Revoir un programme tv en replay et en streaming
  • 7 Jours BFM en replay (205 vidéos)

    A propos de 7 Jours BFM

    .

    • JT - Infos

      7 Jours BFM

      Prison, le défi de la radicalisation

      aucun (0 vote) Votre vote

      Ils voulaient frapper la France, les esprits et la démocratie. Clément Baur et Mahiedine Merabetr avaient prévu de commettre un ou des attentats quelques jours seulement avant le premier de l'élection présidentielle. Les deux hommes ont été interpellés cette semaine à Marseille. Leur garde à vue a été prolongée. Ces deux ex-petits délinquants se sont connus en prison, où ils se sont radicalisés, tout comme Karim Cherfi, qui a tué un policier jeudi soir sur les Champs-Elysées et qui, lui aussi, a fait un séjour derrière les barreaux. Le phénomène inquiète. Pourquoi ? Ce qui est fait pour tenter de l'enrailler. Parole à ceux qui luttent et qui vivent cette radicalisation au quotidien.- 7 jours BFM, du samedi 22 avril 2017, sur BFMTV.

      Lire la suite 7 Jours BFM (205 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Ils voulaient frapper la France, les esprits et la démocratie. Clément Baur et Mahiedine Merabetr avaient prévu de commettre un ou des attentats quelques jours seulement avant le premier de l'élection présidentielle. Les deux hommes ont été interpellés cette semaine à Marseille. Leur garde à vue a été prolongée. Ces deux ex-petits délinquants se sont connus en prison, où ils se sont radicalisés, tout comme Karim Cherfi, qui a tué un policier jeudi soir sur les Champs-Elysées et qui, lui aussi, a fait un séjour derrière les barreaux. Le phénomène inquiète. Pourquoi ? Ce qui est fait pour tenter de l'enrailler. Parole à ceux qui luttent et qui vivent cette radicalisation au quotidien.- 7 jours BFM, du samedi 22 avril 2017, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      7 Jours BFM

      Israël, l'ultra sécurité

      aucun (0 vote) Votre vote

      Après l'attaque sur les Champs-Elysées, la sécurité a été renforcée autour des candidats à la présidentielle. Le dispositif prévu pour le vote de ce dimanche est également sans précédent. Même si le risque zéro n'existe pas, il existe des moyens de se protéger, des techniques utilisées dans certains pays. C'est le cas en Israël, où 200 000 civils portent une arme en permanence. Il existe des brigades d'intervention spécialisées dans les attentats. Pour éviter les attaques, la législation anti-terroriste va très loin. Vous allez aussi découvrir une école qui forme des agents de sécurité. Ils reçoivent un entraînement quasi-militaire. Un maillon essentiel de la sécurité d'Israël. - 7 jours BFM, du samedi 22 avril 2017, sur BFMTV.

      Lire la suite 7 Jours BFM (205 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Après l'attaque sur les Champs-Elysées, la sécurité a été renforcée autour des candidats à la présidentielle. Le dispositif prévu pour le vote de ce dimanche est également sans précédent. Même si le risque zéro n'existe pas, il existe des moyens de se protéger, des techniques utilisées dans certains pays. C'est le cas en Israël, où 200 000 civils portent une arme en permanence. Il existe des brigades d'intervention spécialisées dans les attentats. Pour éviter les attaques, la législation anti-terroriste va très loin. Vous allez aussi découvrir une école qui forme des agents de sécurité. Ils reçoivent un entraînement quasi-militaire. Un maillon essentiel de la sécurité d'Israël. - 7 jours BFM, du samedi 22 avril 2017, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      7 Jours BFM

      Le terrorisme frappe la campagne

      bien (1 vote) Votre vote

      La France se retrouve confrontée au spectre du terrorisme. Après une alerte à Marseille en début de semaine, c'est Paris qui a été frappé jeudi soir. L'attaque a eu lieu sur les Champs-Elysées. Elle a visé les forces de l'ordre. Un policier a été tué, deux autres ont été blessés. Tout cela, à un peu plus de 48 heures du premier tour de l'élection présidentielle. - 7 jours BFM, du samedi 22 avril 2017, sur BFMTV.

