Revoir un programme tv en replay et en streaming
  • BFM Story en replay (600 vidéos)

    A propos de BFM Story

    .

    • JT - Infos

      BFM Story

      Présidentielle: Emmanuel Macron tient son premier grand meeting d'entre-deux-tours à Arras

      aucun (0 vote) Votre vote

      La campagne d'entre-deux-tours s'est accelérée ce mercredi avec la venue d'Emmanuel Macron à Amiens, pour rencontrer l'intersyndicale de Whrilpool. Marine Le Pen s'est, elle, présentée à l'improviste devant l'usine menacée de fermeture, forçant son rival à se rendre également sur les lieux pour dialoguer avec les salariés, dans des conditions chaotiques. Après cette séquence, le leader d'En Marche! tient ce soir son premier grand meeting d'entre-deux-tours à Artois Expo, à Saint-Laurent-Blangy, près d'Arras. - On y revient avec: Thierry Arnaud, chef du service politique de BFMTV. Ainsi que nos éditorisalistes politiques: Camille Langlade, Christophe Barbier et Ruth Elkrief. - BFM Story, du mercredi 26 avril 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

      Lire la suite BFM Story (603 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      La campagne d'entre-deux-tours s'est accelérée ce mercredi avec la venue d'Emmanuel Macron à Amiens, pour rencontrer l'intersyndicale de Whrilpool. Marine Le Pen s'est, elle, présentée à l'improviste devant l'usine menacée de fermeture, forçant son rival à se rendre également sur les lieux pour dialoguer avec les salariés, dans des conditions chaotiques. Après cette séquence, le leader d'En Marche! tient ce soir son premier grand meeting d'entre-deux-tours à Artois Expo, à Saint-Laurent-Blangy, près d'Arras. - On y revient avec: Thierry Arnaud, chef du service politique de BFMTV. Ainsi que nos éditorisalistes politiques: Camille Langlade, Christophe Barbier et Ruth Elkrief. - BFM Story, du mercredi 26 avril 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      BFM Story

      Présidentielle: Mélenchon ne se prononcera pas

      aucun (0 vote) Votre vote

      En pleine campagne d'entre-deux-tours, Jean-Luc Mélenchon a refusé de prendre position pour un candidat au second tour de la présidentielle, annonçant une consultation des militants de La France insoumise sur la stratégie qu'ils veulent adopter le 7 mai. Mais quelle que soit l'issue de cette dernière, le candidat des Insoumis fera son propre choix à titre personnel, qu'il ne devrait donc pas faire connaître. Beaucoup, notamment parmi les socialistes, ont reproché au candidat de faire ainsi le jeu du Front national en n'appelant pas explicitement à voter contre Marine Le Pen. - On en parle avec: Guillaume Perrault, grand reporter au Figaro, professeur à Sciences Po. Soazig Quéméner, rédactrice en chef politique à Marianne. Jérôme Béglé, directeur adjoint de la rédaction du Point. Et Christophe Barbier, éditorialiste politique de BFMTV. - BFM Story, du mercredi 26 avril 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

      Lire la suite BFM Story (603 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      En pleine campagne d'entre-deux-tours, Jean-Luc Mélenchon a refusé de prendre position pour un candidat au second tour de la présidentielle, annonçant une consultation des militants de La France insoumise sur la stratégie qu'ils veulent adopter le 7 mai. Mais quelle que soit l'issue de cette dernière, le candidat des Insoumis fera son propre choix à titre personnel, qu'il ne devrait donc pas faire connaître. Beaucoup, notamment parmi les socialistes, ont reproché au candidat de faire ainsi le jeu du Front national en n'appelant pas explicitement à voter contre Marine Le Pen. - On en parle avec: Guillaume Perrault, grand reporter au Figaro, professeur à Sciences Po. Soazig Quéméner, rédactrice en chef politique à Marianne. Jérôme Béglé, directeur adjoint de la rédaction du Point. Et Christophe Barbier, éditorialiste politique de BFMTV. - BFM Story, du mercredi 26 avril 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      BFM Story

