Revoir un programme tv en replay et en streaming
  • Politique première en replay (92 vidéos)

    • JT - Infos

      Politique première

      L’édito de Christophe Barbier: Calais: "Il faudrait que François Hollande prouve que la gauche ce n'est pas l'immobilisme, ce n'est pas l'échec"

      aucun (0 vote) Votre vote

      François Hollande se rend aujourd'hui, pour la toute première fois, dans la "jungle" de Calais. Le président de la République veut dépassionner le débat. Samedi, il a insisté sur le fait que la France ne sera pas un pays où l'on trouve des campements. Mais la partie est loin d'être gagnée. En effet, le débat est d'ordre idéologique, et ce depuis des années. Il sera difficile de faire retomber la pression, d'autant plus que la gauche s'est peu intéressée au cas depuis un certain temps. François Hollande devra prouver que durant son quinquennat, des mesures ont été prises ou seront prises concernant les migrants. - L’édito de Christophe Barbier, du lundi 26 septembre 2016, sur BFMTV.

      Lire la suite Politique première (93 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      François Hollande se rend aujourd'hui, pour la toute première fois, dans la "jungle" de Calais. Le président de la République veut dépassionner le débat. Samedi, il a insisté sur le fait que la France ne sera pas un pays où l'on trouve des campements. Mais la partie est loin d'être gagnée. En effet, le débat est d'ordre idéologique, et ce depuis des années. Il sera difficile de faire retomber la pression, d'autant plus que la gauche s'est peu intéressée au cas depuis un certain temps. François Hollande devra prouver que durant son quinquennat, des mesures ont été prises ou seront prises concernant les migrants. - L’édito de Christophe Barbier, du lundi 26 septembre 2016, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      Politique première

      L’édito de Christophe Barbier: Mais où est le centre ?

      aucun (0 vote) Votre vote

      François Bayrou est l'homme politique qui se pose le plus en leader du centre. Seulement, ces derniers temps, il se fait discret. En fait, il prépare la sortie de son livre. Il se fera entendre après la primaire de droite. Mais la France a-t-elle encore besoin du centre ? La droitisation de la société a en effet balayé les valeurs fondamentales du centrisme. La présidentielle de 2017 sera plutôt une guerre gauche / droite à laquelle participera Alain Juppé et Nicolas Sarkozy. - L’édito de Christophe Barbier, du vendredi 23 septembre 2016, sur BFMTV.

      Lire la suite Politique première (93 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      François Bayrou est l'homme politique qui se pose le plus en leader du centre. Seulement, ces derniers temps, il se fait discret. En fait, il prépare la sortie de son livre. Il se fera entendre après la primaire de droite. Mais la France a-t-elle encore besoin du centre ? La droitisation de la société a en effet balayé les valeurs fondamentales du centrisme. La présidentielle de 2017 sera plutôt une guerre gauche / droite à laquelle participera Alain Juppé et Nicolas Sarkozy. - L’édito de Christophe Barbier, du vendredi 23 septembre 2016, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      Politique première

      Le dalaï-lama en France: pourquoi une visite si discrète ? - 13/09

      aucun (0 vote) Votre vote

      Depuis ce lundi, le dalaï-lama a entamé une visite en France. Pendant six jours, le chef spirituel des Tibétains va donner, à Paris puis à Strasbourg, une série de conférences sur la spiritualité, les sciences et l'écologie. Sous l'œil très sourcilleux de Pékin, il ne devrait rencontrer aucun membre du gouvernement afin d'éviter tout incident diplomatique. Pourquoi le pouvoir politique boude-t-il le dalaï-lama ? Sa présence est-elle encombrante pour la France ? Pourquoi son déplacement est-il scruté à la loupe par la Chine ? - Politique Première, du mardi 13 septembre 2016, présenté par Christophe Barbier, sur BFMTV.

      Lire la suite Politique première (91 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Depuis ce lundi, le dalaï-lama a entamé une visite en France. Pendant six jours, le chef spirituel des Tibétains va donner, à Paris puis à Strasbourg, une série de conférences sur la spiritualité, les sciences et l'écologie. Sous l'œil très sourcilleux de Pékin, il ne devrait rencontrer aucun membre du gouvernement afin d'éviter tout incident diplomatique. Pourquoi le pouvoir politique boude-t-il le dalaï-lama ? Sa présence est-elle encombrante pour la France ? Pourquoi son déplacement est-il scruté à la loupe par la Chine ? - Politique Première, du mardi 13 septembre 2016, présenté par Christophe Barbier, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      Politique première

