Revoir un programme tv en replay et en streaming
  • Enquête d'action en replay (10 vidéos)

    A propos de Enquête d'action

    Enquête d'action est un magazine d'investigation diffusé depuis 2005 et présenté par Marie-Ange Casalta depuis 2010 sur W9. Le concept est de faire des portraits principalement masculins de tous environs (délinquant, policier, routier, soldat, …).

    • Magazine

      Enquête d'action

      Alcool, drogue, accidents : alerte aux sports d'hiver !

      aucun (0 vote) Votre vote

      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Chaque année, des millions de vacanciers rejoignent les stations de ski françaises. Un grand bol d'air et de soleil pour les amateurs de glisse qui échappent ainsi à la grisaille de l'hiver. Une telle affluence met les forces de l'ordre sous haute pression ! « Enquête d'Action » a suivi les gendarmes en poste à Auron et à Isola 2000, deux stations phares des Alpes-Maritimes. Et vous le verrez, ils ont fort à faire notamment avec certains jeunes… Venus de toute l'Europe, ils sont de plus en plus nombreux à venir au ski pour faire la fête sans limite. Consommation d'alcool, bagarres, tapages : les débordements sont incessants. Dans les immeubles comme sur les pistes, les gendarmes peinent à contenir ces fêtards bien décidés à se défouler par tous les moyens. Mais un fléau les inquiète tout particulièrement : la drogue. Elle circule de plus en plus dans les stations. Pour mettre un terme au trafic, les gendarmes appliquent le principe de la tolérance zéro. Du petit dealer au gros revendeur : ils ne laissent rien passer… Les stations de ski ne sont pas non plus épargnées par les cambriolages. Quand les skieurs dévalent les pistes, certains profitent de leur absence pour dévaliser leurs appartements. Vous suivrez les gendarmes au cœur d'une enquête pour vol. L'objet du larcin, l'intégralité des cadeaux d'une famille venue passer Noël à la montagne…

      Lire la suite Enquête d'action (10 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur W9
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Chaque année, des millions de vacanciers rejoignent les stations de ski françaises. Un grand bol d'air et de soleil pour les amateurs de glisse qui échappent ainsi à la grisaille de l'hiver. Une telle affluence met les forces de l'ordre sous haute pression ! « Enquête d'Action » a suivi les gendarmes en poste à Auron et à Isola 2000, deux stations phares des Alpes-Maritimes. Et vous le verrez, ils ont fort à faire notamment avec certains jeunes… Venus de toute l'Europe, ils sont de plus en plus nombreux à venir au ski pour faire la fête sans limite. Consommation d'alcool, bagarres, tapages : les débordements sont incessants. Dans les immeubles comme sur les pistes, les gendarmes peinent à contenir ces fêtards bien décidés à se défouler par tous les moyens. Mais un fléau les inquiète tout particulièrement : la drogue. Elle circule de plus en plus dans les stations. Pour mettre un terme au trafic, les gendarmes appliquent le principe de la tolérance zéro. Du petit dealer au gros revendeur : ils ne laissent rien passer… Les stations de ski ne sont pas non plus épargnées par les cambriolages. Quand les skieurs dévalent les pistes, certains profitent de leur absence pour dévaliser leurs appartements. Vous suivrez les gendarmes au cœur d'une enquête pour vol. L'objet du larcin, l'intégralité des cadeaux d'une famille venue passer Noël à la montagne…
    • Magazine

