Revoir un programme tv en replay et en streaming
  • Grand angle en replay (603 vidéos)

    A propos de Grand angle

    .

    • JT - Infos

      Grand Angle

      Ils votent pour la première fois

      aucun (0 vote) Votre vote

      Ils ont entre 18 et 21 ans et s'apprêtent à voter pour la première fois à une élection présidentielle. Plus de trois millions de primo-votants vont participer au scrutin, le 23 avril prochain. Comment font-ils leur choix ? Quelles sont leurs inquiétudes et leurs espoirs ? - Un document "Grand Angle BFMTV" du mercredi 29 mars 2017.

      Lire la suite Grand angle (603 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Ils ont entre 18 et 21 ans et s'apprêtent à voter pour la première fois à une élection présidentielle. Plus de trois millions de primo-votants vont participer au scrutin, le 23 avril prochain. Comment font-ils leur choix ? Quelles sont leurs inquiétudes et leurs espoirs ? - Un document "Grand Angle BFMTV" du mercredi 29 mars 2017.
    • JT - Infos

      Grand Angle

      Appel à l'union de Hamon: Mélenchon refuse

      aucun (0 vote) Votre vote

      Jean-Luc Mélenchon était en meeting au Havre (Seine-Maritime), ce mercredi. Après l'appel lancé à son endroit par Benoît Hamon, le leader de la France insoumise a refusé sans ambiguïté d'entrer en négociations avec le candidat du Parti socialiste, en vue d'une éventuelle candidature unique. "J'ai marché avec vous mon chemin, sans jamais céder à rien. Et je ne vais pas commencer aujourd'hui à faire le contraire ou à m'engager dans je ne sais quel arrangement qu'on me suggère de faire." Faisant allusion à la situation difficile de Benoît Hamon, miné par les défections en faveur d'Emmanuel Macron au sein de son propre camp, le candidat de la "France insoumise" s'est par ailleurs félicité de n'avoir pas participé à la primaire à gauche. - Grand Angle, du mercredi 29 mars 2017, présenté par Jean-Baptiste Boursier, sur BFMTV.

      Lire la suite Grand angle (603 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Jean-Luc Mélenchon était en meeting au Havre (Seine-Maritime), ce mercredi. Après l'appel lancé à son endroit par Benoît Hamon, le leader de la France insoumise a refusé sans ambiguïté d'entrer en négociations avec le candidat du Parti socialiste, en vue d'une éventuelle candidature unique. "J'ai marché avec vous mon chemin, sans jamais céder à rien. Et je ne vais pas commencer aujourd'hui à faire le contraire ou à m'engager dans je ne sais quel arrangement qu'on me suggère de faire." Faisant allusion à la situation difficile de Benoît Hamon, miné par les défections en faveur d'Emmanuel Macron au sein de son propre camp, le candidat de la "France insoumise" s'est par ailleurs félicité de n'avoir pas participé à la primaire à gauche. - Grand Angle, du mercredi 29 mars 2017, présenté par Jean-Baptiste Boursier, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      Grand Angle

      Présidentielle: Hamon en grande difficulté

      aucun (0 vote) Votre vote

      Manuel Valls va voter pour Emmanuel Macron. Il l'a confirmé ce matin sur BFMTV et RMC. Il s'agit d'"une prise de position responsable" face au danger du Front national, a-t-il assuré. Un ralliement qui représente une difficulté supplémentaire pour Benoît Hamon, à moins d'un mois du premier tour de la présidentielle. Ce mercredi, Jean-Luc Mélenchon a également refusé d'entrer en négociations avec le gagnant de la primaire à gauche, en vue d'une éventuelle candidature unique. Par ailleurs, selon un nouveau sondage Elabe, le candidat du Parti socialiste est désormais devancé de 5 points par son rival de la France insoumise, avec 10% des intentions de vote exprimées. - On en parle avec: Sébastien Denaja, député PS de l'Hérault, soutien de Benoît Hamon. Et Bruno Jeudy, éditorialiste politique de BFMTV. - Grand Angle, du mercredi 29 mars 2017, présenté par Jean-Baptiste Boursier, sur BFMTV.

