Revoir un programme tv en replay et en streaming
  • Les Décodeurs de l'éco en replay (135 vidéos)

    • JT - Infos

      Les décodeurs de l'eco

      Le budget de la France est-il fantaisiste ? - 29/09

      aucun (0 vote) Votre vote

      Le ministre de l'Économie et des Finances, Michel Sapin, a levé le voile mercredi sur les principales mesures contenues dans le projet de Budget pour 2017. Alors que le Haut Conseil aux Finances publiques, l'organe chargé d'évaluer le sérieux des prévisions budgétaires de Bercy, avait émis de sérieux doutes, le gouvernement table toujours sur une croissance de 1,5% et prévoit le retour de la France dans les normes européennes avec un déficit de 2,7%. Autre grande annonce, le texte concrétise les dernières baisses d'impôts annoncées par François Hollande, un coup de pouce fiscal qui concernera 5 millions de ménages. - Avec: Olivier Babeau, Enseignant-chercheur et consultant en stratégie, université de Bordeaux. Pierre Moscovici, commissaire européen aux affaires économiques. Patrick Coquidé, éditorialiste BFM Business. Et Mathieu Jolivet, BFM Business. - Les Décodeurs de l'éco, du jeudi 29 septembre 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.

      Lire la suite Les Décodeurs de l'éco (135 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Le ministre de l'Économie et des Finances, Michel Sapin, a levé le voile mercredi sur les principales mesures contenues dans le projet de Budget pour 2017. Alors que le Haut Conseil aux Finances publiques, l'organe chargé d'évaluer le sérieux des prévisions budgétaires de Bercy, avait émis de sérieux doutes, le gouvernement table toujours sur une croissance de 1,5% et prévoit le retour de la France dans les normes européennes avec un déficit de 2,7%. Autre grande annonce, le texte concrétise les dernières baisses d'impôts annoncées par François Hollande, un coup de pouce fiscal qui concernera 5 millions de ménages. - Avec: Olivier Babeau, Enseignant-chercheur et consultant en stratégie, université de Bordeaux. Pierre Moscovici, commissaire européen aux affaires économiques. Patrick Coquidé, éditorialiste BFM Business. Et Mathieu Jolivet, BFM Business. - Les Décodeurs de l'éco, du jeudi 29 septembre 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.
    • JT - Infos

      Les décodeurs de l'eco

      Péril sur l'assurance-vie ? - 28/09

      aucun (0 vote) Votre vote

      Grâce à un rendement supérieur au Livret A et avec un encours à 1 615 milliards d'euros, fin juillet 2016, l'assurance-vie est considérée comme le placement préféré des Français. Mais L'étau semble se resserrer autour du placement roi. Les députés ont commencé cette semaine à examiner la loi Sapin II, prévoyant de limiter les retraits en cas de crise et de restreindre la rémunération des fonds en euros. Alors, les épargnants ont-ils raison d'être inquiets ? Y-a-t-il péril sur l'assurance-vie ? - Avec: Guillaume Leroy, Actuaire associé, Prim'Act. Etienne Guérin, Président Practis SAS. Gérard Bekerman, président de l'Association Française d'Epargne et de Retraite (AFER). Stéphane Dedeyan, DG délégué de Generali France et Pdt commission assurances de personnes de la FFA. Et Patrick Montagner, Secrétaire général adjoint, ACPR (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution). - Les Décodeurs de l'éco, du mercredi 28 septembre 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.

      Lire la suite Les Décodeurs de l'éco (134 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Grâce à un rendement supérieur au Livret A et avec un encours à 1 615 milliards d'euros, fin juillet 2016, l'assurance-vie est considérée comme le placement préféré des Français. Mais L'étau semble se resserrer autour du placement roi. Les députés ont commencé cette semaine à examiner la loi Sapin II, prévoyant de limiter les retraits en cas de crise et de restreindre la rémunération des fonds en euros. Alors, les épargnants ont-ils raison d'être inquiets ? Y-a-t-il péril sur l'assurance-vie ? - Avec: Guillaume Leroy, Actuaire associé, Prim'Act. Etienne Guérin, Président Practis SAS. Gérard Bekerman, président de l'Association Française d'Epargne et de Retraite (AFER). Stéphane Dedeyan, DG délégué de Generali France et Pdt commission assurances de personnes de la FFA. Et Patrick Montagner, Secrétaire général adjoint, ACPR (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution). - Les Décodeurs de l'éco, du mercredi 28 septembre 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.
    • JT - Infos

