Revoir un programme tv en replay et en streaming
  • Enquête exclusive en replay (36 vidéos)

    A propos de Enquête exclusive

    Créée en 2005 et présentée par Bernard de la Villardière, Enquête exclusive est un magazine d'investigation diffusé le dimanche en deuxième partie de soirée sur M6. Chaque émission propose un reportage unique, souvent centré sur une destination étrangère (Detroit, Buenos Aires, Londres ont notamment été abordées en 2012), et s'attache à révéler certaines pratiques et business exercés en ces lieux..

    • Magazine

      Enquête exclusive

      Soleil, fêtes et excès : les délires d'ibiza

      excellent! (2 votes) Votre vote

      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Dernière folie d'Ibiza : un incroyable hôtel où de jeunes clubbers fortunés peuvent déambuler à toute heure au milieu de danseuses sculpturales. Du balcon de leurs chambres, ils voient Pharrell Williams et David Guetta mixer sur la gigantesque scène privée de l'établissement. Certains s'offrent même des bouteilles de champagne à des prix astronomiques. Aux manettes de ce lieu un peu fou : Yann, un Français, est en train de devenir le roi des nuits d'Ibiza. Greg Basso, le héros de « Greg le millionnaire », a, lui, décidé de lancer un restaurant-lounge en bord de plage. Quant à Selim, jeune loup de l'immobilier, il loue des villas de rêve à des stars du foot et à des milliardaires russes. Ces trois jeunes Français, bien décidés à faire fortune, réussiront-ils leur pari dans cet îlot de prospérité au milieu d'une Espagne en crise ? Mais aux Baléares, certains s'éclatent aussi avec un mini budget : pour 150 euros la semaine, direction Magaluf, juste en face d'Ibiza. Avec sa rue principale transformée en discothèque à ciel ouvert et ses GO qui font faire la tournée des bars aux fêtards, comment ce petit village est-il devenu la destination phare des jeunes européens ?

      Lire la suite Enquête exclusive (36 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur M6
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Dernière folie d'Ibiza : un incroyable hôtel où de jeunes clubbers fortunés peuvent déambuler à toute heure au milieu de danseuses sculpturales. Du balcon de leurs chambres, ils voient Pharrell Williams et David Guetta mixer sur la gigantesque scène privée de l'établissement. Certains s'offrent même des bouteilles de champagne à des prix astronomiques. Aux manettes de ce lieu un peu fou : Yann, un Français, est en train de devenir le roi des nuits d'Ibiza. Greg Basso, le héros de « Greg le millionnaire », a, lui, décidé de lancer un restaurant-lounge en bord de plage. Quant à Selim, jeune loup de l'immobilier, il loue des villas de rêve à des stars du foot et à des milliardaires russes. Ces trois jeunes Français, bien décidés à faire fortune, réussiront-ils leur pari dans cet îlot de prospérité au milieu d'une Espagne en crise ? Mais aux Baléares, certains s'éclatent aussi avec un mini budget : pour 150 euros la semaine, direction Magaluf, juste en face d'Ibiza. Avec sa rue principale transformée en discothèque à ciel ouvert et ses GO qui font faire la tournée des bars aux fêtards, comment ce petit village est-il devenu la destination phare des jeunes européens ?
    • Magazine

      Enquête exclusive

      Arcachon, lacanau : un été sur l'atlantique

      aucun (0 vote) Votre vote

      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Le bassin d'Arcachon, un lieu idéal pour passer ses vacances ! Entre les terres et l'océan Atlantique, le bassin constitue une petite mer intérieure bordée par une dizaine de villes et villages typiques. Cabanes en bois, maisons anciennes, pinasses : ici, c'est l'authentique que l'on vient chercher. Et l'on vient de loin pour cela. Au point qu'en été, l'afflux massif de vacanciers peut poser des problèmes aux autorités. Bouchons monstres, automobilistes pressés, accidents : les gendarmes sont constamment en alerte sur la route. Et sur le bassin, c'est la même chose. Bateaux en excès de vitesse : baigneurs en difficulté, les forces de l'ordre ont beaucoup de travail pour surveiller les vacanciers. Plus au Nord, la station de Lacanau est, elle, directement tournée vers l'Atlantique. La localité est un spot de surf connu avec ses énormes vagues et son immense plage de sable fin. Un paradis pour les amoureux de la glisse mais qui peut vite devenir dangereux… Les secouristes sont mobilisés 24 heures sur 24. La station balnéaire attire les surfeurs mais aussi des jeunes venus profiter de l'océan pour pas cher. La nuit, c'est la ruée vers les bars et les discothèques. Encore un point chaud pour les forces de l'ordre.

      Lire la suite Enquête exclusive (36 vidéos) 1 commentaire
      Voir en replay sur M6
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Le bassin d'Arcachon, un lieu idéal pour passer ses vacances ! Entre les terres et l'océan Atlantique, le bassin constitue une petite mer intérieure bordée par une dizaine de villes et villages typiques. Cabanes en bois, maisons anciennes, pinasses : ici, c'est l'authentique que l'on vient chercher. Et l'on vient de loin pour cela. Au point qu'en été, l'afflux massif de vacanciers peut poser des problèmes aux autorités. Bouchons monstres, automobilistes pressés, accidents : les gendarmes sont constamment en alerte sur la route. Et sur le bassin, c'est la même chose. Bateaux en excès de vitesse : baigneurs en difficulté, les forces de l'ordre ont beaucoup de travail pour surveiller les vacanciers. Plus au Nord, la station de Lacanau est, elle, directement tournée vers l'Atlantique. La localité est un spot de surf connu avec ses énormes vagues et son immense plage de sable fin. Un paradis pour les amoureux de la glisse mais qui peut vite devenir dangereux… Les secouristes sont mobilisés 24 heures sur 24. La station balnéaire attire les surfeurs mais aussi des jeunes venus profiter de l'océan pour pas cher. La nuit, c'est la ruée vers les bars et les discothèques. Encore un point chaud pour les forces de l'ordre.
    • Magazine

      Enquête exclusive

      Marseille-nice : alerte sur l'autoroute des vacances

      bien (1 vote) Votre vote

      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Avec une moyenne de 70 000 véhicules par jour, l'autoroute A8 est l'une des plus fréquentées de France. Surnommée « la Provençale », elle relie Marseille à l'Italie en passant par la Côte d'Azur. C'est l'autoroute des vacances, du soleil et de la Méditerranée ! Une autoroute qui arrive presque à saturation en période estivale. Pour veiller sur les automobilistes, les gendarmes du peloton motorisé de Mandelieu sont constamment en alerte. Excès de vitesse, alcoolémie, trafics : ces gendarmes de l'A8 doivent faire face à de nouvelles formes de délinquance. La fraude aux péages est devenue un sport national chez les conducteurs de poids-lourds. Des groupes de squatteurs ont aussi élu domicile sur l'A8, installés illégalement sur certaines aires d'autoroute, ils alimentent plusieurs trafics. Les forces de l'ordre doivent également faire face aux comportements parfois inconscients des automobilistes et aux multiples aléas de la route : voitures surchargées, pneus qui éclatent, animaux sur la chaussée ou piétons imprudents… Une surveillance de tous les instants.