      Lire la suite Grand angle (603 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Manuel Valls va voter pour Emmanuel Macron. Il l'a confirmé ce matin sur BFMTV et RMC. Il s'agit d'"une prise de position responsable" face au danger du Front national, a-t-il assuré. Un ralliement qui représente une difficulté supplémentaire pour Benoît Hamon, à moins d'un mois du premier tour de la présidentielle. Ce mercredi, Jean-Luc Mélenchon a également refusé d'entrer en négociations avec le gagnant de la primaire à gauche, en vue d'une éventuelle candidature unique. Par ailleurs, selon un nouveau sondage Elabe, le candidat du Parti socialiste est désormais devancé de 5 points par son rival de la France insoumise, avec 10% des intentions de vote exprimées. - On en parle avec: Sébastien Denaja, député PS de l'Hérault, soutien de Benoît Hamon. Et Bruno Jeudy, éditorialiste politique de BFMTV. - Grand Angle, du mercredi 29 mars 2017, présenté par Jean-Baptiste Boursier, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      Grand Angle

      Ralliement de Valls à Macron: se dirige-t-on vers la fin du Parti socialiste ?

      aucun (0 vote) Votre vote

      Manuel Valls va voter pour Emmanuel Macron. Il l'a confirmé ce matin sur BFMTV et RMC. Il s'agit d'"une prise de position responsable" face au danger du Front national, a-t-il assuré. Il tourne ainsi définitivement le dos à Benoît Hamon, vainqueur de la primaire à gauche. "L'intérêt supérieur de la France va au-delà des règles d'un parti, d'une primaire, d'une commission", a-t-il expliqué. Mardi soir face à ses soutiens parlementaires, il avait déjà estimé que la faiblesse du candidat socialiste nécessitait "de prendre ses responsabilités". Un ralliement qui a déclenché une avalanche de critiques de la part des soutiens de Benoît Hamon, qui réclament des sanctions immédiates. - On y revient avec: Zaki Laïdi, politologue à Sciences-Po, ancien conseiller de Manuel Valls à Matignon. Virginie Le Guay, chef adjoint du service politique de Paris Match. Et Maurice Szafran, éditorialiste à Challenges. - Grand Angle, du mercredi 29 mars 2017, présenté par Jean-Baptiste Boursier, sur BFMTV.

      Lire la suite Grand angle (602 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Manuel Valls va voter pour Emmanuel Macron. Il l'a confirmé ce matin sur BFMTV et RMC. Il s'agit d'"une prise de position responsable" face au danger du Front national, a-t-il assuré. Il tourne ainsi définitivement le dos à Benoît Hamon, vainqueur de la primaire à gauche. "L'intérêt supérieur de la France va au-delà des règles d'un parti, d'une primaire, d'une commission", a-t-il expliqué. Mardi soir face à ses soutiens parlementaires, il avait déjà estimé que la faiblesse du candidat socialiste nécessitait "de prendre ses responsabilités". Un ralliement qui a déclenché une avalanche de critiques de la part des soutiens de Benoît Hamon, qui réclament des sanctions immédiates. - On y revient avec: Zaki Laïdi, politologue à Sciences-Po, ancien conseiller de Manuel Valls à Matignon. Virginie Le Guay, chef adjoint du service politique de Paris Match. Et Maurice Szafran, éditorialiste à Challenges. - Grand Angle, du mercredi 29 mars 2017, présenté par Jean-Baptiste Boursier, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      Grand Angle

      Présidentielle: Manuel Valls va-t-il rallier Emmanuel Macron ?

      moyen (1 vote) Votre vote

      Manuel Valls a réuni cet après-midi ses partisans à l'Assemblée nationale. Un rassemblement qui devait lui permettre de clarifier sa position dans l'optique de la présidentielle. Alors qu'un ralliement à Emmanuel Macron est pressenti, l'ancien Premier ministre annoncera une décision "claire et nette" ce mercredi à 8h30 sur BFMTV et RMC au micro de Jean-Jacques Bourdin. À 26 jours du premier tour, va-t-il rejoindre le leader d'"En Marche !" ? - L'analyse de nos éditorialistes politiques Christophe Barbier et Bruno Jeudy. - Grand Angle, du mardi 28 mars 2017, présenté par Jean-Baptiste Boursier, sur BFMTV.