      Les décodeurs de l'eco

      Va-t-il falloir à nouveau payer pour les banques ? - 27/09

      aucun (0 vote) Votre vote

      Deutsche Bank, déjà fragilisée par des scandales à répétition, est menacée d'une amende record. La justice américaine lui réclame 14 milliards de dollars pour solder un litige aux "subprimes". Alors que la chancelière Angela Merkel se refuserait à un éventuel soutien financier public à la première banque privée du pays, le spectre de Lehman Brothers hante les esprits. La banque d'affaires américaine avait été lâchée par Washington, dont la faillite déclencha la crise financière mondiale de 2008. La Deutsche Bank peut-elle alors sombrer ? Le contribuable va-t-il de nouveau payer pour sauver ce type d'établissements ? - Avec: Caroline Morisseau, journaliste BFM Business. Philippe Tibi, président fondateur de Pergamon Campus. François Chaulet, directeur général de Montségur Finance. Ainsi que Jacques de Larosière, ancien directeur du FMI et auteur de "50 ans de crises financières". - Les Décodeurs de l'éco, du mardi 27 septembre 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.

      Lire la suite Les Décodeurs de l'éco (133 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Deutsche Bank, déjà fragilisée par des scandales à répétition, est menacée d'une amende record. La justice américaine lui réclame 14 milliards de dollars pour solder un litige aux "subprimes". Alors que la chancelière Angela Merkel se refuserait à un éventuel soutien financier public à la première banque privée du pays, le spectre de Lehman Brothers hante les esprits. La banque d'affaires américaine avait été lâchée par Washington, dont la faillite déclencha la crise financière mondiale de 2008. La Deutsche Bank peut-elle alors sombrer ? Le contribuable va-t-il de nouveau payer pour sauver ce type d'établissements ? - Avec: Caroline Morisseau, journaliste BFM Business. Philippe Tibi, président fondateur de Pergamon Campus. François Chaulet, directeur général de Montségur Finance. Ainsi que Jacques de Larosière, ancien directeur du FMI et auteur de "50 ans de crises financières". - Les Décodeurs de l'éco, du mardi 27 septembre 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.
    • JT - Infos

      Les décodeurs de l'eco

      Alep : symbole d'un monde incapable de résoudre ses crises ? - 26/09

      aucun (0 vote) Votre vote

      Les forces syriennes, soutenues par l'armée russe, bombardent quotidiennement les quartiers d'Alep. Cette grande ville du Nord de la Syrie est dans un état de ruine complète. La semaine dernière, l'ONU a tenté de faire respecter un accord de cessez-le-feu avec la Russie. Après des discussions vaines, les Occidentaux se réunissaient à nouveau hier pour tenter d'épargner ce qui reste d'Alep. À la tribune de l'ONU, ils ont haussé le ton contre les Russes. Au vu de l'impuissance occidentale dans ce dossier, Alep est-elle devenue le symbole d'un monde incapable de résoudre ses crises ? - Avec: Benaouda Abdeddaïm, éditorialiste BFM Business. Jean-Dominique Merchet, spécialiste des questions de défense à l'Opinion. Et Jean-Marc de La Sablière, ancien ambassadeur de France à l'ONU, auteur de "Dans les coulisses du monde" (Du Rwanda à la guerre d'Irak, un grand négociateur révèle le dessous des cartes). - Les Décodeurs de l'éco, du lundi 26 septembre 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.

      Lire la suite Les Décodeurs de l'éco (133 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Les forces syriennes, soutenues par l'armée russe, bombardent quotidiennement les quartiers d'Alep. Cette grande ville du Nord de la Syrie est dans un état de ruine complète. La semaine dernière, l'ONU a tenté de faire respecter un accord de cessez-le-feu avec la Russie. Après des discussions vaines, les Occidentaux se réunissaient à nouveau hier pour tenter d'épargner ce qui reste d'Alep. À la tribune de l'ONU, ils ont haussé le ton contre les Russes. Au vu de l'impuissance occidentale dans ce dossier, Alep est-elle devenue le symbole d'un monde incapable de résoudre ses crises ? - Avec: Benaouda Abdeddaïm, éditorialiste BFM Business. Jean-Dominique Merchet, spécialiste des questions de défense à l'Opinion. Et Jean-Marc de La Sablière, ancien ambassadeur de France à l'ONU, auteur de "Dans les coulisses du monde" (Du Rwanda à la guerre d'Irak, un grand négociateur révèle le dessous des cartes). - Les Décodeurs de l'éco, du lundi 26 septembre 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.
    • JT - Infos

