Revoir un programme tv en replay et en streaming
  • Drôle d'endroit pour une rencontre en replay (3 vidéos)

    A propos de Drôle d'endroit pour une rencontre

    • Magazine

      Drôle d’endroit pour une rencontre

      Fabrice Luchini

      bien (35 votes) Votre vote

      Comédien hyperactif au théâtre, à la télévision et au cinéma, Fabrice Luchini était encore sur scène le mois dernier dans son spectacle «Poésie ?», couronné par un Globe de cristal. Ce grand passionné de lecture se livrait ainsi à l'un de ses exercices favoris : la lecture en public, seul en scène, des grands auteurs. La dernière représentation n'avait pas encore eu lieu que le comédien se lançait déjà dans une nouvelle série de lectures, cette fois autour du thème de l'argent. Dans ce spectacle, intitulé «Des écrivains parlent d'argent», Fabrice Luchini prête sa voix à des auteurs aussi variés que Shakespeare, Péguy, La Fontaine et même Karl Marx.

      Lire la suite Drôle d'endroit pour une... (3 vidéos) 1 commentaire
      Voir en replay sur France 3
      Comédien hyperactif au théâtre, à la télévision et au cinéma, Fabrice Luchini était encore sur scène le mois dernier dans son spectacle «Poésie ?», couronné par un Globe de cristal. Ce grand passionné de lecture se livrait ainsi à l'un de ses exercices favoris : la lecture en public, seul en scène, des grands auteurs. La dernière représentation n'avait pas encore eu lieu que le comédien se lançait déjà dans une nouvelle série de lectures, cette fois autour du thème de l'argent. Dans ce spectacle, intitulé «Des écrivains parlent d'argent», Fabrice Luchini prête sa voix à des auteurs aussi variés que Shakespeare, Péguy, La Fontaine et même Karl Marx.
    • Magazine

      Drôle d’endroit pour une rencontre

      Émission du mercredi 30 août 2017

      aucun (0 vote) Votre vote

      Comédien hyperactif au théâtre, à la télévision et au cinéma, Fabrice Luchini était encore sur scène le mois dernier dans son spectacle «Poésie ?», couronné par un Globe de cristal. Ce grand passionné de lecture se livrait ainsi à l'un de ses exercices favoris : la lecture en public, seul en scène, des grands auteurs. La dernière représentation n'avait pas encore eu lieu que le comédien se lançait déjà dans une nouvelle série de lectures, cette fois autour du thème de l'argent. Dans ce spectacle, intitulé «Des écrivains parlent d'argent», Fabrice Luchini prête sa voix à des auteurs aussi variés que Shakespeare, Péguy, La Fontaine et même Karl Marx.

      Lire la suite Drôle d'endroit pour une... (3 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur France 3
      Comédien hyperactif au théâtre, à la télévision et au cinéma, Fabrice Luchini était encore sur scène le mois dernier dans son spectacle «Poésie ?», couronné par un Globe de cristal. Ce grand passionné de lecture se livrait ainsi à l'un de ses exercices favoris : la lecture en public, seul en scène, des grands auteurs. La dernière représentation n'avait pas encore eu lieu que le comédien se lançait déjà dans une nouvelle série de lectures, cette fois autour du thème de l'argent. Dans ce spectacle, intitulé «Des écrivains parlent d'argent», Fabrice Luchini prête sa voix à des auteurs aussi variés que Shakespeare, Péguy, La Fontaine et même Karl Marx.
    • Magazine

      Drôle d’endroit pour une rencontre

      Émission du mercredi 23 août 2017

      aucun (0 vote) Votre vote

      Ali Baddou reçoit l'écrivain et académicien Jean d'Ormesson au Petit Palais. Un endroit insolite, inauguré en 1900 à l'occasion de l'Exposition universelle. Ce lieu, devenu le Musée des Beaux-Arts, abrite aujourd'hui l'une des collections les plus sensuelles de Paris. Parmi les pièces «maîtresses» figurent «Le Sommeil», de Gustave Courbet, ou encore «La Bacchante couchée», d'Auguste Clesinger. Face à ces oeuvres, Jean d'Ormesson évoque sa passion des femmes, mais aussi, par extension, la notion de beauté, de paresse, et même de luxure.

      Lire la suite Drôle d'endroit pour une... (3 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur France 3
      Ali Baddou reçoit l'écrivain et académicien Jean d'Ormesson au Petit Palais. Un endroit insolite, inauguré en 1900 à l'occasion de l'Exposition universelle. Ce lieu, devenu le Musée des Beaux-Arts, abrite aujourd'hui l'une des collections les plus sensuelles de Paris. Parmi les pièces «maîtresses» figurent «Le Sommeil», de Gustave Courbet, ou encore «La Bacchante couchée», d'Auguste Clesinger. Face à ces oeuvres, Jean d'Ormesson évoque sa passion des femmes, mais aussi, par extension, la notion de beauté, de paresse, et même de luxure.

    Audiences replay du 18-09