      Enquête d'action

      Paris sous tension : en patrouille avec le GPIS

      aucun (0 vote) Votre vote

      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      La ville de Paris compte plus de 230 000 logements HLM (Habitations à Loyer Modéré). Pour assurer le calme et la tranquillité des habitants, les bailleurs sociaux et la mairie de Paris ont imaginé en 2004 le GPIS (le Groupement Parisien Inter-bailleurs de Surveillance). Le GPIS est un service de sécurité inédit qui intervient au cœur des cités les plus sensibles de la capitale. Leurs missions sont réparties dans 11 des 20 arrondissements de Paris. Une centaine d'agents battent ainsi le pavé chaque jour entre 17 heures et 4 heures du matin aux quatre coins de Paris. Ils ne sont pas policiers et pourtant, ils sont en première ligne quand la violence éclate. Pour y faire face, ils subissent une préparation de choc, la même que celle des policiers de la BAC (Brigade Anti-Criminalité). Combat au corps à corps, techniques d'autodéfense, maniement des armes : ils doivent être prêts à répliquer en cas de débordements. Il faut dire que leurs nuits sont particulièrement agitées : menaces, tirs de mortiers et même agressions physiques, les agents du GPIS sont régulièrement pris à partie. Nos caméras les ont suivis pendant une nuit d'affrontements au cœur des quartiers chauds de Paris. Émission déconseillée aux moins de 10 ans.

      Lire la suite Enquête d'action (8 vidéos) 1 commentaire
      Voir en replay sur W9
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      La ville de Paris compte plus de 230 000 logements HLM (Habitations à Loyer Modéré). Pour assurer le calme et la tranquillité des habitants, les bailleurs sociaux et la mairie de Paris ont imaginé en 2004 le GPIS (le Groupement Parisien Inter-bailleurs de Surveillance). Le GPIS est un service de sécurité inédit qui intervient au cœur des cités les plus sensibles de la capitale. Leurs missions sont réparties dans 11 des 20 arrondissements de Paris. Une centaine d'agents battent ainsi le pavé chaque jour entre 17 heures et 4 heures du matin aux quatre coins de Paris. Ils ne sont pas policiers et pourtant, ils sont en première ligne quand la violence éclate. Pour y faire face, ils subissent une préparation de choc, la même que celle des policiers de la BAC (Brigade Anti-Criminalité). Combat au corps à corps, techniques d'autodéfense, maniement des armes : ils doivent être prêts à répliquer en cas de débordements. Il faut dire que leurs nuits sont particulièrement agitées : menaces, tirs de mortiers et même agressions physiques, les agents du GPIS sont régulièrement pris à partie. Nos caméras les ont suivis pendant une nuit d'affrontements au cœur des quartiers chauds de Paris. Émission déconseillée aux moins de 10 ans.
    • Magazine

      Enquête d'action

      Urgence au cœur de la ville : avec la police municipale de Woippy

      aucun (0 vote) Votre vote

      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Dixième saison pour Enquête d'action sur W9 ! Le magazine le plus regardé de la TNT a aussi été le premier rendez-vous d'information lancé sur les nouvelles chaînes numériques. Des sujets forts et des enquêtes au long cours, souvent réalisés en immersion, ont permis d'installer durablement ce rendez-vous auprès des téléspectateurs. Incarné par Marie-Ange Casalta, Enquête d'action vous permet de découvrir des univers souvent méconnus du grand public et vous plonge chaque semaine au cœur de l'action. Unités d'élites, pompiers, vétérinaires de l'extrême vous font partager leurs missions incroyables, et lorsque des hypermarchés ou des restaurants, nous ouvrent leurs coulisses, elles vous réservent des révélations surprenantes.

      Lire la suite Enquête d'action (8 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur W9
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Dixième saison pour Enquête d'action sur W9 ! Le magazine le plus regardé de la TNT a aussi été le premier rendez-vous d'information lancé sur les nouvelles chaînes numériques. Des sujets forts et des enquêtes au long cours, souvent réalisés en immersion, ont permis d'installer durablement ce rendez-vous auprès des téléspectateurs. Incarné par Marie-Ange Casalta, Enquête d'action vous permet de découvrir des univers souvent méconnus du grand public et vous plonge chaque semaine au cœur de l'action. Unités d'élites, pompiers, vétérinaires de l'extrême vous font partager leurs missions incroyables, et lorsque des hypermarchés ou des restaurants, nous ouvrent leurs coulisses, elles vous réservent des révélations surprenantes.
    • Magazine