      Les décodeurs de l'eco

      L'affaire Nelly Kroes: le scandale de trop ? - 22/09

      aucun (0 vote) Votre vote

      Un nouveau scandale vient d'être mis à jour par le consortium de journalistes ICIJ, mettant en cause Nelly Kroes. L'ancienne commissaire européenne à la Concurrence est épinglée pour avoir été l'administratrice d'une société offshore au Bahamas au cours de son mandat, ce qui constitue une entorse au code de conduite de l'UE. L'affaire est d'autant plus embarrassante pour Bruxelles qu'elle s'ajoute au tollé suscité par l'arrivée de José Manuel Barroso, ancien président de la Commission, chez Goldman Sachs, connue pour avoir joué un rôle dans la crise des subprimes et la crise grecque. - Avec: Noëlle Lenoir, avocate, ancienne ministre des affaires européennes. Véronique Jérôme, polito-économiste, Electionscope. Patrick Martin-Genier, spécialiste des questions européennes et enseignant à Sciences Po. Et Dídac Gutiérrez-Peris, directeur des Affaires européennes, Institut Viavoice. - Les Décodeurs de l'éco, du jeudi 22 septembre 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.

      Lire la suite Les Décodeurs de l'éco (133 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Un nouveau scandale vient d'être mis à jour par le consortium de journalistes ICIJ, mettant en cause Nelly Kroes. L'ancienne commissaire européenne à la Concurrence est épinglée pour avoir été l'administratrice d'une société offshore au Bahamas au cours de son mandat, ce qui constitue une entorse au code de conduite de l'UE. L'affaire est d'autant plus embarrassante pour Bruxelles qu'elle s'ajoute au tollé suscité par l'arrivée de José Manuel Barroso, ancien président de la Commission, chez Goldman Sachs, connue pour avoir joué un rôle dans la crise des subprimes et la crise grecque. - Avec: Noëlle Lenoir, avocate, ancienne ministre des affaires européennes. Véronique Jérôme, polito-économiste, Electionscope. Patrick Martin-Genier, spécialiste des questions européennes et enseignant à Sciences Po. Et Dídac Gutiérrez-Peris, directeur des Affaires européennes, Institut Viavoice. - Les Décodeurs de l'éco, du jeudi 22 septembre 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.
    • JT - Infos

      Les décodeurs de l'eco

      La Fed: quel verdict ? - 21/09

      aucun (0 vote) Votre vote

      Tous les yeux sont rivés ce mercredi sur la Réserve fédérale américaine, dont le Comité de politique monétaire devrait décider ce soir de l'orientation de sa politique en matière de taux d'intérêt. Les analystes ne s'attendent pas à une nouvelle hausse et tablent plutôt sur un durcissement en décembre. Les taux d'intérêt américains avaient été relevés en décembre 2016, une première depuis la crise de 2008. Alors que l'économie américaine est proche du plein-emploi et que l'inflation remonte vers 2%, la Fed va-t-elle une nouvelle fois relever ses taux, ou décider d'un statu quo ? - Avec: Jean-Noel Vieille, Directeur de la Gestion chez 360 Hixance AM. Philippe Tibi, Président fondateur de Pergamon Campus. Marc de Scitivaux, économiste, fondateur des Cahiers verts de l'économie. Jean-Claude Gruffat, managing director chez Galileo Global Advisors. - Les Décodeurs de l'éco, du mercredi 21 septembre 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.

      Lire la suite Les Décodeurs de l'éco (129 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Tous les yeux sont rivés ce mercredi sur la Réserve fédérale américaine, dont le Comité de politique monétaire devrait décider ce soir de l'orientation de sa politique en matière de taux d'intérêt. Les analystes ne s'attendent pas à une nouvelle hausse et tablent plutôt sur un durcissement en décembre. Les taux d'intérêt américains avaient été relevés en décembre 2016, une première depuis la crise de 2008. Alors que l'économie américaine est proche du plein-emploi et que l'inflation remonte vers 2%, la Fed va-t-elle une nouvelle fois relever ses taux, ou décider d'un statu quo ? - Avec: Jean-Noel Vieille, Directeur de la Gestion chez 360 Hixance AM. Philippe Tibi, Président fondateur de Pergamon Campus. Marc de Scitivaux, économiste, fondateur des Cahiers verts de l'économie. Jean-Claude Gruffat, managing director chez Galileo Global Advisors. - Les Décodeurs de l'éco, du mercredi 21 septembre 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.
    • JT - Infos

