Revoir un programme tv en replay et en streaming

economie en replay (1103 vidéos)

  • Magazine

    Révélations

    Système D et bons plans les rois de la débrouille

    bien (9 votes) Votre vote

    Numéro 23 vous propose un magazine d’investigations hebdomadaire présenté par Yasmine Oughlis. « Révélations » s’attache, à travers reportages et interviews sur le terrain, à décrypter et à comprendre les problématiques et l’évolution de notre société contemporaine en enquêtant sur tous les sujets sociaux, économiques et culturels… Présentée par : Yasmine Oughlis Production : TV Presse Format : 1h30

    Lire la suite Révélations (66 vidéos) Commenter
    Voir en replay sur Numéro 23
    Numéro 23 vous propose un magazine d’investigations hebdomadaire présenté par Yasmine Oughlis. « Révélations » s’attache, à travers reportages et interviews sur le terrain, à décrypter et à comprendre les problématiques et l’évolution de notre société contemporaine en enquêtant sur tous les sujets sociaux, économiques et culturels… Présentée par : Yasmine Oughlis Production : TV Presse Format : 1h30
  • Magazine

    Capital

    Enquête sur le vrai prix de votre santé

    aucun (0 vote) Votre vote

    (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
    Près d'un tiers de la population française (hors rhume et petites maladies) est atteinte d'une pathologie ! Soigner coûte de plus en plus cher et crée de plus en plus d'inégalités : il y a ceux qui profitent du système et ceux qui devraient en bénéficier mais qui ne sont pas si bien traités… Soins dentaires : pourquoi est-ce si cher ? C'est l'une des promesses de campagne d'Emmanuel Macron : garantir pour les Français la gratuité pour les lunettes, les appareils dentaires et auditifs. Jusqu'à présent ces produits pourtant indispensables à notre santé sont inabordables, car particulièrement mal pris en charge par le régime général. En effet, près d'un assuré sur cinq déclare avoir renoncé à des soins dentaires pour des raisons financières. Pourquoi les prothèses dentaires et les implants sont-ils si coûteux ? Comment expliquer qu'une couronne, facturée 700 euros, est remboursée à peine 80 euros par la sécurité sociale ? Aujourd'hui, il existe des solutions pour vous permettre de payer moins cher. Des centres low-cost par exemple voient le jour (plus de 13 en France), où les dentistes sont salariés, travaillent en continu et où les prothèses sont achetées au prix de gros. Vous pouvez aussi vous rendre à l'étranger, aux iles Canaries (Espagne) par exemple, où les prothèses sont vendues et installées à moitié prix. À qui profite ce marché ? Pourquoi sommes-nous aussi mal remboursés ? Mais où sont passés les médecins ? La situation a de quoi rendre fou : les délais pour avoir un rendez-vous chez un médecin explosent en ville (61 jours en moyenne contre 48 jours en 2012). Cela s'explique en partie car certains privilégient les actes les plus rémunérateurs, comme par exemple l'injection de Botox. En province, c'est bien pire : les fameux déserts médicaux gagnent du terrain. Pour y remédier, les mairies, les régions déroulent le tapis rouge aux médecins en leur proposant des avantages en nature : aide au financement de leur cabinet, paiement d'un appartement ou encore placement des conjoints dans des entreprises locales. Certains vont même jusqu'à rémunérer un chasseur de tête pour débaucher des médecins à l'étranger, notamment en Roumanie. Vous découvrirez qui sont ceux qui se battent chaque jour pour faire revenir la médecine à la campagne. Hôpital contre clinique : le match En France, un patient peut choisir de se faire soigner dans un hôpital public comme dans une clinique privée. Si, dans les cliniques, les médecins sont payés à l'acte et touchent des honoraires, à l'hôpital, ils sont salariés. En effet, alors que le privé mise sur la rentabilité, l'hôpital a une mission de service public. Mais les choses changent. Audit, performance, management, réduction de postes : depuis plus de dix ans, les méthodes du secteur privé ont fait leur entrée à l'hôpital public. Quelles conséquences cela a pour les patients ? Combien coûte réellement un accouchement ou une prothèse de hanche en fonction du lieu que l'on choisit ? L'hôpital public est-il la garantie d'une prise en charge plus sûre ? Ces riches étrangers qui se font soigner en France C'est un business juteux et méconnu du grand public : le tourisme médical en France. De nombreuses agences se sont spécialisées et proposent aux touristes étrangers de venir se faire soigner en France, accompagnés de toute leur famille. Une vraie rente pour les médecins mais aussi pour les hôpitaux qui louent très cher leurs services, de quoi renflouer les caisses. Aujourd'hui, l'institut Curie, spécialisé dans la prise en charge des cancers, est devenu une marque très prisée à l'étranger. Qui sont les riches patients qui viennent se faire opérer sur notre territoire ? Combien dépensent-ils réellement pour les soins ? Qui sont ces sociétés qui vendent ces séjours santé avec excursions touristiques ? Quel impact cette nouvelle tendance a-t-elle sur nous, lorsque l'on a besoin d'une chambre ?

