Revoir un programme tv en replay et en streaming
  • La chronique d'abdeddaïm benaouda en replay (109 vidéos)

    • JT - Infos

      La chronique d'abdeddaïm benaouda

      Benaouda Abdeddaïm: Décret anti-immigration de Trump: l'Irak riposte - 31/01

      aucun (0 vote) Votre vote

      Deux jours après la signature du décret Trump sur l'immigration, le Parlement irakien a voté une mesure de réciprocité visant les Américains. Dans un communiqué, le ministère des affaires étrangères irakien avait déjà appelé à ce que "la nouvelle administration américaine reconsidère cette décision erronée, prise à l'encontre d'un pays allié, lié aux Etats-Unis par un partenariat stratégique". Certaines figures les plus influentes du pays appellent notamment les Etats-Unis à retirer leurs citoyens d'Irak. Quelles seraient les conséquences de ces déclarations pour les Etats-Unis ? - Good Morning Business, du mardi 31 janvier 2017, sur BFM Business.

      Lire la suite La chronique d'abdeddaïm... (109 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Deux jours après la signature du décret Trump sur l'immigration, le Parlement irakien a voté une mesure de réciprocité visant les Américains. Dans un communiqué, le ministère des affaires étrangères irakien avait déjà appelé à ce que "la nouvelle administration américaine reconsidère cette décision erronée, prise à l'encontre d'un pays allié, lié aux Etats-Unis par un partenariat stratégique". Certaines figures les plus influentes du pays appellent notamment les Etats-Unis à retirer leurs citoyens d'Irak. Quelles seraient les conséquences de ces déclarations pour les Etats-Unis ? - Good Morning Business, du mardi 31 janvier 2017, sur BFM Business.
    • JT - Infos

      La chronique d'abdeddaïm benaouda

      Benaouda Abdeddaïm: Fusion Essilor-Luxottica: pourquoi y a-t-il un sentiment de déséquilibre ? - 17/01

      aucun (0 vote) Votre vote

      Le Français Essilor, numéro un mondial de l'optique ophtalmologique, a annoncé sa fusion "entre égaux" avec l'Iitalien Luxottica, premier fabricant mondial de lunettes. Ils vont ainsi créer un géant de l'industrie optique. En Italie, le quotidien La Repubblica estime que c'est la direction française qui aura un rôle dominant dans la gestion. Certains analystes jugent même que c'est probablement le leadership français qui est en train de se dessiner. Faut-il s'inquiéter du rapprochement entre Essilor et Luxottica ? Quel impact sur le marché de l'optique ? - Good Morning Business, du mardi 17 janvier 2017, sur BFM Business.

      Lire la suite La chronique d'abdeddaïm... (109 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Le Français Essilor, numéro un mondial de l'optique ophtalmologique, a annoncé sa fusion "entre égaux" avec l'Iitalien Luxottica, premier fabricant mondial de lunettes. Ils vont ainsi créer un géant de l'industrie optique. En Italie, le quotidien La Repubblica estime que c'est la direction française qui aura un rôle dominant dans la gestion. Certains analystes jugent même que c'est probablement le leadership français qui est en train de se dessiner. Faut-il s'inquiéter du rapprochement entre Essilor et Luxottica ? Quel impact sur le marché de l'optique ? - Good Morning Business, du mardi 17 janvier 2017, sur BFM Business.
    • JT - Infos

      La chronique d'abdeddaïm benaouda

      Benaouda Abdeddaïm: Zhou Qiang impose une justice à la chinoise - 18/01

      aucun (0 vote) Votre vote

      Zhou Qiang, le président de la Cour suprême chinoise revendique une justice basée sur les valeurs chinoises alors que le président chinois Davos lui, défend le libre échange contre le protectionniste de Donald Trump. En effet, Zhou Qiang, ferme sur ses démarches, veut appliquer la loi en fonction de l'éthique socialiste chinoise. Quelle complexité engendrera cette réforme judiciaire aux niveaux national et international ? Ses confrères sont-ils du même avis ? - Good Morning Business, du mercredi 18 janvier 2017, sur BFM Business

      Lire la suite La chronique d'abdeddaïm... (109 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Zhou Qiang, le président de la Cour suprême chinoise revendique une justice basée sur les valeurs chinoises alors que le président chinois Davos lui, défend le libre échange contre le protectionniste de Donald Trump. En effet, Zhou Qiang, ferme sur ses démarches, veut appliquer la loi en fonction de l'éthique socialiste chinoise. Quelle complexité engendrera cette réforme judiciaire aux niveaux national et international ? Ses confrères sont-ils du même avis ? - Good Morning Business, du mercredi 18 janvier 2017, sur BFM Business
    • JT - Infos