      Lire la suite 7 Jours BFM (205 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      La France se retrouve confrontée au spectre du terrorisme. Après une alerte à Marseille en début de semaine, c'est Paris qui a été frappé jeudi soir. L'attaque a eu lieu sur les Champs-Elysées. Elle a visé les forces de l'ordre. Un policier a été tué, deux autres ont été blessés. Tout cela, à un peu plus de 48 heures du premier tour de l'élection présidentielle. - 7 jours BFM, du samedi 22 avril 2017, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      7 Jours BFM

      L'attaque

      aucun (0 vote) Votre vote

      Jeudi soir, à Paris. A hauteur du 102 avenue des Champs-Elysées, devant le magasin Marks & Spencer, un homme arrive en voiture, peu avant 21 heures. Il sort de son véhicule et ouvre le feu à l'arme automatique sur les occupants d'un car de police. L'assaillant tue un policier et en blesse deux autres. Une passante a également été atteinte par un éclat de balle. L'auteur des tirs a ensuite a été abattu. L'attaque a été revendiquée par Daesh. - 7 jours BFM, du samedi 22 avril 2017, sur BFMTV.

      Lire la suite 7 Jours BFM (205 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Jeudi soir, à Paris. A hauteur du 102 avenue des Champs-Elysées, devant le magasin Marks & Spencer, un homme arrive en voiture, peu avant 21 heures. Il sort de son véhicule et ouvre le feu à l'arme automatique sur les occupants d'un car de police. L'assaillant tue un policier et en blesse deux autres. Une passante a également été atteinte par un éclat de balle. L'auteur des tirs a ensuite a été abattu. L'attaque a été revendiquée par Daesh. - 7 jours BFM, du samedi 22 avril 2017, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      7 Jours BFM

      Vote sous surveillance

      aucun (0 vote) Votre vote

      Ce dimanche, les 66 546 bureaux de vote ouvriront à 8h du matin et fermeront à 19h. Dans les grandes villes, ils resteront ouverts jusqu'à 20h. Ils accueilleront près de 45,7 millions d'électeurs. Une organisation impressionnante et un dispositif qu'il a fallu sécuriser encore davantage, face à la menace terroriste. - 7 jours BFM, du samedi 22 avril 2017, sur BFMTV.

      Lire la suite 7 Jours BFM (205 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Ce dimanche, les 66 546 bureaux de vote ouvriront à 8h du matin et fermeront à 19h. Dans les grandes villes, ils resteront ouverts jusqu'à 20h. Ils accueilleront près de 45,7 millions d'électeurs. Une organisation impressionnante et un dispositif qu'il a fallu sécuriser encore davantage, face à la menace terroriste. - 7 jours BFM, du samedi 22 avril 2017, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      7 Jours BFM

      François Hollande, le testament

      aucun (0 vote) Votre vote

      Ces dernières semaines, les élections ont fait de l'ombre à François Hollande. Pourtant, il tient toujours son rôle de président. D'ailleurs, il multiplie ses déplacements à travers toute la France et profite même de quelques bains de foule. En effet, depuis son annonce de ne pas se représenter aux élections, il reçoit un accueil plus chalereux partout où il va. Il profite de ses derniers jours de mandat pour mettre en garde les électeurs contre la montée du populisme. - 7 jours BFM, du samedi 15 avril 2017, sur BFMTV.

      Lire la suite 7 Jours BFM (200 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Ces dernières semaines, les élections ont fait de l'ombre à François Hollande. Pourtant, il tient toujours son rôle de président. D'ailleurs, il multiplie ses déplacements à travers toute la France et profite même de quelques bains de foule. En effet, depuis son annonce de ne pas se représenter aux élections, il reçoit un accueil plus chalereux partout où il va. Il profite de ses derniers jours de mandat pour mettre en garde les électeurs contre la montée du populisme. - 7 jours BFM, du samedi 15 avril 2017, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      7 Jours BFM

      Suède, l'ultratransparence

      bien (1 vote) Votre vote

      Imaginez un pays où la campagne présidentielle se déroulerait sans affaires. Un pays où les citoyens peuvent avoir accès à tous les documents de leurs élus, où la transparence est la règle. Une règle inflexible et qui ne souffre d'aucun exception. Ce pays, c’est la Suède. Ici, les élus et responsables politiques sont soumis à une stricte transparence de leurs dépenses comme de leurs revenus. Et gare à celui qui fait le moindre faux pas. - 7 jours BFM, du samedi 15 avril 2017, sur BFMTV.

