Revoir un programme tv en replay et en streaming
  • Envoyé spécial en replay (18 vidéos)

    A propos de Envoyé spécial

    Créé en 1990 par Paul Nahon et Bernard Benyamin, Envoyé spécial est un magazine d'enquêtes et de reportages diffusé sur France 2 le jeudi soir trois fois par mois. Chaque émission contient en moyenne quatre reportages réalisés par la rédaction de France 2. Depuis 2001, c'est Françoise Joly et Guilaine Chenu qui présentent le magazine, interviewent les journalistes derrière les reportages et assurent les transitions entre les divers sujets. En 2016, c'est Elise Lucet qui reprend la main sur cette émission emblématique de la chaîne.

    • Magazine

      Envoyé spécial

      Tous inondables ?

      aucun (0 vote) Votre vote

      Tous inondables ?  Un reportage d’Olivier Sibille, Mathieu Dreujou et Alexandra Kogan  Quinze morts et une centaine de blessés dans l’Aude en octobre ... dernier après des pluies torrentielles. 21 morts et 65 000 sinistrés sur la Côte d’Azur en 2015. La Seine qui menace de paralyser Paris depuis plusieurs hivers. Ces catastrophes naturelles, qu’on pensait rarissimes, semblent se multiplier. Un Français sur quatre vit aujourd’hui en zone inondable, parfois sans le savoir. Rien qu’en région parisienne, 850 000 personnes sont sous la menace d’une crue de la Seine. Des communes y sont même 100% inondables ! Comment en est-on arrivé là ? Le changement climatique n’explique pas tout.. Depuis des dizaines d’années, le béton coule à flot ! Des pavillons de plain-pied sont construits dans des zones risquées, des surfaces naturelles sont « bétonnées », où l’eau ruisselle et se transforme en torrents meurtriers.         Antidouleurs : l'Amérique dévastéeUn reportage de Pierre Monégier, Brice Baubit et Emmanuel Lejeune   Ce sont des vidéos choc et elles sont de plus en plus nombreuses : un couple de personnes âgées inanimées sur un banc en pleine rue, une petite fille en pleurs devant sa maman qui a perdu conscience dans les rayons d'un supermarché. Ces Américains apparemment ordinaires sont en pleine overdose ! La cause de leur mal : une addiction aux médicaments antidouleur. Tout commence souvent par un mal de dos, une douleur chronique, des rhumatismes : le médecin prescrit des opioïdes, des médicaments très efficaces pour soulager la douleur mais extrêmement addictifs. C'est le début de l'engrenage : des mères de famille, des ouvriers, des retraités deviennent totalement accros ! En quelques années, ces pilules ont inondé le marché américain et sont à l'origine d'une des plus graves crises sanitaires que le pays ait connue, avec 72 000 morts rien qu'en 2017 ! Un document exceptionnel dans une Amérique en pleine overdose.     En France, 12 millions de personnes prennent des médicaments opioïdes. Pour ces patients en souffrance, comme pour leurs médecins, difficile de parler d’addiction. Un tabou qui retarde souvent la prise en charge des victimes. Envoyé spécial a recueilli les témoignages de patients devenus accros aux antidouleurs. Valérie, Pascal : ils racontent comment, à partir d’un cancer ou de douleurs dans le dos, ils ont sombré dans la dépendance, des années de brouillard et de dépression – passant parfois près de la mort. Car les opioïdes tuent aussi en France : ils sont devenus la première cause de mort par overdose : trois décès par jour, un millier chaque année. Il y a désormais plus d’overdoses chez les patients souffrant de douleurs chroniques que chez les toxicomanes.

      Lire la suite Envoyé spécial (18 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur France 2
      Tous inondables ?  Un reportage d’Olivier Sibille, Mathieu Dreujou et Alexandra Kogan  Quinze morts et une centaine de blessés dans l’Aude en octobre ... dernier après des pluies torrentielles. 21 morts et 65 000 sinistrés sur la Côte d’Azur en 2015. La Seine qui menace de paralyser Paris depuis plusieurs hivers. Ces catastrophes naturelles, qu’on pensait rarissimes, semblent se multiplier. Un Français sur quatre vit aujourd’hui en zone inondable, parfois sans le savoir. Rien qu’en région parisienne, 850 000 personnes sont sous la menace d’une crue de la Seine. Des communes y sont même 100% inondables ! Comment en est-on arrivé là ? Le changement climatique n’explique pas tout.. Depuis des dizaines d’années, le béton coule à flot ! Des pavillons de plain-pied sont construits dans des zones risquées, des surfaces naturelles sont « bétonnées », où l’eau ruisselle et se transforme en torrents meurtriers.         Antidouleurs : l'Amérique dévastéeUn reportage de Pierre Monégier, Brice Baubit et Emmanuel Lejeune   Ce sont des vidéos choc et elles sont de plus en plus nombreuses : un couple de personnes âgées inanimées sur un banc en pleine rue, une petite fille en pleurs devant sa maman qui a perdu conscience dans les rayons d'un supermarché. Ces Américains apparemment ordinaires sont en pleine overdose ! La cause de leur mal : une addiction aux médicaments antidouleur. Tout commence souvent par un mal de dos, une douleur chronique, des rhumatismes : le médecin prescrit des opioïdes, des médicaments très efficaces pour soulager la douleur mais extrêmement addictifs. C'est le début de l'engrenage : des mères de famille, des ouvriers, des retraités deviennent totalement accros ! En quelques années, ces pilules ont inondé le marché américain et sont à l'origine d'une des plus graves crises sanitaires que le pays ait connue, avec 72 000 morts rien qu'en 2017 ! Un document exceptionnel dans une Amérique en pleine overdose.     En France, 12 millions de personnes prennent des médicaments opioïdes. Pour ces patients en souffrance, comme pour leurs médecins, difficile de parler d’addiction. Un tabou qui retarde souvent la prise en charge des victimes. Envoyé spécial a recueilli les témoignages de patients devenus accros aux antidouleurs. Valérie, Pascal : ils racontent comment, à partir d’un cancer ou de douleurs dans le dos, ils ont sombré dans la dépendance, des années de brouillard et de dépression – passant parfois près de la mort. Car les opioïdes tuent aussi en France : ils sont devenus la première cause de mort par overdose : trois décès par jour, un millier chaque année. Il y a désormais plus d’overdoses chez les patients souffrant de douleurs chroniques que chez les toxicomanes.
    • Magazine

      Envoyé spécial

      Ma maternité va fermer/Faux ministre, vrai escroc

      aucun (0 vote) Votre vote

      Au sommaire : Ma maternité va fermer La France compte aujourd'hui 488 maternités. En 1975, il y en avait 1 369. En quarante quatre ans, les deux tiers des lieux où les femmes peuvent accoucher ont disparu. En première ligne, les petites maternités : moins de 300 accouchements pratiqués chaque année. Beaucoup sont situées dans des zones isolées. Conséquence : des femmes sont désormais contraintes de faire plus d'une heure de route pour accoucher. Ces fermetures font-elles courir un risque aux futures mamans et à leurs enfants ? De l'Indre au Jura, nous sommes allés à la rencontre de femmes enceintes qui se sentent abandonnées et inquiètes. Certaines études montreraient que plus il y a de kilomètres entre la maison et la maternité, plus l'accouchement est risqué. Reportage : Robin Braquet, Aurélien Clément, Baptiste Laigle. Faux ministre, vrai escroc « Allô ? C'est Jean-Yves Le Drian au téléphone. La France a besoin de vous ! » Depuis l'été 2015, de nombreuses personnalités, ambassadeurs, hommes d'affaires, patrons de PME ont reçu cet étrange appel. Au bout du fil, l'homme se présente comme le ministre français de la Défense et réclame de l'argent pour payer la rançon d'otages aux mains de groupes djihadistes. Un geste pour la France, en toute discrétion. Cet appel solennel, cette voix persuasive sont en fait une incroyable arnaque. Un escroc ou une bande organisée vont jusqu'à fabriquer un masque en silicone du ministre. Sur Skype, on voit un bureau, des drapeaux et un homme ressemblant à Jean-Yves Le Drian. L'image est troublante... Reportage : Élise Le Guevel, Matthieu Rénier, Benoît Sauvage. Quand nos animaux disparaissent... Entendrez-vous encore longtemps l'alouette chanter dans la prairie d'à côté ? Et aurez-vous la chance de voir un jour le hamster sauvage gambader dans les plaines d'Alsace ? Pas si sûr ! Les animaux du quotidien, ceux que l'on croise dans nos campagnes, sont eux aussi en voie d'extinction. Nous sommes allés à la rencontre de ceux qui se battent pour la sauvegarde de nos animaux familiers. Reportage : Raphaële Schapira, Matthieu Rénier, Frédérique Prigent. Présentation : Élise Lucet.

      Lire la suite Envoyé spécial (17 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur TV5 Monde
      Au sommaire : Ma maternité va fermer La France compte aujourd'hui 488 maternités. En 1975, il y en avait 1 369. En quarante quatre ans, les deux tiers des lieux où les femmes peuvent accoucher ont disparu. En première ligne, les petites maternités : moins de 300 accouchements pratiqués chaque année. Beaucoup sont situées dans des zones isolées. Conséquence : des femmes sont désormais contraintes de faire plus d'une heure de route pour accoucher. Ces fermetures font-elles courir un risque aux futures mamans et à leurs enfants ? De l'Indre au Jura, nous sommes allés à la rencontre de femmes enceintes qui se sentent abandonnées et inquiètes. Certaines études montreraient que plus il y a de kilomètres entre la maison et la maternité, plus l'accouchement est risqué. Reportage : Robin Braquet, Aurélien Clément, Baptiste Laigle. Faux ministre, vrai escroc « Allô ? C'est Jean-Yves Le Drian au téléphone. La France a besoin de vous ! » Depuis l'été 2015, de nombreuses personnalités, ambassadeurs, hommes d'affaires, patrons de PME ont reçu cet étrange appel. Au bout du fil, l'homme se présente comme le ministre français de la Défense et réclame de l'argent pour payer la rançon d'otages aux mains de groupes djihadistes. Un geste pour la France, en toute discrétion. Cet appel solennel, cette voix persuasive sont en fait une incroyable arnaque. Un escroc ou une bande organisée vont jusqu'à fabriquer un masque en silicone du ministre. Sur Skype, on voit un bureau, des drapeaux et un homme ressemblant à Jean-Yves Le Drian. L'image est troublante... Reportage : Élise Le Guevel, Matthieu Rénier, Benoît Sauvage. Quand nos animaux disparaissent... Entendrez-vous encore longtemps l'alouette chanter dans la prairie d'à côté ? Et aurez-vous la chance de voir un jour le hamster sauvage gambader dans les plaines d'Alsace ? Pas si sûr ! Les animaux du quotidien, ceux que l'on croise dans nos campagnes, sont eux aussi en voie d'extinction. Nous sommes allés à la rencontre de ceux qui se battent pour la sauvegarde de nos animaux familiers. Reportage : Raphaële Schapira, Matthieu Rénier, Frédérique Prigent. Présentation : Élise Lucet.
    • Magazine