      La chronique d'abdeddaïm benaouda

      Benaouda Abdeddaïm: Moldavie: Le nouveau président veut l'annulation de l'accord d'association avec l'UE - 19/01

      aucun (0 vote) Votre vote

      Le nouveau président moldave, Igor Dodon, s’est prononcé en faveur d’une annulation de l’accord commercial signé avec l'Union Européenne en 2014. S'exprimant lors d'une conférence de presse en présence de Vladimir Poutine, ce chef d'Etat prorusse a déclaré que la Moldavie n'a rien gagné dans cet accord et veut rétablir les relations économiques avec la Russie. Il souhaite aussi obtenir le statut d'observateur dans l'Union eurasiatique. Que peut faire Moscou pour accélérer les démarches ? Quid de la réaction des pro-européens en Moldavie ? - Good Morning Business, du jeudi 19 janvier 2017, sur BFM Business.

      Lire la suite La chronique d'abdeddaïm... (109 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Le nouveau président moldave, Igor Dodon, s’est prononcé en faveur d’une annulation de l’accord commercial signé avec l'Union Européenne en 2014. S'exprimant lors d'une conférence de presse en présence de Vladimir Poutine, ce chef d'Etat prorusse a déclaré que la Moldavie n'a rien gagné dans cet accord et veut rétablir les relations économiques avec la Russie. Il souhaite aussi obtenir le statut d'observateur dans l'Union eurasiatique. Que peut faire Moscou pour accélérer les démarches ? Quid de la réaction des pro-européens en Moldavie ? - Good Morning Business, du jeudi 19 janvier 2017, sur BFM Business.
    • JT - Infos

      La chronique d'abdeddaïm benaouda

      Benaouda Abdeddaïm: Administration Trump: Où sont les titulaires des postes stratégiques ? - 20/01

      aucun (0 vote) Votre vote

      Alors que le Donald Trump s'apprête à entrer officiellement en fonction, l'on apprend que de nombreux postes stratégiques restent vacants au sein de son administration. Le jour de la passation de pouvoir, selon un ancien conseiller de Ronald Reagan, sur les 690 postes clés nationaux, seulement 4% ont déjà fait l'objet de nomination. Les structures comme le White House National Security Council (NSC) risquent d'être très dégarnies. Et cela inquiète au plus haut point. En effet, certains adversaires des US pourraient être vite tentés de tester la qualité de la nouvelle administration Trump. Un obstacle qui pourrait coûter très cher. - Good Morning Business, du vendredi 20 janvier 2017, sur BFM Business.

      Lire la suite La chronique d'abdeddaïm... (109 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Alors que le Donald Trump s'apprête à entrer officiellement en fonction, l'on apprend que de nombreux postes stratégiques restent vacants au sein de son administration. Le jour de la passation de pouvoir, selon un ancien conseiller de Ronald Reagan, sur les 690 postes clés nationaux, seulement 4% ont déjà fait l'objet de nomination. Les structures comme le White House National Security Council (NSC) risquent d'être très dégarnies. Et cela inquiète au plus haut point. En effet, certains adversaires des US pourraient être vite tentés de tester la qualité de la nouvelle administration Trump. Un obstacle qui pourrait coûter très cher. - Good Morning Business, du vendredi 20 janvier 2017, sur BFM Business.
    • JT - Infos

      La chronique d'abdeddaïm benaouda

      Benaouda Abdeddaïm: François Fillon et Angela Merkel en désaccord concernant l'approche avec Moscou - 24/01

      aucun (0 vote) Votre vote

      Reçu hier par Angela Merkel à Berlin, François Fillon a insisté sur la nécessité de changer l'approche avec la Russie, un partenaire majeur des nations européennes. Le candidat de la droite à la présidentielle trouve que la stratégie de sanctions économiques est à la fois naïve et inopérante. Pour aplanir les difficultés du dossier ukrainien et renouer avec Moscou, il propose à Angela Merkel une conférence de sécurité avec la Russie. Comment la chancellerie a-t-elle réagi ? Quid de la relation de la France avec l'Allemagne ? - Good Morning Business, du mardi 24 janvier 2017, sur BFM Business.