      Campagne d'entre-deux tours: duel à Whirlpool (1/2)

      aucun (0 vote) Votre vote

      Le conflit social chez Whirlpool à Amiens a fait l'objet ce mercredi d'une guerre médiatique entre les deux candidats à l'élection présidentielle. À 11 jours du second tour, Emmanuel Macron est venu rencontrer l'intersyndicale de Whrilpool. Par surprise, Marine Le Pen s'est, elle, présentée devant l'usine menacée de fermeture, donnant lieu à un débat à distance entre les deux candidats. Le leader d'En Marche! a ensuite décidé de se confronter aux ouvriers, mais a eu droit à un accueil houleux. - On y revient avec: Patricia Chapelotte, communicante et présidente d'Alberta Conseil. Emmanuel Lechypre, éditorialiste économie de BFMTV. Judith Waintraub, reporter politique au Figaro. Et Thierry Arnaud, chef du service politique de BFMTV. - BFM Story, du mercredi 26 avril 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

      Lire la suite BFM Story (603 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Le conflit social chez Whirlpool à Amiens a fait l'objet ce mercredi d'une guerre médiatique entre les deux candidats à l'élection présidentielle. À 11 jours du second tour, Emmanuel Macron est venu rencontrer l'intersyndicale de Whrilpool. Par surprise, Marine Le Pen s'est, elle, présentée devant l'usine menacée de fermeture, donnant lieu à un débat à distance entre les deux candidats. Le leader d'En Marche! a ensuite décidé de se confronter aux ouvriers, mais a eu droit à un accueil houleux. - On y revient avec: Patricia Chapelotte, communicante et présidente d'Alberta Conseil. Emmanuel Lechypre, éditorialiste économie de BFMTV. Judith Waintraub, reporter politique au Figaro. Et Thierry Arnaud, chef du service politique de BFMTV. - BFM Story, du mercredi 26 avril 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      BFM Story

      Campagne d'entre-deux tours: duel à Whirlpool (2/2)

      bien (1 vote) Votre vote

      Une séquence étonnante, ou peut-être la plus marquante de ce début de campagne d'entre-deux tours, a eu lieu ce mercredi sur le parking du site Whirlpool à Amiens. Tout a commencé avec un premier coup de théâtre à 13h. Alors qu'Emmanuel Macron discutait en ville avec l'intersyndicale de l'usine, Marine Le Pen, quant à elle, surgissait soudainement devant les ouvriers rassemblés devant le site. - On en parle avec: Guillaume Perrault, grand reporter au Figaro, professeur à Sciences Po. Soazig Quéméner, rédactrice en chef politique à Marianne. Jérôme Béglé, directeur adjoint de la rédaction du Point. Et Christophe Barbier, notre éditorialiste politique. - BFM Story, du mercredi 26 avril 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

      Lire la suite BFM Story (603 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Une séquence étonnante, ou peut-être la plus marquante de ce début de campagne d'entre-deux tours, a eu lieu ce mercredi sur le parking du site Whirlpool à Amiens. Tout a commencé avec un premier coup de théâtre à 13h. Alors qu'Emmanuel Macron discutait en ville avec l'intersyndicale de l'usine, Marine Le Pen, quant à elle, surgissait soudainement devant les ouvriers rassemblés devant le site. - On en parle avec: Guillaume Perrault, grand reporter au Figaro, professeur à Sciences Po. Soazig Quéméner, rédactrice en chef politique à Marianne. Jérôme Béglé, directeur adjoint de la rédaction du Point. Et Christophe Barbier, notre éditorialiste politique. - BFM Story, du mercredi 26 avril 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      BFM Story

      Présidentielle: la droite se fracture sur les consignes de vote

      aucun (0 vote) Votre vote

      À 12 jours du scrutin, François Hollande s'inquiète que la qualification de Marine Le Pen pour le second tour de la présidentielle ne provoque pas de réaction plus vive. Pour le chef de l’État, "rien n'est fait" pour affaiblir le Front national. Après la déroute de François Fillon, la droite, elle, se fracture sur les consignes de vote. La plupart des responsables Les Républicains appellent à voter Emmanuel Macron. Un mot d'ordre qui n'est pas toujours partagé par tous et sème le trouble chez les militants. Nadine Morano a notamment déclaré qu'elle n'entend pas apporter sa voix à "Emmanuel Hollande". Henri Guaino a, lui aussi, déclaré que "Jamais personne ne me fera voter pour Emmanuel Macron." - On en parle avec: Thierry Solère, député LR des Hauts-de-Seine. Alain Auffray, journaliste politique à Libération. Alexandre Devecchio, éditorialiste au FigaroVox. Et Camille Langlade, journaliste politique de BFMTV. - BFM Story, du mardi 25 avril 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

