Revoir un programme tv en replay et en streaming
  • La chronique éco en replay (100 vidéos)

    A propos de La chronique éco

    • JT - Infos

      La chronique Eco

      La chronique Eco du 18/05/2017

      aucun (0 vote) Votre vote

      L'éclairage sur l'économie d'Eric de Riedmatten.

      Lire la suite La chronique éco (100 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur CNews
      L'éclairage sur l'économie d'Eric de Riedmatten.
    • JT - Infos

      La chronique Eco

      Les premières mesures éco d'Emmanuel Macron

      aucun (0 vote) Votre vote

      L'éclairage sur l'économie d'Eric de Riedmatten

      Lire la suite La chronique éco (100 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur CNews
      L'éclairage sur l'économie d'Eric de Riedmatten
    • JT - Infos

      La chronique Eco

      La France a arrêté de perdre des usines

      aucun (0 vote) Votre vote

      Un éclairage sur l'économie et l'économie numérique

      Lire la suite La chronique éco (100 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur CNews
      Un éclairage sur l'économie et l'économie numérique
    • JT - Infos

      La chronique Eco

      Transport aérien : le low-cost décolle

      aucun (0 vote) Votre vote

      Les vols low-cost séduisent de plus en plus. Aujourd?hui en France, 30 % du trafic aérien, est généré par les compagnies à bas coûts. Cette part de marché est encore plus importante en Province qu?à Paris où elle représente 43 % des passagers en low-cost. Au niveau européen, la première compagnie low-cost en terme de trafic est Ryan Air avec 117 millions de passagers transportés en 2016, devant EasyJet (75 millions) et Norwegian (29 millions).

      Lire la suite La chronique éco (100 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur CNews
      Les vols low-cost séduisent de plus en plus. Aujourd?hui en France, 30 % du trafic aérien, est généré par les compagnies à bas coûts. Cette part de marché est encore plus importante en Province qu?à Paris où elle représente 43 % des passagers en low-cost. Au niveau européen, la première compagnie low-cost en terme de trafic est Ryan Air avec 117 millions de passagers transportés en 2016, devant EasyJet (75 millions) et Norwegian (29 millions).
    • JT - Infos

      La chronique Eco

      Où en sont les inégalités homme-femme ?

      aucun (0 vote) Votre vote

      A l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, Yani Khezzar fait le point sur les inégalités économiques et salariales entre hommes et femmes.

      Lire la suite La chronique éco (98 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur CNews
      A l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, Yani Khezzar fait le point sur les inégalités économiques et salariales entre hommes et femmes.
    • JT - Infos

      La chronique Eco

      Immobilier : chute des renégociations de crédit

      aucun (0 vote) Votre vote

      Lorsqu'un client se fait racheter son crédit immobilier par sa banque (ou une autre), il peut réduire ses mensualités ou sa durée d'emprunt. Ces renégociations on connu un boom en 2015 avec 50% des signatures de prêts, mais ont chuté à 15% depuis le début de l'année 2017. Deux raisons à cette baisse : presque tous ceux qui pouvaient renégocier leur prêt l'ont déjà fait et ceux qui ne l'ont pas encore fait sont dissuadés par la remontée des taux...

      Lire la suite La chronique éco (100 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur CNews
      Lorsqu'un client se fait racheter son crédit immobilier par sa banque (ou une autre), il peut réduire ses mensualités ou sa durée d'emprunt. Ces renégociations on connu un boom en 2015 avec 50% des signatures de prêts, mais ont chuté à 15% depuis le début de l'année 2017. Deux raisons à cette baisse : presque tous ceux qui pouvaient renégocier leur prêt l'ont déjà fait et ceux qui ne l'ont pas encore fait sont dissuadés par la remontée des taux...
    • JT - Infos

      La chronique Eco

      Grèves en série dans le ciel français

      aucun (0 vote) Votre vote

      Une trentaine de vols étaient annulés lundi à l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle, peu touché par la grève des contrôleurs aériens, prévue pour durer jusqu'à vendredi. L'aéroport de Roissy était également touché avec trente-six vols annulés sur l'ensemble de la journée.

