Revoir un programme tv en replay et en streaming

Enquête exclusive en replay (2 vidéos)

A propos de Enquête exclusive

Créée en 2005 et présentée par Bernard de la Villardière, Enquête exclusive est un magazine d'investigation diffusé le dimanche en deuxième partie de soirée sur M6. Chaque émission propose un reportage unique, souvent centré sur une destination étrangère (Detroit, Buenos Aires, Londres ont notamment été abordées en 2012), et s'attache à révéler certaines pratiques et business exercés en ces lieux..

  • Magazine

    Enquête exclusive

    Marseille, la police sur tous les fronts

    pas mal (25 votes) Votre vote

    Musées prestigieux, centre commerciaux flambant neufs : Marseille tente de changer d'image pour attirer touristes et nouveaux habitants. Mais des points de tension subsistent dans la 2ème ville de France, notamment la gare Saint-Charles. Avec 10 millions de voyageurs qui transitent chaque année, c'est un lieu stratégique pour les délinquants : vol de bagages, arrachages de bijoux et trafics divers sur le parvis. Un commissariat implanté au cœur même de la gare tente de sécuriser les lieux. En ville, tramway, métro et bus sont la priorité d'une unité de policiers spécialisés : 100 hommes patrouillent sans relâche dans les transports en commun. En tenue ou en civil, ils mènent leurs enquêtes avec un taux d'élucidation record : 75 % des auteurs d'infraction sont retrouvés. Pickpockets, agressions à l'arme blanche et courses-poursuites : pour résoudre les affaires, cette brigade des transports travaille main dans la main avec les autres services de police. Pour les aider, plus de 3 800 caméras équipent les bus, trams et stations de la ville.

    Lire la suite Enquête exclusive (2 vidéos) Commenter
    Voir en replay sur M6
    Musées prestigieux, centre commerciaux flambant neufs : Marseille tente de changer d'image pour attirer touristes et nouveaux habitants. Mais des points de tension subsistent dans la 2ème ville de France, notamment la gare Saint-Charles. Avec 10 millions de voyageurs qui transitent chaque année, c'est un lieu stratégique pour les délinquants : vol de bagages, arrachages de bijoux et trafics divers sur le parvis. Un commissariat implanté au cœur même de la gare tente de sécuriser les lieux. En ville, tramway, métro et bus sont la priorité d'une unité de policiers spécialisés : 100 hommes patrouillent sans relâche dans les transports en commun. En tenue ou en civil, ils mènent leurs enquêtes avec un taux d'élucidation record : 75 % des auteurs d'infraction sont retrouvés. Pickpockets, agressions à l'arme blanche et courses-poursuites : pour résoudre les affaires, cette brigade des transports travaille main dans la main avec les autres services de police. Pour les aider, plus de 3 800 caméras équipent les bus, trams et stations de la ville.
  • Magazine

    Enquête exclusive

    Touristes, opium et guérilla : bienvenue en Birmanie

    bien (60 votes) Votre vote

    La Birmanie, longtemps l'une des dictatures militaires parmi les plus fermées au monde, ambitionne d'accueillir cinq millions de touristes en 2015. De nombreux Français découvrent aujourd'hui ses trésors d'architecture et ses paysages sublimes encore préservés. Pour autant, pas question pour les visiteurs de sortir d'un périmètre bien balisé : dans cette démocratie balbutiante, la réalité du pouvoir est toujours aux mains de l'armée. Loin des circuits touristiques, le triangle d'or birman est la deuxième zone de production d'opium au monde. Dans les mines de Mogok, les ouvriers travaillent encore comme au 19ème siècle, au péril de leur vie. Les bénéfices de l'opium et du rubis alimentent la corruption du pouvoir et les guérillas entre ethnies.

    Lire la suite Enquête exclusive (2 vidéos) Commenter
    Voir en replay sur M6
    La Birmanie, longtemps l'une des dictatures militaires parmi les plus fermées au monde, ambitionne d'accueillir cinq millions de touristes en 2015. De nombreux Français découvrent aujourd'hui ses trésors d'architecture et ses paysages sublimes encore préservés. Pour autant, pas question pour les visiteurs de sortir d'un périmètre bien balisé : dans cette démocratie balbutiante, la réalité du pouvoir est toujours aux mains de l'armée. Loin des circuits touristiques, le triangle d'or birman est la deuxième zone de production d'opium au monde. Dans les mines de Mogok, les ouvriers travaillent encore comme au 19ème siècle, au péril de leur vie. Les bénéfices de l'opium et du rubis alimentent la corruption du pouvoir et les guérillas entre ethnies.

Audiences replay du 03-03