      Lire la suite Grand angle (602 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Manuel Valls a réuni cet après-midi ses partisans à l'Assemblée nationale. Un rassemblement qui devait lui permettre de clarifier sa position dans l'optique de la présidentielle. Alors qu'un ralliement à Emmanuel Macron est pressenti, l'ancien Premier ministre annoncera une décision "claire et nette" ce mercredi à 8h30 sur BFMTV et RMC au micro de Jean-Jacques Bourdin. À 26 jours du premier tour, va-t-il rejoindre le leader d'"En Marche !" ? - L'analyse de nos éditorialistes politiques Christophe Barbier et Bruno Jeudy. - Grand Angle, du mardi 28 mars 2017, présenté par Jean-Baptiste Boursier, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      Grand Angle

      La colère des Chinois à Paris

      pas mal (1 vote) Votre vote

      Après la mort d'un Chinois, tué dimanche soir par la police à Paris, la colère de la communauté chinoise ne retombe pas. Ce mardi, plusieurs centaines de personnes se sont une nouvelle fois rassemblées devant le commissariat du 19ème arrondissement de la capitale, pour réclamer "justice pour le quinquagénaire chinois" décédé. Tandis que la police parle de légitime défense, la famille du défunt, quant à elle, dénonce un tir sans sommation. - Un document "Grand Angle BFMTV" du mardi 28 mars 2017.

      Lire la suite Grand angle (599 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Après la mort d'un Chinois, tué dimanche soir par la police à Paris, la colère de la communauté chinoise ne retombe pas. Ce mardi, plusieurs centaines de personnes se sont une nouvelle fois rassemblées devant le commissariat du 19ème arrondissement de la capitale, pour réclamer "justice pour le quinquagénaire chinois" décédé. Tandis que la police parle de légitime défense, la famille du défunt, quant à elle, dénonce un tir sans sommation. - Un document "Grand Angle BFMTV" du mardi 28 mars 2017.
    • JT - Infos

      Grand Angle

      Asselineau, l'inattendu

      pas mal (4 votes) Votre vote

      Il est l'une des surprises de cette présidentielle. François Asselineau, le candidat de l'Union Populaire Républicaine, un parti inconnu du grand public, revendique désormais 21 000 membres. En 2012, il n'avait obtenu que 17 signatures de maires. Cette année, c'est un carton plein avec 587 parrainages. Comment François Asselineau a-t-il réussi à sortir son épingle du jeu ? Qui est cet homme qui tient des conférences fleuves sur Internet et dont les meetings attirent de plus en plus de fans ? - Un document "Grand Angle BFMTV" du mardi 28 mars 2017.

      Lire la suite Grand angle (603 vidéos) 1 commentaire
      Voir en replay sur BFMTV
      Il est l'une des surprises de cette présidentielle. François Asselineau, le candidat de l'Union Populaire Républicaine, un parti inconnu du grand public, revendique désormais 21 000 membres. En 2012, il n'avait obtenu que 17 signatures de maires. Cette année, c'est un carton plein avec 587 parrainages. Comment François Asselineau a-t-il réussi à sortir son épingle du jeu ? Qui est cet homme qui tient des conférences fleuves sur Internet et dont les meetings attirent de plus en plus de fans ? - Un document "Grand Angle BFMTV" du mardi 28 mars 2017.
    • JT - Infos