      Lire la suite La chronique éco (98 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur CNews
      Une trentaine de vols étaient annulés lundi à l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle, peu touché par la grève des contrôleurs aériens, prévue pour durer jusqu'à vendredi. L'aéroport de Roissy était également touché avec trente-six vols annulés sur l'ensemble de la journée.
    • JT - Infos

      La chronique Eco

      150 000 nouveaux logements vendus en France en 2016

      aucun (0 vote) Votre vote

      En 2016, 150 000 nouveaux logements ont été vendus en France. Sandy Prenois nous en dit plus dans ce Focus éco.

      Lire la suite La chronique éco (93 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur iTélé
      En 2016, 150 000 nouveaux logements ont été vendus en France. Sandy Prenois nous en dit plus dans ce Focus éco.
    • JT - Infos

      La chronique éco

      "Donald Trump hérite d'une économie en bonne santé"

      aucun (0 vote) Votre vote

      Lorsque Barack Obama a pris ses fonctions, la crise immobilière et financière était à son plus haut niveau. Huit ans plus tard, son successeur hérite d'une économie en meilleure santé. En effet, l'économie américaine est proche du plein-emploi et l'inflation se dirige vers l'objectif de 2% fixé par la Fed. Avec une croissance aussi solide, le plan de relance prévu par le nouveau président des États-unis est absolument inutile. Comment la situation évoluera-t-elle sous la présidence de Donald Trump ? - L'édito Eco de Nicolas Doze, du vendredi 20 janvier 2017, sur BFMTV.

      Lire la suite La chronique éco (92 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Lorsque Barack Obama a pris ses fonctions, la crise immobilière et financière était à son plus haut niveau. Huit ans plus tard, son successeur hérite d'une économie en meilleure santé. En effet, l'économie américaine est proche du plein-emploi et l'inflation se dirige vers l'objectif de 2% fixé par la Fed. Avec une croissance aussi solide, le plan de relance prévu par le nouveau président des États-unis est absolument inutile. Comment la situation évoluera-t-elle sous la présidence de Donald Trump ? - L'édito Eco de Nicolas Doze, du vendredi 20 janvier 2017, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      La chronique éco

      Pourquoi le revenu universel de Hamon n'est pas réalisable

      aucun (0 vote) Votre vote

      Au lendemain du premier tour de la primaire à gauche qualifiant Benoît Hamon et Manuel Valls, deux lignes et projets s'affrontent. Et en particulier, sur le volet social. Le revenu universel d'un côté, le revenu décent de l'autre. Sont-ils réalisables et tenables pour les comptes publics ? Le décyptage de Nicolas Doze.

      Lire la suite La chronique éco (98 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Au lendemain du premier tour de la primaire à gauche qualifiant Benoît Hamon et Manuel Valls, deux lignes et projets s'affrontent. Et en particulier, sur le volet social. Le revenu universel d'un côté, le revenu décent de l'autre. Sont-ils réalisables et tenables pour les comptes publics ? Le décyptage de Nicolas Doze.
    • JT - Infos

      La chronique éco

      Quel avenir pour le groupe Vivarte ?

      aucun (0 vote) Votre vote

      Vivarte décline véritablement depuis une dizaine d'années. Son avenir sera tranché aujourd'hui, à l'occasion d'un comité extraordinaire pendant lequel une nouvelle stratégie sera dévoilée. Ce groupe, qui fait annuellement 2,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires, a accumulé une dette de plus d'un milliard d'euros. Va-t-il vendre les marques de chaussures André, Caroll et la Halle aux vêtements ? Qu'est-ce qui explique son échec ? - L'édito Eco de Nicolas Doze, du lundi 23 janvier 2017, sur BFMTV.

