Revoir un programme tv en replay et en streaming
  • Envoyé spécial en replay (2 vidéos)

    A propos de Envoyé spécial

    Créé en 1990 par Paul Nahon et Bernard Benyamin, Envoyé spécial est un magazine d'enquêtes et de reportages diffusé sur France 2 le jeudi soir trois fois par mois. Chaque émission contient en moyenne quatre reportages réalisés par la rédaction de France 2. Depuis 2001, c'est Françoise Joly et Guilaine Chenu qui présentent le magazine, interviewent les journalistes derrière les reportages et assurent les transitions entre les divers sujets..

    • Magazine

      Envoyé spécial

      -

      bien (63 votes) Votre vote

      Au sommaire : La dernière ligne droite. Dans les coulisses de la campagne électorale de la primaire de la droite et du centre, qui a opposé au second tour François Fillon à Alain Juppé. - J'ai eu Abaaoud. Entretien avec Sonia, qui a dénoncé Abdelhamid Abaaoud, le coordinateur présumé des attentats du 13-novembre. - Alep au coeur de la guerre. - Rothschild, le pouvoir d'un nom. Stratégies, communication : dans les coulisses de la campagne électorale de la primaire de la droite et du centre, qui a opposé au second tour François Fillon à Alain Juppé. Juste avant de changer d'identité pour des raisons de sécurité, Sonia, qui a dénoncé Abdelhamid Abaaoud, le coordinateur présumé des attentats du 13-novembre, se confie dans un entretien. Depuis quelques semaines, des civils opposants au régime filment, pour «Envoyé spécial» la vie quotidienne sous les bombes, au risque de leur vie. Les Rothschild constituent la plus française et la plus ancienne des dynasties familiales.

      Lire la suite Envoyé spécial (2 vidéos) 4 commentaires
      Voir en replay sur France 2
      Au sommaire : La dernière ligne droite. Dans les coulisses de la campagne électorale de la primaire de la droite et du centre, qui a opposé au second tour François Fillon à Alain Juppé. - J'ai eu Abaaoud. Entretien avec Sonia, qui a dénoncé Abdelhamid Abaaoud, le coordinateur présumé des attentats du 13-novembre. - Alep au coeur de la guerre. - Rothschild, le pouvoir d'un nom. Stratégies, communication : dans les coulisses de la campagne électorale de la primaire de la droite et du centre, qui a opposé au second tour François Fillon à Alain Juppé. Juste avant de changer d'identité pour des raisons de sécurité, Sonia, qui a dénoncé Abdelhamid Abaaoud, le coordinateur présumé des attentats du 13-novembre, se confie dans un entretien. Depuis quelques semaines, des civils opposants au régime filment, pour «Envoyé spécial» la vie quotidienne sous les bombes, au risque de leur vie. Les Rothschild constituent la plus française et la plus ancienne des dynasties familiales.
    • Magazine

      Envoyé spécial

      -

      bien (216 votes) Votre vote

      Au sommaire : 13 novembre : ce que l'on n'a pas pu voir. La France a-t-elle sous-estimé la réalité de la menace terroriste ? - Ma vie de prof. Comment l'éducation nationale recrute-t-elle ? - Philippines : Carnage d'Etat (-12). - Les enfants sacrifiés. La France a-t-elle sous-estimé la réalité de la menace terroriste ? Une enquête sur les racines idéologiques de Daesh. L'éducation nationale, face à la pénurie d'enseignants, recrute tous azimuts. Mais comment les professeurs sont-ils sélectionnés ? Aux Philippines, le président Duterte a distribué des permis de tuer aux forces de l'ordre et aux habitants pour venir à bout des dealers. Les enfants sacrifiés

      Lire la suite Envoyé spécial (2 vidéos) 18 commentaires
      Voir en replay sur France 2
      Au sommaire : 13 novembre : ce que l'on n'a pas pu voir. La France a-t-elle sous-estimé la réalité de la menace terroriste ? - Ma vie de prof. Comment l'éducation nationale recrute-t-elle ? - Philippines : Carnage d'Etat (-12). - Les enfants sacrifiés. La France a-t-elle sous-estimé la réalité de la menace terroriste ? Une enquête sur les racines idéologiques de Daesh. L'éducation nationale, face à la pénurie d'enseignants, recrute tous azimuts. Mais comment les professeurs sont-ils sélectionnés ? Aux Philippines, le président Duterte a distribué des permis de tuer aux forces de l'ordre et aux habitants pour venir à bout des dealers. Les enfants sacrifiés

    Audiences replay du 06-12