      Lire la suite Enquête exclusive (36 vidéos) 1 commentaire
      Voir en replay sur M6
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Avec une moyenne de 70 000 véhicules par jour, l'autoroute A8 est l'une des plus fréquentées de France. Surnommée « la Provençale », elle relie Marseille à l'Italie en passant par la Côte d'Azur. C'est l'autoroute des vacances, du soleil et de la Méditerranée ! Une autoroute qui arrive presque à saturation en période estivale. Pour veiller sur les automobilistes, les gendarmes du peloton motorisé de Mandelieu sont constamment en alerte. Excès de vitesse, alcoolémie, trafics : ces gendarmes de l'A8 doivent faire face à de nouvelles formes de délinquance. La fraude aux péages est devenue un sport national chez les conducteurs de poids-lourds. Des groupes de squatteurs ont aussi élu domicile sur l'A8, installés illégalement sur certaines aires d'autoroute, ils alimentent plusieurs trafics. Les forces de l'ordre doivent également faire face aux comportements parfois inconscients des automobilistes et aux multiples aléas de la route : voitures surchargées, pneus qui éclatent, animaux sur la chaussée ou piétons imprudents… Une surveillance de tous les instants.
    • Magazine

      Enquête exclusive

      A9 : l'autoroute de tous les dangers

      moyen (3 votes) Votre vote

      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Troisième autoroute la plus fréquentée de France, l'A9 relie Orange à Perpignan jusqu´à la frontière espagnole. Un tronçon de 280 kilomètres emprunté par 150 000 véhicules par jour en été. Pour le peloton de gendarmerie de Poussan (Hérault), les mois de juillet et août s'annoncent sous très haute tension. Accidents, excès de vitesse, vols, trafics, agressions, fraudes au péage… Chaque jour, les gendarmes sont confrontés à de multiples infractions au code de la route et surtout à de nombreux actes de délinquance. Ils doivent en particulier surveiller les fêtards qui, par centaines chaque soir, rentrent d'Espagne fortement alcoolisés au volant de leur véhicule. Alcool, mais aussi drogue, excès de vitesse, endormissement au volant... Entre ces jeunes automobilistes et les forces de l'ordre, certaines interpellations sur l'autoroute se transforment en véritables affrontements. Problème majeur durant les mois d'été : la recrudescence de la délinquance. Les gendarmes doivent traquer les délinquants, de plus en plus nombreux sur l'A9, comme ce gang de malfaiteurs venus des pays de l'Est pour dépouiller les caravanes et les voitures sur les aires de repos. Leur cible préférée : les touristes étrangers. Il y a aussi les trafiquants de drogue, de retour du Maroc et d'Espagne, qui cherchent à se fondre dans la masse des véhicules. Autre inquiétude pour les gendarmes : les poids lourds, impliqués dans la moitié des accidents constatés sur l'A9. En période de vacances, un camion couché sur l'autoroute provoque des bouchons monstres, avec un risque élevé d'accidents.

      Lire la suite Enquête exclusive (36 vidéos) 1 commentaire
      Voir en replay sur M6
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Troisième autoroute la plus fréquentée de France, l'A9 relie Orange à Perpignan jusqu´à la frontière espagnole. Un tronçon de 280 kilomètres emprunté par 150 000 véhicules par jour en été. Pour le peloton de gendarmerie de Poussan (Hérault), les mois de juillet et août s'annoncent sous très haute tension. Accidents, excès de vitesse, vols, trafics, agressions, fraudes au péage… Chaque jour, les gendarmes sont confrontés à de multiples infractions au code de la route et surtout à de nombreux actes de délinquance. Ils doivent en particulier surveiller les fêtards qui, par centaines chaque soir, rentrent d'Espagne fortement alcoolisés au volant de leur véhicule. Alcool, mais aussi drogue, excès de vitesse, endormissement au volant... Entre ces jeunes automobilistes et les forces de l'ordre, certaines interpellations sur l'autoroute se transforment en véritables affrontements. Problème majeur durant les mois d'été : la recrudescence de la délinquance. Les gendarmes doivent traquer les délinquants, de plus en plus nombreux sur l'A9, comme ce gang de malfaiteurs venus des pays de l'Est pour dépouiller les caravanes et les voitures sur les aires de repos. Leur cible préférée : les touristes étrangers. Il y a aussi les trafiquants de drogue, de retour du Maroc et d'Espagne, qui cherchent à se fondre dans la masse des véhicules. Autre inquiétude pour les gendarmes : les poids lourds, impliqués dans la moitié des accidents constatés sur l'A9. En période de vacances, un camion couché sur l'autoroute provoque des bouchons monstres, avec un risque élevé d'accidents.
    • Magazine

      Enquête exclusive

      Un été chaud sur les plages du languedoc

      pas mal (2 votes) Votre vote

      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Campings, mer azur et sable chaud : sur la côte languedocienne, les stations d'Argelès-sur-Mer et Canet-en-Roussillon sont parmi les plus populaires ! Avec les familles en vacances ou les copains bien décidés à faire la fête, ces petites villes voient chaque été leur population multipliée par 10. Avec l'afflux de touristes, débordements et accidents sont fréquents : les vacances sont la période la plus chargée pour les forces de l'ordre et les secouristes. Car la Méditerranée, sous ses airs paisibles, peut se révéler extrêmement dangereuse. Accidents de plongée, véliplanchistes ou baigneurs imprudents : ils sont nombreux à se faire piéger par une météo trompeuse et des vents souvent violents. Les interventions des sauveteurs sont toujours délicates. La nuit, d'autres dangers guettent les vacanciers. Avec une consommation excessive de drogue et d'alcool, les dérapages sont fréquents. Les forces de l'ordre doivent alors intervenir pour ramener le calme au cœur des « rues de la soif » du Canet ou d'Argelès. La frontière espagnole, toute proche, favorise les trafics : les fêtards vont s'y ravitailler en alcool et en cigarettes, mais c'est aussi une voie de passage pour la cocaïne et le cannabis. Douaniers, policiers et gendarmes sont sur le qui-vive.