      Les décodeurs de l'eco

      La fin d’un tabou : légaliser la sélection à l’Université ? - 20/09

      aucun (0 vote) Votre vote

      En comptant les universités, classes prépa, BTS, IUT et écoles diverses, la France totalise 2,59 millions d'étudiants, en hausse de 1,8% par rapport à 2015, ont détaillé mardi la ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem et le secrétaire d’État à l'Enseignement supérieur Thierry Mandon. À l'occasion de la rentrée universitaire, ils se sont donc affairés à trouver un terrain d'entente pour réformer le master. L'une des pistes évoquée par le gouvernement pourrait bien aboutir à la mise en place d'une sélection à l'entrée de certains masters de première année. Est-ce la fin d'un tabou ? - Avec: Laurent Bigorgne, directeur de l’Institut Montaigne. Marie-Caroline Missir, directrice de la Rédaction de L’Etudiant. Laurent Batsch, président de Paris Dauphine. Jean-Loup Salzmann, président de la Conférence des présidents d’université. Et Eric Charbonnier, expert éducation à l'OCDE. - Les Décodeurs de l'éco, du mardi 20 septembre 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.

      Lire la suite Les Décodeurs de l'éco (128 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      En comptant les universités, classes prépa, BTS, IUT et écoles diverses, la France totalise 2,59 millions d'étudiants, en hausse de 1,8% par rapport à 2015, ont détaillé mardi la ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem et le secrétaire d’État à l'Enseignement supérieur Thierry Mandon. À l'occasion de la rentrée universitaire, ils se sont donc affairés à trouver un terrain d'entente pour réformer le master. L'une des pistes évoquée par le gouvernement pourrait bien aboutir à la mise en place d'une sélection à l'entrée de certains masters de première année. Est-ce la fin d'un tabou ? - Avec: Laurent Bigorgne, directeur de l’Institut Montaigne. Marie-Caroline Missir, directrice de la Rédaction de L’Etudiant. Laurent Batsch, président de Paris Dauphine. Jean-Loup Salzmann, président de la Conférence des présidents d’université. Et Eric Charbonnier, expert éducation à l'OCDE. - Les Décodeurs de l'éco, du mardi 20 septembre 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.
    • JT - Infos

      Les décodeurs de l'eco

      Comment le véhicule électrique peut passer à la vitesse supérieure ? - 19/09

      aucun (0 vote) Votre vote

      Renault va donner un coup d'accélérateur à l'autonomie de sa Zoé électrique. La citadine électrique de la marque au losange pourra rouler 320 km en conditions normales d'utilisation contre seulement 160 km à ce jour. L'annonce officielle aura lieu durant le prochain Mondial de l'automobile à Paris, fin septembre 2016. Cette revolution constitue un bonne nouvelle pour le secteur du véhicule électrique qui commence à peine à progresser. Alors, une plus grosse autonomie va-t-elle booster les ventes ? Et surtout, comment le secteur va-t-il passer à la vitesse supérieure ? - Avec: François Roudier, porte-parole du CCFA (Comité des Constructeurs Français d'Automobiles). Arnaud de la Fortelle, directeur du Centre de Robotique, Mines ParisTech. Matthieu Lesage, membre du Think tank Automobilité & Avenir. Et Valérie Bros, directrice du pôle concessions et territoires chez Enedis. - Les Décodeurs de l'éco, du lundi 19 septembre 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.

      Lire la suite Les Décodeurs de l'éco (128 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Renault va donner un coup d'accélérateur à l'autonomie de sa Zoé électrique. La citadine électrique de la marque au losange pourra rouler 320 km en conditions normales d'utilisation contre seulement 160 km à ce jour. L'annonce officielle aura lieu durant le prochain Mondial de l'automobile à Paris, fin septembre 2016. Cette revolution constitue un bonne nouvelle pour le secteur du véhicule électrique qui commence à peine à progresser. Alors, une plus grosse autonomie va-t-elle booster les ventes ? Et surtout, comment le secteur va-t-il passer à la vitesse supérieure ? - Avec: François Roudier, porte-parole du CCFA (Comité des Constructeurs Français d'Automobiles). Arnaud de la Fortelle, directeur du Centre de Robotique, Mines ParisTech. Matthieu Lesage, membre du Think tank Automobilité & Avenir. Et Valérie Bros, directrice du pôle concessions et territoires chez Enedis. - Les Décodeurs de l'éco, du lundi 19 septembre 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.
    • JT - Infos