      Enquête d'action

      Gendarmes d'élite : avec les unités de choc du Val d'Oise

      aucun (0 vote) Votre vote

      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Au nord de Paris, le Val d'Oise, un département qui rassemble plus d'1,2 million d'habitants. Pendant plusieurs semaines, nos caméras ont suivi les gendarmes en poste dans ce secteur, entre petites villes et cités sensibles. Vous découvrirez que dans ce décor à l'apparence tranquille, les affaires s'enchaînent pour les forces de l'ordre. L'an dernier, près de 2 000 délits supplémentaires ont été recensés. Nos caméras ont suivi le major Martial et son équipe au cœur d'une enquête sur des vols avec violence. La cible des malfaiteurs, ce sont les smartphones qui se revendent à prix d'or au marché noir. Pour parvenir à leurs fins, certains voleurs n'hésitent pas à employer la manière forte allant jusqu'à blesser grièvement ceux qui tentent de s'interposer. Exceptionnellement, notre équipe a également pu suivre les Pelotons de Surveillance et d'Intervention (PSIG) de Domont et de Roissy-en-France. Véritables « forces de frappe » des compagnies de gendarmerie, ces unités de choc sont spécialisées dans les patrouilles et les arrestations musclées. Vous découvrirez que dans certains quartiers chauds du département, des dealers ont implanté de véritables supermarchés de la drogue. Pour mettre fin à ce trafic d'une ampleur exceptionnelle : une opération coup de poing est organisée par les hommes du PSIG. Mais même pour des gendarmes surentraînés, intervenir dans ces cités n'est jamais sans danger… Ces pelotons d'élite de la gendarmerie sont également au cœur du dispositif anti-terroriste en France. En cas de tuerie de masse, ils seront les premiers à intervenir, avant même l'arrivée du GIGN. Alors, pour pouvoir affronter les terroristes, les gendarmes subissent un entraînement de choc. Émission déconseillée aux moins de 10 ans.

      Lire la suite Enquête d'action (7 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur W9
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Au nord de Paris, le Val d'Oise, un département qui rassemble plus d'1,2 million d'habitants. Pendant plusieurs semaines, nos caméras ont suivi les gendarmes en poste dans ce secteur, entre petites villes et cités sensibles. Vous découvrirez que dans ce décor à l'apparence tranquille, les affaires s'enchaînent pour les forces de l'ordre. L'an dernier, près de 2 000 délits supplémentaires ont été recensés. Nos caméras ont suivi le major Martial et son équipe au cœur d'une enquête sur des vols avec violence. La cible des malfaiteurs, ce sont les smartphones qui se revendent à prix d'or au marché noir. Pour parvenir à leurs fins, certains voleurs n'hésitent pas à employer la manière forte allant jusqu'à blesser grièvement ceux qui tentent de s'interposer. Exceptionnellement, notre équipe a également pu suivre les Pelotons de Surveillance et d'Intervention (PSIG) de Domont et de Roissy-en-France. Véritables « forces de frappe » des compagnies de gendarmerie, ces unités de choc sont spécialisées dans les patrouilles et les arrestations musclées. Vous découvrirez que dans certains quartiers chauds du département, des dealers ont implanté de véritables supermarchés de la drogue. Pour mettre fin à ce trafic d'une ampleur exceptionnelle : une opération coup de poing est organisée par les hommes du PSIG. Mais même pour des gendarmes surentraînés, intervenir dans ces cités n'est jamais sans danger… Ces pelotons d'élite de la gendarmerie sont également au cœur du dispositif anti-terroriste en France. En cas de tuerie de masse, ils seront les premiers à intervenir, avant même l'arrivée du GIGN. Alors, pour pouvoir affronter les terroristes, les gendarmes subissent un entraînement de choc. Émission déconseillée aux moins de 10 ans.
    • Magazine