      Lire la suite Enquête exclusive (36 vidéos) 1 commentaire
      Voir en replay sur M6
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Campings, mer azur et sable chaud : sur la côte languedocienne, les stations d'Argelès-sur-Mer et Canet-en-Roussillon sont parmi les plus populaires ! Avec les familles en vacances ou les copains bien décidés à faire la fête, ces petites villes voient chaque été leur population multipliée par 10. Avec l'afflux de touristes, débordements et accidents sont fréquents : les vacances sont la période la plus chargée pour les forces de l'ordre et les secouristes. Car la Méditerranée, sous ses airs paisibles, peut se révéler extrêmement dangereuse. Accidents de plongée, véliplanchistes ou baigneurs imprudents : ils sont nombreux à se faire piéger par une météo trompeuse et des vents souvent violents. Les interventions des sauveteurs sont toujours délicates. La nuit, d'autres dangers guettent les vacanciers. Avec une consommation excessive de drogue et d'alcool, les dérapages sont fréquents. Les forces de l'ordre doivent alors intervenir pour ramener le calme au cœur des « rues de la soif » du Canet ou d'Argelès. La frontière espagnole, toute proche, favorise les trafics : les fêtards vont s'y ravitailler en alcool et en cigarettes, mais c'est aussi une voie de passage pour la cocaïne et le cannabis. Douaniers, policiers et gendarmes sont sur le qui-vive.
    • Magazine

      Enquête exclusive

      Saisonniers : enquête sur les forçats de l'été

      bien (4 votes) Votre vote

      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Durant l'été, ils sont 1 500 000 (étudiants, professionnels et même retraités) à trouver un travail. On les appelle les saisonniers. Ils sont serveurs, plagistes, vendeurs de beignets, moniteurs de sport, animateurs de camping ou même employés agricoles... Ils profitent de nos vacances pour gagner leur vie, ou un peu d'argent en plus. Si certains dénichent de bonnes places, joignant l'utile à l'agréable, d'autres sont moins chanceux. Leurs jobs au soleil se transforment alors en cauchemar : journées à rallonge, travail au noir, contrats approximatifs ou carrément bidons, heures supplémentaires non payées, logements hors de prix ou insalubres, etc. De Saint-Tropez à Ibiza, de Biscarosse (côte Atlantique) au sud des Alpes, nous avons suivi le quotidien pas toujours tranquille de ces travailleurs saisonniers. Sans emploi depuis deux ans, Élodie est serveuse dans un restaurant de plage huppé à Saint-Tropez. En été, dans la station balnéaire la plus célèbre de France, elle peut gagner une belle somme d'argent, notamment grâce à de généreux pourboires. De quoi vivre confortablement toute l'année. Éducateur à Paris, Jonathan a décroché un job de rêve à Ibiza. La journée, il loue des jet-skis aux touristes. Le soir, il court les fêtes branchées de l'île et multiplie les rencontres. Mais Jonathan n'a pas de contrat de travail et il a beaucoup du mal à se faire payer. Medhi vend des beignets sur les plages de la Côte d'Azur pour financer ses études. Après plusieurs semaines de travail harassant, son patron ne lui a toujours pas versé le moindre centime. Avec d'autres vendeurs de beignets, il a décidé de faire grève pour faire valoir ses droits. Du jamais vu sur la Côte d'Azur. Retraité, avec une petite pension, Jean-Pierre, 65 ans, a du mal à boucler ses fins de mois. Chaque été, il fait la plonge dans un restaurant près de Toulon. Pour les travailleurs saisonniers, se faire payer est parfois difficile, se loger l'est encore plus. Loyers exorbitants, hébergements insalubres, studios surpeuplés : en haute saison, les propriétaires en profitent, et parfois même abusent. De nombreux saisonniers, comme Alice et Richard, optent alors pour une vie itinérante en camping-car, à la recherche de travail. Mais cet été, dans les Alpes, ils vont devoir faire face à de sérieux imprévus.

      Lire la suite Enquête exclusive (36 vidéos) 1 commentaire
      Voir en replay sur M6
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Durant l'été, ils sont 1 500 000 (étudiants, professionnels et même retraités) à trouver un travail. On les appelle les saisonniers. Ils sont serveurs, plagistes, vendeurs de beignets, moniteurs de sport, animateurs de camping ou même employés agricoles... Ils profitent de nos vacances pour gagner leur vie, ou un peu d'argent en plus. Si certains dénichent de bonnes places, joignant l'utile à l'agréable, d'autres sont moins chanceux. Leurs jobs au soleil se transforment alors en cauchemar : journées à rallonge, travail au noir, contrats approximatifs ou carrément bidons, heures supplémentaires non payées, logements hors de prix ou insalubres, etc. De Saint-Tropez à Ibiza, de Biscarosse (côte Atlantique) au sud des Alpes, nous avons suivi le quotidien pas toujours tranquille de ces travailleurs saisonniers. Sans emploi depuis deux ans, Élodie est serveuse dans un restaurant de plage huppé à Saint-Tropez. En été, dans la station balnéaire la plus célèbre de France, elle peut gagner une belle somme d'argent, notamment grâce à de généreux pourboires. De quoi vivre confortablement toute l'année. Éducateur à Paris, Jonathan a décroché un job de rêve à Ibiza. La journée, il loue des jet-skis aux touristes. Le soir, il court les fêtes branchées de l'île et multiplie les rencontres. Mais Jonathan n'a pas de contrat de travail et il a beaucoup du mal à se faire payer. Medhi vend des beignets sur les plages de la Côte d'Azur pour financer ses études. Après plusieurs semaines de travail harassant, son patron ne lui a toujours pas versé le moindre centime. Avec d'autres vendeurs de beignets, il a décidé de faire grève pour faire valoir ses droits. Du jamais vu sur la Côte d'Azur. Retraité, avec une petite pension, Jean-Pierre, 65 ans, a du mal à boucler ses fins de mois. Chaque été, il fait la plonge dans un restaurant près de Toulon. Pour les travailleurs saisonniers, se faire payer est parfois difficile, se loger l'est encore plus. Loyers exorbitants, hébergements insalubres, studios surpeuplés : en haute saison, les propriétaires en profitent, et parfois même abusent. De nombreux saisonniers, comme Alice et Richard, optent alors pour une vie itinérante en camping-car, à la recherche de travail. Mais cet été, dans les Alpes, ils vont devoir faire face à de sérieux imprévus.
    • Magazine

      Enquête exclusive

      Marbella : les secrets du saint-trop' espagnol

      bien (13 votes) Votre vote

      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Dans le Sud de l'Espagne, sur la Costa del Sol, Marbella est l'une des destinations les plus courues d'Europe. Plages superbes, sable fin, ciel bleu azur… et surtout des clubs privés, des palaces grand luxe, des restaurants ultra branchés ! Depuis les années 60, la cité balnéaire attire la jet-set internationale, venue là pour s'éclater et flamber ! Les caméras d'Enquête Exclusive ont pu suivre une saison estivale dans les coulisses de Marbella, le Saint-Trop' espagnol, en compagnie des rois de la fête et de ceux qui font perdurer le mythe. Il y a d'abord Olivia, la reine française de la nuit. Dans son club, elle attire les célébrités du monde entier et doit gérer les caprices des stars. Paris Hilton a ainsi exigé un massage des pieds, une séance de coiffure et un maquillage spécial avant de se produire en tant que « dj ». Résultat : 3 heures de retard ! Javier, gérant du « Beach club » de Marbella, est aux petits soins pour une clientèle de fêtards très exigeants. Au programme : des shows très dénudés et des litres d'alcool facturés au prix fort. Pour profiter du spectacle, le matelas autour de la piscine se négocie jusqu'à 1 000 euros ! Il y a Carlos, le paparazzi, qui traque les stars américaines ou le prince Hubertus qui nous fait découvrir les coulisses et les secrets des plus grands hôtels, notamment cette suite facturée 30 000 euros la nuit…. Marbella « la flambeuse » souffre pourtant de la crise immobilière. Certaines villas se négocient aujourd'hui jusqu'à 40% en dessous du prix affiché ! De quoi aiguiser les appétits !