      Lire la suite BFM Story (599 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      À 12 jours du scrutin, François Hollande s'inquiète que la qualification de Marine Le Pen pour le second tour de la présidentielle ne provoque pas de réaction plus vive. Pour le chef de l’État, "rien n'est fait" pour affaiblir le Front national. Après la déroute de François Fillon, la droite, elle, se fracture sur les consignes de vote. La plupart des responsables Les Républicains appellent à voter Emmanuel Macron. Un mot d'ordre qui n'est pas toujours partagé par tous et sème le trouble chez les militants. Nadine Morano a notamment déclaré qu'elle n'entend pas apporter sa voix à "Emmanuel Hollande". Henri Guaino a, lui aussi, déclaré que "Jamais personne ne me fera voter pour Emmanuel Macron." - On en parle avec: Thierry Solère, député LR des Hauts-de-Seine. Alain Auffray, journaliste politique à Libération. Alexandre Devecchio, éditorialiste au FigaroVox. Et Camille Langlade, journaliste politique de BFMTV. - BFM Story, du mardi 25 avril 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      BFM Story

      Présidentielle: la victoire contre l’extrême droite n’est pas acquise, avertit François Hollande

      aucun (0 vote) Votre vote

      La victoire d’Emmanuel Macron contre Marine Le Pen au second tour de la présidentielle n'est pas acquise le 7 mai, a averti François Hollande. "Je pense qu'il convient d'être extrêmement sérieux et mobilisé, de penser que rien n'est fait parce qu'un vote ça se mérite, ça se conquiert, ça se justifie, ça se porte", a affirmé le président de la République, en marge d'un déplacement à Laval. - On en parle avec: Frank Tapiro, communicant, président de l'agence Hémisphère Droit. Jean-Sébastien Ferjou, directeur de la publication d'Atlantico. Virginie Le Guay, chef adjoint du service politique de Paris Match. Et Hervé Gattegno, notre éditorialiste politique. - BFM Story, du mardi 25 avril 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

      Lire la suite BFM Story (599 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      La victoire d’Emmanuel Macron contre Marine Le Pen au second tour de la présidentielle n'est pas acquise le 7 mai, a averti François Hollande. "Je pense qu'il convient d'être extrêmement sérieux et mobilisé, de penser que rien n'est fait parce qu'un vote ça se mérite, ça se conquiert, ça se justifie, ça se porte", a affirmé le président de la République, en marge d'un déplacement à Laval. - On en parle avec: Frank Tapiro, communicant, président de l'agence Hémisphère Droit. Jean-Sébastien Ferjou, directeur de la publication d'Atlantico. Virginie Le Guay, chef adjoint du service politique de Paris Match. Et Hervé Gattegno, notre éditorialiste politique. - BFM Story, du mardi 25 avril 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      BFM Story

      Présidentielle: quelles leçons tirer du premier tour ?

      aucun (0 vote) Votre vote

      Pari réussi d’Emmanuel Macron, score historique du Front national, fin du bipartisme, quelles leçons tirer de ce premier tour de l’élection présidentielle ? - Pour en parler: Arnaud Leroy, député des Français de l'étranger et porte-parole d'Emmanuel Macron. Philippe Moreau-Chevrolet, professeur en communication politique à Sciences Poet président de MCBG Conseil. Myriam Encaoua, journaliste politique au Parisien. Ainsi que Maurice Szafran, éditorialiste à Challenges. - BFM Story, du lundi 24 avril 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

      Lire la suite BFM Story (597 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Pari réussi d’Emmanuel Macron, score historique du Front national, fin du bipartisme, quelles leçons tirer de ce premier tour de l’élection présidentielle ? - Pour en parler: Arnaud Leroy, député des Français de l'étranger et porte-parole d'Emmanuel Macron. Philippe Moreau-Chevrolet, professeur en communication politique à Sciences Poet président de MCBG Conseil. Myriam Encaoua, journaliste politique au Parisien. Ainsi que Maurice Szafran, éditorialiste à Challenges. - BFM Story, du lundi 24 avril 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      BFM Story