      Présidentielle 2017: 88% des Français disent non à la candidature de François Hollande – 08/09

      aucun (0 vote) Votre vote

      C'est la douche froide pour François Hollande. D'après un sondage Elabe, 88% des Français interrogés ne souhaitent pas que l'actuel président de la République soit candidat à la prochaine élection présidentielle. Du jamais vu dans l'histoire de la Ve République ! Sa potentielle candidature n'a donc plus de sens, ni par rapport au bilan ni par rapport aux projets. François Hollande a perdu toute légitimité de concourir pour un second mandat. Même la gauche le renie : 72% des sympathisants s'opposent à sa candidature. Toutefois, il pourra encore compter sur les 28% qui lui sont favorables, et sur sa compagne Julie Gayet. Cette dernière a en effet affirmé qu'elle serait prête à jouer son rôle engagé derrière le Président. Est-ce suffisant ? - Politique Première, du jeudi 8 septembre 2016, présenté par Christophe Barbier, sur BFMTV.

      Lire la suite Politique première (93 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      C'est la douche froide pour François Hollande. D'après un sondage Elabe, 88% des Français interrogés ne souhaitent pas que l'actuel président de la République soit candidat à la prochaine élection présidentielle. Du jamais vu dans l'histoire de la Ve République ! Sa potentielle candidature n'a donc plus de sens, ni par rapport au bilan ni par rapport aux projets. François Hollande a perdu toute légitimité de concourir pour un second mandat. Même la gauche le renie : 72% des sympathisants s'opposent à sa candidature. Toutefois, il pourra encore compter sur les 28% qui lui sont favorables, et sur sa compagne Julie Gayet. Cette dernière a en effet affirmé qu'elle serait prête à jouer son rôle engagé derrière le Président. Est-ce suffisant ? - Politique Première, du jeudi 8 septembre 2016, présenté par Christophe Barbier, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      Politique première

      Bygmalion: Nicolas Sarkozy peut-il être jugé avant 2017 ? - 06/09

      aucun (0 vote) Votre vote

      Le parquet de Paris a demandé le renvoi de Nicolas Sarkozy et de treize autres mis en examen dans l'affaire Bygmalion. Dans cette affaire, l’ancien président est suspecté d’avoir dépassé le plafond des dépenses électorales autorisé pour sa campagne de 2012. Sachant que Nicolas Sarkozy est engagé dans la course à la primaire, Christophe Barbier estime qu'il n'y aura aucun procès avant 2017. Que se passera-t-il si l'ancien président venait à remporter la primaire ou même la présidentielle ? - Politique Première, du mardi 6 septembre 2016, présenté par Christophe Barbier, sur BFMTV.

      Lire la suite Politique première (93 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Le parquet de Paris a demandé le renvoi de Nicolas Sarkozy et de treize autres mis en examen dans l'affaire Bygmalion. Dans cette affaire, l’ancien président est suspecté d’avoir dépassé le plafond des dépenses électorales autorisé pour sa campagne de 2012. Sachant que Nicolas Sarkozy est engagé dans la course à la primaire, Christophe Barbier estime qu'il n'y aura aucun procès avant 2017. Que se passera-t-il si l'ancien président venait à remporter la primaire ou même la présidentielle ? - Politique Première, du mardi 6 septembre 2016, présenté par Christophe Barbier, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      Politique première

      Primaire à droite: François Fillon cible Nicolas Sarkozy - 29/08

      aucun (0 vote) Votre vote

      Hier, François Fillon a fait sa rentrée politique à Sablé-sur-Sarthe. Pendant son discours, ce candidat à la primaire de la droite a multiplié les piques à l'encontre de Nicolas Sarkozy. Pourquoi l'ex-Premier ministre agit-il ainsi ? Est-ce une bonne stratégie ? - Politique Première, du lundi 29 août 2016, présenté par Christophe Barbier, sur BFMTV.

      Lire la suite Politique première (93 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Hier, François Fillon a fait sa rentrée politique à Sablé-sur-Sarthe. Pendant son discours, ce candidat à la primaire de la droite a multiplié les piques à l'encontre de Nicolas Sarkozy. Pourquoi l'ex-Premier ministre agit-il ainsi ? Est-ce une bonne stratégie ? - Politique Première, du lundi 29 août 2016, présenté par Christophe Barbier, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      Politique première

      Primaire à droite: Les rivaux de Nicolas Sarkozy ripostent - 26/08

      aucun (0 vote) Votre vote

      Depuis l'officialisation de sa candidature à la primaire de la droite, Nicolas Sarkozy multiplie interventions médiatiques, déplacements et meeting. Face à l'occupation médiatique de l'ancien chef de l'Etat, les deux prétendants à la primaire à l'instar d'Alain Juppé et François Fillon contre-attaquent pour tracer leur chemin. En effet, ces derniers feront leur rentrée politique ce week-end. Toutefois, dans le cadre de leur campagne, ces candidats ne peuvent faire l'impasse sur les thèmes de base à droite, à savoir: la laïcité, l'identité et la sécurité, estime Christophe Barbier. - Politique Première, du vendredi 26 août 2016, présenté par Christophe Barbier, sur BFMTV.