      Lire la suite La chronique d'abdeddaïm... (109 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Reçu hier par Angela Merkel à Berlin, François Fillon a insisté sur la nécessité de changer l'approche avec la Russie, un partenaire majeur des nations européennes. Le candidat de la droite à la présidentielle trouve que la stratégie de sanctions économiques est à la fois naïve et inopérante. Pour aplanir les difficultés du dossier ukrainien et renouer avec Moscou, il propose à Angela Merkel une conférence de sécurité avec la Russie. Comment la chancellerie a-t-elle réagi ? Quid de la relation de la France avec l'Allemagne ? - Good Morning Business, du mardi 24 janvier 2017, sur BFM Business.
    • JT - Infos

      La chronique d'abdeddaïm benaouda

      Benaouda Abdeddaïm: Martin Schulz fera face à Angela Merkel pour les prochaines législatives allemandes - 25/01

      aucun (0 vote) Votre vote

      Martin Schulz, l'ancien président du Parlement européen, a été appelé à défier Angela Merkel aux législatives allemandes de septembre prochain. C'est en effet le seul membre du centre gauche qui est en mesure d’inquiéter la chancelière. Le chef du Parti social-démocrate ainsi que le vice-chancelier, eux, ont renoncé au défi. Quels sont les atouts et les chances de Martin Schulz ? - Good Morning Business, du mercredi 25 janvier 2017, sur BFM Business.

      Lire la suite La chronique d'abdeddaïm... (109 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Martin Schulz, l'ancien président du Parlement européen, a été appelé à défier Angela Merkel aux législatives allemandes de septembre prochain. C'est en effet le seul membre du centre gauche qui est en mesure d’inquiéter la chancelière. Le chef du Parti social-démocrate ainsi que le vice-chancelier, eux, ont renoncé au défi. Quels sont les atouts et les chances de Martin Schulz ? - Good Morning Business, du mercredi 25 janvier 2017, sur BFM Business.
    • JT - Infos

      La chronique d'abdeddaïm benaouda

      Benaouda Abdeddaïm: La visite du président mexicain à Washington est annulée - 27/01

      aucun (0 vote) Votre vote

      Il y a 24 heures, Donald Trump a demandé au président mexicain Enrique Peña Nieto d'annuler sa visite à Washington si son pays ne finance pas la construction du mur à la frontière. Les gouverneurs des États mexicains ainsi que ses prédécesseurs lui ont alors demandé de ne plus se rendre aux États-Unis. Quelles mesures de représailles le Mexique peut-il envisager ? Les États-Unis n'ont-ils pas les moyens de financer la construction de ce mur ? - Good Morning Business, du vendredi 27 janvier 2017, sur BFM Business.

      Lire la suite La chronique d'abdeddaïm... (109 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Il y a 24 heures, Donald Trump a demandé au président mexicain Enrique Peña Nieto d'annuler sa visite à Washington si son pays ne finance pas la construction du mur à la frontière. Les gouverneurs des États mexicains ainsi que ses prédécesseurs lui ont alors demandé de ne plus se rendre aux États-Unis. Quelles mesures de représailles le Mexique peut-il envisager ? Les États-Unis n'ont-ils pas les moyens de financer la construction de ce mur ? - Good Morning Business, du vendredi 27 janvier 2017, sur BFM Business.
    • JT - Infos

      La chronique d'abdeddaïm benaouda

      Benaouda Abdeddaïm: Les ressortissants de sept pays musulmans interdits d'entrées aux Etats-Unis - 30/01

      aucun (0 vote) Votre vote

      Des Irakiens et des Iraniens n'ont pas pu embarquer samedi pour les Etats-Unis. Donald Trump a interdit par décret l'arrivée de ressortissants de sept pays musulmans (Iran, Irak, Libye, Somalie, Soudan, Syrie et Yémen) pendant trois mois. Quelle est la logique derrière cette interdiction et le choix des pays? Sachant que cette mesure vise à lutter contre le terrorisme islamiste radical, s'applique-t-elle aussi pour les résidents légaux, ressortissants des 7 pays, en déplacement hors du territoire américain ? - Good Morning Business, du lundi 30 janvier 2017, sur BFM Business.

      Lire la suite La chronique d'abdeddaïm... (109 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Des Irakiens et des Iraniens n'ont pas pu embarquer samedi pour les Etats-Unis. Donald Trump a interdit par décret l'arrivée de ressortissants de sept pays musulmans (Iran, Irak, Libye, Somalie, Soudan, Syrie et Yémen) pendant trois mois. Quelle est la logique derrière cette interdiction et le choix des pays? Sachant que cette mesure vise à lutter contre le terrorisme islamiste radical, s'applique-t-elle aussi pour les résidents légaux, ressortissants des 7 pays, en déplacement hors du territoire américain ? - Good Morning Business, du lundi 30 janvier 2017, sur BFM Business.
    • JT - Infos

      La chronique d'abdeddaïm benaouda

      Benaouda Abdeddaïm: Polynésie française: un territoire en débat à la commission "Décolonisation" de l'ONU - 04/10

      aucun (0 vote) Votre vote

      La décolonisation de la Polynésie française sera débattue cette nuit aux Nations Unies, à New York. D'après Benaouda Abdeddaïm, cette discussion aura comme issue une résolution qui sera soumise au vote à l'Assemblée de l'organisation en décembre. Comment réagit la France ? Quel est l'enjeu de ce débat ? - Good Morning Business, du mardi 4 octobre 2016, sur BFM Business.