      Présidentielle: la bataille pour le 2nd tour est lancée entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen

      aucun (0 vote) Votre vote

      La bataille pour le second tour de la présidentielle est lancée entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Arrivé en tête du premier tour, le leader d’En Marche ! avec 24,01% des voix, la candidate FN (21,30%). Ce duel rebat les cartes de la politique française. Car c'est la première fois sous la Ve République que la droite et la gauche sont absentes du second tour. Jamais élu, l’ex-ministre de l’Économie est en bonne position pour emporter le scrutin le 7 mai et devenir à 39 ans le plus jeune président de la République de l'histoire, devant Louis-Napoléon Bonaparte. - On en parle avec: Florian Philippot, vice-président du Front National, député européen. Jean Garrigues, historien, professeur d'histoire politique et auteur de "Elysée Circus - une histoire drôle et cruelle des présidentielles" (Éd. Tallandier). Céline Bracq, directrice générale de l'institut Odoxa. Et Anna Cabana, notre éditorialiste politique. - BFM Story, du lundi 24 avril 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

      Lire la suite BFM Story (599 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      La bataille pour le second tour de la présidentielle est lancée entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Arrivé en tête du premier tour, le leader d’En Marche ! avec 24,01% des voix, la candidate FN (21,30%). Ce duel rebat les cartes de la politique française. Car c'est la première fois sous la Ve République que la droite et la gauche sont absentes du second tour. Jamais élu, l’ex-ministre de l’Économie est en bonne position pour emporter le scrutin le 7 mai et devenir à 39 ans le plus jeune président de la République de l'histoire, devant Louis-Napoléon Bonaparte. - On en parle avec: Florian Philippot, vice-président du Front National, député européen. Jean Garrigues, historien, professeur d'histoire politique et auteur de "Elysée Circus - une histoire drôle et cruelle des présidentielles" (Éd. Tallandier). Céline Bracq, directrice générale de l'institut Odoxa. Et Anna Cabana, notre éditorialiste politique. - BFM Story, du lundi 24 avril 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      BFM Story

      Attaque des Champs-Elysées: la campagne présidentielle bouleversée

      aucun (0 vote) Votre vote

      La campagne électorale, qui se termine ce soir à minuit, a été totalement bouleversée depuis l'attaque survenue jeudi soir sur les Champs-Elysées. À deux jours du premier tour, plusieurs candidats ont annulé leurs derniers meetings. Ils ont néanmoins réagi tout au long de la journée et rappelé leurs programmes en matière de sécurité. C'était notamment le cas de Marine Le Pen, François Fillon et Emmanuel Macron. Jean-Luc Mélenchon, quant à lui, a décidé de maintenir sa campagne "pour ne pas céder à la panique". Le Premier ministre Bernard Cazeneuve est monté au créneau et attaqué Marine Le Pen et François Fillon, qu'il a accusés de faire de la récupération politique. - On en parle avec: Carl Meeus, rédacteur en chef au Figaro Magazine. Caroline Michel, journaliste au service enquêtes à l'Obs. Camille Langlade, journaliste politique BFMTV. Et Thierry Arnaud, chef du service politique de BFMTV. - Édition spéciale, du vendredi 21 avril 2017, présentée par Olivier Truchot, sur BFMTV.

      Lire la suite BFM Story (595 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      La campagne électorale, qui se termine ce soir à minuit, a été totalement bouleversée depuis l'attaque survenue jeudi soir sur les Champs-Elysées. À deux jours du premier tour, plusieurs candidats ont annulé leurs derniers meetings. Ils ont néanmoins réagi tout au long de la journée et rappelé leurs programmes en matière de sécurité. C'était notamment le cas de Marine Le Pen, François Fillon et Emmanuel Macron. Jean-Luc Mélenchon, quant à lui, a décidé de maintenir sa campagne "pour ne pas céder à la panique". Le Premier ministre Bernard Cazeneuve est monté au créneau et attaqué Marine Le Pen et François Fillon, qu'il a accusés de faire de la récupération politique. - On en parle avec: Carl Meeus, rédacteur en chef au Figaro Magazine. Caroline Michel, journaliste au service enquêtes à l'Obs. Camille Langlade, journaliste politique BFMTV. Et Thierry Arnaud, chef du service politique de BFMTV. - Édition spéciale, du vendredi 21 avril 2017, présentée par Olivier Truchot, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      BFM Story