      Envoyé spécial

      Ma maternité va fermer

      aucun (0 vote) Votre vote

      Ma maternité va fermerUn reportage de Robin Braquet, Aurélie Clément et Baptiste Laigle avec Bangumi La France compte aujourd’hui 488 maternités. En 1975, ... il y en avait 1 369. En quarante-quatre ans, les deux tiers des lieux où les femmes peuvent accoucher ont disparu ! En première ligne : les petites maternités, moins de 300 accouchements pratiqués chaque année. Beaucoup sont situées dans des zones isolées. Conséquence : des femmes sont désormais contraintes de faire plus d’une heure de route pour accoucher. Ces fermetures font-elles courir un risque aux futures mamans et à leurs enfants ? De l’Indre au Jura, Envoyé spécial est allé à la rencontre de ces femmes enceintes qui se sentent abandonnées et inquiètes. Certaines études montreraient que plus il y a de kilomètres entre la maison et la maternité, plus l’accouchement est risqué. Faux ministre, vrai escrocUne enquête d’Élise Le Guevel, Matthieu Rénier et Benoît Sauvage « Allô ? C’est Jean-Yves Le Drian au téléphone ! La France a besoin de vous ! » Depuis l'été 2015, de nombreuses personnalités, ambassadeurs, hommes d’affaires, patrons de PME ont reçu cet étrange appel. Au bout du fil, l’homme se présente comme le ministre de la Défense et réclame de l'argent pour payer la rançon d’otages aux mains de groupes djihadistes. Un geste pour la France, en toute discrétion !   Cet appel solennel, cette voix persuasive sont en fait une incroyable arnaque ! Un escroc ou une bande organisée vont jusqu’à fabriquer un masque en silicone du ministre. Sur Skype, on voit un bureau, des drapeaux et un homme ressemblant à Jean-Yves Le Drian. L’image est troublante. Et certains s’y sont laissé prendre : plus de 80 millions d'euros ont déjà été extorqués...Envoyé spécial a remonté la piste de cette escroquerie invraisemblable.   Quand nos animaux disparaissent...Un reportage de Raphaële Schapira, Matthieu Rénier et Frédérique Prigent / Rediffusion Entendrez-vous encore longtemps l’alouette chanter dans la prairie d’à côté ? Et aurez-vous la chance de voir un jour le hamster sauvage gambader dans les plaines d’Alsace ? Pas si sûr ! Les animaux du quotidien, ceux que l’on croise dans nos campagnes, sont eux aussi en voie d’extinction. Nous sommes allés à la rencontre de ceux qui se battent pour la sauvegarde de nos animaux familiers. En Alsace, Jean-Paul, un amoureux de la nature, se dévoue corps et âme pour le grand hamster décimé par la culture intensive de maïs. Il a monté son propre élevage et tente de sensibiliser les agriculteurs à cette cause. A Lyon, des chercheurs étudient les grenouilles stressées par l’éclairage public et le trafic routier. Tous espèrent les sauver de la disparition.  

      Lire la suite Envoyé spécial (17 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur France 2
      Ma maternité va fermerUn reportage de Robin Braquet, Aurélie Clément et Baptiste Laigle avec Bangumi La France compte aujourd’hui 488 maternités. En 1975, ... il y en avait 1 369. En quarante-quatre ans, les deux tiers des lieux où les femmes peuvent accoucher ont disparu ! En première ligne : les petites maternités, moins de 300 accouchements pratiqués chaque année. Beaucoup sont situées dans des zones isolées. Conséquence : des femmes sont désormais contraintes de faire plus d’une heure de route pour accoucher. Ces fermetures font-elles courir un risque aux futures mamans et à leurs enfants ? De l’Indre au Jura, Envoyé spécial est allé à la rencontre de ces femmes enceintes qui se sentent abandonnées et inquiètes. Certaines études montreraient que plus il y a de kilomètres entre la maison et la maternité, plus l’accouchement est risqué. Faux ministre, vrai escrocUne enquête d’Élise Le Guevel, Matthieu Rénier et Benoît Sauvage « Allô ? C’est Jean-Yves Le Drian au téléphone ! La France a besoin de vous ! » Depuis l'été 2015, de nombreuses personnalités, ambassadeurs, hommes d’affaires, patrons de PME ont reçu cet étrange appel. Au bout du fil, l’homme se présente comme le ministre de la Défense et réclame de l'argent pour payer la rançon d’otages aux mains de groupes djihadistes. Un geste pour la France, en toute discrétion !   Cet appel solennel, cette voix persuasive sont en fait une incroyable arnaque ! Un escroc ou une bande organisée vont jusqu’à fabriquer un masque en silicone du ministre. Sur Skype, on voit un bureau, des drapeaux et un homme ressemblant à Jean-Yves Le Drian. L’image est troublante. Et certains s’y sont laissé prendre : plus de 80 millions d'euros ont déjà été extorqués...Envoyé spécial a remonté la piste de cette escroquerie invraisemblable.   Quand nos animaux disparaissent...Un reportage de Raphaële Schapira, Matthieu Rénier et Frédérique Prigent / Rediffusion Entendrez-vous encore longtemps l’alouette chanter dans la prairie d’à côté ? Et aurez-vous la chance de voir un jour le hamster sauvage gambader dans les plaines d’Alsace ? Pas si sûr ! Les animaux du quotidien, ceux que l’on croise dans nos campagnes, sont eux aussi en voie d’extinction. Nous sommes allés à la rencontre de ceux qui se battent pour la sauvegarde de nos animaux familiers. En Alsace, Jean-Paul, un amoureux de la nature, se dévoue corps et âme pour le grand hamster décimé par la culture intensive de maïs. Il a monté son propre élevage et tente de sensibiliser les agriculteurs à cette cause. A Lyon, des chercheurs étudient les grenouilles stressées par l’éclairage public et le trafic routier. Tous espèrent les sauver de la disparition.  
    • Magazine

      Envoyé spécial

      Ma maternité va fermer

      aucun (0 vote) Votre vote

      Ma maternité va fermerUn reportage de Robin Braquet, Aurélie Clément et Baptiste Laigle avec Bangumi La France compte aujourd’hui 488 maternités. En 1975, ... il y en avait 1 369. En quarante-quatre ans, les deux tiers des lieux où les femmes peuvent accoucher ont disparu ! En première ligne : les petites maternités, moins de 300 accouchements pratiqués chaque année. Beaucoup sont situées dans des zones isolées. Conséquence : des femmes sont désormais contraintes de faire plus d’une heure de route pour accoucher. Ces fermetures font-elles courir un risque aux futures mamans et à leurs enfants ? De l’Indre au Jura, Envoyé spécial est allé à la rencontre de ces femmes enceintes qui se sentent abandonnées et inquiètes. Certaines études montreraient que plus il y a de kilomètres entre la maison et la maternité, plus l’accouchement est risqué. Faux ministre, vrai escrocUne enquête d’Élise Le Guevel, Matthieu Rénier et Benoît Sauvage « Allô ? C’est Jean-Yves Le Drian au téléphone ! La France a besoin de vous ! » Depuis l'été 2015, de nombreuses personnalités, ambassadeurs, hommes d’affaires, patrons de PME ont reçu cet étrange appel. Au bout du fil, l’homme se présente comme le ministre de la Défense et réclame de l'argent pour payer la rançon d’otages aux mains de groupes djihadistes. Un geste pour la France, en toute discrétion !   Cet appel solennel, cette voix persuasive sont en fait une incroyable arnaque ! Un escroc ou une bande organisée vont jusqu’à fabriquer un masque en silicone du ministre. Sur Skype, on voit un bureau, des drapeaux et un homme ressemblant à Jean-Yves Le Drian. L’image est troublante. Et certains s’y sont laissé prendre : plus de 80 millions d'euros ont déjà été extorqués...Envoyé spécial a remonté la piste de cette escroquerie invraisemblable.   Quand nos animaux disparaissent...Un reportage de Raphaële Schapira, Matthieu Rénier et Frédérique Prigent / Rediffusion Entendrez-vous encore longtemps l’alouette chanter dans la prairie d’à côté ? Et aurez-vous la chance de voir un jour le hamster sauvage gambader dans les plaines d’Alsace ? Pas si sûr ! Les animaux du quotidien, ceux que l’on croise dans nos campagnes, sont eux aussi en voie d’extinction. Nous sommes allés à la rencontre de ceux qui se battent pour la sauvegarde de nos animaux familiers. En Alsace, Jean-Paul, un amoureux de la nature, se dévoue corps et âme pour le grand hamster décimé par la culture intensive de maïs. Il a monté son propre élevage et tente de sensibiliser les agriculteurs à cette cause. A Lyon, des chercheurs étudient les grenouilles stressées par l’éclairage public et le trafic routier. Tous espèrent les sauver de la disparition.  

