Revoir un programme tv en replay et en streaming
  • Enquêtes criminelles en replay (21 vidéos)

    • Magazine

      Enquêtes criminelles

      Affaire Lagrave : un secret trop lourd à porter / Affaire Aubry : un malheur n'arrive jamais seul

      bof (1 vote) Votre vote

      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Affaire Lagrave : un secret trop lourd à porter À Eysus dans les Pyrénées Atlantiques, le meurtre de Marguerite Lagrave a bien failli ne jamais être élucidé. Le 12 novembre 2001, cette femme de 78 ans est retrouvée, sauvagement tuée, le visage couvert d'ecchymoses, avec de multiples fractures et la tête presque décapitée. Dans le village, tout le monde montre alors du doigt l'entourage familial et plus précisément les époux de ses propres nièces. En effet, Marguerite, plusieurs fois cambriolée, les suspectait de l'avoir volée. Pendant 12 ans, l'enquête va s'enliser et tomber peu à peu dans l'oubli. Ce n'est qu'à la faveur d'un extraordinaire hasard que l'affaire va connaître un rebondissement inespéré. À 250 km de là, à Lacanau, une certaine Karine Barboure, coiffeuse, va faire d'incroyables confidences à une amie gendarme. La jeune femme, en plein divorce, se bat pour la garde de ses trois enfants. Elle révèle que son mari, Daniel, menace de lui faire « comme à Margot ». Et montre l'endroit où celui-ci aurait caché l'arme du crime, un couteau de chasse. Après analyse, l'ADN de Marguerite Lagrave est bien retrouvé sur le couteau. Seulement il y a un hic. Pourquoi Karine a-t-elle attendu si longtemps avant de dénoncer son mari ? Les gendarmes vont découvrir que la jeune femme possédait à l'époque une Volkswagen bleue, la même que celle vue le soir du drame. Alors, son rôle est-il réellement celui d'un simple témoin ? Aurait-t-elle poussé Daniel à cambrioler la vieille femme ? À moins qu'elle n'ait carrément participé au crime, comme son ex-mari le soutient ? Qui dit vrai, l'épouse ou le mari ? Affaire Aubry : un malheur n'arrive jamais seul 1er décembre 2005, vers 16h, les policiers du commissariat de Neuilly sont confrontés au geste désespéré d'une femme. Dominique Aubry, 57 ans, est découverte pendue dans le hall d'entrée de sa péniche des bords de Seine, près de Paris. Tout le monde pense à un suicide car Dominique était déprimée depuis qu'elle avait perdu son mari, mort d'une crise cardiaque, alors que le couple revenait d'un voyage touristique, 10 mois plus tôt. Pourtant, à y regarder de plus près, la façon dont est morte la riche veuve soulève de nombreux doutes... Le dispositif sophistiqué qu'elle a mis en place pour se pendre, surprend tout le monde. Comment a-t-elle fait pour accrocher la corde aux barreaux de l'escalier et faire un nœud coulant à l'autre extrémité ? Elle, qui de l'avis de tous savait à peine faire ses lacets. D'autant que Dominique avait 2,44 grammes d'alcool dans le sang et avait pris plusieurs somnifères et anxiolytiques. Une enquête pour homicide est donc ouverte. Et très vite, la personnalité de la veuve pose question : une femme immensément riche, qui dépensait sans compter l'argent de l'héritage de son mari et s'entourait d'hommes de compagnie, qu'elle emmenait très régulièrement en voyage. Est-ce l'un de ses hommes qui est l'assassin ? Les policiers en ont la certitude... Émission déconseillée aux moins de 10 ans.