      Lire la suite 7 Jours BFM (200 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Imaginez un pays où la campagne présidentielle se déroulerait sans affaires. Un pays où les citoyens peuvent avoir accès à tous les documents de leurs élus, où la transparence est la règle. Une règle inflexible et qui ne souffre d'aucun exception. Ce pays, c’est la Suède. Ici, les élus et responsables politiques sont soumis à une stricte transparence de leurs dépenses comme de leurs revenus. Et gare à celui qui fait le moindre faux pas. - 7 jours BFM, du samedi 15 avril 2017, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      7 Jours BFM

      Les vies de Marine

      excellent! (1 vote) Votre vote

      Son visage ne vous dit peut-être rien, pourtant elle est connue de plusieurs dizaines de millions de Chinois. A 22 ans, Marine de Nicola est devenue célèbre en Chine, en participant à un télé-crochet. Un soir de concert, elle s'est évanouie sur scène. Très fatiguée, elle découvre qu'elle est atteinte d'un cancer des ganglions. Il met fin à sa carrière en Asie. Aujourd'hui en rémission, la chanteuse vit en France et délivre des messages d'espoir aux autres malades. - 7 jours BFM, du samedi 15 avril 2017, sur BFMTV.

      Lire la suite 7 Jours BFM (199 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Son visage ne vous dit peut-être rien, pourtant elle est connue de plusieurs dizaines de millions de Chinois. A 22 ans, Marine de Nicola est devenue célèbre en Chine, en participant à un télé-crochet. Un soir de concert, elle s'est évanouie sur scène. Très fatiguée, elle découvre qu'elle est atteinte d'un cancer des ganglions. Il met fin à sa carrière en Asie. Aujourd'hui en rémission, la chanteuse vit en France et délivre des messages d'espoir aux autres malades. - 7 jours BFM, du samedi 15 avril 2017, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      7 Jours BFM

      Grande-Synthe, la désolation

      aucun (0 vote) Votre vote

      Quand la drame s'ajoute à la misère. Dans la nuit de mardi à mercredi, une grande partie du camp de migrants de Grande-Synthe a été détruite par un incendie. 6 500 habitants ont assisté au drame, impuissants. Beaucoup se sont enfuis sans même pouvoir emporter des affaires. Quelques heures avant l'incendie, une rixe a éclaté entre des migrants afghans et kurdes. La situation a dégénéré. Certains d'entre eux auraient mis le feu à plusieurs endroits du camp. Pour les associations et secours mobilisés sur place, c'est la fin d'un projet qui devait faire de Grande-Synthe un abri pour les migrants rêvant de l'Angleterre. - 7 jours BFM, du samedi 15 avril 2017, sur BFMTV.

      Lire la suite 7 Jours BFM (199 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Quand la drame s'ajoute à la misère. Dans la nuit de mardi à mercredi, une grande partie du camp de migrants de Grande-Synthe a été détruite par un incendie. 6 500 habitants ont assisté au drame, impuissants. Beaucoup se sont enfuis sans même pouvoir emporter des affaires. Quelques heures avant l'incendie, une rixe a éclaté entre des migrants afghans et kurdes. La situation a dégénéré. Certains d'entre eux auraient mis le feu à plusieurs endroits du camp. Pour les associations et secours mobilisés sur place, c'est la fin d'un projet qui devait faire de Grande-Synthe un abri pour les migrants rêvant de l'Angleterre. - 7 jours BFM, du samedi 15 avril 2017, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      7 Jours BFM

      La France qui gagne

      pas mal (1 vote) Votre vote

      Anne-Emmanuelle est dentiste. Elle allait voter François Fillon. Mais déboussolée par toutes les affaires qui ont secoué la campagne, elle est en plein doutes. Jean-Marc, patron de PME, suite la campagne comme une série télé. Lui va voter Emmanuel Macron, par élimination. Benoît, ancien directeur d'une maison de haute couture se définit comme un révolutionnaire conservateur. Son choix: Jean-Luc Mélenchon, pour changer le système et déséquilibrer le bateau, dit-il. Tous trois sont riches, font partie des foyers fiscaux qui déclarent plus de 100 000 euros par an. Ils ont accepté de nous dire pour qui et pourquoi ils avaient fait leur choix. - 7 jours BFM, du samedi 15 avril 2017, sur BFMTV.