      Lire la suite La chronique éco (92 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Vivarte décline véritablement depuis une dizaine d'années. Son avenir sera tranché aujourd'hui, à l'occasion d'un comité extraordinaire pendant lequel une nouvelle stratégie sera dévoilée. Ce groupe, qui fait annuellement 2,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires, a accumulé une dette de plus d'un milliard d'euros. Va-t-il vendre les marques de chaussures André, Caroll et la Halle aux vêtements ? Qu'est-ce qui explique son échec ? - L'édito Eco de Nicolas Doze, du lundi 23 janvier 2017, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      La chronique éco

      Fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim: une cacophonie politique absolue

      aucun (0 vote) Votre vote

      La fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim figure parmi les promesses de François Hollande. L’arrêt des deux réacteurs alsaciens devrait être au moins acté avant son départ de l’Elysée. Qu'en est-il exactement ? Après maintes pressions, l'Elysée a finalement réussi à convaincre les administrateurs d'EDF d'approuver l'accord d'indemnisation. Seulement, la victoire est encore loin. Pour acter la fermeture définitive, il faudra ensuite faire abroger le decret qui autorise l'exploitation de cette centrale, objet d'un autre conseil d'administration. Et avec la prochaine élection présidentielle, il faudra recommencer l'histoire depuis le début. - L'édito Eco de Nicolas Doze, du mardi 24 janvier 2017, sur BFMTV.

      Lire la suite La chronique éco (98 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      La fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim figure parmi les promesses de François Hollande. L’arrêt des deux réacteurs alsaciens devrait être au moins acté avant son départ de l’Elysée. Qu'en est-il exactement ? Après maintes pressions, l'Elysée a finalement réussi à convaincre les administrateurs d'EDF d'approuver l'accord d'indemnisation. Seulement, la victoire est encore loin. Pour acter la fermeture définitive, il faudra ensuite faire abroger le decret qui autorise l'exploitation de cette centrale, objet d'un autre conseil d'administration. Et avec la prochaine élection présidentielle, il faudra recommencer l'histoire depuis le début. - L'édito Eco de Nicolas Doze, du mardi 24 janvier 2017, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      La chronique éco

      Comptes inactifs: 3,7 milliards d'euros en quête de propriétaire

      aucun (0 vote) Votre vote

      Et si vous aviez de l'argent oublié dans un compte inactif ? 3,7 milliards d'euros. C'est le montant dévoilé hier par Bercy et qui correspond à de l'argent jamais réclamé dans les comptes bancaires et les contrats d'assurance-vie. L'Etat a recensé 6,5 millions de comptes inactifs, cherchant toujours leurs propriétaires en décembre 2016. Environ 3,7 milliards d'euros ont déjà été transférés l'année dernière à la Caisse des dépôts et consignations (CDC) dans l'attente d'être récupérés. Les intéressés peuvent faire valoir leurs droits sur le site Ciclade.fr. - L'édito Eco de Nicolas Doze, du mercredi 25 janvier 2017, sur BFMTV.

      Lire la suite La chronique éco (100 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Et si vous aviez de l'argent oublié dans un compte inactif ? 3,7 milliards d'euros. C'est le montant dévoilé hier par Bercy et qui correspond à de l'argent jamais réclamé dans les comptes bancaires et les contrats d'assurance-vie. L'Etat a recensé 6,5 millions de comptes inactifs, cherchant toujours leurs propriétaires en décembre 2016. Environ 3,7 milliards d'euros ont déjà été transférés l'année dernière à la Caisse des dépôts et consignations (CDC) dans l'attente d'être récupérés. Les intéressés peuvent faire valoir leurs droits sur le site Ciclade.fr. - L'édito Eco de Nicolas Doze, du mercredi 25 janvier 2017, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      La chronique éco

      Marisol Touraine a-t-elle réellement sauvé la Sécurité sociale ?

      aucun (0 vote) Votre vote

      Dans un entretien livré aux Echos, la ministre de la Santé, Marisol Touraine a déclaré qu'ils avaient "sauvé la Sécurité sociale". Elle a par ailleurs annoncé que le déficit du régime général sera de 400 millions d'euros en 2017. Selon Nicolas Doze, ils n'ont ni sauvé ni enfoncé la Sécurité sociale. Elle vit selon sa trajectoire classique et éternelle. Pour ce qui est du déficit, on peut dire que ça va mieux et ce notamment grâce à la réforme des retraites. En ayant reculé l'âge légal du départ à la retraite à 61 ans, la Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse économise près de 6 milliards d'euros. A noter également qu'il reste encore 135 milliards d'euros de dettes accumulées depuis les années 90. C'est donc une fausse victoire pour Marisol Touraine. - L'édito Eco de Nicolas Doze, du vendredi 23 septembre 2016, sur BFMTV.