      Lire la suite Enquête exclusive (36 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur M6
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Dans le Sud de l'Espagne, sur la Costa del Sol, Marbella est l'une des destinations les plus courues d'Europe. Plages superbes, sable fin, ciel bleu azur… et surtout des clubs privés, des palaces grand luxe, des restaurants ultra branchés ! Depuis les années 60, la cité balnéaire attire la jet-set internationale, venue là pour s'éclater et flamber ! Les caméras d'Enquête Exclusive ont pu suivre une saison estivale dans les coulisses de Marbella, le Saint-Trop' espagnol, en compagnie des rois de la fête et de ceux qui font perdurer le mythe. Il y a d'abord Olivia, la reine française de la nuit. Dans son club, elle attire les célébrités du monde entier et doit gérer les caprices des stars. Paris Hilton a ainsi exigé un massage des pieds, une séance de coiffure et un maquillage spécial avant de se produire en tant que « dj ». Résultat : 3 heures de retard ! Javier, gérant du « Beach club » de Marbella, est aux petits soins pour une clientèle de fêtards très exigeants. Au programme : des shows très dénudés et des litres d'alcool facturés au prix fort. Pour profiter du spectacle, le matelas autour de la piscine se négocie jusqu'à 1 000 euros ! Il y a Carlos, le paparazzi, qui traque les stars américaines ou le prince Hubertus qui nous fait découvrir les coulisses et les secrets des plus grands hôtels, notamment cette suite facturée 30 000 euros la nuit…. Marbella « la flambeuse » souffre pourtant de la crise immobilière. Certaines villas se négocient aujourd'hui jusqu'à 40% en dessous du prix affiché ! De quoi aiguiser les appétits !
    • Magazine

      Enquête exclusive

      Un été brûlant à odessa

      bien (5 votes) Votre vote

      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Située sur les rives de la mer noire, la célèbre ville ukrainienne est une destination balnéaire à la mode. On la surnomme « l'Ibiza des pays de l'Est ». Soleil, plages de rêve, hôtels de luxe, fêtes délirantes et surtout (très) jolies filles : Odessa, c'est la ville de tous les plaisirs. Depuis trois ans, pourtant, le pays est au bord de la guerre civile. Entre pro-Ukrainiens et pro-Russes, la tension est à son comble, les affrontements parfois sanglants, comme ceux du 2 mai 2014 en plein cœur de la ville (48 morts, 175 blessés). En ce début d'été, la situation, toujours instable, pourrait vite dégénérer à nouveau. Étonnant paradoxe de voir des touristes affluer sur les plages pendant que les milices ukrainiennes sillonnent les rues pour chasser les militants russes et que les coups de feu résonnent dans la ville. Nous avons suivi leur chef, Mark Gordienko, déjà en première ligne lors des violents combats de 2014, aujourd'hui chef de la police parallèle d'Odessa. Nous l'avons filmé dans son camp d'entrainement paramilitaire, puis lors d'actions spécifiques. Avec ses hommes, il a notamment envahi la luxueuse villa d'un milliardaire proche de Poutine, 100% corrompu selon lui. À Odessa, les milices font la loi. Alors pour rassurer les touristes et les habitants, le gouvernement a dû créer une nouvelle unité de police. Les recrues, castées comme à Hollywood, ont été formées par le Los Angeles Police Department. Mais la ville a une autre particularité : la concentration de beautés locales est ici l'une des plus élevées au monde. La beauté, en Ukraine, c'est un bon moyen de gagner sa vie et de s'élever sur l'échelle sociale. Comme Tania et Irina, gogo danseuses dans une boîte de nuit en vogue, ou Christina et Zvetlana, deux blondes pulpeuses et dociles à la recherche du (riche) prince charmant étranger. À Odessa, le business des agences matrimoniales est florissant. Et tous les moyens sont bons pour attirer les candidats au mariage, surtout s'ils sont généreux. Entre beautés ukrainiennes prêtes à tout pour se marier, milices privées, tensions communautaires et riches touristes, voyage inédit à Odessa, une ville en ébullition permanente.

      Lire la suite Enquête exclusive (36 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur M6
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Située sur les rives de la mer noire, la célèbre ville ukrainienne est une destination balnéaire à la mode. On la surnomme « l'Ibiza des pays de l'Est ». Soleil, plages de rêve, hôtels de luxe, fêtes délirantes et surtout (très) jolies filles : Odessa, c'est la ville de tous les plaisirs. Depuis trois ans, pourtant, le pays est au bord de la guerre civile. Entre pro-Ukrainiens et pro-Russes, la tension est à son comble, les affrontements parfois sanglants, comme ceux du 2 mai 2014 en plein cœur de la ville (48 morts, 175 blessés). En ce début d'été, la situation, toujours instable, pourrait vite dégénérer à nouveau. Étonnant paradoxe de voir des touristes affluer sur les plages pendant que les milices ukrainiennes sillonnent les rues pour chasser les militants russes et que les coups de feu résonnent dans la ville. Nous avons suivi leur chef, Mark Gordienko, déjà en première ligne lors des violents combats de 2014, aujourd'hui chef de la police parallèle d'Odessa. Nous l'avons filmé dans son camp d'entrainement paramilitaire, puis lors d'actions spécifiques. Avec ses hommes, il a notamment envahi la luxueuse villa d'un milliardaire proche de Poutine, 100% corrompu selon lui. À Odessa, les milices font la loi. Alors pour rassurer les touristes et les habitants, le gouvernement a dû créer une nouvelle unité de police. Les recrues, castées comme à Hollywood, ont été formées par le Los Angeles Police Department. Mais la ville a une autre particularité : la concentration de beautés locales est ici l'une des plus élevées au monde. La beauté, en Ukraine, c'est un bon moyen de gagner sa vie et de s'élever sur l'échelle sociale. Comme Tania et Irina, gogo danseuses dans une boîte de nuit en vogue, ou Christina et Zvetlana, deux blondes pulpeuses et dociles à la recherche du (riche) prince charmant étranger. À Odessa, le business des agences matrimoniales est florissant. Et tous les moyens sont bons pour attirer les candidats au mariage, surtout s'ils sont généreux. Entre beautés ukrainiennes prêtes à tout pour se marier, milices privées, tensions communautaires et riches touristes, voyage inédit à Odessa, une ville en ébullition permanente.
    • Magazine