      Lire la suite La chronique d'abdeddaïm... (109 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      La décolonisation de la Polynésie française sera débattue cette nuit aux Nations Unies, à New York. D'après Benaouda Abdeddaïm, cette discussion aura comme issue une résolution qui sera soumise au vote à l'Assemblée de l'organisation en décembre. Comment réagit la France ? Quel est l'enjeu de ce débat ? - Good Morning Business, du mardi 4 octobre 2016, sur BFM Business.
    • JT - Infos

      La chronique d'abdeddaïm benaouda

      Benaouda Abdeddaïm: Hongrie: Le référendum sur les réfugiés invalidé par l'abstention - 03/10

      aucun (0 vote) Votre vote

      Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a connu un revers électoral. Son référendum anti-migrants a été invalidé. En effet, le taux de participation n'a été que moins de 50% malgré la victoire du "non" à 98%. Que doit faire le Premier ministre hongrois à présent ? - Good Morning Business, du lundi 3 octobre 2016, sur BFM Business.

      Lire la suite La chronique d'abdeddaïm... (109 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a connu un revers électoral. Son référendum anti-migrants a été invalidé. En effet, le taux de participation n'a été que moins de 50% malgré la victoire du "non" à 98%. Que doit faire le Premier ministre hongrois à présent ? - Good Morning Business, du lundi 3 octobre 2016, sur BFM Business.
    • JT - Infos

      La chronique d'abdeddaïm benaouda

      Benaouda Abdeddaïm: Syrie: Le Golfe veut fournir les rebelles d'Alep en missiles sol-air - 29/09

      aucun (0 vote) Votre vote

      Mardi, l'armée syrienne est parvenue à entrer dans la ville d'Alep. Les bombardements russes sur la ville étaient d'une violence au point que l'ONU les a qualifié de "crimes de guerre". Les Etats-Unis étudient actuellement différentes options, non diplomatiques, pour riposter contre ces attaques. Riad et Doha, eux, veulent équiper les rebelles de lance-missiles sol-air, le plus rapidement possible. Les Etats-Unis ont signifié leur accord de principe aux Saoudiens et au Qataris, à la condition que seuls les hélicoptères de l'armée syrienne soient visés et non ceux des Russes. Pourra-t-on faire reculer ces derniers ? - Good Morning Business, du jeudi 29 septembre 2016, sur BFM Business

      Lire la suite La chronique d'abdeddaïm... (109 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Mardi, l'armée syrienne est parvenue à entrer dans la ville d'Alep. Les bombardements russes sur la ville étaient d'une violence au point que l'ONU les a qualifié de "crimes de guerre". Les Etats-Unis étudient actuellement différentes options, non diplomatiques, pour riposter contre ces attaques. Riad et Doha, eux, veulent équiper les rebelles de lance-missiles sol-air, le plus rapidement possible. Les Etats-Unis ont signifié leur accord de principe aux Saoudiens et au Qataris, à la condition que seuls les hélicoptères de l'armée syrienne soient visés et non ceux des Russes. Pourra-t-on faire reculer ces derniers ? - Good Morning Business, du jeudi 29 septembre 2016, sur BFM Business
    • JT - Infos

      La chronique d'abdeddaïm benaouda

      Benaouda Abdeddaïm: Mario Draghi attendu de pied ferme au Parlement allemand - 28/09

      aucun (0 vote) Votre vote

      Ce mercredi, le Parlement allemand va recevoir le président de la BCE Mario Draghi à Berlin. Ce face à face est très attendu par un grand nombre de députés allemands qui n'apprécient pas la politique monétaire de la BCE. Le président de la commission parlementaire l'a d'ailleurs prévenu qu'il y est attendu de pied ferme. Comment Mario Draghi compte-t-il assurer sa défense ? - Good Morning Business, du mercredi 28 septembre 2016, sur BFM Business