      Lire la suite Envoyé spécial (17 vidéos) 1 commentaire
      Voir en replay sur France 2
      Ma maternité va fermerUn reportage de Robin Braquet, Aurélie Clément et Baptiste Laigle avec Bangumi La France compte aujourd’hui 488 maternités. En 1975, ... il y en avait 1 369. En quarante-quatre ans, les deux tiers des lieux où les femmes peuvent accoucher ont disparu ! En première ligne : les petites maternités, moins de 300 accouchements pratiqués chaque année. Beaucoup sont situées dans des zones isolées. Conséquence : des femmes sont désormais contraintes de faire plus d’une heure de route pour accoucher. Ces fermetures font-elles courir un risque aux futures mamans et à leurs enfants ? De l’Indre au Jura, Envoyé spécial est allé à la rencontre de ces femmes enceintes qui se sentent abandonnées et inquiètes. Certaines études montreraient que plus il y a de kilomètres entre la maison et la maternité, plus l’accouchement est risqué. Faux ministre, vrai escrocUne enquête d’Élise Le Guevel, Matthieu Rénier et Benoît Sauvage « Allô ? C’est Jean-Yves Le Drian au téléphone ! La France a besoin de vous ! » Depuis l'été 2015, de nombreuses personnalités, ambassadeurs, hommes d’affaires, patrons de PME ont reçu cet étrange appel. Au bout du fil, l’homme se présente comme le ministre de la Défense et réclame de l'argent pour payer la rançon d’otages aux mains de groupes djihadistes. Un geste pour la France, en toute discrétion !   Cet appel solennel, cette voix persuasive sont en fait une incroyable arnaque ! Un escroc ou une bande organisée vont jusqu’à fabriquer un masque en silicone du ministre. Sur Skype, on voit un bureau, des drapeaux et un homme ressemblant à Jean-Yves Le Drian. L’image est troublante. Et certains s’y sont laissé prendre : plus de 80 millions d'euros ont déjà été extorqués...Envoyé spécial a remonté la piste de cette escroquerie invraisemblable.   Quand nos animaux disparaissent...Un reportage de Raphaële Schapira, Matthieu Rénier et Frédérique Prigent / Rediffusion Entendrez-vous encore longtemps l’alouette chanter dans la prairie d’à côté ? Et aurez-vous la chance de voir un jour le hamster sauvage gambader dans les plaines d’Alsace ? Pas si sûr ! Les animaux du quotidien, ceux que l’on croise dans nos campagnes, sont eux aussi en voie d’extinction. Nous sommes allés à la rencontre de ceux qui se battent pour la sauvegarde de nos animaux familiers. En Alsace, Jean-Paul, un amoureux de la nature, se dévoue corps et âme pour le grand hamster décimé par la culture intensive de maïs. Il a monté son propre élevage et tente de sensibiliser les agriculteurs à cette cause. A Lyon, des chercheurs étudient les grenouilles stressées par l’éclairage public et le trafic routier. Tous espèrent les sauver de la disparition.  
    • Magazine

      Envoyé spécial

      Homo en banlieue, le combat de Lyes

      aucun (0 vote) Votre vote

      S.A.V., si les clients savaient...C’est la hantise de tous les consommateurs : la panne. Car tout dysfonctionnement signifie aussi réclamation, ... que ce soit pour notre électroménager, nos forfaits ou même la réservation de billets d’avion et de train… Se profilent alors de longues minutes bercées par des musiques d’attente et des menus à choix multiples. Entre les numéros surtaxés, déplacements facturés, changement de pièces non défectueuses, quelles sont les méthodes plus ou moins avouables des services clients pour nous faire débourser toujours plus ? Nous avons pénétré les coulisses de ces services après-vente. Grâce aux confidences des « anciens », en jouant les clients mystères ou les employés modèles, Envoyé Spécial vous emmène dans ce milieu où le client est loin d’être roi.    Une enquête de Pauline Giraudy, Mathieu Duboscq, Jean-Pierre Guillerez, Pierre Taillez et Nadir Cassim avec Premières Lignes     Homo en banlieue, le combat de Lyes En 2018, le nombre d’agressions homophobes a augmenté de 15 %. Une violence qui s’exprime souvent dans les grandes villes, et aussi en banlieue. Dans certaines cités, afficher sa sexualité peut s'avérer risqué, au point que de nombreux homosexuels décident de se cacher. Univers parfois macho, pression des caïds, harcèlement en ligne… L'homophobie peut se manifester dès l'enfance. Pourtant, la parole se libère peu à peu. Lyes, un jeune homme de Gennevilliers, près de Paris, a décidé de porter au grand jour la voix des homosexuels des quartiers. Distribution de tracts, manifestations, il dérange. Envoyé Spécial a suivi le combat de ce lanceur d’alerte, et raconte le quotidien complexe de gays et lesbiennes vivant en banlieue.    Un reportage de Paul Gasnier et Dominique Lemarchand avec Bangumi       Les enfants du sacrifice  Chaque année, Linda Martin se rend dans un cimetière près de Caldwell, petite ville de l'Idaho, nord-ouest des Etats-Unis. Elle y recense les nouvelles tombes : celles des enfants âgés de quelques jours, quelques mois, quelques années à peine. Des enfants morts faute de soin et qui appartiennent tous à une communauté religieuse parmi les plus secrètes du pays : les disciples du Christ.Ces familles de croyants vivent à l'écart, dans des vallées isolées. Leur particularité ? Elles refusent de soigner leurs enfants quand ils tombent malades : ni docteur, ni médicaments, uniquement les prières comme remède. Et si leurs enfants meurent, ils ne sont pas poursuivis par la justice. Car la loi de l'Etat les protège, au nom de la liberté religieuse.Pour Linda, ancienne membre de la communauté, c'est un meurtre légal à grande échelle. Mais impossible, jusqu'alors, de changer la loi...   Un reportage de Kristian Autain, Pauline Juvigny et Nils Montel

      Lire la suite Envoyé spécial (15 vidéos) 1 commentaire
      Voir en replay sur France 2
      S.A.V., si les clients savaient...C’est la hantise de tous les consommateurs : la panne. Car tout dysfonctionnement signifie aussi réclamation, ... que ce soit pour notre électroménager, nos forfaits ou même la réservation de billets d’avion et de train… Se profilent alors de longues minutes bercées par des musiques d’attente et des menus à choix multiples. Entre les numéros surtaxés, déplacements facturés, changement de pièces non défectueuses, quelles sont les méthodes plus ou moins avouables des services clients pour nous faire débourser toujours plus ? Nous avons pénétré les coulisses de ces services après-vente. Grâce aux confidences des « anciens », en jouant les clients mystères ou les employés modèles, Envoyé Spécial vous emmène dans ce milieu où le client est loin d’être roi.    Une enquête de Pauline Giraudy, Mathieu Duboscq, Jean-Pierre Guillerez, Pierre Taillez et Nadir Cassim avec Premières Lignes     Homo en banlieue, le combat de Lyes En 2018, le nombre d’agressions homophobes a augmenté de 15 %. Une violence qui s’exprime souvent dans les grandes villes, et aussi en banlieue. Dans certaines cités, afficher sa sexualité peut s'avérer risqué, au point que de nombreux homosexuels décident de se cacher. Univers parfois macho, pression des caïds, harcèlement en ligne… L'homophobie peut se manifester dès l'enfance. Pourtant, la parole se libère peu à peu. Lyes, un jeune homme de Gennevilliers, près de Paris, a décidé de porter au grand jour la voix des homosexuels des quartiers. Distribution de tracts, manifestations, il dérange. Envoyé Spécial a suivi le combat de ce lanceur d’alerte, et raconte le quotidien complexe de gays et lesbiennes vivant en banlieue.    Un reportage de Paul Gasnier et Dominique Lemarchand avec Bangumi       Les enfants du sacrifice  Chaque année, Linda Martin se rend dans un cimetière près de Caldwell, petite ville de l'Idaho, nord-ouest des Etats-Unis. Elle y recense les nouvelles tombes : celles des enfants âgés de quelques jours, quelques mois, quelques années à peine. Des enfants morts faute de soin et qui appartiennent tous à une communauté religieuse parmi les plus secrètes du pays : les disciples du Christ.Ces familles de croyants vivent à l'écart, dans des vallées isolées. Leur particularité ? Elles refusent de soigner leurs enfants quand ils tombent malades : ni docteur, ni médicaments, uniquement les prières comme remède. Et si leurs enfants meurent, ils ne sont pas poursuivis par la justice. Car la loi de l'Etat les protège, au nom de la liberté religieuse.Pour Linda, ancienne membre de la communauté, c'est un meurtre légal à grande échelle. Mais impossible, jusqu'alors, de changer la loi...   Un reportage de Kristian Autain, Pauline Juvigny et Nils Montel
    • Magazine

      Envoyé spécial

      Homo en banlieue, le combat de Lyes

      aucun (0 vote) Votre vote

      S.A.V., si les clients savaient...C’est la hantise de tous les consommateurs : la panne. Car tout dysfonctionnement signifie aussi réclamation, ... que ce soit pour notre électroménager, nos forfaits ou même la réservation de billets d’avion et de train… Se profilent alors de longues minutes bercées par des musiques d’attente et des menus à choix multiples. Entre les numéros surtaxés, déplacements facturés, changement de pièces non défectueuses, quelles sont les méthodes plus ou moins avouables des services clients pour nous faire débourser toujours plus ? Nous avons pénétré les coulisses de ces services après-vente. Grâce aux confidences des « anciens », en jouant les clients mystères ou les employés modèles, Envoyé Spécial vous emmène dans ce milieu où le client est loin d’être roi.    Une enquête de Pauline Giraudy, Mathieu Duboscq, Jean-Pierre Guillerez, Pierre Taillez et Nadir Cassim avec Premières Lignes     Homo en banlieue, le combat de Lyes En 2018, le nombre d’agressions homophobes a augmenté de 15 %. Une violence qui s’exprime souvent dans les grandes villes, et aussi en banlieue. Dans certaines cités, afficher sa sexualité peut s'avérer risqué, au point que de nombreux homosexuels décident de se cacher. Univers parfois macho, pression des caïds, harcèlement en ligne… L'homophobie peut se manifester dès l'enfance. Pourtant, la parole se libère peu à peu. Lyes, un jeune homme de Gennevilliers, près de Paris, a décidé de porter au grand jour la voix des homosexuels des quartiers. Distribution de tracts, manifestations, il dérange. Envoyé Spécial a suivi le combat de ce lanceur d’alerte, et raconte le quotidien complexe de gays et lesbiennes vivant en banlieue.    Un reportage de Paul Gasnier et Dominique Lemarchand avec Bangumi       Les enfants du sacrifice  Chaque année, Linda Martin se rend dans un cimetière près de Caldwell, petite ville de l'Idaho, nord-ouest des Etats-Unis. Elle y recense les nouvelles tombes : celles des enfants âgés de quelques jours, quelques mois, quelques années à peine. Des enfants morts faute de soin et qui appartiennent tous à une communauté religieuse parmi les plus secrètes du pays : les disciples du Christ.Ces familles de croyants vivent à l'écart, dans des vallées isolées. Leur particularité ? Elles refusent de soigner leurs enfants quand ils tombent malades : ni docteur, ni médicaments, uniquement les prières comme remède. Et si leurs enfants meurent, ils ne sont pas poursuivis par la justice. Car la loi de l'Etat les protège, au nom de la liberté religieuse.Pour Linda, ancienne membre de la communauté, c'est un meurtre légal à grande échelle. Mais impossible, jusqu'alors, de changer la loi...   Un reportage de Kristian Autain, Pauline Juvigny et Nils Montel

