliardaires bling-bling au pays des Maharajas

        Voir en replay sur M6
        (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
        L'Inde est devenue le 3e pays au monde en nombre de milliardaires, derrière les États-Unis et la Chine. Ils sont désormais au nombre de 97, soit 30% de plus qu'en 2015. Et ils veulent que ça se voit : mariages fastueux style Bollywood, dépenses somptuaires, yachts de luxe et avions privés... Alors que la majeure partie de la population vit sous le seuil de pauvreté, ces nouveaux milliardaires, qui profitent de la croissance économique du pays, étalent leur fortune. Ils vivent comme des nababs et rivalisent d'extravagance avec les anciens Maharadjas de l'époque impériale bardés d'or et couverts de bijoux. Certains d'entre eux nous ont exceptionnellement ouvert les portes de leur palais et nous ont laissé filmer leur quotidien. Gautam Singhania, le descendant d'une famille de marchands, règne sur le textile indien. Sa fortune, estimée à 2 milliards de dollars, a été multipliée par dix en dix ans. Et il adore en profiter. Evan Luthra, 22 ans, est issu d'une famille d'entrepreneurs sikhs ; une religion minoritaire célèbre pour son port du turban. Ce petit génie d'Internet gagne un million de dollars par mois et court les fêtes aux quatre coins du monde. Mais au pays de Gandhi et de mère Teresa, les folles dépenses de ces nouveaux ultra-riches passent mal. D'autant que beaucoup payent très peu d'impôts et s'accommodent des lois. Détournement d'argent public, évasion fiscale, certains ont préféré l'exil doré pour échapper au fisc et à la prison. C'est le cas du roi des alcools, Vijay Mallia, qui a laissé une ardoise de plusieurs centaines de millions d'euros, principalement de l'argent public. Nous avons suivi sa trace de sa somptueuse propriété de l'île Sainte-Marguerite, en face de Cannes, jusqu'à la banlieue chic de Londres où il se cache dans un manoir sécurisé. Mais les temps changent et les Maharajas aussi. Depuis l'indépendance, les nouveaux maîtres de l'Inde ne sont plus exclusivement des héritiers. Kalpana Saroj est un symbole de cette évolution. Issue de la caste des intouchables, une communauté méprisée qui vit dans la misère, elle est aujourd'hui à la tête d'un empire de l'immobilier à Bombay et reverse une partie de sa fortune aux pauvres de sa communauté. Qui sont ces hommes et femmes d'affaires que rien ne semble pouvoir arrêter ? Comment dépensent-ils leur argent ? Quels sont leurs secrets pour bâtir leur fortune ? Pendant six mois, Enquête Exclusive a enquêté dans ce cercle très fermé des nouveaux milliardaires indiens.
      • Magazine

        Enquête exclusive

        Plages de rêve, business et vendetta : la face cachée de l'Albanie

        Voir en replay sur M6
        (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
        À l'image de la Corée du Nord, l'Albanie fut longtemps l'un des pays les plus fermés au monde. Une dictature communiste brutale et répressive, dirigée par Enver Hoxha, l'un des pires despotes de l'histoire. Mais depuis 1991 et la chute du régime, le pays s'est libéré et attire désormais de nombreux touristes, en quête de dépaysement et de sensations fortes. D'autant que la destination, qui ne manque pas d'attraits, est l'une des moins chères d'Europe. Plages désertes et eaux cristallines sur la côte adriatique, montagnes escarpées, plaines sauvages, les voyageurs sont frappés par la beauté et l'authenticité des paysages. L'Albanie porte aussi les traces de son passé. Régi par des traditions ancestrales toujours bien vivaces, le pays semble figé dans un autre siècle. Il y a notamment la loi du kanun, qui légitime les terribles et sinistres vendettas. D'après ce code juridique, datant du XVe siècle, si un meurtre est commis, la famille de la victime a le droit de tuer en représailles un homme ou un jeune garçon du clan du meurtrier. Un cycle de vengeance sans fin où des centaines de personnes innocentes, dont des enfants, se retrouvent menacées de mort. Exceptionnellement, l'une de ses familles victime d'une vendetta a accepté de nous ouvrir ses portes. Les jeunes garçons vivent cloîtrés chez eux, sous la menace. Nous avons suivi le combat de Liliana, une institutrice au courage incroyable, pour scolariser ces enfants désespérés et leur organiser, sous haute sécurité, des sorties scolaires. La vieille dictature a laissé d'autres traces. Chômage, pauvreté, corruption… En Albanie, les trafics et la mafia prospèrent. Le pays est le premier producteur européen de cannabis. Des villages entiers vivent de la marijuana et protègent jalousement leur production d'or vert tandis que la police et les autorités ferment bien souvent les yeux. Mais aujourd'hui, le pays souhaite se réformer et montrer un visage plus présentable. Nous avons assisté au mariage du prince d'Albanie ; l'évènement glamour de l'année pour le gotha et les familles royales européennes. Nous avons également suivi Julien Roche, un Français qui a réussi l'exploit de faire d'excellentes affaires à l'époque de la dictature communiste. Actuellement l'un des hommes les plus riches et puissants du pays, il fait construire le premier palace albanais pour attirer une clientèle très haute gamme.

      Les derniers programmes Magazines mis en ligne