      Attaque des Champs-Elysées: le profil du terroriste s'affine

      aucun (0 vote) Votre vote

      Un homme a ouvert le feu jeudi soir sur les Champs-Elysées tuant un policier et blessant deux autres, avant d'être abattu par les collègues des agents. La fusillade a été revendiquée dans la soirée par Daesh. - On en parle avec: Jean-Claude Delage, secrétaire général d'Alliance Police National. Régis Le Sommier, directeur adjoint de la rédaction de Paris Match, auteur de "Daech, l'histoire" et "Les mercenaires du calife" (Éd. La Martinière). Sarah-Lou Cohen, chef du service police-justice de BFMTV. Et Dominique Rizet, consultant police justice de BFMTV. - Édition spéciale, du vendredi 21 avril 2017, présentée par Olivier Truchot, sur BFMTV.

      Lire la suite BFM Story (598 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Un homme a ouvert le feu jeudi soir sur les Champs-Elysées tuant un policier et blessant deux autres, avant d'être abattu par les collègues des agents. La fusillade a été revendiquée dans la soirée par Daesh. - On en parle avec: Jean-Claude Delage, secrétaire général d'Alliance Police National. Régis Le Sommier, directeur adjoint de la rédaction de Paris Match, auteur de "Daech, l'histoire" et "Les mercenaires du calife" (Éd. La Martinière). Sarah-Lou Cohen, chef du service police-justice de BFMTV. Et Dominique Rizet, consultant police justice de BFMTV. - Édition spéciale, du vendredi 21 avril 2017, présentée par Olivier Truchot, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      BFM Story

      Attaque des Champs-Elysées: le tireur n'était pas fiché S

      aucun (0 vote) Votre vote

      Un homme a ouvert le feu jeudi soir sur les Champs-Elysées tuant un policier et blessant deux autres, avant d'être abattu par les collègues des agents. Le procureur de la République de Paris a détaillé ce vendredi le passé judiciaire chargé de l'assaillant. Il a passé 14 ans en prison pour quatre condamnations, notamment après avoir tiré sur des policiers en 2001. Toutefois, selon François Molins, l'homme "n'a pas présenté tout au long de sa période d’incarcération de signes de radicalisation ou de signes de prosélytisme". Il n'était pas fiché S. - On en parle avec: Jean-Claude Delage, secrétaire général d'Alliance Police National. Régis Le Sommier, directeur adjoint de la rédaction de Paris Match, auteur de "Daech, l'histoire" et "Les mercenaires du calife" (Éd. La Martinière). Sarah-Lou Cohen, chef du service police-justice de BFMTV. Et Dominique Rizet, consultant police justice de BFMTV. - Édition spéciale, du vendredi 21 avril 2017, présentée par Olivier Truchot, sur BFMTV.

      Lire la suite BFM Story (599 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Un homme a ouvert le feu jeudi soir sur les Champs-Elysées tuant un policier et blessant deux autres, avant d'être abattu par les collègues des agents. Le procureur de la République de Paris a détaillé ce vendredi le passé judiciaire chargé de l'assaillant. Il a passé 14 ans en prison pour quatre condamnations, notamment après avoir tiré sur des policiers en 2001. Toutefois, selon François Molins, l'homme "n'a pas présenté tout au long de sa période d’incarcération de signes de radicalisation ou de signes de prosélytisme". Il n'était pas fiché S. - On en parle avec: Jean-Claude Delage, secrétaire général d'Alliance Police National. Régis Le Sommier, directeur adjoint de la rédaction de Paris Match, auteur de "Daech, l'histoire" et "Les mercenaires du calife" (Éd. La Martinière). Sarah-Lou Cohen, chef du service police-justice de BFMTV. Et Dominique Rizet, consultant police justice de BFMTV. - Édition spéciale, du vendredi 21 avril 2017, présentée par Olivier Truchot, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      BFM Story