      Lire la suite Envoyé spécial (15 vidéos) 1 commentaire
      Voir en replay sur France 2
      S.A.V., si les clients savaient...C’est la hantise de tous les consommateurs : la panne. Car tout dysfonctionnement signifie aussi réclamation, ... que ce soit pour notre électroménager, nos forfaits ou même la réservation de billets d’avion et de train… Se profilent alors de longues minutes bercées par des musiques d’attente et des menus à choix multiples. Entre les numéros surtaxés, déplacements facturés, changement de pièces non défectueuses, quelles sont les méthodes plus ou moins avouables des services clients pour nous faire débourser toujours plus ? Nous avons pénétré les coulisses de ces services après-vente. Grâce aux confidences des « anciens », en jouant les clients mystères ou les employés modèles, Envoyé Spécial vous emmène dans ce milieu où le client est loin d’être roi.    Une enquête de Pauline Giraudy, Mathieu Duboscq, Jean-Pierre Guillerez, Pierre Taillez et Nadir Cassim avec Premières Lignes     Homo en banlieue, le combat de Lyes En 2018, le nombre d’agressions homophobes a augmenté de 15 %. Une violence qui s’exprime souvent dans les grandes villes, et aussi en banlieue. Dans certaines cités, afficher sa sexualité peut s'avérer risqué, au point que de nombreux homosexuels décident de se cacher. Univers parfois macho, pression des caïds, harcèlement en ligne… L'homophobie peut se manifester dès l'enfance. Pourtant, la parole se libère peu à peu. Lyes, un jeune homme de Gennevilliers, près de Paris, a décidé de porter au grand jour la voix des homosexuels des quartiers. Distribution de tracts, manifestations, il dérange. Envoyé Spécial a suivi le combat de ce lanceur d’alerte, et raconte le quotidien complexe de gays et lesbiennes vivant en banlieue.    Un reportage de Paul Gasnier et Dominique Lemarchand avec Bangumi       Les enfants du sacrifice  Chaque année, Linda Martin se rend dans un cimetière près de Caldwell, petite ville de l'Idaho, nord-ouest des Etats-Unis. Elle y recense les nouvelles tombes : celles des enfants âgés de quelques jours, quelques mois, quelques années à peine. Des enfants morts faute de soin et qui appartiennent tous à une communauté religieuse parmi les plus secrètes du pays : les disciples du Christ.Ces familles de croyants vivent à l'écart, dans des vallées isolées. Leur particularité ? Elles refusent de soigner leurs enfants quand ils tombent malades : ni docteur, ni médicaments, uniquement les prières comme remède. Et si leurs enfants meurent, ils ne sont pas poursuivis par la justice. Car la loi de l'Etat les protège, au nom de la liberté religieuse.Pour Linda, ancienne membre de la communauté, c'est un meurtre légal à grande échelle. Mais impossible, jusqu'alors, de changer la loi...   Un reportage de Kristian Autain, Pauline Juvigny et Nils Montel
    • Magazine

      Envoyé spécial

      À l'euro près/Bébé sur Internet/Mister Green

      aucun (0 vote) Votre vote

      Au sommaire : À l'euro près  Sur les ronds-points et dans les manifestations du samedi se sont élevées les voix de ces Français qui, chaque jour, comptent le moindre euro. Comme Dominique. Elle est retraitée et, pourtant, chaque matin, week-end compris, elle se lève à 2h30 pour aller distribuer des journaux et tenter de compléter sa petite retraite de 867 euros. Lydie, elle, élève seule ses deux ados avec son salaire de 1 545 euros par mois. Chaque jour, c'est la débrouille pour éviter de se retrouver à découvert à la fin du mois. Nous avons passé un mois à compter avec ces familles qui vivent à l'euro près, ces Français qui, malgré leur salaire, finissent toujours dans le rouge.  Reportage : Nathalie Gros.   Bébé sur Internet : le marché clandestin C'est un marché avec ses codes, son langage et ses tarifs : celui des mères qui proposent clandestinement, en France et sur Internet, de porter un enfant pour les couples qui ne peuvent en avoir. Pour plusieurs milliers d'euros, en toute illégalité, et sans aucune garantie. Mais, parfois, des offres douteuses finissent en escroquerie et en drame. Reportage : Matthieu Boisseau, Emmanuel Bach, Rémi Bonnefoy, Benoît Sauvage.   La drôle de vie de Mister Green Rob Greenfield, 32 ans, a adopté un mode de vie radical, au plus près de la nature. Il se déplace sur un vélo de bambou, se lave dans les rivières, mange végétarien avec les légumes de son jardin, boit l'eau de pluie. Ni carte de crédit, ni compte en banque. Il vit d'échanges, de pêche et de cueillette. Il est devenu une star aux États-Unis avec ses vidéos étonnantes : on le voit récupérer des aliments en parfait état dans les poubelles des supermarchés, ou se promener dans la rue en portant sur lui, dans des sacs transparents, tous les déchets qu'un Américain moyen génère. Reportage : Anouk Burel, Manon Heurtel et Mathilde Rougeron. Présentation : Élise Lucet.

      Lire la suite Envoyé spécial (13 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur TV5 Monde
      Au sommaire : À l'euro près  Sur les ronds-points et dans les manifestations du samedi se sont élevées les voix de ces Français qui, chaque jour, comptent le moindre euro. Comme Dominique. Elle est retraitée et, pourtant, chaque matin, week-end compris, elle se lève à 2h30 pour aller distribuer des journaux et tenter de compléter sa petite retraite de 867 euros. Lydie, elle, élève seule ses deux ados avec son salaire de 1 545 euros par mois. Chaque jour, c'est la débrouille pour éviter de se retrouver à découvert à la fin du mois. Nous avons passé un mois à compter avec ces familles qui vivent à l'euro près, ces Français qui, malgré leur salaire, finissent toujours dans le rouge.  Reportage : Nathalie Gros.   Bébé sur Internet : le marché clandestin C'est un marché avec ses codes, son langage et ses tarifs : celui des mères qui proposent clandestinement, en France et sur Internet, de porter un enfant pour les couples qui ne peuvent en avoir. Pour plusieurs milliers d'euros, en toute illégalité, et sans aucune garantie. Mais, parfois, des offres douteuses finissent en escroquerie et en drame. Reportage : Matthieu Boisseau, Emmanuel Bach, Rémi Bonnefoy, Benoît Sauvage.   La drôle de vie de Mister Green Rob Greenfield, 32 ans, a adopté un mode de vie radical, au plus près de la nature. Il se déplace sur un vélo de bambou, se lave dans les rivières, mange végétarien avec les légumes de son jardin, boit l'eau de pluie. Ni carte de crédit, ni compte en banque. Il vit d'échanges, de pêche et de cueillette. Il est devenu une star aux États-Unis avec ses vidéos étonnantes : on le voit récupérer des aliments en parfait état dans les poubelles des supermarchés, ou se promener dans la rue en portant sur lui, dans des sacs transparents, tous les déchets qu'un Américain moyen génère. Reportage : Anouk Burel, Manon Heurtel et Mathilde Rougeron. Présentation : Élise Lucet.
    • Magazine

      Envoyé spécial

      Émission du 31 janvier 2019

      aucun (0 vote) Votre vote

      L'euro près  Sur les ronds-points et dans les manifestations du samedi se sont élevées les voix de ces Français qui, chaque jour, comptent le moindre euro. Comme ... Dominique. Elle est retraitée et, pourtant, chaque matin, week-end compris, elle se lève à 2h30 pour aller distribuer des journaux et tenter de compléter sa petite retraite de 867 euros. Elle n’a pas le choix. Sans ce travail, elle ne pourrait pas payer son loyer.  Lydie, elle, élève seule ses deux ados avec son salaire de 1 545 euros par mois. Chaque jour, c’est la débrouille pour éviter de se retrouver à découvert à la fin du mois : elle se chauffe avec le bois qu’on lui donne, s’habille avec les vêtements de sa sœur, fait ses courses en Allemagne où la vie est moins chère. Cette année, elle n’a pas pu payer l’inscription à la gym de sa fille.  Envoyé spécial a passé un mois à compter avec ces familles qui vivent à l’euro près, ces Français qui, malgré leur salaire, finissent toujours dans le rouge.   Un reportage de Nathalie Gros avec CAPA Presse     Bébé sur Internet : le marché clandestin   C’est un marché avec ses codes, son langage et ses tarifs : celui des mères qui proposent clandestinement, en France et sur Internet, de porter un enfant pour les couples qui ne peuvent en avoir. Pour plusieurs milliers d’euros, en toute illégalité, et sans aucune garantie. Une petite annonce sur Internet, un rendez-vous discret sur un parking ou dans un restaurant : Envoyé spécial a découvert un univers où se mêlent beaucoup d’amour et beaucoup d’argent, des parents angoissés et des mères porteuses convaincues de rendre un immense service. Mais, parfois, des offres douteuses finissent en escroquerie et en drame.   Une enquête de Matthieu Boisseau, Emmanuel Bach, Rémi Bonnefoy et Benoît Sauvage     La drôle de vie de Mister Green   Rob Greenfield, 32 ans, a adopté un mode de vie radical, au plus près de la nature. Vraiment au plus près ! Il se déplace sur un vélo de bambou, se lave dans les rivières, mange végétarien avec les légumes de son jardin, boit l’eau de pluie. Ni carte de crédit, ni compte en banque. Il vit d’échanges, de pêche et de cueillette ! Il est devenu une star aux États-Unis avec ses vidéos étonnantes : on le voit récupérer des aliments en parfait état dans les poubelles des supermarchés, ou se promener dans la rue en portant sur lui, dans des sacs transparents, tous les déchets qu’un Américain moyen génère ! Occupé à trouver chaque jour de quoi manger et à partager son expérience, le jeune homme est convaincu de vivre une vie meilleure.   Un reportage d'Anouk Burel, Manon Heurtel et Mathilde Rougeron avec Babel Press