      Enquête exclusive

      Vacances pas chères : attention aux pièges

      excellent! (6 votes) Votre vote

      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Crise économique oblige, pour attirer les clients, les professionnels du tourisme font des offres de plus en plus alléchantes à des prix toujours plus compétitifs. Séjours « all-inclusive », croisières à prix cassés, billets d'avion bradés : ces vacances à bas-prix cachent de nombreuses arnaques. Chambre d'hôtel avec vue sur parking, hygiène douteuse, personnel désagréable : la déception peut être grande pour des vacanciers qui, une fois sur place, doivent constamment sortir leur portefeuille pour un séjour, au final, plus si bon marché. Enquête Exclusive vous emmènera dans les coulisses d'une croisière en Méditerranée et celles d'un grand hôtel tunisien. Nos journalistes ont également posé leurs valises au camping où, là-aussi, les arnaques peuvent être nombreuses. Dernière mode pour les budgets serrés, l'acquisition d'un mobil-home. Mais ces résidences secondaires pas chères peuvent se révéler de très mauvaises affaires quand le propriétaire du camping augmente le loyer de l'emplacement ou change les règles de résidence.

      Lire la suite Enquête exclusive (36 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur M6
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Crise économique oblige, pour attirer les clients, les professionnels du tourisme font des offres de plus en plus alléchantes à des prix toujours plus compétitifs. Séjours « all-inclusive », croisières à prix cassés, billets d'avion bradés : ces vacances à bas-prix cachent de nombreuses arnaques. Chambre d'hôtel avec vue sur parking, hygiène douteuse, personnel désagréable : la déception peut être grande pour des vacanciers qui, une fois sur place, doivent constamment sortir leur portefeuille pour un séjour, au final, plus si bon marché. Enquête Exclusive vous emmènera dans les coulisses d'une croisière en Méditerranée et celles d'un grand hôtel tunisien. Nos journalistes ont également posé leurs valises au camping où, là-aussi, les arnaques peuvent être nombreuses. Dernière mode pour les budgets serrés, l'acquisition d'un mobil-home. Mais ces résidences secondaires pas chères peuvent se révéler de très mauvaises affaires quand le propriétaire du camping augmente le loyer de l'emplacement ou change les règles de résidence.
    • Magazine

      Enquête exclusive

      Paris, un été de folie dans le triangle d'or

      pas mal (2 votes) Votre vote

      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      30 millions de personnes visitent Paris chaque année. Une affluence touristique qui connaît un pic pendant les mois d'été où certains quartiers de la capitale sont en ébullition. Entre juin et septembre, chaque jour, plus de 300 000 touristes foulent les trottoirs de la mythique avenue des Champs-Élysées. Alors tout le monde essaie d'en tirer parti : les grands magasins bien sûr mais aussi les boutiques éphémères qui louent des emplacements à prix d'or. Pour faciliter les déplacements de tous ces visiteurs, des centaines de tuk-tuks proposent désormais leurs services. Français, Bulgares ou Roumains : depuis quelques mois les conducteurs de ces taxis-vélos se font la guerre pour conserver chacun leur territoire. Sur la plus belle avenue du monde ou près de la Tour Eiffel, les pickpockets ne sont pas en reste. Ils utilisent mille stratagèmes pour attirer les touristes et se servir directement dans leurs poches ou leurs sacs. Un véritable casse-tête pour les forces de l'ordre qui doivent redoubler de vigilance. Brigade spéciale, policiers anti-criminalité : ces hommes quadrillent le triangle d´or entre la tour Eiffel, l'Arc de triomphe et la place de la Concorde. En période estivale, les bords de Seine attirent les parisiens mais aussi les fêtards du monde entier. Des milliers de jeunes s'y pressent le week-end. Bagarreurs, souvent alcoolisés, certains d'entre eux n'hésitent pas à se jeter à l'eau. Alors, les policiers de la brigade fluviale sont sur le qui-vive pour éviter les noyades et sauver des vies.

      Lire la suite Enquête exclusive (36 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur M6
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      30 millions de personnes visitent Paris chaque année. Une affluence touristique qui connaît un pic pendant les mois d'été où certains quartiers de la capitale sont en ébullition. Entre juin et septembre, chaque jour, plus de 300 000 touristes foulent les trottoirs de la mythique avenue des Champs-Élysées. Alors tout le monde essaie d'en tirer parti : les grands magasins bien sûr mais aussi les boutiques éphémères qui louent des emplacements à prix d'or. Pour faciliter les déplacements de tous ces visiteurs, des centaines de tuk-tuks proposent désormais leurs services. Français, Bulgares ou Roumains : depuis quelques mois les conducteurs de ces taxis-vélos se font la guerre pour conserver chacun leur territoire. Sur la plus belle avenue du monde ou près de la Tour Eiffel, les pickpockets ne sont pas en reste. Ils utilisent mille stratagèmes pour attirer les touristes et se servir directement dans leurs poches ou leurs sacs. Un véritable casse-tête pour les forces de l'ordre qui doivent redoubler de vigilance. Brigade spéciale, policiers anti-criminalité : ces hommes quadrillent le triangle d´or entre la tour Eiffel, l'Arc de triomphe et la place de la Concorde. En période estivale, les bords de Seine attirent les parisiens mais aussi les fêtards du monde entier. Des milliers de jeunes s'y pressent le week-end. Bagarreurs, souvent alcoolisés, certains d'entre eux n'hésitent pas à se jeter à l'eau. Alors, les policiers de la brigade fluviale sont sur le qui-vive pour éviter les noyades et sauver des vies.
    • Magazine