      Grand Angle

      "Cabinet noir": François Fillon attaque (1/2)

      aucun (0 vote) Votre vote

      Nouvelle riposte du camp Fillon. Six ténors LR demandent à la justice d'enquêter sur les révélations du livre "Bienvenue Place Beauvau", faisant état d'un supposé "cabinet noir" chargé de nuire à François Fillon. Selon eux, des "infractions" ont été commises par l'exécutif. Alors, la stratégie du candidat de la droite est-elle risquée ? - Les décryptages de Thierry Arnaud, chef du service politique de BFMTV. Et notre éditorialiste politique Bruno Jeudy. - Grand Angle, du lundi 27 mars 2017, présenté par Jean-Baptiste Boursier, sur BFMTV.

      Lire la suite Grand angle (602 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Nouvelle riposte du camp Fillon. Six ténors LR demandent à la justice d'enquêter sur les révélations du livre "Bienvenue Place Beauvau", faisant état d'un supposé "cabinet noir" chargé de nuire à François Fillon. Selon eux, des "infractions" ont été commises par l'exécutif. Alors, la stratégie du candidat de la droite est-elle risquée ? - Les décryptages de Thierry Arnaud, chef du service politique de BFMTV. Et notre éditorialiste politique Bruno Jeudy. - Grand Angle, du lundi 27 mars 2017, présenté par Jean-Baptiste Boursier, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      Grand Angle

      "Cabinet noir": François Fillon attaque (2/2)

      aucun (0 vote) Votre vote

      Nouvelle riposte du camp Fillon. Six ténors LR demandent à la justice d'enquêter sur les révélations du livre "Bienvenue Place Beauvau", faisant état d'un supposé "cabinet noir" chargé de nuire à François Fillon. Selon eux, des "infractions" ont été commises par l'exécutif. Alors, la stratégie du candidat de la droite est-elle risquée ? On en débat avec: Cécile Cornudet, éditorialiste politique aux Échos. Laurent Joffrin, directeur de la publication de Libération. Et Raphaël Stainville, rédacteur en chef politique à Valeurs actuelles. - Grand Angle, du lundi 27 mars 2017, présenté par Jean-Baptiste Boursier, sur BFMTV.

      Lire la suite Grand angle (599 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Nouvelle riposte du camp Fillon. Six ténors LR demandent à la justice d'enquêter sur les révélations du livre "Bienvenue Place Beauvau", faisant état d'un supposé "cabinet noir" chargé de nuire à François Fillon. Selon eux, des "infractions" ont été commises par l'exécutif. Alors, la stratégie du candidat de la droite est-elle risquée ? On en débat avec: Cécile Cornudet, éditorialiste politique aux Échos. Laurent Joffrin, directeur de la publication de Libération. Et Raphaël Stainville, rédacteur en chef politique à Valeurs actuelles. - Grand Angle, du lundi 27 mars 2017, présenté par Jean-Baptiste Boursier, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      Grand Angle

      Présidentielle: Jean-Luc Mélenchon passe devant Benoît Hamon

      aucun (0 vote) Votre vote

      À 27 jours du premier tour de la présidentielle, le duel entre Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon tourne à l’avantage du candidat de la France insoumise. Ce dernier passe à la quatrième place devant le vainqueur de la primaire de la gauche dans les sondages. Une bonne dynamique impulsée par le premier débat télévisé de lundi, durant lequel il a été jugé deuxième candidat le plus convaincant, derrière Emmanuel Macron. Hier, Jean-Luc Mélenchon a fait salle comble une nouvelle fois à Rennes. - L'analyse de Thierry Arnaud, chef du service politique de BFMTV. Et notre éditorialiste politique Bruno Jeudy. - Grand Angle, du lundi 27 mars 2017, présenté par Jean-Baptiste Boursier, sur BFMTV.