      Lire la suite Envoyé spécial (13 vidéos) 1 commentaire
      Voir en replay sur France 2
      L'euro près  Sur les ronds-points et dans les manifestations du samedi se sont élevées les voix de ces Français qui, chaque jour, comptent le moindre euro. Comme ... Dominique. Elle est retraitée et, pourtant, chaque matin, week-end compris, elle se lève à 2h30 pour aller distribuer des journaux et tenter de compléter sa petite retraite de 867 euros. Elle n’a pas le choix. Sans ce travail, elle ne pourrait pas payer son loyer.  Lydie, elle, élève seule ses deux ados avec son salaire de 1 545 euros par mois. Chaque jour, c’est la débrouille pour éviter de se retrouver à découvert à la fin du mois : elle se chauffe avec le bois qu’on lui donne, s’habille avec les vêtements de sa sœur, fait ses courses en Allemagne où la vie est moins chère. Cette année, elle n’a pas pu payer l’inscription à la gym de sa fille.  Envoyé spécial a passé un mois à compter avec ces familles qui vivent à l’euro près, ces Français qui, malgré leur salaire, finissent toujours dans le rouge.   Un reportage de Nathalie Gros avec CAPA Presse     Bébé sur Internet : le marché clandestin   C’est un marché avec ses codes, son langage et ses tarifs : celui des mères qui proposent clandestinement, en France et sur Internet, de porter un enfant pour les couples qui ne peuvent en avoir. Pour plusieurs milliers d’euros, en toute illégalité, et sans aucune garantie. Une petite annonce sur Internet, un rendez-vous discret sur un parking ou dans un restaurant : Envoyé spécial a découvert un univers où se mêlent beaucoup d’amour et beaucoup d’argent, des parents angoissés et des mères porteuses convaincues de rendre un immense service. Mais, parfois, des offres douteuses finissent en escroquerie et en drame.   Une enquête de Matthieu Boisseau, Emmanuel Bach, Rémi Bonnefoy et Benoît Sauvage     La drôle de vie de Mister Green   Rob Greenfield, 32 ans, a adopté un mode de vie radical, au plus près de la nature. Vraiment au plus près ! Il se déplace sur un vélo de bambou, se lave dans les rivières, mange végétarien avec les légumes de son jardin, boit l’eau de pluie. Ni carte de crédit, ni compte en banque. Il vit d’échanges, de pêche et de cueillette ! Il est devenu une star aux États-Unis avec ses vidéos étonnantes : on le voit récupérer des aliments en parfait état dans les poubelles des supermarchés, ou se promener dans la rue en portant sur lui, dans des sacs transparents, tous les déchets qu’un Américain moyen génère ! Occupé à trouver chaque jour de quoi manger et à partager son expérience, le jeune homme est convaincu de vivre une vie meilleure.   Un reportage d'Anouk Burel, Manon Heurtel et Mathilde Rougeron avec Babel Press
    • Magazine

      Envoyé spécial

      Émission du jeudi 31 janvier 2019

      aucun (0 vote) Votre vote

      L'euro près  Sur les ronds-points et dans les manifestations du samedi se sont élevées les voix de ces Français qui, chaque jour, comptent le moindre euro. Comme ... Dominique. Elle est retraitée et, pourtant, chaque matin, week-end compris, elle se lève à 2h30 pour aller distribuer des journaux et tenter de compléter sa petite retraite de 867 euros. Elle n’a pas le choix. Sans ce travail, elle ne pourrait pas payer son loyer.  Lydie, elle, élève seule ses deux ados avec son salaire de 1 545 euros par mois. Chaque jour, c’est la débrouille pour éviter de se retrouver à découvert à la fin du mois : elle se chauffe avec le bois qu’on lui donne, s’habille avec les vêtements de sa sœur, fait ses courses en Allemagne où la vie est moins chère. Cette année, elle n’a pas pu payer l’inscription à la gym de sa fille.  Envoyé spécial a passé un mois à compter avec ces familles qui vivent à l’euro près, ces Français qui, malgré leur salaire, finissent toujours dans le rouge.   Un reportage de Nathalie Gros avec CAPA Presse     Bébé sur Internet : le marché clandestin   C’est un marché avec ses codes, son langage et ses tarifs : celui des mères qui proposent clandestinement, en France et sur Internet, de porter un enfant pour les couples qui ne peuvent en avoir. Pour plusieurs milliers d’euros, en toute illégalité, et sans aucune garantie. Une petite annonce sur Internet, un rendez-vous discret sur un parking ou dans un restaurant : Envoyé spécial a découvert un univers où se mêlent beaucoup d’amour et beaucoup d’argent, des parents angoissés et des mères porteuses convaincues de rendre un immense service. Mais, parfois, des offres douteuses finissent en escroquerie et en drame.   Une enquête de Matthieu Boisseau, Emmanuel Bach, Rémi Bonnefoy et Benoît Sauvage     La drôle de vie de Mister Green   Rob Greenfield, 32 ans, a adopté un mode de vie radical, au plus près de la nature. Vraiment au plus près ! Il se déplace sur un vélo de bambou, se lave dans les rivières, mange végétarien avec les légumes de son jardin, boit l’eau de pluie. Ni carte de crédit, ni compte en banque. Il vit d’échanges, de pêche et de cueillette ! Il est devenu une star aux États-Unis avec ses vidéos étonnantes : on le voit récupérer des aliments en parfait état dans les poubelles des supermarchés, ou se promener dans la rue en portant sur lui, dans des sacs transparents, tous les déchets qu’un Américain moyen génère ! Occupé à trouver chaque jour de quoi manger et à partager son expérience, le jeune homme est convaincu de vivre une vie meilleure.   Un reportage d'Anouk Burel, Manon Heurtel et Mathilde Rougeron avec Babel Press

      Lire la suite Envoyé spécial (13 vidéos) 2 commentaires
      Voir en replay sur France 2
      L'euro près  Sur les ronds-points et dans les manifestations du samedi se sont élevées les voix de ces Français qui, chaque jour, comptent le moindre euro. Comme ... Dominique. Elle est retraitée et, pourtant, chaque matin, week-end compris, elle se lève à 2h30 pour aller distribuer des journaux et tenter de compléter sa petite retraite de 867 euros. Elle n’a pas le choix. Sans ce travail, elle ne pourrait pas payer son loyer.  Lydie, elle, élève seule ses deux ados avec son salaire de 1 545 euros par mois. Chaque jour, c’est la débrouille pour éviter de se retrouver à découvert à la fin du mois : elle se chauffe avec le bois qu’on lui donne, s’habille avec les vêtements de sa sœur, fait ses courses en Allemagne où la vie est moins chère. Cette année, elle n’a pas pu payer l’inscription à la gym de sa fille.  Envoyé spécial a passé un mois à compter avec ces familles qui vivent à l’euro près, ces Français qui, malgré leur salaire, finissent toujours dans le rouge.   Un reportage de Nathalie Gros avec CAPA Presse     Bébé sur Internet : le marché clandestin   C’est un marché avec ses codes, son langage et ses tarifs : celui des mères qui proposent clandestinement, en France et sur Internet, de porter un enfant pour les couples qui ne peuvent en avoir. Pour plusieurs milliers d’euros, en toute illégalité, et sans aucune garantie. Une petite annonce sur Internet, un rendez-vous discret sur un parking ou dans un restaurant : Envoyé spécial a découvert un univers où se mêlent beaucoup d’amour et beaucoup d’argent, des parents angoissés et des mères porteuses convaincues de rendre un immense service. Mais, parfois, des offres douteuses finissent en escroquerie et en drame.   Une enquête de Matthieu Boisseau, Emmanuel Bach, Rémi Bonnefoy et Benoît Sauvage     La drôle de vie de Mister Green   Rob Greenfield, 32 ans, a adopté un mode de vie radical, au plus près de la nature. Vraiment au plus près ! Il se déplace sur un vélo de bambou, se lave dans les rivières, mange végétarien avec les légumes de son jardin, boit l’eau de pluie. Ni carte de crédit, ni compte en banque. Il vit d’échanges, de pêche et de cueillette ! Il est devenu une star aux États-Unis avec ses vidéos étonnantes : on le voit récupérer des aliments en parfait état dans les poubelles des supermarchés, ou se promener dans la rue en portant sur lui, dans des sacs transparents, tous les déchets qu’un Américain moyen génère ! Occupé à trouver chaque jour de quoi manger et à partager son expérience, le jeune homme est convaincu de vivre une vie meilleure.   Un reportage d'Anouk Burel, Manon Heurtel et Mathilde Rougeron avec Babel Press
    • Magazine

      Envoyé spécial

      Glyphosate : comment s'en sortir ?

      aucun (0 vote) Votre vote

      Émission exceptionnelle consacrée au glyphosate. Peut-on en sortir ? Pourquoi interdire cet herbicide, considéré comme dangereux pour la santé, est-il aussi long et difficile ? Au sommaire : Glypho or not glypho ? Vincent et Olivier sont tous les deux céréaliers. L'un est pro glyphosate, l'autre 100% bio. Ils ont accepté de participer à une expérience inédite : passer chacun quelques jours sur l'exploitation de l'autre. Vincent va faire épandre du glyphosate à Olivier qui n'a pas touché à un pesticide depuis 27 ans. Olivier va tenter de convaincre Vincent qu'on peut se passer de l'herbicide et gagner sa vie. Reportage : Laura Aguirre de Carcer, Olivier Gardette, Marielle Krouk. Interdiction : le vote impossible Pourquoi les députés n'ont-ils pas voté l'inscription dans la loi de l'interdiction du glyphosate, suscitant un tollé dans leurs circonscriptions ? Emmanuel Macron avait pourtant annoncé vouloir en sortir, mais les élus ont refusé de l'inscrire dans la loi. Pourquoi cette question cruciale a-t-elle été débattue en pleine nuit, dans un hémicycle presque vide ? « Envoyé spécial » décrypte les coulisses de cette soirée du 28 mai à l'Assemblée nationale. Nous avons aussi demandé aux 577 députés pourquoi ils n'avaient pas pris part au vote et ce qu'ils décideraient aujourd'hui. Reportage : Laura Aguirre de Carcer, Tristan Waleckx, Olivier Gardette, Marielle Krouk, Karim Annette. Monsanto, la fabrique du mensonge Monsanto, la firme américaine qui a inventé et commercialisé le glyphosate, est dans le viseur de la justice. Des documents internes et confidentiels, les « Monsanto Papers », révèlent comment le géant industriel a créé le doute, prétendant que le glyphosate n'était pas dangereux et faisant rédiger en secret par ses propres scientifiques des études soi-disant indépendantes. Des documents accablants qui ont convaincu les juges lors d'un procès retentissant aux États-Unis... Reportage : Tristan Waleckx, Guillaume Beaufils, Mikael Bozo. Sri Lanka, un pays sans glyphosate Un seul pays aujourd'hui se passe complètement du glyphosate : le Sri Lanka. L'herbicide a longtemps été utilisé par ce gros producteur de riz et de thé. Mais, peu à peu, un mal étrange a empoisonné les riziculteurs, touchés aux reins. Le produit chimique était-il responsable ? Pas de preuve irréfutable. Mais par précaution, le gouvernement a décidé en 2015 d'interdire le glyphosate, mesure radicale unique au monde. Reportage : Élise Menand, Swanny Thiebaut, Cédric Baume, Marielle Krouk. Présentation : Élise Lucet.