      Enquête exclusive

      Arnaques ou mauvais plans : quand les vacances tournent au cauchemar

      pas mal (8 votes) Votre vote

      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Séjour de rêve, en France ou à l'étranger, location d'une villa en bord de mer à des prix sacrifiés, camping de charme… Sur Internet, les annonces séduisantes sont nombreuses. Mais attention, la réalité est souvent bien différente. Chaque année, ils sont des milliers de Français à tomber dans le piège. Non seulement, le séjour soi-disant d'exception tourne au cauchemar, mais surtout certains clients peuvent se faire escroquer de plusieurs milliers d'euros pour des programmes de vacances qui n'existent même pas ! C'est le cas notamment des « contrats du siècle », ou « Fly-Buy » : une arnaque bien rôdée au Maroc. Au départ, une proposition alléchante : une semaine de vacances gratuites à Marrakech dans un hôtel 5 étoiles. Seule contrepartie : payer le billet d'avion AR et se rendre à un rendez-vous avec le tour-operator. Là, on vous propose un abonnement « spécial » avec des réductions de 50 à 70% pour vos futures vacances, partout dans le monde et à vie ! Plusieurs centaines de Français auraient déjà souscrit à ce « contrat du siècle », facturé jusqu'à 10 000 euros pour des prestations inexistantes. En Thaïlande, la nouvelle arnaque est celle des faux offices de tourisme. Ils affichent en lettres capitales leurs références et se disent recommandés par le gouvernement thaïlandais. Mais c'est pour mieux piéger les vacanciers. Les prix y sont 3 fois plus chers qu'ailleurs et les prestations réservent de sacrées surprises (dont une hallucinante visite au temple des tigres). En France, vous découvrirez enfin les dernières combines de l'été. Des sites entre particuliers pullulent sur Internet où de vrais escrocs vous louent de fausses villas de rêve en bord de mer. Ou encore, des campings prétendument hauts de gammes vous cachent leur hygiène déplorable avec vue sur la décharge !

      Lire la suite Enquête exclusive (36 vidéos) 1 commentaire
      Voir en replay sur M6
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Séjour de rêve, en France ou à l'étranger, location d'une villa en bord de mer à des prix sacrifiés, camping de charme… Sur Internet, les annonces séduisantes sont nombreuses. Mais attention, la réalité est souvent bien différente. Chaque année, ils sont des milliers de Français à tomber dans le piège. Non seulement, le séjour soi-disant d'exception tourne au cauchemar, mais surtout certains clients peuvent se faire escroquer de plusieurs milliers d'euros pour des programmes de vacances qui n'existent même pas ! C'est le cas notamment des « contrats du siècle », ou « Fly-Buy » : une arnaque bien rôdée au Maroc. Au départ, une proposition alléchante : une semaine de vacances gratuites à Marrakech dans un hôtel 5 étoiles. Seule contrepartie : payer le billet d'avion AR et se rendre à un rendez-vous avec le tour-operator. Là, on vous propose un abonnement « spécial » avec des réductions de 50 à 70% pour vos futures vacances, partout dans le monde et à vie ! Plusieurs centaines de Français auraient déjà souscrit à ce « contrat du siècle », facturé jusqu'à 10 000 euros pour des prestations inexistantes. En Thaïlande, la nouvelle arnaque est celle des faux offices de tourisme. Ils affichent en lettres capitales leurs références et se disent recommandés par le gouvernement thaïlandais. Mais c'est pour mieux piéger les vacanciers. Les prix y sont 3 fois plus chers qu'ailleurs et les prestations réservent de sacrées surprises (dont une hallucinante visite au temple des tigres). En France, vous découvrirez enfin les dernières combines de l'été. Des sites entre particuliers pullulent sur Internet où de vrais escrocs vous louent de fausses villas de rêve en bord de mer. Ou encore, des campings prétendument hauts de gammes vous cachent leur hygiène déplorable avec vue sur la décharge !
    • Magazine

      Enquête exclusive

      Foires des villes et foires des champs : les dessous d'un incroyable succès

      pas mal (5 votes) Votre vote

      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Chaque année au printemps, les foires attirent des centaines de milliers de visiteurs ! À l'heure d'Internet et du e-commerce, le succès de cette forme de commerce ancestrale paraît incroyable. À Marseille la cosmopolite et à Lessay la rurale, située en Normandie, ces rassemblements populaires sont de gigantesques évènements. Camelots, vendeurs de piscines ou de chevaux y réalisent des chiffres d'affaires impressionnants ! Quels sont leurs secrets pour attirer le chaland ? D'où viennent les produits qu'ils proposent ? Pour les acheteurs, les bonnes affaires sont-elles toujours au rendez-vous ? À Lessay, la foire est également un lieu de retrouvailles, rituel pour les gens du voyage. Plus de mille familles s'y donnent rendez-vous chaque année. Stands de fête foraine ou de vanneries, certains profitent de la foire pour travailler mais la plupart vient à Lessay pour faire la fête et célébrer les traditions de la communauté. Un afflux de population pas toujours très bien vu des habitants du village et redouté par les autorités locales. À Marseille, la sécurité est un enjeu de premier plan. Sur la foire, 650 000 visiteurs dépensent 250 euros en moyenne. En une semaine, des millions d'euros s'échangent, le plus souvent en liquide. Commissariat de police mobile, gendarmes : les forces de l'ordre se relaient jour et nuit pour que la foire se déroule sans incident.

      Lire la suite Enquête exclusive (36 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur M6
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Chaque année au printemps, les foires attirent des centaines de milliers de visiteurs ! À l'heure d'Internet et du e-commerce, le succès de cette forme de commerce ancestrale paraît incroyable. À Marseille la cosmopolite et à Lessay la rurale, située en Normandie, ces rassemblements populaires sont de gigantesques évènements. Camelots, vendeurs de piscines ou de chevaux y réalisent des chiffres d'affaires impressionnants ! Quels sont leurs secrets pour attirer le chaland ? D'où viennent les produits qu'ils proposent ? Pour les acheteurs, les bonnes affaires sont-elles toujours au rendez-vous ? À Lessay, la foire est également un lieu de retrouvailles, rituel pour les gens du voyage. Plus de mille familles s'y donnent rendez-vous chaque année. Stands de fête foraine ou de vanneries, certains profitent de la foire pour travailler mais la plupart vient à Lessay pour faire la fête et célébrer les traditions de la communauté. Un afflux de population pas toujours très bien vu des habitants du village et redouté par les autorités locales. À Marseille, la sécurité est un enjeu de premier plan. Sur la foire, 650 000 visiteurs dépensent 250 euros en moyenne. En une semaine, des millions d'euros s'échangent, le plus souvent en liquide. Commissariat de police mobile, gendarmes : les forces de l'ordre se relaient jour et nuit pour que la foire se déroule sans incident.
    • Magazine