      Lire la suite Politique première (93 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Depuis l'officialisation de sa candidature à la primaire de la droite, Nicolas Sarkozy multiplie interventions médiatiques, déplacements et meeting. Face à l'occupation médiatique de l'ancien chef de l'Etat, les deux prétendants à la primaire à l'instar d'Alain Juppé et François Fillon contre-attaquent pour tracer leur chemin. En effet, ces derniers feront leur rentrée politique ce week-end. Toutefois, dans le cadre de leur campagne, ces candidats ne peuvent faire l'impasse sur les thèmes de base à droite, à savoir: la laïcité, l'identité et la sécurité, estime Christophe Barbier. - Politique Première, du vendredi 26 août 2016, présenté par Christophe Barbier, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      Politique première

      Le port du voile sème la zizanie au sein des politiques – 25/08

      aucun (0 vote) Votre vote

      Cet après-midi, le recours engagé sur l'arrêté anti burkini de Villeneuve-Loubet passe en Conseil d'Etat. Ce dernier rendra par la suite un arrêt qui fera jurisprudence pour la trentaine de communes concernées. Du côté des politiques, le dossier divise. Manuel Valls, par exemple, soutient les maires qui se sont opposés au port du burkini sur les plages, mais est contre la loi. Bernard Cazeneuve, lui, dénonce l'instrumentalisation politique de cette affaire. Qui prend la bonne position ? Jouent-ils chacun leur rôle correctement ? L'on se demande ensuite s'il faudrait une loi interdisant "tout signe religieux à l'école, mais également à l'université, dans l'administration et dans les entreprises" comme le souhaite Nicolas Sarkozy. Le dossier fait encore une fois polémique. - Politique Première, du jeudi 25 août 2016, présenté par Christophe Barbier, sur BFMTV.

      Lire la suite Politique première (90 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Cet après-midi, le recours engagé sur l'arrêté anti burkini de Villeneuve-Loubet passe en Conseil d'Etat. Ce dernier rendra par la suite un arrêt qui fera jurisprudence pour la trentaine de communes concernées. Du côté des politiques, le dossier divise. Manuel Valls, par exemple, soutient les maires qui se sont opposés au port du burkini sur les plages, mais est contre la loi. Bernard Cazeneuve, lui, dénonce l'instrumentalisation politique de cette affaire. Qui prend la bonne position ? Jouent-ils chacun leur rôle correctement ? L'on se demande ensuite s'il faudrait une loi interdisant "tout signe religieux à l'école, mais également à l'université, dans l'administration et dans les entreprises" comme le souhaite Nicolas Sarkozy. Le dossier fait encore une fois polémique. - Politique Première, du jeudi 25 août 2016, présenté par Christophe Barbier, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      Politique première

      Nicolas Sarkozy a-t-il les moyens de regagner la confiance des électeurs ? - 24/08

      aucun (0 vote) Votre vote

      Officiellement candidat à la primaire de la droite et du centre, Nicolas Sarkozy entre en campagne. Alors que les sympathisants LR souhaitent revoir l'ancien chef de l'Etat à l'Elysée, les opinions font un grand écart entre ceux-ci et les Français. D'après un sondage Elabe pour BFMTV, 79% des Français ne veulent pas qu'il redevienne Président en 2017. Nicolas Sarkozy peut-il emporter la primaire de la droite et du centre ? Quid de sa stratégie de droitisation ? - Politique Première, du mercredi 24 août 2016, présenté par Christophe Barbier, sur BFMTV.