      Lire la suite Envoyé spécial (10 vidéos) 1 commentaire
      Voir en replay sur TV5 Monde
      Émission exceptionnelle consacrée au glyphosate. Peut-on en sortir ? Pourquoi interdire cet herbicide, considéré comme dangereux pour la santé, est-il aussi long et difficile ? Au sommaire : Glypho or not glypho ? Vincent et Olivier sont tous les deux céréaliers. L'un est pro glyphosate, l'autre 100% bio. Ils ont accepté de participer à une expérience inédite : passer chacun quelques jours sur l'exploitation de l'autre. Vincent va faire épandre du glyphosate à Olivier qui n'a pas touché à un pesticide depuis 27 ans. Olivier va tenter de convaincre Vincent qu'on peut se passer de l'herbicide et gagner sa vie. Reportage : Laura Aguirre de Carcer, Olivier Gardette, Marielle Krouk. Interdiction : le vote impossible Pourquoi les députés n'ont-ils pas voté l'inscription dans la loi de l'interdiction du glyphosate, suscitant un tollé dans leurs circonscriptions ? Emmanuel Macron avait pourtant annoncé vouloir en sortir, mais les élus ont refusé de l'inscrire dans la loi. Pourquoi cette question cruciale a-t-elle été débattue en pleine nuit, dans un hémicycle presque vide ? « Envoyé spécial » décrypte les coulisses de cette soirée du 28 mai à l'Assemblée nationale. Nous avons aussi demandé aux 577 députés pourquoi ils n'avaient pas pris part au vote et ce qu'ils décideraient aujourd'hui. Reportage : Laura Aguirre de Carcer, Tristan Waleckx, Olivier Gardette, Marielle Krouk, Karim Annette. Monsanto, la fabrique du mensonge Monsanto, la firme américaine qui a inventé et commercialisé le glyphosate, est dans le viseur de la justice. Des documents internes et confidentiels, les « Monsanto Papers », révèlent comment le géant industriel a créé le doute, prétendant que le glyphosate n'était pas dangereux et faisant rédiger en secret par ses propres scientifiques des études soi-disant indépendantes. Des documents accablants qui ont convaincu les juges lors d'un procès retentissant aux États-Unis... Reportage : Tristan Waleckx, Guillaume Beaufils, Mikael Bozo. Sri Lanka, un pays sans glyphosate Un seul pays aujourd'hui se passe complètement du glyphosate : le Sri Lanka. L'herbicide a longtemps été utilisé par ce gros producteur de riz et de thé. Mais, peu à peu, un mal étrange a empoisonné les riziculteurs, touchés aux reins. Le produit chimique était-il responsable ? Pas de preuve irréfutable. Mais par précaution, le gouvernement a décidé en 2015 d'interdire le glyphosate, mesure radicale unique au monde. Reportage : Élise Menand, Swanny Thiebaut, Cédric Baume, Marielle Krouk. Présentation : Élise Lucet.
    • Magazine

      Envoyé spécial

      Marseille, une ville effondrée/Blessures de guerre/Gilets jaunes

      aucun (0 vote) Votre vote

      Au sommaire : Marseille, une ville effondrée Pourquoi deux immeubles insalubres se sont-ils effondrés en quelques secondes à Marseille, le 5 novembre 2018, ensevelissant huit victimes sous les décombres ? Pourquoi 1 560 personnes et près de 200 immeubles du quartier Noailles, en centre-ville, ont-ils été évacués après l'accident et pas avant ? Que savaient les résidents des risques ? Qu'ont fait les propriétaires, les experts ? De nombreux habitants accusent aujourd'hui la mairie : quelles alertes données, quelles mesures prises ? Reportage : Romain Boutilly, Perrine Bonnet, Swanny Thiebaut, Annie Triboire. Blessures de guerre Samedi 1er décembre, place de l'Étoile à Paris : des CRS sont attaqués à coup de pavés, dans un brouillard de gaz lacrymogène et de grenades assourdissantes, obligés de reculer face à une marée de gilets jaunes. En diffusant ces images spectaculaires, les policiers dénoncent une violence rarement atteinte et destinée, selon eux, à tuer. Le même jour, David, réfugié sous un abribus avec sa compagne est soudain touché par un tir de flash-ball. Sa joue est déchiquetée. Une semaine plus tard, à Bordeaux, un jeune homme perd sa main suite à l'explosion d'une grenade policière ; une jeune femme perd un oeil sur les Champs-Élysées : grenade ? Flash ball ? Les forces de l'ordre ont-elles été dépassées ? Leur riposte a-t-elle été excessive ? Reportage : Élise Menand, Perrine Bonnet, Alice Gauvin, Matthieu Boisseau, Tristan Waleckx, Yvan Martinet. Gilets jaunes, et maintenant ? Elles sont l'un des fers de lance des gilets jaunes. Ingrid, aide-soignante dans l'Eure, Florence, femme de ménage vers Clermont-Ferrand, Dominique, retraitée près de Lille, Sylvie, éleveuse de poulets dans le Sud-Ouest... Pour elles, le mouvement des gilets jaunes ressemble à un nouveau départ. Et maintenant, que vont-elle faire ? Reportage : Leslie Benzaquen, Paul Labrosse, Marc Garmirian. Présentation : Élise Lucet.

      Lire la suite Envoyé spécial (13 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur TV5 Monde
      Au sommaire : Marseille, une ville effondrée Pourquoi deux immeubles insalubres se sont-ils effondrés en quelques secondes à Marseille, le 5 novembre 2018, ensevelissant huit victimes sous les décombres ? Pourquoi 1 560 personnes et près de 200 immeubles du quartier Noailles, en centre-ville, ont-ils été évacués après l'accident et pas avant ? Que savaient les résidents des risques ? Qu'ont fait les propriétaires, les experts ? De nombreux habitants accusent aujourd'hui la mairie : quelles alertes données, quelles mesures prises ? Reportage : Romain Boutilly, Perrine Bonnet, Swanny Thiebaut, Annie Triboire. Blessures de guerre Samedi 1er décembre, place de l'Étoile à Paris : des CRS sont attaqués à coup de pavés, dans un brouillard de gaz lacrymogène et de grenades assourdissantes, obligés de reculer face à une marée de gilets jaunes. En diffusant ces images spectaculaires, les policiers dénoncent une violence rarement atteinte et destinée, selon eux, à tuer. Le même jour, David, réfugié sous un abribus avec sa compagne est soudain touché par un tir de flash-ball. Sa joue est déchiquetée. Une semaine plus tard, à Bordeaux, un jeune homme perd sa main suite à l'explosion d'une grenade policière ; une jeune femme perd un oeil sur les Champs-Élysées : grenade ? Flash ball ? Les forces de l'ordre ont-elles été dépassées ? Leur riposte a-t-elle été excessive ? Reportage : Élise Menand, Perrine Bonnet, Alice Gauvin, Matthieu Boisseau, Tristan Waleckx, Yvan Martinet. Gilets jaunes, et maintenant ? Elles sont l'un des fers de lance des gilets jaunes. Ingrid, aide-soignante dans l'Eure, Florence, femme de ménage vers Clermont-Ferrand, Dominique, retraitée près de Lille, Sylvie, éleveuse de poulets dans le Sud-Ouest... Pour elles, le mouvement des gilets jaunes ressemble à un nouveau départ. Et maintenant, que vont-elle faire ? Reportage : Leslie Benzaquen, Paul Labrosse, Marc Garmirian. Présentation : Élise Lucet.
    • Magazine

      Envoyé spécial

      Cauchemar à la cantine/Le bureau des plaintes

      aucun (0 vote) Votre vote

      Au sommaire : Cauchemar à la cantine ! À Paris, Mina, 9 ans, a décidé un jour d'envoyer une lettre au maire de son arrondissement pour qu'il fasse quelque chose : à la cantine de son école, écrit-elle, « la soupe n'est pas de la soupe » et « la viande et le poisson ne sont jamais appétissants ». À Roissy-en-Brie, Yogan, 10 ans, ne touchait carrément plus à son assiette le midi. Sa mère s'en est rendue compte quand il a commencé à perdre du poids. Que sert-on vraiment dans les cantines de nos enfants pour qu'ils les détestent autant ? Nous nous sommes invités à leur table pour examiner avec eux le contenu de leur plateau. Des plats industriels bourrés de sucres et d'additifs, des déjeuners produits à la chaîne jusqu'à cinq jours à l'avance dans de gigantesques cuisines centrales... Reportage : Alice Gauvin, Violaine Vermot-Gaud, Thomas Cirotteau. Le bureau des plaintes Au commissariat du XVe arrondissement de Paris, une unité spécialisée recueille chaque jour l'intimité difficile à dévoiler. La Brigade de protection de la famille reçoit les femmes victimes de violences conjugales, de harcèlement, de viol venues porter plainte. Nos équipes ont obtenu l'autorisation exceptionnelle de la filmer au quotidien pendant trois mois. Auditions des victimes et de leurs agresseurs, confrontations, interpellations : nous avons suivi Frédéric, François, Jean-Christophe et Maxime, quatre policiers spécialement formés à l'accueil et à l'écoute de ces femmes. Reportage : Catherine Boullay, Damien Pasinetti. L'héritière et les enfants de Bamako À la mort de son mari, en 2015, madame Festoc, paisible retraitée de 84 ans, décide de léguer deux millions d'euros à la Chaîne de l'espoir, qui soigne dans le monde entier les enfants atteints de malformation cardiaque. Avec cette somme, l'association va pouvoir ouvrir deux blocs opératoires en chirurgie cardiaque à Bamako, au Mali. Et sauver des milliers d'enfants. Commence alors une incroyable aventure et une course de vitesse : il faut acheminer le matériel, établir la liste des enfants à opérer, recruter les chirurgiens. Et le jour de l'ouverture du premier bloc, tout ne se passe pas comme prévu... Reportage : Élise Le Guevel, Mathieu Dreujou, Benoît Sauvage. Présentation : Élise Lucet.

