Revoir un programme tv en replay et en streaming
  • Julie Lescaut en replay (5 vidéos)

    A propos de Julie Lescaut

    Série policière française emblématique de la chaîne TF1, Julie Lescaut est diffusée en France depuis 1992. Elle met en scène Julie Lescaut (interprétée par Véronique Genest), une femme commissaire de police en banlieue parisienne qui tente de concilier sa vie de mère célibataire avec son métier prenant. Avec plus de cent épisodes diffusés, cette série est une des plus populaires et anciennes de la télévision française.

    • Série / Fiction

      Julie lescaut

      rapt

      pas mal (1 vote) Votre vote

      Leur bébé qui disparaît, il n'y a rien de mieux pour rendre des parents fous d'angoisse . Les Beaudoin, eux, réagissent d'une toute autre manière. Quand Julie et ses deux inspecteurs alertés par la baby-sitter, débarquent chez eux, ils se débarrassent poliment des trois flics en prétendant que leur nourrisson de trois mois vient de partir à la montagne avec la propre tante de Madame Beaudoin . Julie et ses hommes ne se laissent pas manouvrer. Un bébé qui disparaît, des parents muets, ça peut s'expliquer de plein de manières, malheureusement toutes tragiques : enfant martyr, kidnapping, racket qui a mal tourné . Quel est le secret des Beaudoin ? Si seulement, Julie et ses adjoints pouvaient consacrer toute leur énergie à la recherche du bébé . Impossible . Comme toujours les urgences se télescopent . C'est la loi des séries.

      Réalisé par Elisabeth Rappeneau (1997). Avec : Véronique Genest (Julie Lescaut), Jérôme Anger (Trémois), Mouss Diouf (N'Guma), Christian Bujeau (Jacques Beaudoin), Coralie Seyrig (Melissa Beaudoin), Alexis Desseaux (Motta), Claude Brécourt (le procureur), Jean-Paul Rouve (Leveil), Julie Marboeuf (Pauline) et Estelle Larrivaz (Martine). Musique : Didier Vasseur.

      Lire la suite Julie Lescaut (2 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur HD1
      Leur bébé qui disparaît, il n'y a rien de mieux pour rendre des parents fous d'angoisse . Les Beaudoin, eux, réagissent d'une toute autre manière. Quand Julie et ses deux inspecteurs alertés par la baby-sitter, débarquent chez eux, ils se débarrassent poliment des trois flics en prétendant que leur nourrisson de trois mois vient de partir à la montagne avec la propre tante de Madame Beaudoin . Julie et ses hommes ne se laissent pas manouvrer. Un bébé qui disparaît, des parents muets, ça peut s'expliquer de plein de manières, malheureusement toutes tragiques : enfant martyr, kidnapping, racket qui a mal tourné . Quel est le secret des Beaudoin ? Si seulement, Julie et ses adjoints pouvaient consacrer toute leur énergie à la recherche du bébé . Impossible . Comme toujours les urgences se télescopent . C'est la loi des séries.

      Réalisé par Elisabeth Rappeneau (1997). Avec : Véronique Genest (Julie Lescaut), Jérôme Anger (Trémois), Mouss Diouf (N'Guma), Christian Bujeau (Jacques Beaudoin), Coralie Seyrig (Melissa Beaudoin), Alexis Desseaux (Motta), Claude Brécourt (le procureur), Jean-Paul Rouve (Leveil), Julie Marboeuf (Pauline) et Estelle Larrivaz (Martine). Musique : Didier Vasseur.
    • Série / Fiction

      Julie lescaut

      Ville haute, ville basse

      aucun (0 vote) Votre vote

      Un chauffard en voiture de sport brûle un feu rouge sous les yeux de Julie Lescaut et de ses hommes. Les policiers se lancent aussitôt à sa poursuite. Il ont tôt fait de rattraper l'inconscient, qui s'avère être une femme ivre. Julie Lescaut reconnaît immédiatement Carole, une amie de collège qu'elle n'a pas revue depuis de nombreuses années. Après les retrouvailles et les embrassades, Carole confie à Julie que son mariage avec un homme d'affaires puissant et respecté ne la rend pas très heureuse. Les deux jeunes femmes se promettent de ne plus se perdre de vue. Mais, dès le lendemain, Carole est retrouvée morte dans le jardin de sa demeure...

      Avec : Véronique Genest (Julie Lescaut), Jérôme Anger (Trémois), Mouss Diouf (N'Guma), Didier Flamand (Vincent Vermer), Claire Nebout (Carole Vermer), Joséphine Serre (Babou), Jennifer Lauret (Sarah), Jean Benguigui (Gérard Chapuis), Jean-Paul Rouve (Leveil) et Alexis Desseaux (Motta). Durée : 1h35. Maison de Production: TF1 / GMT Productions / Télévision Suisse-Romande (TSR) / Europool / Centre National de la Cinématographie (CNC).