      Enquête d'action

      Urgence à Toulouse : en immersion avec les pompiers

      aucun (0 vote) Votre vote

      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Au sud-est de la France, Toulouse, capitale de la Haute-Garonne. Une métropole de plus de 450 000 habitants, la quatrième de France mais aussi l'une des plus jeunes. Dans la « Ville rose », près de la moitié de la population a moins de 29 ans. Pour veiller sur petits et grands, les sapeurs-pompiers du département font preuve d'un dévouement sans borne. Avec 150 interventions chaque jour, ils n'ont aucun répit. Nous avons suivi le quotidien de la caserne Jacques Vion, installée au bord de la Garonne. Et c'est justement ce fleuve qui va leur donner des sueurs froides… Quand son niveau monte, la situation devient particulièrement dangereuse pour les habitants. Alors, les plongeurs de la brigade des sapeurs-pompiers effectuent des rondes régulières afin de s'assurer que personne n'est prisonnier des eaux. Et vous le verrez, leur vigilance est bien souvent salutaire… Le cœur du métier des pompiers, ce sont les incendies. À Toulouse, ils représentent plus d'une intervention sur dix, c'est plus que la moyenne nationale. Notre équipe a suivi les soldats de la caserne Vion aux prises avec un feu d'appartement particulièrement intense. Les flammes menacent d'engloutir l'immeuble… alors que tous les habitants n'ont pas encore été évacués ! Pour les missions les plus à risque, les Toulousains peuvent compter sur le GRIMP (le Groupe de Reconnaissance et d'Intervention en Milieu Périlleux). Une unité d'élite de 30 soldats formés et entraînés pour intervenir sur tous les sites difficiles d'accès : falaises, ravins mais également… sites industriels. C'est au cœur d'un centre de formation qu'ils vont devoir porter secours à un jeune homme. En pleine nuit, il a entrepris de monter sur le toit d'un bâtiment. Une escapade nocturne qui s'est soldée par une chute vertigineuse dans un conduit de cheminée haut de 15 mètres ! Pour ces soldats d'élite, évacuer cette jeune victime, sans aggraver ses blessures, va très vite tourner au casse-tête. Émission déconseillée aux moins de 10 ans.

      Lire la suite Enquête d'action (8 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur W9
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Au sud-est de la France, Toulouse, capitale de la Haute-Garonne. Une métropole de plus de 450 000 habitants, la quatrième de France mais aussi l'une des plus jeunes. Dans la « Ville rose », près de la moitié de la population a moins de 29 ans. Pour veiller sur petits et grands, les sapeurs-pompiers du département font preuve d'un dévouement sans borne. Avec 150 interventions chaque jour, ils n'ont aucun répit. Nous avons suivi le quotidien de la caserne Jacques Vion, installée au bord de la Garonne. Et c'est justement ce fleuve qui va leur donner des sueurs froides… Quand son niveau monte, la situation devient particulièrement dangereuse pour les habitants. Alors, les plongeurs de la brigade des sapeurs-pompiers effectuent des rondes régulières afin de s'assurer que personne n'est prisonnier des eaux. Et vous le verrez, leur vigilance est bien souvent salutaire… Le cœur du métier des pompiers, ce sont les incendies. À Toulouse, ils représentent plus d'une intervention sur dix, c'est plus que la moyenne nationale. Notre équipe a suivi les soldats de la caserne Vion aux prises avec un feu d'appartement particulièrement intense. Les flammes menacent d'engloutir l'immeuble… alors que tous les habitants n'ont pas encore été évacués ! Pour les missions les plus à risque, les Toulousains peuvent compter sur le GRIMP (le Groupe de Reconnaissance et d'Intervention en Milieu Périlleux). Une unité d'élite de 30 soldats formés et entraînés pour intervenir sur tous les sites difficiles d'accès : falaises, ravins mais également… sites industriels. C'est au cœur d'un centre de formation qu'ils vont devoir porter secours à un jeune homme. En pleine nuit, il a entrepris de monter sur le toit d'un bâtiment. Une escapade nocturne qui s'est soldée par une chute vertigineuse dans un conduit de cheminée haut de 15 mètres ! Pour ces soldats d'élite, évacuer cette jeune victime, sans aggraver ses blessures, va très vite tourner au casse-tête. Émission déconseillée aux moins de 10 ans.
    • Magazine