      Lire la suite Enquêtes criminelles (21 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur W9
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Affaire Lagrave : un secret trop lourd à porter À Eysus dans les Pyrénées Atlantiques, le meurtre de Marguerite Lagrave a bien failli ne jamais être élucidé. Le 12 novembre 2001, cette femme de 78 ans est retrouvée, sauvagement tuée, le visage couvert d'ecchymoses, avec de multiples fractures et la tête presque décapitée. Dans le village, tout le monde montre alors du doigt l'entourage familial et plus précisément les époux de ses propres nièces. En effet, Marguerite, plusieurs fois cambriolée, les suspectait de l'avoir volée. Pendant 12 ans, l'enquête va s'enliser et tomber peu à peu dans l'oubli. Ce n'est qu'à la faveur d'un extraordinaire hasard que l'affaire va connaître un rebondissement inespéré. À 250 km de là, à Lacanau, une certaine Karine Barboure, coiffeuse, va faire d'incroyables confidences à une amie gendarme. La jeune femme, en plein divorce, se bat pour la garde de ses trois enfants. Elle révèle que son mari, Daniel, menace de lui faire « comme à Margot ». Et montre l'endroit où celui-ci aurait caché l'arme du crime, un couteau de chasse. Après analyse, l'ADN de Marguerite Lagrave est bien retrouvé sur le couteau. Seulement il y a un hic. Pourquoi Karine a-t-elle attendu si longtemps avant de dénoncer son mari ? Les gendarmes vont découvrir que la jeune femme possédait à l'époque une Volkswagen bleue, la même que celle vue le soir du drame. Alors, son rôle est-il réellement celui d'un simple témoin ? Aurait-t-elle poussé Daniel à cambrioler la vieille femme ? À moins qu'elle n'ait carrément participé au crime, comme son ex-mari le soutient ? Qui dit vrai, l'épouse ou le mari ? Affaire Aubry : un malheur n'arrive jamais seul 1er décembre 2005, vers 16h, les policiers du commissariat de Neuilly sont confrontés au geste désespéré d'une femme. Dominique Aubry, 57 ans, est découverte pendue dans le hall d'entrée de sa péniche des bords de Seine, près de Paris. Tout le monde pense à un suicide car Dominique était déprimée depuis qu'elle avait perdu son mari, mort d'une crise cardiaque, alors que le couple revenait d'un voyage touristique, 10 mois plus tôt. Pourtant, à y regarder de plus près, la façon dont est morte la riche veuve soulève de nombreux doutes... Le dispositif sophistiqué qu'elle a mis en place pour se pendre, surprend tout le monde. Comment a-t-elle fait pour accrocher la corde aux barreaux de l'escalier et faire un nœud coulant à l'autre extrémité ? Elle, qui de l'avis de tous savait à peine faire ses lacets. D'autant que Dominique avait 2,44 grammes d'alcool dans le sang et avait pris plusieurs somnifères et anxiolytiques. Une enquête pour homicide est donc ouverte. Et très vite, la personnalité de la veuve pose question : une femme immensément riche, qui dépensait sans compter l'argent de l'héritage de son mari et s'entourait d'hommes de compagnie, qu'elle emmenait très régulièrement en voyage. Est-ce l'un de ses hommes qui est l'assassin ? Les policiers en ont la certitude... Émission déconseillée aux moins de 10 ans.
    • Magazine

      Enquêtes criminelles

      Affaire maillery : le corbeau est-il le meurtrier ? / affaire montillet : une famille au service du crime