      Enquête exclusive

      Gitans contre mairies : une tension permanente

      bien (16 votes) Votre vote

      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      En France, ils seraient 500 000. Gitans, tziganes, manouches, ce sont les gens du voyage. Depuis toujours, ils souffrent d'une mauvaise réputation. « Tous des voleurs », selon leurs détracteurs. Alors quand ils débarquent dans une ville, avec leurs caravanes, ils ne sont pas les bienvenus et n'ont souvent nulle part où s'installer. Pourtant, la loi oblige les communes de plus de 5 000 habitants à mettre à leur disposition des aires d'accueil. Face à la méfiance des riverains, certains maires préfèrent ne pas respecter la loi. Les gens du voyage n'ont alors pas d'autre choix que de s'installer, sans autorisation, sur un terrain vague, un parking ou une propriété privée. Des intrusions vécues comme des agressions, provoquant des conflits, des heurts et des bagarres. Dans certaines communes, on a même creusé des tranchées pour les repousser. À Pérols, près de Montpellier, 80 caravanes ont envahi sans préavis les parkings d'une zone commerciale, en pleine période de soldes. Leur présence a fait fuir les clients, et les commerçants ont vu leur chiffre d'affaire s'effondrer. Exaspérés, ces derniers sont prêts à tout pour chasser leurs nouveaux voisins indésirables. Dans l'Essonne, en région parisienne, la dizaine de caravanes de Rolando et sa famille a trouvé refuge aux abords d'une usine désaffectée. Pour nourrir les siens, le chef de famille se débrouille comme il peut : il fouille les poubelles des supermarchés du coin. Muni d'un ordre d'expulsion les gendarmes se préparent à intervenir. Gitan et fier de l'être, Henock Cortès ne supportait plus d'être chassé comme un pestiféré. Il a décidé de se sédentariser et a troqué sa caravane contre une petite maison où il vit avec sa famille. Mais cet ancien voyou devenu rappeur n'a pas abandonné la cause des gens du voyage. Armé de sa gouaille et de son physique impressionnant, Henock est entré en guerre contre les mairies qui ne respectent ni les gitans ni la loi. Enquête sur une communauté déracinée qui se bat et utilise tous les stratagèmes, légaux ou pas, pour conserver son mode de vie traditionnel.

      Lire la suite Enquête exclusive (36 vidéos) 2 commentaires
      Voir en replay sur M6
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      En France, ils seraient 500 000. Gitans, tziganes, manouches, ce sont les gens du voyage. Depuis toujours, ils souffrent d'une mauvaise réputation. « Tous des voleurs », selon leurs détracteurs. Alors quand ils débarquent dans une ville, avec leurs caravanes, ils ne sont pas les bienvenus et n'ont souvent nulle part où s'installer. Pourtant, la loi oblige les communes de plus de 5 000 habitants à mettre à leur disposition des aires d'accueil. Face à la méfiance des riverains, certains maires préfèrent ne pas respecter la loi. Les gens du voyage n'ont alors pas d'autre choix que de s'installer, sans autorisation, sur un terrain vague, un parking ou une propriété privée. Des intrusions vécues comme des agressions, provoquant des conflits, des heurts et des bagarres. Dans certaines communes, on a même creusé des tranchées pour les repousser. À Pérols, près de Montpellier, 80 caravanes ont envahi sans préavis les parkings d'une zone commerciale, en pleine période de soldes. Leur présence a fait fuir les clients, et les commerçants ont vu leur chiffre d'affaire s'effondrer. Exaspérés, ces derniers sont prêts à tout pour chasser leurs nouveaux voisins indésirables. Dans l'Essonne, en région parisienne, la dizaine de caravanes de Rolando et sa famille a trouvé refuge aux abords d'une usine désaffectée. Pour nourrir les siens, le chef de famille se débrouille comme il peut : il fouille les poubelles des supermarchés du coin. Muni d'un ordre d'expulsion les gendarmes se préparent à intervenir. Gitan et fier de l'être, Henock Cortès ne supportait plus d'être chassé comme un pestiféré. Il a décidé de se sédentariser et a troqué sa caravane contre une petite maison où il vit avec sa famille. Mais cet ancien voyou devenu rappeur n'a pas abandonné la cause des gens du voyage. Armé de sa gouaille et de son physique impressionnant, Henock est entré en guerre contre les mairies qui ne respectent ni les gitans ni la loi. Enquête sur une communauté déracinée qui se bat et utilise tous les stratagèmes, légaux ou pas, pour conserver son mode de vie traditionnel.
    • Magazine

      Enquête exclusive

      Un été à monaco : dans les secrets de la principauté

      bien (5 votes) Votre vote

      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Les mois d'été, Monaco affiche ses plus beaux atouts pour accueillir une riche clientèle internationale et distraire aussi bien la jet set que ses résidents anonymes. L'été 2015 sera à marquer d'une pierre blanche : festivités et mondanités prestigieuses, mariages hors du commun, évènements exceptionnels pour célébrer les dix ans de règne d'Albert entouré de sa famille au grand complet, toutes générations confondues, et de plus de 5 000 invités. Enquête Exclusive était dans les coulisses, au plus près de la famille princière, d'un événement clôturé par un concert privé de Robbie Williams. Également au programme de l'été monégasque, la visite exclusive du Palais en compagnie du chambellan, le colonel Soler ; le très huppé gala de la Croix Rouge mais aussi les vacances exubérantes des milliardaires de la Principauté et celles, plus modestes, d'une famille du nord de la France découvrant Monaco pour la première fois. Une enquête dans les coulisses de l'écrin le plus luxueux de la Côte d'Azur, qui permet aussi de découvrir un Monaco plus intime, plus méconnu, parfois bien différent des clichés habituels.

      Lire la suite Enquête exclusive (36 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur M6
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Les mois d'été, Monaco affiche ses plus beaux atouts pour accueillir une riche clientèle internationale et distraire aussi bien la jet set que ses résidents anonymes. L'été 2015 sera à marquer d'une pierre blanche : festivités et mondanités prestigieuses, mariages hors du commun, évènements exceptionnels pour célébrer les dix ans de règne d'Albert entouré de sa famille au grand complet, toutes générations confondues, et de plus de 5 000 invités. Enquête Exclusive était dans les coulisses, au plus près de la famille princière, d'un événement clôturé par un concert privé de Robbie Williams. Également au programme de l'été monégasque, la visite exclusive du Palais en compagnie du chambellan, le colonel Soler ; le très huppé gala de la Croix Rouge mais aussi les vacances exubérantes des milliardaires de la Principauté et celles, plus modestes, d'une famille du nord de la France découvrant Monaco pour la première fois. Une enquête dans les coulisses de l'écrin le plus luxueux de la Côte d'Azur, qui permet aussi de découvrir un Monaco plus intime, plus méconnu, parfois bien différent des clichés habituels.
    • Magazine

      Enquête exclusive

      Gendarmerie : peloton d'élite pour missions sensibles

      bien (15 votes) Votre vote

      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Grand banditisme, prises d'otages, arrestations de forcenés : c'est le quotidien du PI2G, le Peloton d´Intervention 2ème Génération, la toute nouvelle unité de choc de la gendarmerie nationale. 70 hommes surentraînés, installés dans plusieurs grandes villes de province, doivent être prêts à intervenir en moins de 30 minutes en ville comme dans les campagnes. C'est grâce à eux que sont finalisées des enquêtes au long cours. Repérages, filatures, assauts, interpellations : le PI2G prend le relais des gendarmes de terrain quand le risque est trop grand. Qu'il s'agisse de maîtriser un homme armé qui tire sur les passants dans un village isolé, d'appréhender une famille de dealers qui approvisionne toute une zone rurale ou d'escorter un prisonnier responsable d'une prise d'otage, ils doivent faire face à toute les situations. Nos équipes ont suivi ces gendarmes d'élite lors de leurs opérations les plus délicates mais aussi durant les épreuves de recrutement draconiennes de ce peloton. Tir de précision, combats au corps à corps et séries de pompes en pleine nuit dans les rivières glacées : les nerfs des aspirants sont mis à rude épreuve.