      Lire la suite 7 Jours BFM (200 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Anne-Emmanuelle est dentiste. Elle allait voter François Fillon. Mais déboussolée par toutes les affaires qui ont secoué la campagne, elle est en plein doutes. Jean-Marc, patron de PME, suite la campagne comme une série télé. Lui va voter Emmanuel Macron, par élimination. Benoît, ancien directeur d'une maison de haute couture se définit comme un révolutionnaire conservateur. Son choix: Jean-Luc Mélenchon, pour changer le système et déséquilibrer le bateau, dit-il. Tous trois sont riches, font partie des foyers fiscaux qui déclarent plus de 100 000 euros par an. Ils ont accepté de nous dire pour qui et pourquoi ils avaient fait leur choix. - 7 jours BFM, du samedi 15 avril 2017, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      7 Jours BFM

      Pierre Ménès, le survivant

      aucun (0 vote) Votre vote

      C'est un miraculé. Les fans de football connaissent bien Pierre Ménès, grande gueule de Canal Plus. Il est l'un des animateurs sportifs préférés des Français. Il y a quelques mois pourtant, il disparu des écrans. Victime d'une maladie, il a subi une double greffe du foie et du rein. Les équipes de BFMTV l'ont rencontré. Il nous raconte ce qui lui est arrivé, comment il a failli mourir, sa difficile convalescence, son retour au travail il y a moins d'une semaine. Mais aussi son histoire, qu'il raconte dans un livre, ainsi que sa passion pour Star Wars et le foot. - 7 jours BFM, du samedi 8 avril 2017, sur BFMTV.

      Lire la suite 7 Jours BFM (205 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      C'est un miraculé. Les fans de football connaissent bien Pierre Ménès, grande gueule de Canal Plus. Il est l'un des animateurs sportifs préférés des Français. Il y a quelques mois pourtant, il disparu des écrans. Victime d'une maladie, il a subi une double greffe du foie et du rein. Les équipes de BFMTV l'ont rencontré. Il nous raconte ce qui lui est arrivé, comment il a failli mourir, sa difficile convalescence, son retour au travail il y a moins d'une semaine. Mais aussi son histoire, qu'il raconte dans un livre, ainsi que sa passion pour Star Wars et le foot. - 7 jours BFM, du samedi 8 avril 2017, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      7 Jours BFM

      Débat, la revanche des petits

      aucun (0 vote) Votre vote

      Le débat des 11 candidats à la présidentielle a été suivi par 5,5 millions de téléspectateurs mardi soir, sur BFMTV. Une première dans l'histoire de la télévision et de la politique en France. 6 des participants à ce débat étaient particulièrement entendus, ceux qu'on appelle "les petits candidats". Ce sont ces derniers qui ont cassé les codes et bousculé les favoris. - 7 jours BFM, du samedi 8 avril 2017, sur BFMTV.

      Lire la suite 7 Jours BFM (200 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Le débat des 11 candidats à la présidentielle a été suivi par 5,5 millions de téléspectateurs mardi soir, sur BFMTV. Une première dans l'histoire de la télévision et de la politique en France. 6 des participants à ce débat étaient particulièrement entendus, ceux qu'on appelle "les petits candidats". Ce sont ces derniers qui ont cassé les codes et bousculé les favoris. - 7 jours BFM, du samedi 8 avril 2017, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      7 Jours BFM

      Banlieues, oubliées de la campagne

      aucun (0 vote) Votre vote

      Hassan militait contre l'abstention. Aujourd'hui, l'opticien n'attend plus rien des politiques. Hazard était électeur socialiste. Aujourd'hui, il ne sait pas pour qui voter. Quant à Kamel, il fait un constat: les banlieues n'intéressent plus les candidats. Tous les trois habitent ou travaillent à la petite Hollande, quartier populaire du sud de Montbéliard (Doubs) où nous sommes allés à la rencontre des habitants. Zoom sur leur quotidien, leurs attentes et leurs désillusions, à15 jours du premier tour de la présidentielle. - 7 jours BFM, du samedi 8 avril 2017, sur BFMTV.