      Enquête d'action

      Pompiers de Paris : la caserne des beaux quartiers

      aucun (0 vote) Votre vote

      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      « Sauver ou périr », c'est la devise des 8 500 sapeurs-pompiers de Paris. Soldats du feu d'exception, ils composent la troisième plus grande unité de pompiers au monde ! Pendant un an, jour et nuit, « Enquête d'Action » a suivi ces soldats d'élite dans leur quotidien hors norme. Nous avons posé nos caméras dans la caserne de Champerret, au cœur du 17e arrondissement de la capitale, où se situe l'état-major de la brigade. Entre interventions d'urgence et moments en famille, vous plongerez dans leur intimité. Derrière l'uniforme, il y a un mari, une mère ou encore un frère : vous découvrirez comment ces héros ordinaires tentent de concilier leur vie privée avec un métier prenant et souvent risqué. Parmi eux, Patricia, c'est la deuxième femme de l'Histoire à commander une compagnie incendie. Capitaine, elle dirige avec poigne 220 pompiers. Un engagement de chaque instant qu'elle doit combiner avec sa vie de jeune mère de famille. Arthur lui, est une jeune recrue qui a encore tout à prouver. Nous l'avons suivi pendant son tout premier sauvetage. Tous les ans, les soldats du feu organisent la « sainte Barbe », la fête des pompiers que nous avons pu filmer exceptionnellement. Soumis à un stress intense au quotidien, les pompiers profitent de cette journée pour décompresser totalement. Déguisements farfelus, blagues potaches et courses de mini-motos : tous les délires sont permis ! Émission déconseillée aux moins de 10 ans.

      Lire la suite Enquête d'action (8 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur W9
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      « Sauver ou périr », c'est la devise des 8 500 sapeurs-pompiers de Paris. Soldats du feu d'exception, ils composent la troisième plus grande unité de pompiers au monde ! Pendant un an, jour et nuit, « Enquête d'Action » a suivi ces soldats d'élite dans leur quotidien hors norme. Nous avons posé nos caméras dans la caserne de Champerret, au cœur du 17e arrondissement de la capitale, où se situe l'état-major de la brigade. Entre interventions d'urgence et moments en famille, vous plongerez dans leur intimité. Derrière l'uniforme, il y a un mari, une mère ou encore un frère : vous découvrirez comment ces héros ordinaires tentent de concilier leur vie privée avec un métier prenant et souvent risqué. Parmi eux, Patricia, c'est la deuxième femme de l'Histoire à commander une compagnie incendie. Capitaine, elle dirige avec poigne 220 pompiers. Un engagement de chaque instant qu'elle doit combiner avec sa vie de jeune mère de famille. Arthur lui, est une jeune recrue qui a encore tout à prouver. Nous l'avons suivi pendant son tout premier sauvetage. Tous les ans, les soldats du feu organisent la « sainte Barbe », la fête des pompiers que nous avons pu filmer exceptionnellement. Soumis à un stress intense au quotidien, les pompiers profitent de cette journée pour décompresser totalement. Déguisements farfelus, blagues potaches et courses de mini-motos : tous les délires sont permis ! Émission déconseillée aux moins de 10 ans.
    • Magazine