      Voir en replay sur W9
      Au sommaire :-
      -
    • Magazine

      Enquêtes criminelles

      Affaire Fauviaux : insomnies coupables / Affaire Bruyas : la maison assassinée

      bien (34 votes) Votre vote

      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Affaire Fauviaux : insomnies coupables Pendant plus 20 ans, le meurtre de Stéphanie Fauviaux est resté une énigme, jusqu'à ce que les progrès de la science permettent de révéler l'identité du meurtrier : un homme au-dessus de tout soupçon qui est parvenu à duper tout le monde... Il est 17h30 en cette veille de Pentecôte 1995 lorsque le corps sans vie de Stéphanie Fauviaux est découvert par sa colocataire Karine et deux de ses amis étudiants. La jeune fille de 18 ans est immergée dans la baignoire de son studio, noyée, étranglée et brûlée au visage. Le tueur n'a pas fait preuve de prudence. Il a peut-être même signé son crime : un poil pubien est retrouvé dans le nombril de la jeune femme. Reste à savoir à qui il appartient. Des analyses ADN vont être effectuées mais, en 1995, la police scientifique n'en est qu'à ses balbutiements. Pendant des années, les fausses pistes vont s'accumuler et, en 2012, l'enquête va connaître un extraordinaire rebondissement. Grâce aux progrès de la science, un autre ADN va être isolé. Un ADN, localisé sur le peignoir de la victime, qui va enfin parler. Il s'agit de celui de Lylian Legrand, 42 ans, père de deux enfants et, chose incroyable, l'homme est un gradé de la gendarmerie de Nice. Mais il y a plus extraordinaire : il n'est autre que l'un des trois étudiants qui avaient découvert le corps en 1995... Affaire Bruyas : la maison assassinée Le 30 mai 1995, en fin de journée, une colonne de fumée s'élève d'un lotissement de Saint-Andéol-le-Château dans le Rhône. La maison de la famille Bébien est en flamme. Dans le village, tout le monde les connaît. Il y a Odette l'aide-soignante, Vincent le manutentionnaire et leurs 3 enfants. Ce sont les voisins, affolés, qui donnent l'alerte et préviennent immédiatement Samantha, la fille aînée de la famille. Elle habite à deux pas de là avec son mari Éric Bruyas mais tous assistent, impuissants, au drame. Dans les décombres, les pompiers découvrent l'horreur : les parents de Samantha, ses deux frères et sœurs Vincent et Alin, 21 et 17 ans, sont tous carbonisés. Lorsqu'on lui annonce que toute sa famille a été retrouvée morte dans le sinistre, la jeune femme croit perdre la raison. D'autant que le médecin légiste va révéler que sa famille n'a pas péri dans l'incendie. Ses parents et ses deux frères et sœurs ont été exécutés. Quelqu'un les a attendus toute la journée et les a abattus avec un incroyable sang-froid, méthodiquement, l'un après l'autre avant de les laisser brûler dans l'incendie de leur maison. Qui pouvait leur vouer une telle haine ? Une chose est sûre : le meurtrier connaissait parfaitement les habitudes de la famille. Commence alors une incroyable enquête révélant que la clé de l'énigme se cache au cœur de la famille Bébien... Émission déconseillée aux moins de 10 ans.

      Lire la suite Enquêtes criminelles (21 vidéos) 2 commentaires
      Voir en replay sur W9
      (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
      Affaire Fauviaux : insomnies coupables Pendant plus 20 ans, le meurtre de Stéphanie Fauviaux est resté une énigme, jusqu'à ce que les progrès de la science permettent de révéler l'identité du meurtrier : un homme au-dessus de tout soupçon qui est parvenu à duper tout le monde... Il est 17h30 en cette veille de Pentecôte 1995 lorsque le corps sans vie de Stéphanie Fauviaux est découvert par sa colocataire Karine et deux de ses amis étudiants. La jeune fille de 18 ans est immergée dans la baignoire de son studio, noyée, étranglée et brûlée au visage. Le tueur n'a pas fait preuve de prudence. Il a peut-être même signé son crime : un poil pubien est retrouvé dans le nombril de la jeune femme. Reste à savoir à qui il appartient. Des analyses ADN vont être effectuées mais, en 1995, la police scientifique n'en est qu'à ses balbutiements. Pendant des années, les fausses pistes vont s'accumuler et, en 2012, l'enquête va connaître un extraordinaire rebondissement. Grâce aux progrès de la science, un autre ADN va être isolé. Un ADN, localisé sur le peignoir de la victime, qui va enfin parler. Il s'agit de celui de Lylian Legrand, 42 ans, père de deux enfants et, chose incroyable, l'homme est un gradé de la gendarmerie de Nice. Mais il y a plus extraordinaire : il n'est autre que l'un des trois étudiants qui avaient découvert le corps en 1995... Affaire Bruyas : la maison assassinée Le 30 mai 1995, en fin de journée, une colonne de fumée s'élève d'un lotissement de Saint-Andéol-le-Château dans le Rhône. La maison de la famille Bébien est en flamme. Dans le village, tout le monde les connaît. Il y a Odette l'aide-soignante, Vincent le manutentionnaire et leurs 3 enfants. Ce sont les voisins, affolés, qui donnent l'alerte et préviennent immédiatement Samantha, la fille aînée de la famille. Elle habite à deux pas de là avec son mari Éric Bruyas mais tous assistent, impuissants, au drame. Dans les décombres, les pompiers découvrent l'horreur : les parents de Samantha, ses deux frères et sœurs Vincent et Alin, 21 et 17 ans, sont tous carbonisés. Lorsqu'on lui annonce que toute sa famille a été retrouvée morte dans le sinistre, la jeune femme croit perdre la raison. D'autant que le médecin légiste va révéler que sa famille n'a pas péri dans l'incendie. Ses parents et ses deux frères et sœurs ont été exécutés. Quelqu'un les a attendus toute la journée et les a abattus avec un incroyable sang-froid, méthodiquement, l'un après l'autre avant de les laisser brûler dans l'incendie de leur maison. Qui pouvait leur vouer une telle haine ? Une chose est sûre : le meurtrier connaissait parfaitement les habitudes de la famille. Commence alors une incroyable enquête révélant que la clé de l'énigme se cache au cœur de la famille Bébien... Émission déconseillée aux moins de 10 ans.
    • Magazine