      Les décodeurs de l'eco

      Hinkley Point: chance ou piège pour EDF ? - 15/09

      aucun (0 vote) Votre vote

      Après un parcours semé d'embûches, un accord a été trouvé entre Paris et Londres pour la construction de deux EPR à Hinkley Point, en Angleterre. Ce vaste chantier coûte 23 milliards d'euros et sera financé aux deux tiers par EDF. La mise en service de ces deux réacteurs est prévue en 2025. L'électricien français, déjà confronté à d'importants défis financiers, va donc devoir trouver de l'argent pour réaliser ce projet. - Avec: Jean-Pierre Pervès, ancien directeur de centres de recherche du CEA-Saclay. Olivier Babeau, Enseignant-chercheur et consultant en stratégie, université de Bordeaux, auteur de "La Nouvelle ferme des animaux" (éd. Les Belles Lettres). André Loesekrug-Pietri, président de A Capital (principal fond d’investissement entre l’Europe et l’Asie). Michael Stothard, Correspondant à Paris du Financial Times. Et Jean-Noël Vieille, Directeur de la Gestion chez 360 Hixance AM. - Les Décodeurs de l'éco, du jeudi 15 septembre 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.

      Lire la suite Les Décodeurs de l'éco (127 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Après un parcours semé d'embûches, un accord a été trouvé entre Paris et Londres pour la construction de deux EPR à Hinkley Point, en Angleterre. Ce vaste chantier coûte 23 milliards d'euros et sera financé aux deux tiers par EDF. La mise en service de ces deux réacteurs est prévue en 2025. L'électricien français, déjà confronté à d'importants défis financiers, va donc devoir trouver de l'argent pour réaliser ce projet. - Avec: Jean-Pierre Pervès, ancien directeur de centres de recherche du CEA-Saclay. Olivier Babeau, Enseignant-chercheur et consultant en stratégie, université de Bordeaux, auteur de "La Nouvelle ferme des animaux" (éd. Les Belles Lettres). André Loesekrug-Pietri, président de A Capital (principal fond d’investissement entre l’Europe et l’Asie). Michael Stothard, Correspondant à Paris du Financial Times. Et Jean-Noël Vieille, Directeur de la Gestion chez 360 Hixance AM. - Les Décodeurs de l'éco, du jeudi 15 septembre 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.
    • JT - Infos

      Les décodeurs de l'eco

      L’Espace: la terre d’innovations ! - 14/09

      aucun (0 vote) Votre vote

      Aujourd'hui, plusieurs entreprises et pays tentent de faire leur place dans ce monde infini qu'est l'espace. Ce dernier est donc devenu un "terrain de jeu" de plus en plus convoité par les concepteurs de nouvelles technologies. C'est le cas de la Chine qui va lancer son deuxième laboratoire spatial en vue de déployer dans six ans une station habitée. Il y a également, Thales et SES qui projettent de diffuser l'Internet à haut débit à bord des avions de ligne. Quant aux agences gouvernementales, elles projetteraient d'envoyer 1 450 satellites d'ici 10 ans... Déjà peuplée de milliards d'étoiles, l'espace est-elle devenue la terre d'innovation ? - Avec: Nicolas Bouzou, économiste du cabinet Astérès, et auteur de "L'innovation sauvera le monde". Pacôme Revillon, président d'Euroconsult et organisateur de la World Satellite Business Week à Paris. Et Stéphane Israël, PDG d’Arianespace. - Les Décodeurs de l'éco, du mercredi 14 septembre 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.

      Lire la suite Les Décodeurs de l'éco (127 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Aujourd'hui, plusieurs entreprises et pays tentent de faire leur place dans ce monde infini qu'est l'espace. Ce dernier est donc devenu un "terrain de jeu" de plus en plus convoité par les concepteurs de nouvelles technologies. C'est le cas de la Chine qui va lancer son deuxième laboratoire spatial en vue de déployer dans six ans une station habitée. Il y a également, Thales et SES qui projettent de diffuser l'Internet à haut débit à bord des avions de ligne. Quant aux agences gouvernementales, elles projetteraient d'envoyer 1 450 satellites d'ici 10 ans... Déjà peuplée de milliards d'étoiles, l'espace est-elle devenue la terre d'innovation ? - Avec: Nicolas Bouzou, économiste du cabinet Astérès, et auteur de "L'innovation sauvera le monde". Pacôme Revillon, président d'Euroconsult et organisateur de la World Satellite Business Week à Paris. Et Stéphane Israël, PDG d’Arianespace. - Les Décodeurs de l'éco, du mercredi 14 septembre 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.
    • JT - Infos