      Enquête d'action

      Police de la route : dans l'enfer du trafic parisien

      aucun (0 vote) Votre vote

      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      À Paris, comme dans toutes les grandes villes, circuler en voiture est devenu un tel casse-tête que de plus en plus de Français optent pour le deux-roues. Scooters, vélos et motos prennent d'assaut les voies toujours plus engorgées. Problème : au guidon de leur engin, les conducteurs se croient souvent tout permis... Dans les rues de la capitale, « Enquête d'action » a suivi les pilotes chevronnés du service des compagnies motocyclistes. Lors de leurs patrouilles, ils ne laissent rien passer car la moindre infraction peut avoir de graves conséquences. Une pratique en plein essor les inquiète particulièrement : le « wheeling ». Cette figure acrobatique, qui consiste à rouler uniquement sur la roue arrière, est à l'origine de nombreux accidents. Dans les cas les plus complexes, la Préfecture de police dépêche ses meilleurs experts : les enquêteurs du STJA, le Service du Traitement Judiciaire des Accidents. Une automobiliste qui a brusquement coupé la ligne blanche et percuté un motard est-elle bien la seule responsable de la collision ? Un jeune homme qui, à moto a percuté de plein fouet un autobus à l'arrêt, est-il victime d'un problème mécanique ? Ou a-t-il été perturbé par un élément extérieur ? Comment une conductrice a-t-elle pu perdre subitement – et sans raison apparente – le contrôle de sa moto ? Autant de mystères sur lesquels ils doivent faire toute la lumière... Émission déconseillée aux moins de 10 ans.

      Lire la suite Enquête d'action (8 vidéos) 1 commentaire
      Voir en replay sur W9
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      À Paris, comme dans toutes les grandes villes, circuler en voiture est devenu un tel casse-tête que de plus en plus de Français optent pour le deux-roues. Scooters, vélos et motos prennent d'assaut les voies toujours plus engorgées. Problème : au guidon de leur engin, les conducteurs se croient souvent tout permis... Dans les rues de la capitale, « Enquête d'action » a suivi les pilotes chevronnés du service des compagnies motocyclistes. Lors de leurs patrouilles, ils ne laissent rien passer car la moindre infraction peut avoir de graves conséquences. Une pratique en plein essor les inquiète particulièrement : le « wheeling ». Cette figure acrobatique, qui consiste à rouler uniquement sur la roue arrière, est à l'origine de nombreux accidents. Dans les cas les plus complexes, la Préfecture de police dépêche ses meilleurs experts : les enquêteurs du STJA, le Service du Traitement Judiciaire des Accidents. Une automobiliste qui a brusquement coupé la ligne blanche et percuté un motard est-elle bien la seule responsable de la collision ? Un jeune homme qui, à moto a percuté de plein fouet un autobus à l'arrêt, est-il victime d'un problème mécanique ? Ou a-t-il été perturbé par un élément extérieur ? Comment une conductrice a-t-elle pu perdre subitement – et sans raison apparente – le contrôle de sa moto ? Autant de mystères sur lesquels ils doivent faire toute la lumière... Émission déconseillée aux moins de 10 ans.
    • Magazine

      Enquête d'action

      Arnaques à domicile : les nouvelles mafias

      aucun (0 vote) Votre vote

      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Arnaques, vols, abus de confiance, même lorsqu'ils se croient à l'abri derrière leur porte, les Français restent vulnérables. Une serrure à débloquer, une fuite d'eau, un évier bouché et ils peuvent se retrouver face à des escrocs qui profitent de l'urgence des dépannages pour faire exploser les factures. Jusqu'à 1 000 euros pour ouvrir une porte ou 2 000 euros pour déboucher un évier ! Derrière ces arnaques, des artisans véreux mais aussi de véritables réseaux criminels. Depuis quelques années, les services spécialisés de la police font face à un nouveau type de criminalité. Des malfaiteurs très expérimentés qui ciblent les victimes les plus fragiles notamment les personnes âgées. Ils rentrent dans les domiciles en se faisant passer pour de faux policiers ou de faux plombiers. Ils gagnent la confiance de leurs victimes avant de les détrousser. Derrière ces méfaits, qui laissent des victimes traumatisées, on trouve des délinquants au sang-froid qui opèrent en bande organisée et dont les méthodes sont de plus en plus perfectionnées. Pour les confondre et résoudre ces affaires au long cours, les enquêteurs utilisent les grands moyens : filatures, police scientifique, et même hélicoptères de surveillance… Pendant plusieurs mois, nous avons suivi le travail des services spécialisés de la police et de la gendarmerie pour lutter contre les nouvelles mafias des arnaques à domicile.