      Lire la suite Grand angle (599 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      À 27 jours du premier tour de la présidentielle, le duel entre Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon tourne à l’avantage du candidat de la France insoumise. Ce dernier passe à la quatrième place devant le vainqueur de la primaire de la gauche dans les sondages. Une bonne dynamique impulsée par le premier débat télévisé de lundi, durant lequel il a été jugé deuxième candidat le plus convaincant, derrière Emmanuel Macron. Hier, Jean-Luc Mélenchon a fait salle comble une nouvelle fois à Rennes. - L'analyse de Thierry Arnaud, chef du service politique de BFMTV. Et notre éditorialiste politique Bruno Jeudy. - Grand Angle, du lundi 27 mars 2017, présenté par Jean-Baptiste Boursier, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      Grand Angle

      Hamon-Macron: deux députés de gauche s'expliquent sur leur choix

      aucun (0 vote) Votre vote

      Jérôme Guedj, conseiller départemental de l'Essonne, porte-parole de Benoît Hamon et Christophe Castaner, député des Alpes-de-Haute-Provence, soutien d'Emmanuel Macron, étaient nos invités ce lundi. Les deux hommes sont de la même génération et pourraient être sur les bancs de l'Assemblée nationale côte à côte après les législatives. Mais le premier a choisi de soutenir le vainqueur de la primaire de la gauche. Et le second a rejoint le leader d'En Marche !. Ils nous expliquent pourquoi ils ont fait ces choix différents. - Grand Angle, du lundi 27 mars 2017, présenté par Jean-Baptiste Boursier, sur BFMTV.

      Lire la suite Grand angle (596 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Jérôme Guedj, conseiller départemental de l'Essonne, porte-parole de Benoît Hamon et Christophe Castaner, député des Alpes-de-Haute-Provence, soutien d'Emmanuel Macron, étaient nos invités ce lundi. Les deux hommes sont de la même génération et pourraient être sur les bancs de l'Assemblée nationale côte à côte après les législatives. Mais le premier a choisi de soutenir le vainqueur de la primaire de la gauche. Et le second a rejoint le leader d'En Marche !. Ils nous expliquent pourquoi ils ont fait ces choix différents. - Grand Angle, du lundi 27 mars 2017, présenté par Jean-Baptiste Boursier, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      Grand Angle

      Hollande, la tournée d'adieux

      aucun (0 vote) Votre vote

      Dans 6 semaines, François Hollande aura quitté l'Elysée. Toute l'attention est focalisée sur la campagne, et il semble déjà appartenir au passé. Pourtant, le chef de l'Etat multiplie les déplacements, sur tous les thèmes, entre tournée d'adieux et volonté de continuer à exister. Comment vit-il le fait d'avoir renoncé ? Va-t-il soutenir un candidat ? Comment envisage t-il l'après ? Les équipes de Grand Angle l'ont suivi pendant plusieurs jours, juste avant son départ pour sa tournée en Asie. - Un document "Grand Angle BFMTV" du lundi 27 mars 2017.

      Lire la suite Grand angle (599 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Dans 6 semaines, François Hollande aura quitté l'Elysée. Toute l'attention est focalisée sur la campagne, et il semble déjà appartenir au passé. Pourtant, le chef de l'Etat multiplie les déplacements, sur tous les thèmes, entre tournée d'adieux et volonté de continuer à exister. Comment vit-il le fait d'avoir renoncé ? Va-t-il soutenir un candidat ? Comment envisage t-il l'après ? Les équipes de Grand Angle l'ont suivi pendant plusieurs jours, juste avant son départ pour sa tournée en Asie. - Un document "Grand Angle BFMTV" du lundi 27 mars 2017.
    • JT - Infos

      Grand Angle

      Guyane, grève générale

      pas mal (1 vote) Votre vote

      Cela fait plusieurs jours que la Guyane est en crise: barrages routiers, vols annulés, boutiques fermées... Et depuis ce matin, la grève générale a été décrétée partout sur le territoire guyanais. Les habitants de ce département français se sentent délaissés et ils dénoncent un quotidien catastrophique, marqué par le chômage, le manque d'électricité ou encore la délinquance. Comment en est-on arrivé-là ? Comment ce conflit a-t-il pu prendre racine ? - Un document "Grand Angle BFMTV" du lundi 27 mars 2017.