      Lire la suite Julie Lescaut (2 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur HD1
      Un chauffard en voiture de sport brûle un feu rouge sous les yeux de Julie Lescaut et de ses hommes. Les policiers se lancent aussitôt à sa poursuite. Il ont tôt fait de rattraper l'inconscient, qui s'avère être une femme ivre. Julie Lescaut reconnaît immédiatement Carole, une amie de collège qu'elle n'a pas revue depuis de nombreuses années. Après les retrouvailles et les embrassades, Carole confie à Julie que son mariage avec un homme d'affaires puissant et respecté ne la rend pas très heureuse. Les deux jeunes femmes se promettent de ne plus se perdre de vue. Mais, dès le lendemain, Carole est retrouvée morte dans le jardin de sa demeure...

      Avec : Véronique Genest (Julie Lescaut), Jérôme Anger (Trémois), Mouss Diouf (N'Guma), Didier Flamand (Vincent Vermer), Claire Nebout (Carole Vermer), Joséphine Serre (Babou), Jennifer Lauret (Sarah), Jean Benguigui (Gérard Chapuis), Jean-Paul Rouve (Leveil) et Alexis Desseaux (Motta). Durée : 1h35. Maison de Production: TF1 / GMT Productions / Télévision Suisse-Romande (TSR) / Europool / Centre National de la Cinématographie (CNC).
    • Série / Fiction

      Julie lescaut

      Alerte enlèvement

      excellent! (1 vote) Votre vote

      Louise Dumont, une adolescente de 14 ans, disparaît à la sortie de son Lycée. Poussée par la conviction de son père qui ne croit pas à une simple fugue, Julie Lescaut établit qu’il y a bien eu enlèvement. Une alerte enlèvement est alors lancée, relayée par tous les moyens de communications à disposition. Julie prend la tête de cette recherche angoissante, où statistiquement chaque minute compte pour la survie de l’enfant. Deux pistes sont donc privilégiées : un rapt avec demande de rançon, ou le crime de rôdeur sexuel. Sans dormir, mettant totalement de côté leur vie privée, l’équipe de la DPJ, sous pression constante, va mener cette enquête au gré de ces deux possibilités. Au final même si un pédophile notoire traînait autour du lycée de Louise, même si une demande de rançon en Euros trébuchant sera vite exigée par un des ravisseurs, c’est une troisième piste qui les mènera à la vérité et à la libération de Louise

      Lire la suite Julie Lescaut (3 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur HD1
      Louise Dumont, une adolescente de 14 ans, disparaît à la sortie de son Lycée. Poussée par la conviction de son père qui ne croit pas à une simple fugue, Julie Lescaut établit qu’il y a bien eu enlèvement. Une alerte enlèvement est alors lancée, relayée par tous les moyens de communications à disposition. Julie prend la tête de cette recherche angoissante, où statistiquement chaque minute compte pour la survie de l’enfant. Deux pistes sont donc privilégiées : un rapt avec demande de rançon, ou le crime de rôdeur sexuel. Sans dormir, mettant totalement de côté leur vie privée, l’équipe de la DPJ, sous pression constante, va mener cette enquête au gré de ces deux possibilités. Au final même si un pédophile notoire traînait autour du lycée de Louise, même si une demande de rançon en Euros trébuchant sera vite exigée par un des ravisseurs, c’est une troisième piste qui les mènera à la vérité et à la libération de Louise
    • Série / Fiction

      Julie lescaut

      Prédateurs

      bien (1 vote) Votre vote

      Un homme s’introduit sans bruit dans un très bel appartement. Il porte des gants de plastique. Il commence à entasser dans un sac les bibelots qui ont le plus de valeur et se dirige vers la chambre à coucher… Il avance comme s’il connaissait les lieux. Et se dirige vers une chambre dans laquelle une jeune femme dort seule. La main gantée se pose brutalement sur la bouche de la jeune femme. Elle a un soubresaut terrible, ses yeux s’écarquillent. L’inconnu lui murmure à l’oreille : « Tu cries, tu bouges, tu meurs. » Pour Julie, un fil rouge lie ce viol à plusieurs autres commis par un même « pointeur » spécialisée dans les femmes seules, brunes, belles et riches. Au chapitre de la vie privée, Sarah, la fille de Julie, soumet à sa mère un nouveau dilemme professionnel, et l’ami et ancien collègue de Julie, Motta, vient lui demander conseil : son ex-femme est sous l’emprise de la drogue et aux prises avec son dealer. Que doit-il faire ? Julie tente de les aider, malgré les pressions qui s’accumulent sur elle. Pourquoi ce violeur en série a-t-il tué deux jours plus tôt Emma, une jeune masseuse blonde et pas particulièrement friquée ? Mais est-ce vraiment lui le meurtrier ? Pourquoi Laure Durieu, brune, belle et riche, et qui occupe l’appartement dans lequel on a trouvé la morte, refuse de répondre aux questions des flics, alors qu’elle est mise hors de cause ? Qui ment, qui manipule ? Qui sont les Prédateurs ?