      Lire la suite Politique première (90 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Officiellement candidat à la primaire de la droite et du centre, Nicolas Sarkozy entre en campagne. Alors que les sympathisants LR souhaitent revoir l'ancien chef de l'Etat à l'Elysée, les opinions font un grand écart entre ceux-ci et les Français. D'après un sondage Elabe pour BFMTV, 79% des Français ne veulent pas qu'il redevienne Président en 2017. Nicolas Sarkozy peut-il emporter la primaire de la droite et du centre ? Quid de sa stratégie de droitisation ? - Politique Première, du mercredi 24 août 2016, présenté par Christophe Barbier, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      Politique première

      Présidentielle 2017: Nicolas Sarkozy décide d'être candidat - 23/08

      aucun (0 vote) Votre vote

      Hier, Nicolas Sarkozy a officialisé sa candidature à la primaire de la droite et du centre dans son nouveau livre "Tout pour la France" qui sera publié ce mercredi. Dans cet ouvrage, il propose des thèmes de campagne typiquement de droite: la vérité, l'identité, la compétitivité, l'autorité et la liberté. Quid des positions en matière d'immigration ? Côté fiscalité, que peut-on retenir ? Comment ses concurrents réagissent-ils ? - Politique Première, du mardi 23 août 2016, présenté par Christophe Barbier, sur BFMTV.

      Lire la suite Politique première (93 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Hier, Nicolas Sarkozy a officialisé sa candidature à la primaire de la droite et du centre dans son nouveau livre "Tout pour la France" qui sera publié ce mercredi. Dans cet ouvrage, il propose des thèmes de campagne typiquement de droite: la vérité, l'identité, la compétitivité, l'autorité et la liberté. Quid des positions en matière d'immigration ? Côté fiscalité, que peut-on retenir ? Comment ses concurrents réagissent-ils ? - Politique Première, du mardi 23 août 2016, présenté par Christophe Barbier, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      Politique première

      Présidentielle 2017: Arnaud Montebourg défie François Hollande - 22/08

      aucun (0 vote) Votre vote

      Hier, Arnaud Montebourg a officialisé sa candidature pour 2017 lors de la Fête populaire de Frangy-en-Bresse. Durant son discours, il a présenté son programme économique et en a profité pour fustiger le bilan de François Hollande. Est-ce une bonne option pour sa campagne ? - Politique Première, du lundi 22 août 2016, présenté par Christophe Barbier, sur BFMTV.

      Lire la suite Politique première (93 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Hier, Arnaud Montebourg a officialisé sa candidature pour 2017 lors de la Fête populaire de Frangy-en-Bresse. Durant son discours, il a présenté son programme économique et en a profité pour fustiger le bilan de François Hollande. Est-ce une bonne option pour sa campagne ? - Politique Première, du lundi 22 août 2016, présenté par Christophe Barbier, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      Politique première

      Faut-il organiser l'islam de France ? - 29/07

      aucun (0 vote) Votre vote

      Ces derniers jours, presque tous les politiques se demandent s'il faut organiser l'islam de France. Contrairement au catholicisme qui dispose d'une hiérarchie très précise, une grande partie de cette religion est sans clergé. D'après Apolline de Malherbe, l'État français pourrait lui créer artificiellement une hiérarchie. Quand tout le monde se mettra d'accord sur sa représentation, il faudrait envisager la création d'un pacte si nécessaire. Pour organiser l'islam de France, on pourrait s'inspirer de la méthode de Napoléon lorsqu'il a organisé la religion juive, en 1807. - Politique Première, du vendredi 29 juillet 2016, présenté par Apolline de Malherbe, sur BFMTV.

      Lire la suite Politique première (93 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Ces derniers jours, presque tous les politiques se demandent s'il faut organiser l'islam de France. Contrairement au catholicisme qui dispose d'une hiérarchie très précise, une grande partie de cette religion est sans clergé. D'après Apolline de Malherbe, l'État français pourrait lui créer artificiellement une hiérarchie. Quand tout le monde se mettra d'accord sur sa représentation, il faudrait envisager la création d'un pacte si nécessaire. Pour organiser l'islam de France, on pourrait s'inspirer de la méthode de Napoléon lorsqu'il a organisé la religion juive, en 1807. - Politique Première, du vendredi 29 juillet 2016, présenté par Apolline de Malherbe, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      Politique première

      Prêtre assassiné: L'unité s'affiche à Notre-Dame - 28/07

      aucun (0 vote) Votre vote

      Au lendemain de l'attentat de l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray, une messe a eu lieu dans la cathédrale Notre-Dame de Paris pour rendre hommage au père Jacques Hamel. De nombreuses personnalités ont assisté à cette cérémonie et pour la première fois, tous les candidats à la présidentielle étaient présents les uns à côté des autres. Alors que François Hollande était hué lors de l'hommage aux victimes de Nice, hier, accompagné du Mgr André Vingt-Trois, il était sorti de la messe sous des applaudissements. - Politique Première, du jeudi 28 juillet 2016, présenté par Apolline de Malherbe, sur BFMTV.