    Lire la suite Capital (16 vidéos) 2 commentaires
    Voir en replay sur M6
    (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
    Près d'un tiers de la population française (hors rhume et petites maladies) est atteinte d'une pathologie ! Soigner coûte de plus en plus cher et crée de plus en plus d'inégalités : il y a ceux qui profitent du système et ceux qui devraient en bénéficier mais qui ne sont pas si bien traités… Soins dentaires : pourquoi est-ce si cher ? C'est l'une des promesses de campagne d'Emmanuel Macron : garantir pour les Français la gratuité pour les lunettes, les appareils dentaires et auditifs. Jusqu'à présent ces produits pourtant indispensables à notre santé sont inabordables, car particulièrement mal pris en charge par le régime général. En effet, près d'un assuré sur cinq déclare avoir renoncé à des soins dentaires pour des raisons financières. Pourquoi les prothèses dentaires et les implants sont-ils si coûteux ? Comment expliquer qu'une couronne, facturée 700 euros, est remboursée à peine 80 euros par la sécurité sociale ? Aujourd'hui, il existe des solutions pour vous permettre de payer moins cher. Des centres low-cost par exemple voient le jour (plus de 13 en France), où les dentistes sont salariés, travaillent en continu et où les prothèses sont achetées au prix de gros. Vous pouvez aussi vous rendre à l'étranger, aux iles Canaries (Espagne) par exemple, où les prothèses sont vendues et installées à moitié prix. À qui profite ce marché ? Pourquoi sommes-nous aussi mal remboursés ? Mais où sont passés les médecins ? La situation a de quoi rendre fou : les délais pour avoir un rendez-vous chez un médecin explosent en ville (61 jours en moyenne contre 48 jours en 2012). Cela s'explique en partie car certains privilégient les actes les plus rémunérateurs, comme par exemple l'injection de Botox. En province, c'est bien pire : les fameux déserts médicaux gagnent du terrain. Pour y remédier, les mairies, les régions déroulent le tapis rouge aux médecins en leur proposant des avantages en nature : aide au financement de leur cabinet, paiement d'un appartement ou encore placement des conjoints dans des entreprises locales. Certains vont même jusqu'à rémunérer un chasseur de tête pour débaucher des médecins à l'étranger, notamment en Roumanie. Vous découvrirez qui sont ceux qui se battent chaque jour pour faire revenir la médecine à la campagne. Hôpital contre clinique : le match En France, un patient peut choisir de se faire soigner dans un hôpital public comme dans une clinique privée. Si, dans les cliniques, les médecins sont payés à l'acte et touchent des honoraires, à l'hôpital, ils sont salariés. En effet, alors que le privé mise sur la rentabilité, l'hôpital a une mission de service public. Mais les choses changent. Audit, performance, management, réduction de postes : depuis plus de dix ans, les méthodes du secteur privé ont fait leur entrée à l'hôpital public. Quelles conséquences cela a pour les patients ? Combien coûte réellement un accouchement ou une prothèse de hanche en fonction du lieu que l'on choisit ? L'hôpital public est-il la garantie d'une prise en charge plus sûre ? Ces riches étrangers qui se font soigner en France C'est un business juteux et méconnu du grand public : le tourisme médical en France. De nombreuses agences se sont spécialisées et proposent aux touristes étrangers de venir se faire soigner en France, accompagnés de toute leur famille. Une vraie rente pour les médecins mais aussi pour les hôpitaux qui louent très cher leurs services, de quoi renflouer les caisses. Aujourd'hui, l'institut Curie, spécialisé dans la prise en charge des cancers, est devenu une marque très prisée à l'étranger. Qui sont les riches patients qui viennent se faire opérer sur notre territoire ? Combien dépensent-ils réellement pour les soins ? Qui sont ces sociétés qui vendent ces séjours santé avec excursions touristiques ? Quel impact cette nouvelle tendance a-t-elle sur nous, lorsque l'on a besoin d'une chambre ?
  • Magazine