      Lire la suite Enquête d'action (8 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur W9
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Arnaques, vols, abus de confiance, même lorsqu'ils se croient à l'abri derrière leur porte, les Français restent vulnérables. Une serrure à débloquer, une fuite d'eau, un évier bouché et ils peuvent se retrouver face à des escrocs qui profitent de l'urgence des dépannages pour faire exploser les factures. Jusqu'à 1 000 euros pour ouvrir une porte ou 2 000 euros pour déboucher un évier ! Derrière ces arnaques, des artisans véreux mais aussi de véritables réseaux criminels. Depuis quelques années, les services spécialisés de la police font face à un nouveau type de criminalité. Des malfaiteurs très expérimentés qui ciblent les victimes les plus fragiles notamment les personnes âgées. Ils rentrent dans les domiciles en se faisant passer pour de faux policiers ou de faux plombiers. Ils gagnent la confiance de leurs victimes avant de les détrousser. Derrière ces méfaits, qui laissent des victimes traumatisées, on trouve des délinquants au sang-froid qui opèrent en bande organisée et dont les méthodes sont de plus en plus perfectionnées. Pour les confondre et résoudre ces affaires au long cours, les enquêteurs utilisent les grands moyens : filatures, police scientifique, et même hélicoptères de surveillance… Pendant plusieurs mois, nous avons suivi le travail des services spécialisés de la police et de la gendarmerie pour lutter contre les nouvelles mafias des arnaques à domicile.
    • Magazine

      Enquête d'action

      Trafic d'animaux : au cœur des opérations de police

      aucun (0 vote) Votre vote

      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Le trafic d'animaux est devenu le troisième trafic au monde, après les armes et la drogue. Les revenus tirés de ce commerce illégal s'élèvent à 13 milliards d'euros chaque année dans le monde. Pour lutter contre les braconniers, les 1 600 agents de l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) sont mobilisés. Vous le verrez, nous sommes bien loin de l'image d'Epinal des gardes-chasse… En effet, depuis 2013, les inspecteurs de l'environnement sont dotés de compétences de police élargies qui leur permettent de mener des enquêtes dès lors qu'une infraction est constatée. En France métropolitaine mais aussi en Outre-mer, vous plongerez au cœur des opérations de cette police pas comme les autres. Chaque dimanche, le chant de milliers d'oiseaux anime l'Île de la Cité à Paris. Sur la place Louis Lépine, on trouve des centaines d'espèces. Mais parmi les vendeurs officiels, se cachent des trafiquants qui écoulent des oiseaux sauvages totalement interdits à la vente. Minute par minute, nos caméras ont suivi la traque de ces braconniers sans foi ni loi. Selon l'organisation non gouvernementale WWF, en seulement 44 ans, 60% des animaux sauvages ont disparu de la surface du globe. Les agents de l'ONCFS luttent sans relâche contre des chasseurs illégaux qui s'attaquent aux espèces protégées. À Saint-Laurent-du-Maroni, en Guyane, vous suivrez les hommes de la police de l'environnement au cœur d'une enquête exceptionnelle. À la clé, une saisie d'espèces rares d'une ampleur inédite. Aussi surprenant que cela puisse paraître, les braconniers font également des ravages au beau milieu de la campagne française. Leur cible, ce sont notamment les cerfs dont la viande mais aussi les bois sont très prisés. Au marché noir, une bête se revend plus de 2 000 euros. Émission déconseillée aux moins de 10 ans.