      Lire la suite Grand angle (596 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Cela fait plusieurs jours que la Guyane est en crise: barrages routiers, vols annulés, boutiques fermées... Et depuis ce matin, la grève générale a été décrétée partout sur le territoire guyanais. Les habitants de ce département français se sentent délaissés et ils dénoncent un quotidien catastrophique, marqué par le chômage, le manque d'électricité ou encore la délinquance. Comment en est-on arrivé-là ? Comment ce conflit a-t-il pu prendre racine ? - Un document "Grand Angle BFMTV" du lundi 27 mars 2017.
    • JT - Infos

      Grand Angle

      Affaires: Fillon accuse l'Élysée (1/2)

      aucun (0 vote) Votre vote

      François Fillon accuse François Hollande d'être impliqué dans l'affaire qui bouleverse sa campagne depuis deux mois. Il s'appuie sur un livre pour mettre en cause le chef de l'Etat qui, d'après lui, "fait remonter toutes les écoutes judiciaires qui l'intéressent à son bureau, ce qui est d'une illégalité totale". Le candidat de la droite et du centre a demandé qu'il y ait "une enquête d'ouverte sur les allégations qui sont portées dans ce livre, parce que c'est un scandale d'Etat". Plus tard dans la soirée, l'Elysée a condamné "avec la plus grande fermeté les allégations mensongères de François Fillon ce soir sur France 2". - Pour en parler: Laurent Joffrin, directeur de la publication de Libération. Raphaël Stainville, rédacteur en chef politique à Valeurs actuelles. Denis Demonpion, rédacteur en chef à l'Obs. Bruno Jeudy, éditorialiste politique de BFMTV. Et Marylise Lebranchu, députée PS du Finistère, soutien de Benoît Hamon. - Grand Angle, du jeudi 23 mars 2017, présenté par François Gapihan, sur BFMTV.

      Lire la suite Grand angle (599 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      François Fillon accuse François Hollande d'être impliqué dans l'affaire qui bouleverse sa campagne depuis deux mois. Il s'appuie sur un livre pour mettre en cause le chef de l'Etat qui, d'après lui, "fait remonter toutes les écoutes judiciaires qui l'intéressent à son bureau, ce qui est d'une illégalité totale". Le candidat de la droite et du centre a demandé qu'il y ait "une enquête d'ouverte sur les allégations qui sont portées dans ce livre, parce que c'est un scandale d'Etat". Plus tard dans la soirée, l'Elysée a condamné "avec la plus grande fermeté les allégations mensongères de François Fillon ce soir sur France 2". - Pour en parler: Laurent Joffrin, directeur de la publication de Libération. Raphaël Stainville, rédacteur en chef politique à Valeurs actuelles. Denis Demonpion, rédacteur en chef à l'Obs. Bruno Jeudy, éditorialiste politique de BFMTV. Et Marylise Lebranchu, députée PS du Finistère, soutien de Benoît Hamon. - Grand Angle, du jeudi 23 mars 2017, présenté par François Gapihan, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      Grand Angle

      Affaires: Fillon accuse l'Élysée (2/2)

      aucun (0 vote) Votre vote

      François Fillon accuse François Hollande d'être impliqué dans l'affaire qui bouleverse sa campagne depuis deux mois. Il s'appuie sur un livre pour mettre en cause le chef de l'Etat qui, d'après lui, "fait remonter toutes les écoutes judiciaires qui l'intéressent à son bureau, ce qui est d'une illégalité totale". Le candidat de la droite et du centre a demandé qu'il y ait "une enquête d'ouverte sur les allégations qui sont portées dans ce livre, parce que c'est un scandale d'Etat". Plus tard dans la soirée, l'Elysée a condamné "avec la plus grande fermeté les allégations mensongères de François Fillon ce soir sur France 2". - Pour en parler: Laurent Joffrin, directeur de la publication de Libération. Raphaël Stainville, rédacteur en chef politique à Valeurs actuelles. Denis Demonpion, rédacteur en chef à l'Obs. Bruno Jeudy, éditorialiste politique de BFMTV. Et Marylise Lebranchu, députée PS du Finistère, soutien de Benoît Hamon. - Grand Angle, du jeudi 23 mars 2017, présenté par François Gapihan, sur BFMTV.