      Lire la suite Envoyé spécial (11 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur TV5 Monde
      Au sommaire : Cauchemar à la cantine ! À Paris, Mina, 9 ans, a décidé un jour d'envoyer une lettre au maire de son arrondissement pour qu'il fasse quelque chose : à la cantine de son école, écrit-elle, « la soupe n'est pas de la soupe » et « la viande et le poisson ne sont jamais appétissants ». À Roissy-en-Brie, Yogan, 10 ans, ne touchait carrément plus à son assiette le midi. Sa mère s'en est rendue compte quand il a commencé à perdre du poids. Que sert-on vraiment dans les cantines de nos enfants pour qu'ils les détestent autant ? Nous nous sommes invités à leur table pour examiner avec eux le contenu de leur plateau. Des plats industriels bourrés de sucres et d'additifs, des déjeuners produits à la chaîne jusqu'à cinq jours à l'avance dans de gigantesques cuisines centrales... Reportage : Alice Gauvin, Violaine Vermot-Gaud, Thomas Cirotteau. Le bureau des plaintes Au commissariat du XVe arrondissement de Paris, une unité spécialisée recueille chaque jour l'intimité difficile à dévoiler. La Brigade de protection de la famille reçoit les femmes victimes de violences conjugales, de harcèlement, de viol venues porter plainte. Nos équipes ont obtenu l'autorisation exceptionnelle de la filmer au quotidien pendant trois mois. Auditions des victimes et de leurs agresseurs, confrontations, interpellations : nous avons suivi Frédéric, François, Jean-Christophe et Maxime, quatre policiers spécialement formés à l'accueil et à l'écoute de ces femmes. Reportage : Catherine Boullay, Damien Pasinetti. L'héritière et les enfants de Bamako À la mort de son mari, en 2015, madame Festoc, paisible retraitée de 84 ans, décide de léguer deux millions d'euros à la Chaîne de l'espoir, qui soigne dans le monde entier les enfants atteints de malformation cardiaque. Avec cette somme, l'association va pouvoir ouvrir deux blocs opératoires en chirurgie cardiaque à Bamako, au Mali. Et sauver des milliers d'enfants. Commence alors une incroyable aventure et une course de vitesse : il faut acheminer le matériel, établir la liste des enfants à opérer, recruter les chirurgiens. Et le jour de l'ouverture du premier bloc, tout ne se passe pas comme prévu... Reportage : Élise Le Guevel, Mathieu Dreujou, Benoît Sauvage. Présentation : Élise Lucet.
    • Magazine

      Envoyé spécial

      Passages à risque/Les petits secrets du PSG/Brésil, Dieu a voté !

      aucun (0 vote) Votre vote

      Au sommaire : Passages à risque C'est une vidéo effroyable, tournée à la gare de Nangis, en Seine-et-Marne, en 2015. Un poids lourd s'engage sur le passage à niveau et cale brusquement. Soudain, les barrières s'abaissent. Le train arrive à pleine vitesse, pulvérise le camion et s'écrase le long du quai. Bilan : 40 blessés dont 3 graves. Il y a encore 15 405 passages à niveau en France. Ces cinq dernières années, 187 personnes sont mortes sur un passage à niveau. La SNCF remplace chaque année, en moyenne, quinze passages à niveaux. À ce rythme, il faudrait mille ans pour supprimer tous les passages à niveau de France. Pourquoi une telle lenteur ? Reportage : Mathieu Robert, Bruno Maruani. Les petits secrets du PSG Le Paris Saint-Germain, l'équipe préférée des Français, 200 millions de fans dans le monde. Neymar, Mbappé, Cavani... Des joueurs de renommée internationale. Depuis son rachat en 2012 par le fonds d'investissement du Qatar, le PSG écrase la concurrence dans le championnat français et rivalise avec les grands clubs d'Europe. Mais le PSG c'est aussi de l'argent : 500 millions d'euros de budget, 1,8 milliard d'euros injectés par les Qataris depuis six ans. Que se passe-t-il en coulisses ? Dans le cadre des Football Leaks, en collaboration avec Mediapart et le consortium européen d'investigation EIC, nous avons eu accès à des milliers de documents. Reportage : Martin Boudot. Brésil, Dieu a voté ! Silas Malafaia est l'un des pasteurs évangéliques les plus influents du Brésil. Ses prêches racistes, homophobes et pro-armes passionnent les foules. Et il se vante d'avoir porté Jair Bolsonaro au pouvoir. Tout comme Joao Victor. À 10 ans à peine, cet incroyable « enfant-prêcheur », qui hurle ses louanges à la gloire de Dieu et inonde les réseaux sociaux, a appelé, lui aussi, à la victoire de Bolsonaro. Une victoire qui est celle des évangéliques. Ces protestants ultra-conservateurs représentent aujourd'hui un tiers de la population brésilienne. Reportage : François Cardona. Présentation : Élise Lucet.

      Lire la suite Envoyé spécial (11 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur TV5 Monde
      Au sommaire : Passages à risque C'est une vidéo effroyable, tournée à la gare de Nangis, en Seine-et-Marne, en 2015. Un poids lourd s'engage sur le passage à niveau et cale brusquement. Soudain, les barrières s'abaissent. Le train arrive à pleine vitesse, pulvérise le camion et s'écrase le long du quai. Bilan : 40 blessés dont 3 graves. Il y a encore 15 405 passages à niveau en France. Ces cinq dernières années, 187 personnes sont mortes sur un passage à niveau. La SNCF remplace chaque année, en moyenne, quinze passages à niveaux. À ce rythme, il faudrait mille ans pour supprimer tous les passages à niveau de France. Pourquoi une telle lenteur ? Reportage : Mathieu Robert, Bruno Maruani. Les petits secrets du PSG Le Paris Saint-Germain, l'équipe préférée des Français, 200 millions de fans dans le monde. Neymar, Mbappé, Cavani... Des joueurs de renommée internationale. Depuis son rachat en 2012 par le fonds d'investissement du Qatar, le PSG écrase la concurrence dans le championnat français et rivalise avec les grands clubs d'Europe. Mais le PSG c'est aussi de l'argent : 500 millions d'euros de budget, 1,8 milliard d'euros injectés par les Qataris depuis six ans. Que se passe-t-il en coulisses ? Dans le cadre des Football Leaks, en collaboration avec Mediapart et le consortium européen d'investigation EIC, nous avons eu accès à des milliers de documents. Reportage : Martin Boudot. Brésil, Dieu a voté ! Silas Malafaia est l'un des pasteurs évangéliques les plus influents du Brésil. Ses prêches racistes, homophobes et pro-armes passionnent les foules. Et il se vante d'avoir porté Jair Bolsonaro au pouvoir. Tout comme Joao Victor. À 10 ans à peine, cet incroyable « enfant-prêcheur », qui hurle ses louanges à la gloire de Dieu et inonde les réseaux sociaux, a appelé, lui aussi, à la victoire de Bolsonaro. Une victoire qui est celle des évangéliques. Ces protestants ultra-conservateurs représentent aujourd'hui un tiers de la population brésilienne. Reportage : François Cardona. Présentation : Élise Lucet.
    • Magazine

      Envoyé spécial

      Abus de faiblesse/Les beaux parleurs/Crime d'État au consulat ? 

      aucun (0 vote) Votre vote

      Au sommaire : Abus de faiblesse Ils ont ouvert leur porte à un vendeur à domicile et leur vie a basculé. Trois victimes qui ont toutes le même profil : personnes âgées, isolées et en situation de fragilité. Un commercial leur a extorqué 200 000 euros au total en leur vendant de quoi chauffer et isoler leur maison. Michel, 68 ans, diminué par un AVC, s'est retrouvé sous l'emprise financière et psychologique de ce vendeur qui avait pris la main sur ses comptes en banque et sur sa vie. Ce retraité est aujourd'hui traumatisé et surendetté. Edmond et Simone vivent dans un grand dénuement, ne savent ni lire ni écrire et, pourtant, ils ont signé l'achat d'une salle de bain d'une valeur de près de 70 000 euros. Depuis sept ans, ils remboursent un crédit à la consommation qu'ils ont souscrit sans le savoir. Nous avons remonté le parcours d'un vendeur sans scrupules, condamné à trois reprises, interdit d'exercer le métier de commercial. Il a continué sans jamais être inquiété... Reportage : Perrine Bonnet, Olivier Gardette, Luis Marques. Les beaux parleurs Ils s'appellent Clarisse, Enzo ou Juliane, ils ont à peine 10 ans et vont participer à une incroyable aventure humaine : un concours d'éloquence qu'ils préparent depuis des mois. Une classe de CM2 de Vauhallan, un village tranquille et verdoyant de région parisienne, va s'opposer à une classe des Ulis, une école située en zone d'éducation prioritaire. À l'origine de cette expérience, Romain Décharne, 32 ans, professeur d'art oratoire passionné qui va, au fil des semaines, tenter de convertir les enfants à son amour de la langue. Ils vont apprendre à argumenter, à ne plus avoir peur de s'exprimer face à un public, ils vont surtout comprendre que la maîtrise des mots fera d'eux des citoyens libres. Reportage : Miranda Auzilhon, Armelle Pighetti. Crime d'État au consulat ? Depuis trois semaines, Istanbul est le théâtre d'un invraisemblable scénario d'espionnage entre crise diplomatique et scène d'horreur. Jamal Khashoggi, le journaliste saoudien assassiné le 2 octobre 2018, a-t-il été victime d'un crime d'État ? Une équipe s'est rendue en Turquie pour rencontrer les journalistes qui ont enquêté sur cette affaire... Reportage : Yvan Martinet, Virginie Vilar, Romain Boutilly. Présentation : Élise Lucet.

      Lire la suite Envoyé spécial (11 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur TV5 Monde
      Au sommaire : Abus de faiblesse Ils ont ouvert leur porte à un vendeur à domicile et leur vie a basculé. Trois victimes qui ont toutes le même profil : personnes âgées, isolées et en situation de fragilité. Un commercial leur a extorqué 200 000 euros au total en leur vendant de quoi chauffer et isoler leur maison. Michel, 68 ans, diminué par un AVC, s'est retrouvé sous l'emprise financière et psychologique de ce vendeur qui avait pris la main sur ses comptes en banque et sur sa vie. Ce retraité est aujourd'hui traumatisé et surendetté. Edmond et Simone vivent dans un grand dénuement, ne savent ni lire ni écrire et, pourtant, ils ont signé l'achat d'une salle de bain d'une valeur de près de 70 000 euros. Depuis sept ans, ils remboursent un crédit à la consommation qu'ils ont souscrit sans le savoir. Nous avons remonté le parcours d'un vendeur sans scrupules, condamné à trois reprises, interdit d'exercer le métier de commercial. Il a continué sans jamais être inquiété... Reportage : Perrine Bonnet, Olivier Gardette, Luis Marques. Les beaux parleurs Ils s'appellent Clarisse, Enzo ou Juliane, ils ont à peine 10 ans et vont participer à une incroyable aventure humaine : un concours d'éloquence qu'ils préparent depuis des mois. Une classe de CM2 de Vauhallan, un village tranquille et verdoyant de région parisienne, va s'opposer à une classe des Ulis, une école située en zone d'éducation prioritaire. À l'origine de cette expérience, Romain Décharne, 32 ans, professeur d'art oratoire passionné qui va, au fil des semaines, tenter de convertir les enfants à son amour de la langue. Ils vont apprendre à argumenter, à ne plus avoir peur de s'exprimer face à un public, ils vont surtout comprendre que la maîtrise des mots fera d'eux des citoyens libres. Reportage : Miranda Auzilhon, Armelle Pighetti. Crime d'État au consulat ? Depuis trois semaines, Istanbul est le théâtre d'un invraisemblable scénario d'espionnage entre crise diplomatique et scène d'horreur. Jamal Khashoggi, le journaliste saoudien assassiné le 2 octobre 2018, a-t-il été victime d'un crime d'État ? Une équipe s'est rendue en Turquie pour rencontrer les journalistes qui ont enquêté sur cette affaire... Reportage : Yvan Martinet, Virginie Vilar, Romain Boutilly. Présentation : Élise Lucet.
    • Magazine