      Enquêtes criminelles

      Affaire Robert Dolby : l'habit ne fait pas le moine / Affaire Ludovic Chabé : le pompier suspect idéal ?

      Voir en replay sur W9
      Au sommaire :-
      -
    • Magazine

      Enquêtes criminelles

      Double meurtre en Picardie : la vengeance des deux ex-femmes / Affaire Patricia Wilson

      pas mal (15 votes) Votre vote

      Au sommaire :-
      -

      Lire la suite Enquêtes criminelles (21 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur W9
      Au sommaire :-
      -
    • Magazine

      Enquêtes criminelles

      Affaire Weber : vengeance à coups de marteau / Affaire Laurent Ségalat : un suspect idéal

      pas mal (11 votes) Votre vote

      Au sommaire :-
      -

      Lire la suite Enquêtes criminelles (21 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur W9
      Au sommaire :-
      -
    • Magazine

      Enquêtes criminelles

      Affaire michèle even : un suspect peut en cacher un autre / affaire cindy senocq : la femme qui cachait bien son jeu

      Voir en replay sur W9
      Au sommaire :-
      -
    • Magazine

      Enquêtes criminelles

      Affaire darcy : et si la victime était le meurtrier ? / meurtre de la banquière : affaire élodie kulik

      Voir en replay sur W9
      Au sommaire :-
      -
    • Magazine

      Enquêtes criminelles

      L'hôtel des 10 suspects : affaire nathalie villermet / affaire bouvard : au-dessus de tout soupçon

      pas mal (21 votes) Votre vote

      Au sommaire :-
      -

      Lire la suite Enquêtes criminelles (20 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur W9
      Au sommaire :-
      -
    • Magazine

      Enquêtes criminelles

      Affaire ludovic chabé : le pompier suspect idéal ? / affaire michèle laforge : bain fatal

      Voir en replay sur W9
      Au sommaire :-
      -
    • Magazine

      Enquêtes criminelles

      Affaire bettina beau : la secrétaire a-t-elle tué son patron ? / affaire virey : le mystère du couple disparu

      Voir en replay sur W9
      Au sommaire :-
      -
    • Magazine

      Enquêtes criminelles

      Le journal intime révèle ses secrets : affaire olivier touche / affaire lejard : fortune fatale

      Voir en replay sur W9
      Au sommaire :
    • Magazine

      Enquêtes criminelles

      Affaire harmonie marin : le tueur trahi par un sms / affaire leulmi : séducteur ou prédateur ?

      Voir en replay sur W9
      Au sommaire :-
      -
    • Magazine

      Enquêtes criminelles

      Affaire bruyas : la maison assassinée / l'assassin est-il dans la famille ? : affaire annie toinon

      Voir en replay sur W9
      Au sommaire :-
      -

    Audiences replay du 27-02