      Les décodeurs de l'eco

      Gouvernement ou direction: qui gagnera la bataille d'Alstom ? - 13/09

      aucun (0 vote) Votre vote

      Le dossier Alstom s'envenime à 8 mois de la présidentielle. Et pour cause, la fermeture ou non du site de Belfort est au coeur d'un bras de fer qui oppose le gouvernement, les syndicats et les élus locaux à la direction du groupe. Ce dernier va, en effet, transférer la production de trains et le bureau d'études de ce site historique à Reichshoffen. D'ailleurs, les principaux protagonistes se livrent une bataille politique et de communication depuis lundi. Ils s'affrontent également sur les soi-disant pistes pour régler ce dossier épineux. Alors, qui gagnera la bataille d'Alstom ? - Avec: Laurent Sabbah, conseiller en communication, auteur de "La communication expliquée à mon patron". François Miquet-Marty, président de Viavoice. Christian Saint-Etienne, professeur au CNAM, auteur de "Relever la France" (Éd. Odile Jacob). Emmanuel Lechypre, éditorialiste BFM Business. Et Mathieu Sévin, journaliste BFM Business. - Les Décodeurs de l'éco, du mardi 13 septembre 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.

      Lire la suite Les Décodeurs de l'éco (127 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Le dossier Alstom s'envenime à 8 mois de la présidentielle. Et pour cause, la fermeture ou non du site de Belfort est au coeur d'un bras de fer qui oppose le gouvernement, les syndicats et les élus locaux à la direction du groupe. Ce dernier va, en effet, transférer la production de trains et le bureau d'études de ce site historique à Reichshoffen. D'ailleurs, les principaux protagonistes se livrent une bataille politique et de communication depuis lundi. Ils s'affrontent également sur les soi-disant pistes pour régler ce dossier épineux. Alors, qui gagnera la bataille d'Alstom ? - Avec: Laurent Sabbah, conseiller en communication, auteur de "La communication expliquée à mon patron". François Miquet-Marty, président de Viavoice. Christian Saint-Etienne, professeur au CNAM, auteur de "Relever la France" (Éd. Odile Jacob). Emmanuel Lechypre, éditorialiste BFM Business. Et Mathieu Sévin, journaliste BFM Business. - Les Décodeurs de l'éco, du mardi 13 septembre 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.
    • JT - Infos

      Les décodeurs de l'eco

      Alstom: pourquoi cet activisme des politiques ? - 12/09

      aucun (0 vote) Votre vote

      Le dossier Alstom est devenu une affaire d'État. Ce lundi, lors d'une réunion de crise à l'Élysée sur ce sujet, François Hollande a fixé un "objectif" au gouvernement: maintenir les activités ferroviaires d'Alstom à Belfort. Et pour cause, Alstom, dont l'État détient 20% du capital, va transférer la production de trains et le bureau d'études à Reichshoffen (Alsace). Cependant, l'exécutif n'est pas le seul à vouloir reprendre ce dossier. Cette affaire est aussi du pain béni pour tous les politiques. Mais, à quoi va servir tout cet activisme des politiques ? - Avec: Marc de Scitivaux, économiste, fondateur des Cahiers verts de l'économie. Gilles Dansart, directeur de Mobilettre, spécialiste de la mobilité. Erwan Le Noan, consultant en stratégie, professeur en droit de la concurrence à Sciences Po Paris. Et Bruno Grandjean, président de la Fédération des Industries Mécaniques (FIM). - Les Décodeurs de l'éco, du lundi 12 septembre 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.

      Lire la suite Les Décodeurs de l'éco (127 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Le dossier Alstom est devenu une affaire d'État. Ce lundi, lors d'une réunion de crise à l'Élysée sur ce sujet, François Hollande a fixé un "objectif" au gouvernement: maintenir les activités ferroviaires d'Alstom à Belfort. Et pour cause, Alstom, dont l'État détient 20% du capital, va transférer la production de trains et le bureau d'études à Reichshoffen (Alsace). Cependant, l'exécutif n'est pas le seul à vouloir reprendre ce dossier. Cette affaire est aussi du pain béni pour tous les politiques. Mais, à quoi va servir tout cet activisme des politiques ? - Avec: Marc de Scitivaux, économiste, fondateur des Cahiers verts de l'économie. Gilles Dansart, directeur de Mobilettre, spécialiste de la mobilité. Erwan Le Noan, consultant en stratégie, professeur en droit de la concurrence à Sciences Po Paris. Et Bruno Grandjean, président de la Fédération des Industries Mécaniques (FIM). - Les Décodeurs de l'éco, du lundi 12 septembre 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.
    • JT - Infos