      Lire la suite La chronique éco (98 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Dans un entretien livré aux Echos, la ministre de la Santé, Marisol Touraine a déclaré qu'ils avaient "sauvé la Sécurité sociale". Elle a par ailleurs annoncé que le déficit du régime général sera de 400 millions d'euros en 2017. Selon Nicolas Doze, ils n'ont ni sauvé ni enfoncé la Sécurité sociale. Elle vit selon sa trajectoire classique et éternelle. Pour ce qui est du déficit, on peut dire que ça va mieux et ce notamment grâce à la réforme des retraites. En ayant reculé l'âge légal du départ à la retraite à 61 ans, la Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse économise près de 6 milliards d'euros. A noter également qu'il reste encore 135 milliards d'euros de dettes accumulées depuis les années 90. C'est donc une fausse victoire pour Marisol Touraine. - L'édito Eco de Nicolas Doze, du vendredi 23 septembre 2016, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      La chronique éco

      L'OFCE valide le "trop d'impôts tue l'impôt"

      aucun (0 vote) Votre vote

      D'après l'OFCE, les hausses d'impôts infligées aux ménages et aux entreprises ont plombé le quinquennat de François Hollande. En effet, ce choc fiscal inédit a entraîné des manques à gagner de recettes publiques dépassant les milliards d'euros. Cette décision a eu un impact négatif important, de 0,8 point de croissance par an en moyenne entre 2012 et 2017. Comment expliquer cette situation ? La fiscalité est-elle à l'origine de la faible croissance française ? - L'édito Eco de Nicolas Doze, du mardi 6 septembre 2016, sur BFMTV.

      Lire la suite La chronique éco (97 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      D'après l'OFCE, les hausses d'impôts infligées aux ménages et aux entreprises ont plombé le quinquennat de François Hollande. En effet, ce choc fiscal inédit a entraîné des manques à gagner de recettes publiques dépassant les milliards d'euros. Cette décision a eu un impact négatif important, de 0,8 point de croissance par an en moyenne entre 2012 et 2017. Comment expliquer cette situation ? La fiscalité est-elle à l'origine de la faible croissance française ? - L'édito Eco de Nicolas Doze, du mardi 6 septembre 2016, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      La chronique éco

      TGV: Alstom signe un contrat historique aux États-Unis

      aucun (0 vote) Votre vote

      Alstom vient de décrocher un contrat historique pour vendre ses trains à grande vitesse à Amtrack aux Etats-Unis. Le groupe va fournir 28 trains pour la ligne TGV reliant Boston et Washington. Cependant, les trains devront être construits sur le site américain d’Alstom, avec du personnel américain. À qui profite ce gros contrat ? Nicolas Doze estime qu'une fois de plus, la vitrine de l'excellence française a été mise en avant. Si le groupe Alstom est en vie aujourd'hui, c'est parce que c'est une entreprise internationale. Elle a su gagner un pays qui n'a pas la culture du train et "exporter du savoir-faire et de la technologie est absolument incontournable", ajoute-t-il. - L'édito Eco de Nicolas Doze, du lundi 29 août 2016, sur BFMTV.

      Lire la suite La chronique éco (92 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Alstom vient de décrocher un contrat historique pour vendre ses trains à grande vitesse à Amtrack aux Etats-Unis. Le groupe va fournir 28 trains pour la ligne TGV reliant Boston et Washington. Cependant, les trains devront être construits sur le site américain d’Alstom, avec du personnel américain. À qui profite ce gros contrat ? Nicolas Doze estime qu'une fois de plus, la vitrine de l'excellence française a été mise en avant. Si le groupe Alstom est en vie aujourd'hui, c'est parce que c'est une entreprise internationale. Elle a su gagner un pays qui n'a pas la culture du train et "exporter du savoir-faire et de la technologie est absolument incontournable", ajoute-t-il. - L'édito Eco de Nicolas Doze, du lundi 29 août 2016, sur BFMTV.

    Audiences replay du 27-06