      Lire la suite Enquête exclusive (36 vidéos) 1 commentaire
      Voir en replay sur M6
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Grand banditisme, prises d'otages, arrestations de forcenés : c'est le quotidien du PI2G, le Peloton d´Intervention 2ème Génération, la toute nouvelle unité de choc de la gendarmerie nationale. 70 hommes surentraînés, installés dans plusieurs grandes villes de province, doivent être prêts à intervenir en moins de 30 minutes en ville comme dans les campagnes. C'est grâce à eux que sont finalisées des enquêtes au long cours. Repérages, filatures, assauts, interpellations : le PI2G prend le relais des gendarmes de terrain quand le risque est trop grand. Qu'il s'agisse de maîtriser un homme armé qui tire sur les passants dans un village isolé, d'appréhender une famille de dealers qui approvisionne toute une zone rurale ou d'escorter un prisonnier responsable d'une prise d'otage, ils doivent faire face à toute les situations. Nos équipes ont suivi ces gendarmes d'élite lors de leurs opérations les plus délicates mais aussi durant les épreuves de recrutement draconiennes de ce peloton. Tir de précision, combats au corps à corps et séries de pompes en pleine nuit dans les rivières glacées : les nerfs des aspirants sont mis à rude épreuve.
    • Magazine

      Enquête exclusive

      Bri : au cœur de la police d'élite

      bien (30 votes) Votre vote

      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Avec le RAID et le GIGN, la BRI (Brigade de Recherche et d'Intervention) constitue l'élite des forces de l'ordre en France. Créée au milieu des années 60 pour lutter contre le grand banditisme, cette unité spéciale de la police judiciaire est réputée pour ses enquêtes au long cours et ses techniques de filature. L'une de ses forces premières : le flagrant délit. Interpeller les criminels au moment des faits, notamment lors de spectaculaires braquages à main armée, a valu à la BRI de nombreux succès. En situation de crise, ou en état d'urgence, les hommes de la BRI sont aussi appelés à intervenir, notamment en cas d'attaques terroristes. Lors de la prise d'otages de l'Hypercacher, c'est le blindé d'assaut de la BRI qui était en première ligne. Et dans le cadre de l'Euro (10 juin-10 juillet 2016), les hommes de la BRI sont d'ores et déjà mobilisés pour cet évènement sous haute tension. Composée de 360 policiers, répartis dans une quinzaine de brigades en France, la BRI a exceptionnellement ouvert ses portes à Enquête Exclusive. Qui sont ces policiers d'élite ? Comment sont-ils recrutés, sachant que seuls 30 policiers sont sélectionnés par concours chaque année pour rejoindre la brigade ? Pour la première fois, 3 BRI, celle de Nanterre, Versailles et Strasbourg, nous ont permis de suivre leur travail au quotidien, du début des enquêtes jusqu'aux interpellations en flagrant délit. Avec la BRI Versailles, c'est une affaire de vols avec violence en bande organisée qui va mobiliser l'unité. Avec eux, nous découvrirons que les criminels sont prêts à tout pour échapper aux forces de l'ordre. À Strasbourg, et avec le soutien des hommes de la BRI nationale, ce sont les vols par ruse qui occupent les enquêteurs. Leur objectif : démanteler un gang de braqueurs qui se faisait passer pour une unité de faux policiers. Enfin, nous découvrirons l'autre facette de leur mission, la lutte anti-terroriste. Car aujourd'hui, grâce à l'expérience de ses hommes, la BRI est avec le RAID et le GIGN l'une des trois forces d'interventions prêtes à faire face à tout attentat.

      Lire la suite Enquête exclusive (36 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur M6
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Avec le RAID et le GIGN, la BRI (Brigade de Recherche et d'Intervention) constitue l'élite des forces de l'ordre en France. Créée au milieu des années 60 pour lutter contre le grand banditisme, cette unité spéciale de la police judiciaire est réputée pour ses enquêtes au long cours et ses techniques de filature. L'une de ses forces premières : le flagrant délit. Interpeller les criminels au moment des faits, notamment lors de spectaculaires braquages à main armée, a valu à la BRI de nombreux succès. En situation de crise, ou en état d'urgence, les hommes de la BRI sont aussi appelés à intervenir, notamment en cas d'attaques terroristes. Lors de la prise d'otages de l'Hypercacher, c'est le blindé d'assaut de la BRI qui était en première ligne. Et dans le cadre de l'Euro (10 juin-10 juillet 2016), les hommes de la BRI sont d'ores et déjà mobilisés pour cet évènement sous haute tension. Composée de 360 policiers, répartis dans une quinzaine de brigades en France, la BRI a exceptionnellement ouvert ses portes à Enquête Exclusive. Qui sont ces policiers d'élite ? Comment sont-ils recrutés, sachant que seuls 30 policiers sont sélectionnés par concours chaque année pour rejoindre la brigade ? Pour la première fois, 3 BRI, celle de Nanterre, Versailles et Strasbourg, nous ont permis de suivre leur travail au quotidien, du début des enquêtes jusqu'aux interpellations en flagrant délit. Avec la BRI Versailles, c'est une affaire de vols avec violence en bande organisée qui va mobiliser l'unité. Avec eux, nous découvrirons que les criminels sont prêts à tout pour échapper aux forces de l'ordre. À Strasbourg, et avec le soutien des hommes de la BRI nationale, ce sont les vols par ruse qui occupent les enquêteurs. Leur objectif : démanteler un gang de braqueurs qui se faisait passer pour une unité de faux policiers. Enfin, nous découvrirons l'autre facette de leur mission, la lutte anti-terroriste. Car aujourd'hui, grâce à l'expérience de ses hommes, la BRI est avec le RAID et le GIGN l'une des trois forces d'interventions prêtes à faire face à tout attentat.

    Jeux Olympiques Rio 2016

    Jeux olympiques - Jeux Olympiques 2016 Jeux olympiques - Jeux Olympiques 2016 Diffusé le 23-08-2016 sur Canal+
    L'equipe de l'été - L'Equipe 21 L'equipe de l'été - L'Equipe 21 Diffusé le 23-08-2016 sur L'Equipe 21
    Rio Rio Diffusé le 23-08-2016 sur France 2
    Jeux olympiques - Jeux Olympiques 2016 Jeux olympiques - Jeux Olympiques 2016 Diffusé le 22-08-2016 sur Canal+