      Les décodeurs de l'eco

      Alstom: pourquoi cet activisme des politiques ? - 12/09

      aucun (0 vote) Votre vote

      Le dossier Alstom est devenu une affaire d'État. Ce lundi, lors d'une réunion de crise à l'Élysée sur ce sujet, François Hollande a fixé un "objectif" au gouvernement: maintenir les activités ferroviaires d'Alstom à Belfort. Et pour cause, Alstom, dont l'État détient 20% du capital, va transférer la production de trains et le bureau d'études à Reichshoffen (Alsace). Cependant, l'exécutif n'est pas le seul à vouloir reprendre ce dossier. Cette affaire est aussi du pain béni pour tous les politiques. Mais, à quoi va servir tout cet activisme des politiques ? - Avec: Marc de Scitivaux, économiste, fondateur des Cahiers verts de l'économie. Gilles Dansart, directeur de Mobilettre, spécialiste de la mobilité. Erwan Le Noan, consultant en stratégie, professeur en droit de la concurrence à Sciences Po Paris. Et Bruno Grandjean, président de la Fédération des Industries Mécaniques (FIM). - Les Décodeurs de l'éco, du lundi 12 septembre 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.

      Lire la suite Les Décodeurs de l'éco (127 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Le dossier Alstom est devenu une affaire d'État. Ce lundi, lors d'une réunion de crise à l'Élysée sur ce sujet, François Hollande a fixé un "objectif" au gouvernement: maintenir les activités ferroviaires d'Alstom à Belfort. Et pour cause, Alstom, dont l'État détient 20% du capital, va transférer la production de trains et le bureau d'études à Reichshoffen (Alsace). Cependant, l'exécutif n'est pas le seul à vouloir reprendre ce dossier. Cette affaire est aussi du pain béni pour tous les politiques. Mais, à quoi va servir tout cet activisme des politiques ? - Avec: Marc de Scitivaux, économiste, fondateur des Cahiers verts de l'économie. Gilles Dansart, directeur de Mobilettre, spécialiste de la mobilité. Erwan Le Noan, consultant en stratégie, professeur en droit de la concurrence à Sciences Po Paris. Et Bruno Grandjean, président de la Fédération des Industries Mécaniques (FIM). - Les Décodeurs de l'éco, du lundi 12 septembre 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.
    • JT - Infos

      Les décodeurs de l'eco

      Hollande, toujours Président ou déjà candidat ? - 08/09

      aucun (0 vote) Votre vote

      Toujours très impopulaire, François Hollande s'est posé ce jeudi en défenseur de l'État de droit face au terrorisme. Il n'a pas ménagé ses attaques contre l'opposition, spécialement Nicolas Sarkozy sans le citer, dans un discours aux allures de candidature à la présidentielle. "Je ne laisserai pas la France être abîmée, réduite (…) C'est le combat d'une vie", a affirmé le chef de l'État. "Je ne laisserai pas l'image de la France, le rayonnement de la France, l'influence de la France s'altérer lors des prochains mois ou des prochaines années", a-t-il conclu. Alors, François Hollande est-il toujours Président ou déjà candidat ? - Éléments de réponse avec: Véronique Jérôme, polito-économiste d'ElectionScope. Bruno Jeanbart, directeur général adjoint d'OpinionWay. Patrick Coquidé, éditorialiste BFM Business. Ainsi que Laurent Sabbah, conseiller en communication et auteur de "La communication expliquée à mon patron". - Les Décodeurs de l'éco, du jeudi 8 septembre 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.

      Lire la suite Les Décodeurs de l'éco (127 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Toujours très impopulaire, François Hollande s'est posé ce jeudi en défenseur de l'État de droit face au terrorisme. Il n'a pas ménagé ses attaques contre l'opposition, spécialement Nicolas Sarkozy sans le citer, dans un discours aux allures de candidature à la présidentielle. "Je ne laisserai pas la France être abîmée, réduite (…) C'est le combat d'une vie", a affirmé le chef de l'État. "Je ne laisserai pas l'image de la France, le rayonnement de la France, l'influence de la France s'altérer lors des prochains mois ou des prochaines années", a-t-il conclu. Alors, François Hollande est-il toujours Président ou déjà candidat ? - Éléments de réponse avec: Véronique Jérôme, polito-économiste d'ElectionScope. Bruno Jeanbart, directeur général adjoint d'OpinionWay. Patrick Coquidé, éditorialiste BFM Business. Ainsi que Laurent Sabbah, conseiller en communication et auteur de "La communication expliquée à mon patron". - Les Décodeurs de l'éco, du jeudi 8 septembre 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.
    • JT - Infos