      Envoyé spécial

      Déchets : les fast-foods hors-la-loi ?/Syrie, les rescapés de l'enfer

      aucun (0 vote) Votre vote

      Au sommaire : Déchets : les fast-foods hors-la-loi ? Avec près de 21 millions de clients servis chaque jour, pas étonnant que les 32 000 restaurants McDonald's, Burger King, KFC et autres Exki croulent sous des milliers de tonnes de déchets. Gobelets, sacs en papier, couverts en plastique, canettes, restes de sandwich... La loi française, depuis deux ans, oblige chaque restaurant à trier ses déchets : poubelles différentes pour recycler papier, métal, plastique, verre, bois et nourriture. Ces grandes enseignes de la restauration rapide respectent-elles la loi ? Si elles incitent parfois leurs clients à trier, que deviennent vraiment leurs poubelles ? Reportage : Maïa Boyé, Gilles Bovon. Syrie, les rescapés de l'enfer Saidnaya : ce nom fait frémir les rares détenus qui en sont sortis vivants. À 30 kilomètres au nord de Damas, cette prison a la sinistre réputation d'être la plus effroyable du régime de Bachar el-Assad. D'après Amnesty International, entre 5 000 et 13 000 personnes auraient été torturées et exécutées à Saidnaya entre 2011 et 2015. Surtout des opposants au régime, parfois de simples manifestants, des jeunes hommes surtout. Que se passe-t-il derrière les murs de Saidnaya ? Nous avons rencontré d'anciens détenus : malgré les sévices, la torture et l'obscurité totale dans laquelle ils étaient enfermés, ils se souviennent très bien de ce qu'ils ont vécu et surtout entendu. Reportage : Virginie Vilar, Guillaume Beaufils, Matthieu Rénier, Nils Montel. L'ivresse du succès Des bouteilles qui s'arrachent à 14 000 euros aux enchères, des vignobles vendus à prix d'or plus de 40 millions d'euros l'hectare... Quel vent de folie souffle sur la Bourgogne, sur Nuits-Saint-Georges, sur Romanée-Conti, ces joyaux du patrimoine français ? Des millionnaires chinois sont désormais prêts à tout pour s'offrir ces prestigieuses bouteilles, qu'ils stockent par palettes entières dans des entrepôts spécialisés ! Les grands crus de Bourgogne sont devenus tellement inabordables que les Français n'ont plus les moyens de les boire. Quant aux vignes, elles sont rachetées par de riches investisseurs, souvent étrangers. Reportage : Olivier Sibille, Mathieu Dreujou et Ghislain Delaval. Présentation : Élise Lucet.

      Lire la suite Envoyé spécial (10 vidéos) 1 commentaire
      Voir en replay sur TV5 Monde
      Au sommaire : Déchets : les fast-foods hors-la-loi ? Avec près de 21 millions de clients servis chaque jour, pas étonnant que les 32 000 restaurants McDonald's, Burger King, KFC et autres Exki croulent sous des milliers de tonnes de déchets. Gobelets, sacs en papier, couverts en plastique, canettes, restes de sandwich... La loi française, depuis deux ans, oblige chaque restaurant à trier ses déchets : poubelles différentes pour recycler papier, métal, plastique, verre, bois et nourriture. Ces grandes enseignes de la restauration rapide respectent-elles la loi ? Si elles incitent parfois leurs clients à trier, que deviennent vraiment leurs poubelles ? Reportage : Maïa Boyé, Gilles Bovon. Syrie, les rescapés de l'enfer Saidnaya : ce nom fait frémir les rares détenus qui en sont sortis vivants. À 30 kilomètres au nord de Damas, cette prison a la sinistre réputation d'être la plus effroyable du régime de Bachar el-Assad. D'après Amnesty International, entre 5 000 et 13 000 personnes auraient été torturées et exécutées à Saidnaya entre 2011 et 2015. Surtout des opposants au régime, parfois de simples manifestants, des jeunes hommes surtout. Que se passe-t-il derrière les murs de Saidnaya ? Nous avons rencontré d'anciens détenus : malgré les sévices, la torture et l'obscurité totale dans laquelle ils étaient enfermés, ils se souviennent très bien de ce qu'ils ont vécu et surtout entendu. Reportage : Virginie Vilar, Guillaume Beaufils, Matthieu Rénier, Nils Montel. L'ivresse du succès Des bouteilles qui s'arrachent à 14 000 euros aux enchères, des vignobles vendus à prix d'or plus de 40 millions d'euros l'hectare... Quel vent de folie souffle sur la Bourgogne, sur Nuits-Saint-Georges, sur Romanée-Conti, ces joyaux du patrimoine français ? Des millionnaires chinois sont désormais prêts à tout pour s'offrir ces prestigieuses bouteilles, qu'ils stockent par palettes entières dans des entrepôts spécialisés ! Les grands crus de Bourgogne sont devenus tellement inabordables que les Français n'ont plus les moyens de les boire. Quant aux vignes, elles sont rachetées par de riches investisseurs, souvent étrangers. Reportage : Olivier Sibille, Mathieu Dreujou et Ghislain Delaval. Présentation : Élise Lucet.
    • Magazine

      Envoyé spécial

      Mal garé ? Mal barré !/Redoine Faïd/Gaza, une jeunesse estropiée

      aucun (0 vote) Votre vote

      Au sommaire : Mal garé ? Mal barré ! Depuis le 1er janvier 2018, la loi confie aux communes le contrôle du stationnement payant et les recettes qui vont avec. Pour gagner le plus d'argent possible, la plupart des grandes villes françaises font appel à des entreprises privées qui sanctionnent à la chaîne les resquilleurs. Leurs méthodes parfois radicales, comme le contrôle automatisé par des véhicules bardés de caméras, déclenchent la colère des riverains. Erreurs aberrantes, excès de zèle, escroqueries et même violences : les couacs se multiplient. Quant aux salariés de ces entreprises, certains dénoncent une pression au chiffre et affirment être envoyés au casse-pipe. Reportage : Paul Gasnier, Pierre Le Baud. Redoine Faïd, la confession secrète Il s'agit d'un document inédit, une entretien-fleuve de Redoine Faïd filmé en août 2009 et jamais diffusé. À cette époque, après 10 ans de détention pour vol à main armée, Redoine Faïd se dit repenti. En quête de célébrité, il aimerait faire un film de sa vie : il rencontre par hasard une productrice de cinéma qui va enregistrer ces trois heures de confessions sans savoir que ce document prendrait un jour une toute autre dimension. Déjà, Redoine Faïd parle de ses envies d'évasion, de sa détestation de l'enfermement, de ses techniques de cavale, du braquage comme d'une passion... Depuis, il s'est évadé deux fois de manière spectaculaire, avant sa dernière arrestation en octobre 2018. D'autres témoignages inédits évoqueront la face sombre de ce braqueur beau parleur et manipulateur. Reportage : Romain Boutilly, Olivier Gardette, Alexandra Cosqueric. Gaza, une jeunesse blessée Alaa, 21 ans, rêvait de devenir le champion palestinien de cyclisme sur route. Mais le 30 mars dernier, une balle a emporté sa jambe droite et tous ses espoirs. Mohamad, 13 ans, aimerait devenir médecin. Lui aussi a été amputé, comme Atallah, 17 ans, et tant d'autres. Tous ont perdu leur jambe sous les tirs des snipers israéliens lors d'une « marche du retour ». Elles ont lieu chaque vendredi depuis six mois : des milliers de Gazaouis convergent vers les barbelés qui les séparent d'Israël. Chaque vendredi, elles se terminent dans le sang. Quel avenir pour ces jeunes amputés dans un territoire où tout manque, où les prothèses restent rudimentaires ? Reportage : Yvan Martinet, Olivier Gardette, Mélanie Laporte. Sommaire sous réserve en fonction de l'actualité. Présentation : Élise Lucet.

      Lire la suite Envoyé spécial (11 vidéos) 2 commentaires
      Voir en replay sur TV5 Monde
      Au sommaire : Mal garé ? Mal barré ! Depuis le 1er janvier 2018, la loi confie aux communes le contrôle du stationnement payant et les recettes qui vont avec. Pour gagner le plus d'argent possible, la plupart des grandes villes françaises font appel à des entreprises privées qui sanctionnent à la chaîne les resquilleurs. Leurs méthodes parfois radicales, comme le contrôle automatisé par des véhicules bardés de caméras, déclenchent la colère des riverains. Erreurs aberrantes, excès de zèle, escroqueries et même violences : les couacs se multiplient. Quant aux salariés de ces entreprises, certains dénoncent une pression au chiffre et affirment être envoyés au casse-pipe. Reportage : Paul Gasnier, Pierre Le Baud. Redoine Faïd, la confession secrète Il s'agit d'un document inédit, une entretien-fleuve de Redoine Faïd filmé en août 2009 et jamais diffusé. À cette époque, après 10 ans de détention pour vol à main armée, Redoine Faïd se dit repenti. En quête de célébrité, il aimerait faire un film de sa vie : il rencontre par hasard une productrice de cinéma qui va enregistrer ces trois heures de confessions sans savoir que ce document prendrait un jour une toute autre dimension. Déjà, Redoine Faïd parle de ses envies d'évasion, de sa détestation de l'enfermement, de ses techniques de cavale, du braquage comme d'une passion... Depuis, il s'est évadé deux fois de manière spectaculaire, avant sa dernière arrestation en octobre 2018. D'autres témoignages inédits évoqueront la face sombre de ce braqueur beau parleur et manipulateur. Reportage : Romain Boutilly, Olivier Gardette, Alexandra Cosqueric. Gaza, une jeunesse blessée Alaa, 21 ans, rêvait de devenir le champion palestinien de cyclisme sur route. Mais le 30 mars dernier, une balle a emporté sa jambe droite et tous ses espoirs. Mohamad, 13 ans, aimerait devenir médecin. Lui aussi a été amputé, comme Atallah, 17 ans, et tant d'autres. Tous ont perdu leur jambe sous les tirs des snipers israéliens lors d'une « marche du retour ». Elles ont lieu chaque vendredi depuis six mois : des milliers de Gazaouis convergent vers les barbelés qui les séparent d'Israël. Chaque vendredi, elles se terminent dans le sang. Quel avenir pour ces jeunes amputés dans un territoire où tout manque, où les prothèses restent rudimentaires ? Reportage : Yvan Martinet, Olivier Gardette, Mélanie Laporte. Sommaire sous réserve en fonction de l'actualité. Présentation : Élise Lucet.

    Audiences replay du 21-02

    //Google Tag Manager