Enquête exclusive en replay

A propos de Enquête exclusive

Créée en 2005 et présentée par Bernard de la Villardière, Enquête exclusive est un magazine d'investigation diffusé le dimanche en deuxième partie de soirée sur M6. Chaque émission propose un reportage unique, souvent centré sur une destination étrangère (Detroit, Buenos Aires, Londres ont notamment été abordées en 2012), et s'attache à révéler certaines pratiques et business exercés en ces lieux..

  • Enquête exclusive Français à bali : bons plans au paradis

    Émily, Charlotte, Alban : ces jeunes Français sont dans les affaires ou dans l'humanitaire et ils ont fait de Bali leur coin de paradis. Un paradis qu'ils savent menacé. Avec ses rizières en terrasse et ses plages de rêve baignées par l'Océan Indien, Bali est une des destinations les plus prisées d'Asie : 3 millions de touristes débarquent chaque année. Ils sont la cible d'Alban, jeune promoteur immobilier venu ici faire fortune. À 26 ans, il a déjà construit et vendu une dizaine de villas de luxe : tarif moyen 250 000 dollars. Un essor fulgurant… mais à quel prix ? Charlotte dirige une association humanitaire, et elle mesure chaque jour les effets du tourisme sur l'environnement : un désastre écologique. Golfs luxuriants alors que l'île manque d'eau, décharges gigantesques où survit une population déshéritée, des coins que ne fréquentent pas les étrangers, plus attirés par les sirènes des plages de Kuta Beach, la capitale touristique de l'île. Cette plage est le royaume d'Émily, cette jeune expatriée française habite une splendide villa et règne sur les nuits de l'une des boites les plus branchées de cette fameuse plage. Une vie facile, mais exposée. En 2002 deux bombes ont explosé dans une discothèque voisine, faisant plus de 200 morts. Un attentat signé par des extrémistes islamistes indonésiens, pour eux, l'île a vendu son âme au diable. Un document pour Yemaya Production
  • Enquête exclusive Pom-pom girls, dollars et bizutages : la face cachée des campus américains

    Bâtiments grandioses, équipements dernier cri, pom-pom girls vitaminées, les facultés américaines fascinent et vendent une image de perfection académique, à prix d'or. Aux États-Unis, une année universitaire peut coûter jusqu'à 50 000 euros. Un rêve auquel accèdent 8 000 Français chaque année. Comment certains jeunes parviennent-ils à se faire recruter et payer intégralement leurs études Outre-Atlantique ? Quelle réalité vont-ils découvrir dans ces universités ? Aux États-Unis, pour financer ses études, un adolescent sur trois s'endette. Sous pression, les étudiants n'ont pas droit à l'erreur : pour tenir et augmenter leurs performances intellectuelles, ils sont de plus en plus nombreux à se procurer sous le manteau des « study aids », des produits dopants. Fausses ordonnances, deals organisés sur internet : le trafic de ces drogues spécialement dédiées aux campus prend aujourd'hui une ampleur inquiétante. Pour rembourser leur prêt, certaines jeunes filles ont recours à des pratiques très proches de la prostitution. Elles financent tout ou partie de leurs études en fréquentant des hommes riches et plus âgés, des « sugar daddies ». Les caméras d'Enquête Exclusive ont aussi pu s'immiscer au sein des « Fraternités » : ces communautés aux rites mystérieux sont en fait des réseaux d'influence censés servir plus tard la carrière professionnelle des étudiants. Pour être admis en leur sein, la sélection est drastique et les petits nouveaux sont mis à rude épreuve. Et parfois, les bizutages peuvent tourner au cauchemar et avoir des conséquences dramatiques. Un document de Julie Martin pour Giraf prod.
  • Enquête exclusive Vigiles : secrets et dérapages de la sécurité privée

    Dans les gares, les aéroports, devant de grandes entreprises ou à l'entrée des boîtes de nuit, les vigiles sont aujourd'hui la première force de sécurité en France. Ils sont 165 000, plus nombreux que les policiers. Tenues sombres, allure impressionnante, de véritables polices privées payées par des commerçants ou des municipalités remplissent des missions qui relèvent du maintien de l'ordre. Ils n'ont théoriquement pas le droit d'être armés mais se retrouvent face aux voleurs et aux délinquants. Sont-ils suffisamment formés pour gérer des situations parfois tendues ? Quels sont les risques de bavures ? Pourquoi certains basculent-ils dans la violence ? Car le monde des vigiles a aussi sa face cachée : des sans-papiers exploités par des sociétés peu scrupuleuses, ou, autre extrême, des policiers qui arrondissent leur fin de mois en travaillant illégalement avec leurs armes de service comme agents de surveillance haut de gamme. Qu'ils protègent des personnalités, des supermarchés ou des HLM, les vigiles sont aujourd'hui un rouage essentiel de la sécurité en France, plongée dans les secrets de cette nouvelle armée privée.
  • Enquête exclusive États-unis : la folie des centres commerciaux xxl

    Cela peut paraître incroyable : le lieu plus visité des États-Unis n'est ni la Statue de la Liberté ni Disneyworld mais le « Mall of America ». Ce gigantesque centre commercial accueille 42 millions de touristes par an. Niché au milieu des Rocheuses, près de Minneapolis, ce temple de la consommation joue la carte de la démesure ! 12 000 employés, 530 boutiques, 50 hôtels, 8 discothèques sans oublier un parc d'attraction aquatique avec dauphins, raies Mantas et piscine à vagues. Le centre commercial abrite également un zoo et une « Chapel of Love » où pas moins de 7 000 couples se sont mariés. Les tour-opérateurs chinois, japonais mais aussi européens y organisent des séjours « tout- inclus ». Le concept est simple : plus le client s'amuse et passe de temps dans le mall, plus il achète. Aux États-Unis cela porte un nom : le « shoptainment », la fusion du commerce et du divertissement. Les propriétaires, les Ghermezian une riche famille d'origine iranienne organisent des happenings permanents avec des stars comme Arnold Schwarzenegger et étendent leur empire en ouvrant des magasins toujours plus gigantesques. Chiffre d'affaire de leur vaisseau amiral : 1 milliard de dollars par an. Mais cette machine à cash est considérée par le FBI comme une cible à très haut risque. La police fédérale craint les braquages, bien sûr, mais surtout les attentats…
  • 1
Blog du Dr Replay
TV-replay.fr sur

Audiences replay du 22-12