      Les décodeurs de l'eco

      La sécurité: la priorité, mais avec quels moyens ? - 07/09

      aucun (0 vote) Votre vote

      Alors que la menace islamiste ne cesse de s'accroître en France, quelle réponse doit-on faire au terrorisme ? Un discours du chef de l'État sur ce sujet est, d'ailleurs, attendu demain matin. François Hollande va, en effet, s'exprimer sur "la démocratie face au terrorisme". Cependant, il est évident que l'Europe et la France ont perdu beaucoup de temps avant d'entamer cette lutte. En effet, les récentes attaques terroristes survenues sur le vieux continent sont la preuve de ce retard. Alors, la sécurité doit-elle devenir la priorité numéro 1 ? Et surtout, avec quels moyens va-t-on y parvenir ? - Avec: Thierry Breton, PDG d'Atos. Bruno Tertrais, maître de recherche à la Fondation pour la recherche stratégique, auteur de "Le président et la bombe". Éric Delbecque, président de l'Association pour la compétitivité et la sécurité économique. Et Patrick Coquidé, éditorialiste BFM Business. - Les Décodeurs de l'éco, du mercredi 7 septembre 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.

      Lire la suite Les Décodeurs de l'éco (127 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Alors que la menace islamiste ne cesse de s'accroître en France, quelle réponse doit-on faire au terrorisme ? Un discours du chef de l'État sur ce sujet est, d'ailleurs, attendu demain matin. François Hollande va, en effet, s'exprimer sur "la démocratie face au terrorisme". Cependant, il est évident que l'Europe et la France ont perdu beaucoup de temps avant d'entamer cette lutte. En effet, les récentes attaques terroristes survenues sur le vieux continent sont la preuve de ce retard. Alors, la sécurité doit-elle devenir la priorité numéro 1 ? Et surtout, avec quels moyens va-t-on y parvenir ? - Avec: Thierry Breton, PDG d'Atos. Bruno Tertrais, maître de recherche à la Fondation pour la recherche stratégique, auteur de "Le président et la bombe". Éric Delbecque, président de l'Association pour la compétitivité et la sécurité économique. Et Patrick Coquidé, éditorialiste BFM Business. - Les Décodeurs de l'éco, du mercredi 7 septembre 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.
    • JT - Infos

      Les décodeurs de l'eco

      Faut-il bannir les voitures des grandes villes ? - 06/09

      aucun (0 vote) Votre vote

      La bataille autour de la piétonisation des voies sur berges rive droite de la capitale est engagée. La maire de Paris, Anne Hidalgo, a décidé de rendre piétonne une partie de la voie Georges-Pompidou. Une piétonisation qui se fait sur 3,3 Km du tunnel des Tuileries au bassin de l'Arsenal. Malgré l'avis défavorable de la commission d'enquête publique, l'élue socialiste ne reviendrait pas en arrière sur ce projet, visant à lutter contre la pollution de l'air. Alors, faut-il bannir les voitures des grandes villes ? - Avec: Célia Blauel, maire adjointe au développement durable, Ville de Paris. Gilles Dansart, directeur de Mobilettre. Guillaume Connan, président directeur général de Chabé Limousines. Gilles Berhault, président du Comité 21. Christian Saint-Etienne, professeur au CNAM, auteur de "Relever la France - Etat d'urgence". Et Patrick Coquidé, éditorialiste BFM Business. - Les Décodeurs de l'éco, du mardi 6 septembre 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.

      Lire la suite Les Décodeurs de l'éco (127 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      La bataille autour de la piétonisation des voies sur berges rive droite de la capitale est engagée. La maire de Paris, Anne Hidalgo, a décidé de rendre piétonne une partie de la voie Georges-Pompidou. Une piétonisation qui se fait sur 3,3 Km du tunnel des Tuileries au bassin de l'Arsenal. Malgré l'avis défavorable de la commission d'enquête publique, l'élue socialiste ne reviendrait pas en arrière sur ce projet, visant à lutter contre la pollution de l'air. Alors, faut-il bannir les voitures des grandes villes ? - Avec: Célia Blauel, maire adjointe au développement durable, Ville de Paris. Gilles Dansart, directeur de Mobilettre. Guillaume Connan, président directeur général de Chabé Limousines. Gilles Berhault, président du Comité 21. Christian Saint-Etienne, professeur au CNAM, auteur de "Relever la France - Etat d'urgence". Et Patrick Coquidé, éditorialiste BFM Business. - Les Décodeurs de l'éco, du mardi 6 septembre 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.

    Audiences replay du 29-09