      Présidentielle: les sueurs froides des sondeurs

      aucun (0 vote) Votre vote

      Olivier Truchot et ses invités ont débattu autour des sueurs froides des sondeurs. Face à un match inédit qui se joue à quatre et à la perpétuelle indécision des électeurs, l'issue de la bataille dans la course à l'Élysée s'annonce difficile. Ainsi, cela rend, semble-t-il, compliqué le travail des instituts de sondage, notamment pour dimanche à 20h. Il s'agit de l'heure à laquelle les noms des deux finalistes de la présidentielle sont censés être dévoilés. Pourtant, rien n'est encore sûr. En effet, c'est la grosse crainte des sondeurs. Par ailleurs, les politologues américains remettent en question les résultats de nos propres sondages. - On en parle avec: Bernard Sananès, président de l'institut Elabe. Mariana Grépinet, journaliste politique à Paris Match. Bruno Roger-Petit, éditorialiste à Challenges. Et Thierry Arnaud, chef du service politique à BFMTV. - BFM Story, du jeudi 20 avril 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

      Lire la suite BFM Story (595 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Olivier Truchot et ses invités ont débattu autour des sueurs froides des sondeurs. Face à un match inédit qui se joue à quatre et à la perpétuelle indécision des électeurs, l'issue de la bataille dans la course à l'Élysée s'annonce difficile. Ainsi, cela rend, semble-t-il, compliqué le travail des instituts de sondage, notamment pour dimanche à 20h. Il s'agit de l'heure à laquelle les noms des deux finalistes de la présidentielle sont censés être dévoilés. Pourtant, rien n'est encore sûr. En effet, c'est la grosse crainte des sondeurs. Par ailleurs, les politologues américains remettent en question les résultats de nos propres sondages. - On en parle avec: Bernard Sananès, président de l'institut Elabe. Mariana Grépinet, journaliste politique à Paris Match. Bruno Roger-Petit, éditorialiste à Challenges. Et Thierry Arnaud, chef du service politique à BFMTV. - BFM Story, du jeudi 20 avril 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      BFM Story

      Présidentielle: le spectre de l'abstention plane sur le premier tour

      pas mal (1 vote) Votre vote

      Le spectre d'une abstention record refait surface, à trois jours du premier tour de l'élection présidentielle. Un tiers des électeurs serait prêt à bouder les urnes. L'abstention sera donc peut-être la clé de ce premier tour très disputé. Alors, à qui peut-elle profiter ? - On en parle avec: Céline Braconnier, politologue, directrice de Sciences Po Saint-Germain-en-Laye, auteure de "La démocratie de l’abstention" (Folio Gallimard). Stéphane Zumsteeg, directeur du département Opinion & Politique à l'institut Ipsos. Bruno Dive,éditorialiste à Sud Ouest. Et Hervé Gattegno, éditorialiste politique à BFMTV. - BFM Story, du jeudi 20 avril 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

      Lire la suite BFM Story (597 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Le spectre d'une abstention record refait surface, à trois jours du premier tour de l'élection présidentielle. Un tiers des électeurs serait prêt à bouder les urnes. L'abstention sera donc peut-être la clé de ce premier tour très disputé. Alors, à qui peut-elle profiter ? - On en parle avec: Céline Braconnier, politologue, directrice de Sciences Po Saint-Germain-en-Laye, auteure de "La démocratie de l’abstention" (Folio Gallimard). Stéphane Zumsteeg, directeur du département Opinion & Politique à l'institut Ipsos. Bruno Dive,éditorialiste à Sud Ouest. Et Hervé Gattegno, éditorialiste politique à BFMTV. - BFM Story, du jeudi 20 avril 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      BFM Story

      Présidentielle: la droite est-elle vraiment unie derrière François Fillon ?

      aucun (0 vote) Votre vote

      À 4 jours du premier tour, François Fillon et Alain Juppé se sont retrouvés ce mercredi lors d'une sortie commune chez Deezer. C'est la première fois que les deux adversaires à la primaire de la droite s'affichent côte-à-côte depuis le 25 janvier dernier, jour de la parution d'un premier article dans le Canard enchaîné sur les emplois présumés fictifs de la famille Fillon. Ce soutien minimum rappelle en écho la vidéo publiée la veille par Nicolas Sarkozy sur les réseaux sociaux. Alors, la droite est-elle vraiment unie derrière François Fillon ? - Pour en débattre: Jean-Christophe Buisson, directeur adjoint du Figaro Magazine. Soazig Quéméner, rédactrice en chef politique à Marianne. Frank Tapiro, communicant et président de l'agence Hémisphère Droit. Ainsi que Jérémy Brossard, journaliste politique. - BFM Story, du mercredi 19 avril 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