      Lire la suite La chronique d'abdeddaïm... (109 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Ce mercredi, le Parlement allemand va recevoir le président de la BCE Mario Draghi à Berlin. Ce face à face est très attendu par un grand nombre de députés allemands qui n'apprécient pas la politique monétaire de la BCE. Le président de la commission parlementaire l'a d'ailleurs prévenu qu'il y est attendu de pied ferme. Comment Mario Draghi compte-t-il assurer sa défense ? - Good Morning Business, du mercredi 28 septembre 2016, sur BFM Business
    • JT - Infos

      La chronique d'abdeddaïm benaouda

      Benaouda Abdeddaïm: Débat Trump-Clinton: Quid du rôle mondial des États-Unis ? - 27/09

      aucun (0 vote) Votre vote

      L'élection présidentielle américaine approche. Hier soir, les passes d'armes se sont multipliées lors du premier débat télévisé entre Hillary Clinton et Donald Trump. Que peut-on retenir de ce débat ? Ce dernier reflète-t-il une confrontation entre deux conceptions des États-Unis dans le monde ? - Good Morning Business, du mardi 27 septembre 2016, sur BFM Business.

      Lire la suite La chronique d'abdeddaïm... (109 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      L'élection présidentielle américaine approche. Hier soir, les passes d'armes se sont multipliées lors du premier débat télévisé entre Hillary Clinton et Donald Trump. Que peut-on retenir de ce débat ? Ce dernier reflète-t-il une confrontation entre deux conceptions des États-Unis dans le monde ? - Good Morning Business, du mardi 27 septembre 2016, sur BFM Business.
    • JT - Infos

      La chronique d'abdeddaïm benaouda

      Benaouda Abdeddaïm: Bombardements en Syrie: la Russie accusée d'actes de barbarie - 26/09

      aucun (0 vote) Votre vote

      À la suite des bombardements en Syrie qui ont fait près de 124 morts, la Russie a été pointée du doigt devant le Conseil de sécurité de l'ONU. Le pays a été accusé d'avoir commis des actes de barbarie. D'après certains témoignages, il utilise un nouveau type de projectile qui permet de détruire le sous-sol des immeubles où sont hébérgées des familles. Il ne s'agit donc pas d'une lutte anti-terroriste. Face à ce dossier d'accusation, comment la Russie réagit-elle ? - Good Morning Business, du lundi 26 septembre 2016, sur BFM Business.

      Lire la suite La chronique d'abdeddaïm... (109 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      À la suite des bombardements en Syrie qui ont fait près de 124 morts, la Russie a été pointée du doigt devant le Conseil de sécurité de l'ONU. Le pays a été accusé d'avoir commis des actes de barbarie. D'après certains témoignages, il utilise un nouveau type de projectile qui permet de détruire le sous-sol des immeubles où sont hébérgées des familles. Il ne s'agit donc pas d'une lutte anti-terroriste. Face à ce dossier d'accusation, comment la Russie réagit-elle ? - Good Morning Business, du lundi 26 septembre 2016, sur BFM Business.
    • JT - Infos

      La chronique d'abdeddaïm benaouda

      Benaouda Abdeddaïm: Attentats du 11 septembre: Barack Obama opposé aux poursuites contre l'Arabie saoudite - 23/09

      aucun (0 vote) Votre vote

      Ce vendredi, Barack Obama doit mettre son veto à une loi autorisant les proches des victimes des attentats du 11 septembre de poursuivre les pays impliqués dans ces actes, notamment l'Arabie saoudite. D'après la Maison Blanche, il s'agit d'une mauvaise loi dont l'application pourrait mettre en danger les diplomates et militaires américains. Ces derniers perdraient l'immunité des États souverains à l'étranger, un des principes fondamentaux du droit international. Ce veto du président des États-Unis pourrait-il être annulé ? Face à cette situation, comment réagit l'Arabie saoudite ? - Good Morning Business, du vendredi 23 septembre 2016, sur BFM Business.

      Lire la suite La chronique d'abdeddaïm... (109 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Ce vendredi, Barack Obama doit mettre son veto à une loi autorisant les proches des victimes des attentats du 11 septembre de poursuivre les pays impliqués dans ces actes, notamment l'Arabie saoudite. D'après la Maison Blanche, il s'agit d'une mauvaise loi dont l'application pourrait mettre en danger les diplomates et militaires américains. Ces derniers perdraient l'immunité des États souverains à l'étranger, un des principes fondamentaux du droit international. Ce veto du président des États-Unis pourrait-il être annulé ? Face à cette situation, comment réagit l'Arabie saoudite ? - Good Morning Business, du vendredi 23 septembre 2016, sur BFM Business.

    Audiences replay du 23-02