    Tout compte fait

    Ces villages vacances qui ont conquis la France

    aucun (0 vote) Votre vote

    Les villages vacances Center Parcs, propriétés du groupe « Pierre et Vacances », ont attiré plus d’un million de clients l’an dernier. Quelles sont les recettes de ce succès ? Derrière la promesse de vacances « nature », sont-ils vraiment une destination écolo ? Enquête dans la Vienne et à Roybon, village d’irréductibles opposants à ce géant français du tourisme.

    Lire la suite Tout compte fait (5 vidéos) Commenter
    Voir en replay sur France 2
    Les villages vacances Center Parcs, propriétés du groupe « Pierre et Vacances », ont attiré plus d’un million de clients l’an dernier. Quelles sont les recettes de ce succès ? Derrière la promesse de vacances « nature », sont-ils vraiment une destination écolo ? Enquête dans la Vienne et à Roybon, village d’irréductibles opposants à ce géant français du tourisme.
  • Documentaire

    Airbus A350 : la nouvelle star des airs

    -

    bien (29 votes) Votre vote

    C'est le nouveau défi d'Airbus, et celui de l'industrie européenne toute entière. Plus spacieux, silencieux, léger et surtout plus écologique que tous ses prédécesseurs et concurrents, l'A350 a été conçu pour devenir LA référence mondiale en matière d'aviation civile. Aujourd'hui dominé par l'éternel rival Américain BOEING, le marché des avions long courrier de 300 à 400 places est en passe d'êtretotalement bouleversé. Huit ans d'études et de tests, plus de 10 milliards d'euros d'investissements, d'innombrables innovations technologiques : la compagnie a fait de ce projet l'un des plus ambitieux de son histoire. L'A350 a effectué son premier vol commercial en janvier 2015 et entrera progressivement en service dans le monde entier d'ici à 2020. Comment a-t-il été conçu ? En quoi est-il si révolutionnaire ? Quelles sont les dernières innovations en terme de sécurité et de confort ? Suivez toutes les étapes de la construction de cet avion unique et participez, en exclusivité, à l'un de ses vols d'essais. Du train d'atterrissage au cockpit, des ailes au moteur en passant par les étonnants aménagements intérieurs, images de synthèse en 3D et tournages dans les usines et les laboratoires de recherche Airbus permettent de tout comprendre ! Bienvenue dans les coulisses de fabrication du plus moderne des avions de ligne. Accrochez vos ceintures et plongez au coeur de l'incroyable aventure de l'A350 !