      Lire la suite BFM Story (597 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      À 4 jours du premier tour, François Fillon et Alain Juppé se sont retrouvés ce mercredi lors d'une sortie commune chez Deezer. C'est la première fois que les deux adversaires à la primaire de la droite s'affichent côte-à-côte depuis le 25 janvier dernier, jour de la parution d'un premier article dans le Canard enchaîné sur les emplois présumés fictifs de la famille Fillon. Ce soutien minimum rappelle en écho la vidéo publiée la veille par Nicolas Sarkozy sur les réseaux sociaux. Alors, la droite est-elle vraiment unie derrière François Fillon ? - Pour en débattre: Jean-Christophe Buisson, directeur adjoint du Figaro Magazine. Soazig Quéméner, rédactrice en chef politique à Marianne. Frank Tapiro, communicant et président de l'agence Hémisphère Droit. Ainsi que Jérémy Brossard, journaliste politique. - BFM Story, du mercredi 19 avril 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      BFM Story

      Benoît Hamon place de la République: ce rassemblement a lieu à Paris "pour dire qu'il y a un demain désirable", Yannick Jadot

      aucun (0 vote) Votre vote

      Yannick Jadot, eurodéputé EELV, soutien de Benoît Hamon, a répondu aux questions de Ruth Elkrief, avant le grand meeting de Benoît Hamon place de la République. Le candidat socialiste à la présidentielle a appelé à un grand rassemblement ce mercredi à partir de 17 heures, à quatre jours du premier tour. Alors qu'un projet d'attentat imminent a été déjoué mardi, les mesures de sécurité ont été drastiquement renforcées autour de l'événement. Pour Yannick Jadot, cette démonstration de force a lieu à Paris "pour dire qu'il y a un demain désirable". - BFM Story, du mercredi 19 avril 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

      Lire la suite BFM Story (592 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Yannick Jadot, eurodéputé EELV, soutien de Benoît Hamon, a répondu aux questions de Ruth Elkrief, avant le grand meeting de Benoît Hamon place de la République. Le candidat socialiste à la présidentielle a appelé à un grand rassemblement ce mercredi à partir de 17 heures, à quatre jours du premier tour. Alors qu'un projet d'attentat imminent a été déjoué mardi, les mesures de sécurité ont été drastiquement renforcées autour de l'événement. Pour Yannick Jadot, cette démonstration de force a lieu à Paris "pour dire qu'il y a un demain désirable". - BFM Story, du mercredi 19 avril 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      BFM Story

      Présidentielle: une fin de campagne sous haute sécurité

      aucun (0 vote) Votre vote

      A quatre jours du premier tour, les candidats à la présidentielle effectuent leur dernière démonstration de force. En grande difficulté, Benoit Hamon a donné rendez-vous à ses partisans place de la République à Paris, pour un grand rassemblement. Alors qu'un projet d'attentat imminent a été déjoué mardi, les mesures de sécurité ont été drastiquement renforcées autour de l'événement. - On en parle avec: Sylvain Courage, rédacteur en chef à L'Obs. Patrick Apel-Muller, directeur la rédaction de l'Humanité. Et Alexandre Devecchio, éditorialiste au FigaroVox. - BFM Story, du mercredi 19 avril 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

      Lire la suite BFM Story (595 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      A quatre jours du premier tour, les candidats à la présidentielle effectuent leur dernière démonstration de force. En grande difficulté, Benoit Hamon a donné rendez-vous à ses partisans place de la République à Paris, pour un grand rassemblement. Alors qu'un projet d'attentat imminent a été déjoué mardi, les mesures de sécurité ont été drastiquement renforcées autour de l'événement. - On en parle avec: Sylvain Courage, rédacteur en chef à L'Obs. Patrick Apel-Muller, directeur la rédaction de l'Humanité. Et Alexandre Devecchio, éditorialiste au FigaroVox. - BFM Story, du mercredi 19 avril 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

    Audiences replay du 26-04