      Lire la suite 7 Jours BFM (200 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Hassan militait contre l'abstention. Aujourd'hui, l'opticien n'attend plus rien des politiques. Hazard était électeur socialiste. Aujourd'hui, il ne sait pas pour qui voter. Quant à Kamel, il fait un constat: les banlieues n'intéressent plus les candidats. Tous les trois habitent ou travaillent à la petite Hollande, quartier populaire du sud de Montbéliard (Doubs) où nous sommes allés à la rencontre des habitants. Zoom sur leur quotidien, leurs attentes et leurs désillusions, à15 jours du premier tour de la présidentielle. - 7 jours BFM, du samedi 8 avril 2017, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      7 Jours BFM

      Dans les coulisses du grand débat

      aucun (0 vote) Votre vote

      Vous avez été très nombreux à suivre le débat des onze candidats à la présidentielle mardi soir, sur BFMTV. L'exercice était une première dans l'histoire politique et télévisuelle française. On vous emmène dans les coulisses de cet événement, avec les équipes techniques, en régie mais aussi au plus près des candidats. - 7 jours BFM, du samedi 8 avril 2017, sur BFMTV.

      Lire la suite 7 Jours BFM (205 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Vous avez été très nombreux à suivre le débat des onze candidats à la présidentielle mardi soir, sur BFMTV. L'exercice était une première dans l'histoire politique et télévisuelle française. On vous emmène dans les coulisses de cet événement, avec les équipes techniques, en régie mais aussi au plus près des candidats. - 7 jours BFM, du samedi 8 avril 2017, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      7 Jours BFM

      Syrie, le massacre de trop

      aucun (0 vote) Votre vote

      Dans la nuit de jeudi à vendredi, les États-Unis ont bombardé une base militaire syrienne. Donald Trump a justifié ces frappes en invoquant "l'intérêt vitale de la sécurité nationale". C'est de cette base que les avions du régime de Damas auraient décollé cette semaine pour lancer une attaque à l'arme chimique qui a fait au moins 86 morts, dont 27 enfants. Elle a eu lieu mardi dans un fief rebelle et jihadiste du nord-est syrien. Bachar al-Assad est mis en cause, car ce n'est pas la première fois qu'il aurait recours à des armes chimiques contre son propre peuple. - 7 jours BFM, du samedi 8 avril 2017, sur BFMTV.

      Lire la suite 7 Jours BFM (195 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Dans la nuit de jeudi à vendredi, les États-Unis ont bombardé une base militaire syrienne. Donald Trump a justifié ces frappes en invoquant "l'intérêt vitale de la sécurité nationale". C'est de cette base que les avions du régime de Damas auraient décollé cette semaine pour lancer une attaque à l'arme chimique qui a fait au moins 86 morts, dont 27 enfants. Elle a eu lieu mardi dans un fief rebelle et jihadiste du nord-est syrien. Bachar al-Assad est mis en cause, car ce n'est pas la première fois qu'il aurait recours à des armes chimiques contre son propre peuple. - 7 jours BFM, du samedi 8 avril 2017, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      7 Jours BFM

      La colère des Chinois de Paris

      aucun (0 vote) Votre vote

      Shaoyo Liu, un Chinois de 56 ans, a été tué à son domicile dimanche soir. D'après son avocat, le père de famille cuisinait du poisson pour ses enfants lorsque des policiers sont entrés chez lui et l'ont abattu. La version de la police est radicalement différente. l'homme aurait attaqué un fonctionnaire à l'arme blanche. Il s'agirait donc de légitime défense. Cet incident a provoqué la colère de la communauté chinoise, donnant naissance à des manifestations et des échauffourées. A l'international, inhabituellement, Pékin a réagi. - 7 jours BFM, du samedi 1er avril 2017, sur BFMTV.

      Lire la suite 7 Jours BFM (200 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Shaoyo Liu, un Chinois de 56 ans, a été tué à son domicile dimanche soir. D'après son avocat, le père de famille cuisinait du poisson pour ses enfants lorsque des policiers sont entrés chez lui et l'ont abattu. La version de la police est radicalement différente. l'homme aurait attaqué un fonctionnaire à l'arme blanche. Il s'agirait donc de légitime défense. Cet incident a provoqué la colère de la communauté chinoise, donnant naissance à des manifestations et des échauffourées. A l'international, inhabituellement, Pékin a réagi. - 7 jours BFM, du samedi 1er avril 2017, sur BFMTV.

    Audiences replay du 26-04