      Lire la suite Enquête d'action (9 vidéos) 1 commentaire
      Voir en replay sur W9
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Le trafic d'animaux est devenu le troisième trafic au monde, après les armes et la drogue. Les revenus tirés de ce commerce illégal s'élèvent à 13 milliards d'euros chaque année dans le monde. Pour lutter contre les braconniers, les 1 600 agents de l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) sont mobilisés. Vous le verrez, nous sommes bien loin de l'image d'Epinal des gardes-chasse… En effet, depuis 2013, les inspecteurs de l'environnement sont dotés de compétences de police élargies qui leur permettent de mener des enquêtes dès lors qu'une infraction est constatée. En France métropolitaine mais aussi en Outre-mer, vous plongerez au cœur des opérations de cette police pas comme les autres. Chaque dimanche, le chant de milliers d'oiseaux anime l'Île de la Cité à Paris. Sur la place Louis Lépine, on trouve des centaines d'espèces. Mais parmi les vendeurs officiels, se cachent des trafiquants qui écoulent des oiseaux sauvages totalement interdits à la vente. Minute par minute, nos caméras ont suivi la traque de ces braconniers sans foi ni loi. Selon l'organisation non gouvernementale WWF, en seulement 44 ans, 60% des animaux sauvages ont disparu de la surface du globe. Les agents de l'ONCFS luttent sans relâche contre des chasseurs illégaux qui s'attaquent aux espèces protégées. À Saint-Laurent-du-Maroni, en Guyane, vous suivrez les hommes de la police de l'environnement au cœur d'une enquête exceptionnelle. À la clé, une saisie d'espèces rares d'une ampleur inédite. Aussi surprenant que cela puisse paraître, les braconniers font également des ravages au beau milieu de la campagne française. Leur cible, ce sont notamment les cerfs dont la viande mais aussi les bois sont très prisés. Au marché noir, une bête se revend plus de 2 000 euros. Émission déconseillée aux moins de 10 ans.
    • Magazine

      Enquête d'action

      Dangers sur les routes de France : les gendarmes en première ligne

      aucun (0 vote) Votre vote

      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Vitesse, alcool, drogue : sur les nombreux axes routiers qui traversent l'Hexagone, des unités spéciales de la gendarmerie font la chasse aux comportements dangereux des automobilistes. En marge des opérations de contrôle, elles sont également appelées au secours des conducteurs en difficulté et chaque région de France est un terrain d'action bien particulier… Dans l'Est, « Enquête d'action » a suivi le peloton motorisé de Besançon. Sur l'autoroute A36 mais aussi sur les nombreuses routes qui traversent la campagne environnante, les gendarmes font la chasse aux comportements dangereux. Excès de vitesse, délits de fuite, grâce à leur bolide surpuissant, capable d'atteindre les 100 km/h en 6 secondes, ils n'ont aucun mal à se lancer à la poursuite des conducteurs en infraction. Dans le Doubs, les gendarmes doivent également faire face aux spécificités locales. La météo capricieuse et les températures très basses rendent les routes particulièrement glissantes. Carambolages, tête-à-queue, tonneaux… on dénombre presque un accident chaque jour, souvent spectaculaire. Mais lorsque l'un des nombreux poids lourds qui circulent dans la région est impliqué, les conséquences peuvent être dramatiques.

      Lire la suite Enquête d'action (10 vidéos) 1 commentaire
      Voir en replay sur W9
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Vitesse, alcool, drogue : sur les nombreux axes routiers qui traversent l'Hexagone, des unités spéciales de la gendarmerie font la chasse aux comportements dangereux des automobilistes. En marge des opérations de contrôle, elles sont également appelées au secours des conducteurs en difficulté et chaque région de France est un terrain d'action bien particulier… Dans l'Est, « Enquête d'action » a suivi le peloton motorisé de Besançon. Sur l'autoroute A36 mais aussi sur les nombreuses routes qui traversent la campagne environnante, les gendarmes font la chasse aux comportements dangereux. Excès de vitesse, délits de fuite, grâce à leur bolide surpuissant, capable d'atteindre les 100 km/h en 6 secondes, ils n'ont aucun mal à se lancer à la poursuite des conducteurs en infraction. Dans le Doubs, les gendarmes doivent également faire face aux spécificités locales. La météo capricieuse et les températures très basses rendent les routes particulièrement glissantes. Carambolages, tête-à-queue, tonneaux… on dénombre presque un accident chaque jour, souvent spectaculaire. Mais lorsque l'un des nombreux poids lourds qui circulent dans la région est impliqué, les conséquences peuvent être dramatiques.

    Audiences replay du 16-02

    //Google Tag Manager