      Lire la suite Julie Lescaut (3 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur HD1
      Un homme s’introduit sans bruit dans un très bel appartement. Il porte des gants de plastique. Il commence à entasser dans un sac les bibelots qui ont le plus de valeur et se dirige vers la chambre à coucher… Il avance comme s’il connaissait les lieux. Et se dirige vers une chambre dans laquelle une jeune femme dort seule. La main gantée se pose brutalement sur la bouche de la jeune femme. Elle a un soubresaut terrible, ses yeux s’écarquillent. L’inconnu lui murmure à l’oreille : « Tu cries, tu bouges, tu meurs. » Pour Julie, un fil rouge lie ce viol à plusieurs autres commis par un même « pointeur » spécialisée dans les femmes seules, brunes, belles et riches. Au chapitre de la vie privée, Sarah, la fille de Julie, soumet à sa mère un nouveau dilemme professionnel, et l’ami et ancien collègue de Julie, Motta, vient lui demander conseil : son ex-femme est sous l’emprise de la drogue et aux prises avec son dealer. Que doit-il faire ? Julie tente de les aider, malgré les pressions qui s’accumulent sur elle. Pourquoi ce violeur en série a-t-il tué deux jours plus tôt Emma, une jeune masseuse blonde et pas particulièrement friquée ? Mais est-ce vraiment lui le meurtrier ? Pourquoi Laure Durieu, brune, belle et riche, et qui occupe l’appartement dans lequel on a trouvé la morte, refuse de répondre aux questions des flics, alors qu’elle est mise hors de cause ? Qui ment, qui manipule ? Qui sont les Prédateurs ?
    • Série / Fiction

      Julie lescaut

      Défendre jusqu'au bout

      bien (4 votes) Votre vote

      Julie et son équipe enquêtent sur la mort d’un avocat, maître Morin, dans le cabinet duquel Sarah venait d’être recrutée.Très vite, il apparaît que Morin, marié et père de deux enfants, préférait secrètement la compagnie des hommes et qu’après une longue liaison clandestine avec l’un de ses clients il avait recours depuis peu aux services de prostitués.Julie identifie l’un d’entre d’eux, Stéphane, inscrit sur un site Internet “spécialisé” … mais Stéphane, qui travaille aussi comme go-go dancer dans un cabaret, a un alibi. Julie apprend aussi que Morin avait des “problèmes” avec Thibault, son fils de 19 ans, qui, consommateur de cannabis, semble présenter des troubles psychiatriques importants : est-ce là la clé de l’énigme ? Parallèlement à l’enquête, Sarah reprend le flambeau de son patron décédé et se retrouve à défendre Valérie, la jeune femme d’un truand ayant tué un flic. Les deux femmes vont sympathiser et Valérie, en prison, au parloir, se confiera à Sarah … des confidences

      Lire la suite Julie Lescaut (3 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur HD1
      Julie et son équipe enquêtent sur la mort d’un avocat, maître Morin, dans le cabinet duquel Sarah venait d’être recrutée.Très vite, il apparaît que Morin, marié et père de deux enfants, préférait secrètement la compagnie des hommes et qu’après une longue liaison clandestine avec l’un de ses clients il avait recours depuis peu aux services de prostitués.Julie identifie l’un d’entre d’eux, Stéphane, inscrit sur un site Internet “spécialisé” … mais Stéphane, qui travaille aussi comme go-go dancer dans un cabaret, a un alibi. Julie apprend aussi que Morin avait des “problèmes” avec Thibault, son fils de 19 ans, qui, consommateur de cannabis, semble présenter des troubles psychiatriques importants : est-ce là la clé de l’énigme ? Parallèlement à l’enquête, Sarah reprend le flambeau de son patron décédé et se retrouve à défendre Valérie, la jeune femme d’un truand ayant tué un flic. Les deux femmes vont sympathiser et Valérie, en prison, au parloir, se confiera à Sarah … des confidences

    Audiences replay du 21-07