      Lire la suite Grand angle (599 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      François Fillon accuse François Hollande d'être impliqué dans l'affaire qui bouleverse sa campagne depuis deux mois. Il s'appuie sur un livre pour mettre en cause le chef de l'Etat qui, d'après lui, "fait remonter toutes les écoutes judiciaires qui l'intéressent à son bureau, ce qui est d'une illégalité totale". Le candidat de la droite et du centre a demandé qu'il y ait "une enquête d'ouverte sur les allégations qui sont portées dans ce livre, parce que c'est un scandale d'Etat". Plus tard dans la soirée, l'Elysée a condamné "avec la plus grande fermeté les allégations mensongères de François Fillon ce soir sur France 2". - Pour en parler: Laurent Joffrin, directeur de la publication de Libération. Raphaël Stainville, rédacteur en chef politique à Valeurs actuelles. Denis Demonpion, rédacteur en chef à l'Obs. Bruno Jeudy, éditorialiste politique de BFMTV. Et Marylise Lebranchu, députée PS du Finistère, soutien de Benoît Hamon. - Grand Angle, du jeudi 23 mars 2017, présenté par François Gapihan, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      Grand Angle

      Attaque de Londres: l'identité du terroriste révélée

      aucun (0 vote) Votre vote

      Les autorités britanniques ont révélé ce jeudi l'identité du terroriste ayant perpétré l'attaque de Londres. L'assaillant s'appelait Khalid Masood, un Britannique de 52 ans. Theresa May a affirmé que le MI5 l'avait placé sous surveillance auparavant, en raison de lien avec "l'extrémisme violent". Il avait été inculpé à plusieurs reprises, notamment pour "possession d’armes" mais aussi pour "agressions et désordre public". Mais les services de renseignements ne disposaient pas "d'éléments sur son intention de mener une attaque terroriste". Huit personnes ont été arrêtés dans le cadre de l’enquête, à Londres mais aussi à Birmingham, ville connue pour abriter une mouvance islamiste radicale, où l'assaillant avait loué la voiture. Ce jeudi, Daesh a revendiqué l'attaque, qualifiant Khalid Masood de "soldat de l'État islamique". - On en parle avec: Dominique Rizet, spécialiste police-justice de BFMTV. - Grand Angle, du jeudi 23 mars 2017, présenté par François Gapihan, sur BFMTV.

      Lire la suite Grand angle (590 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Les autorités britanniques ont révélé ce jeudi l'identité du terroriste ayant perpétré l'attaque de Londres. L'assaillant s'appelait Khalid Masood, un Britannique de 52 ans. Theresa May a affirmé que le MI5 l'avait placé sous surveillance auparavant, en raison de lien avec "l'extrémisme violent". Il avait été inculpé à plusieurs reprises, notamment pour "possession d’armes" mais aussi pour "agressions et désordre public". Mais les services de renseignements ne disposaient pas "d'éléments sur son intention de mener une attaque terroriste". Huit personnes ont été arrêtés dans le cadre de l’enquête, à Londres mais aussi à Birmingham, ville connue pour abriter une mouvance islamiste radicale, où l'assaillant avait loué la voiture. Ce jeudi, Daesh a revendiqué l'attaque, qualifiant Khalid Masood de "soldat de l'État islamique". - On en parle avec: Dominique Rizet, spécialiste police-justice de BFMTV. - Grand Angle, du jeudi 23 mars 2017, présenté par François Gapihan, sur BFMTV.

    Audiences replay du 29-03