      Lire la suite Politique première (90 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Au lendemain de l'attentat de l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray, une messe a eu lieu dans la cathédrale Notre-Dame de Paris pour rendre hommage au père Jacques Hamel. De nombreuses personnalités ont assisté à cette cérémonie et pour la première fois, tous les candidats à la présidentielle étaient présents les uns à côté des autres. Alors que François Hollande était hué lors de l'hommage aux victimes de Nice, hier, accompagné du Mgr André Vingt-Trois, il était sorti de la messe sous des applaudissements. - Politique Première, du jeudi 28 juillet 2016, présenté par Apolline de Malherbe, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      Politique première

      Attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray: L'État aurait-il pu prévoir l'imprévisible ? - 27/07

      aucun (0 vote) Votre vote

      Près de deux semaines après l'attentat de Nice, une nouvelle tragédie a frappé la France avec l'attaque d'une église à Saint-Étienne-du-Rouvray, près de Rouen. Dans cette tragédie comme dans les attentats précédents, on voit qu'il y a eu des failles de la part de la justice. C'est ce qui insupporte le plus les Français. Et pourtant face à cela, le gouvernement ne cesse d'exiger encore plus. C'est en quelque sorte devenu une véritable surenchère qui ne servira à rien. - Politique Première, du mercredi 27 juillet 2016, présenté par Apolline de Malherbe, sur BFMTV.

      Lire la suite Politique première (90 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Près de deux semaines après l'attentat de Nice, une nouvelle tragédie a frappé la France avec l'attaque d'une église à Saint-Étienne-du-Rouvray, près de Rouen. Dans cette tragédie comme dans les attentats précédents, on voit qu'il y a eu des failles de la part de la justice. C'est ce qui insupporte le plus les Français. Et pourtant face à cela, le gouvernement ne cesse d'exiger encore plus. C'est en quelque sorte devenu une véritable surenchère qui ne servira à rien. - Politique Première, du mercredi 27 juillet 2016, présenté par Apolline de Malherbe, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      Politique première

      Attentat de Nice: Focus sur le navrant spectacle politique - 26/07

      aucun (0 vote) Votre vote

      Plus de dix jours après l'attentat de Nice, la polémique sur le dispositif de sécurité se poursuit. Bernard Cazeneuve a de nouveau porté plainte pour diffamation envers la chef de la police municipale niçoise, Sandra Bertin. À force de débattre sur cette affaire, la division s'est rapidement installée en France. D'après Apolline de Malherbe, les Français ont honte car au lieu de faire face à l'ennemi, les politiciens se disputent entre eux. - Politique Première, du mardi 26 juillet 2016, présenté par Apolline de Malherbe, sur BFMTV.

      Lire la suite Politique première (93 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Plus de dix jours après l'attentat de Nice, la polémique sur le dispositif de sécurité se poursuit. Bernard Cazeneuve a de nouveau porté plainte pour diffamation envers la chef de la police municipale niçoise, Sandra Bertin. À force de débattre sur cette affaire, la division s'est rapidement installée en France. D'après Apolline de Malherbe, les Français ont honte car au lieu de faire face à l'ennemi, les politiciens se disputent entre eux. - Politique Première, du mardi 26 juillet 2016, présenté par Apolline de Malherbe, sur BFMTV.
    • JT - Infos

      Politique première

      "Manuel Valls appelle la France à faire bloc mais cela sonne creux", Apolline de Malherbe - 25/07

      aucun (0 vote) Votre vote

      Après chaque attentat, la France faisait bloc derrière son chef de gouvernement. Cette fois-ci, elle doute. D'après Apolline de Malherbe, Manuel Valls appelle le pays à faire bloc mais cela n'a pas eu d'effet. Un certain nombre de questions, notamment sur l'efficacité du gouvernement et du dispositif de sécurité, restent d'ailleurs sans réponse. - Politique Première, du lundi 25 juillet 2016, présenté par Apolline de Malherbe, sur BFMTV.

      Lire la suite Politique première (93 vidéos) Commenter
      Voir en replay sur BFMTV
      Après chaque attentat, la France faisait bloc derrière son chef de gouvernement. Cette fois-ci, elle doute. D'après Apolline de Malherbe, Manuel Valls appelle le pays à faire bloc mais cela n'a pas eu d'effet. Un certain nombre de questions, notamment sur l'efficacité du gouvernement et du dispositif de sécurité, restent d'ailleurs sans réponse. - Politique Première, du lundi 25 juillet 2016, présenté par Apolline de Malherbe, sur BFMTV.

    Audiences replay du 03-12