    Lire la suite Airbus A350 : nouvelle st... (0 vidéo) 1 commentaire
    Voir en replay sur RMC Découverte
    C'est le nouveau défi d'Airbus, et celui de l'industrie européenne toute entière. Plus spacieux, silencieux, léger et surtout plus écologique que tous ses prédécesseurs et concurrents, l'A350 a été conçu pour devenir LA référence mondiale en matière d'aviation civile. Aujourd'hui dominé par l'éternel rival Américain BOEING, le marché des avions long courrier de 300 à 400 places est en passe d'êtretotalement bouleversé. Huit ans d'études et de tests, plus de 10 milliards d'euros d'investissements, d'innombrables innovations technologiques : la compagnie a fait de ce projet l'un des plus ambitieux de son histoire. L'A350 a effectué son premier vol commercial en janvier 2015 et entrera progressivement en service dans le monde entier d'ici à 2020. Comment a-t-il été conçu ? En quoi est-il si révolutionnaire ? Quelles sont les dernières innovations en terme de sécurité et de confort ? Suivez toutes les étapes de la construction de cet avion unique et participez, en exclusivité, à l'un de ses vols d'essais. Du train d'atterrissage au cockpit, des ailes au moteur en passant par les étonnants aménagements intérieurs, images de synthèse en 3D et tournages dans les usines et les laboratoires de recherche Airbus permettent de tout comprendre ! Bienvenue dans les coulisses de fabrication du plus moderne des avions de ligne. Accrochez vos ceintures et plongez au coeur de l'incroyable aventure de l'A350 !
  • Magazine

    Square Idée

    -

    aucun (0 vote) Votre vote

    La Turquie a considérablement changé sous l'impulsion de Recep Tayyip Erdogan, qui dirige le pays depuis 2003 de manière de plus en plus autocratique. Entretien avec la journaliste Ece Temelkuran, qui a quitté le pays, se sentant trop menacée pour continuer son travail, et Jean Marcou, professeur et chercheur, spécialiste de la Turquie contemporaine.

    Lire la suite Square Idée (2 vidéos) Commenter
    Voir en replay sur Arte
    La Turquie a considérablement changé sous l'impulsion de Recep Tayyip Erdogan, qui dirige le pays depuis 2003 de manière de plus en plus autocratique. Entretien avec la journaliste Ece Temelkuran, qui a quitté le pays, se sentant trop menacée pour continuer son travail, et Jean Marcou, professeur et chercheur, spécialiste de la Turquie contemporaine.
  • Magazine

    Tout compte fait

    Meubles : c’est moi qui l’ai fait !

    aucun (0 vote) Votre vote

    Tables basses, placards, mobilier de jardin… Pour échapper aux produits standardisés sans payer une fortune, de plus en plus de français fabriquent eux-mêmes leurs meubles à partir de matériaux de récup ou achetés dans le commerce.

    Lire la suite Tout compte fait (4 vidéos) Commenter
    Voir en replay sur France 2
    Tables basses, placards, mobilier de jardin… Pour échapper aux produits standardisés sans payer une fortune, de plus en plus de français fabriquent eux-mêmes leurs meubles à partir de matériaux de récup ou achetés dans le commerce.
  • Magazine

    Tout compte fait

    Faut-il se fier aux produits ménagers verts ?

    aucun (0 vote) Votre vote

    Pour préserver l'environnement mais aussi protéger la santé de la famille, de plus en plus de français passent aux produits ménagers verts. L'année dernière, les ventes de liquides vaisselle « hypoallergéniques » ou de lessives écologiques ont progressé de 10% et font les bonnes affaires des marques « L'Arbre Vert » ou « Rainett ». Mais est-on sûr que ces produits sont vraiment écolos alors qu'il n'existe pas de véritables organismes de contrôle comme pour le bio ? Que valent les marques « low cost » de la grande distribution qui se sont lancées sur ce marché tellement porteur ? Et au final, pour être sûr de ne pas se tromper et faire des économies, ne vaut-il pas mieux fabriquer soi-même ses produits ménagers à base de vinaigre blanc ou de bicarbonate de soude, comme le faisaient nos grands-mères ?

    Lire la suite Tout compte fait (3 vidéos) 2 commentaires
    Voir en replay sur France 2
    Pour préserver l'environnement mais aussi protéger la santé de la famille, de plus en plus de français passent aux produits ménagers verts. L'année dernière, les ventes de liquides vaisselle « hypoallergéniques » ou de lessives écologiques ont progressé de 10% et font les bonnes affaires des marques « L'Arbre Vert » ou « Rainett ». Mais est-on sûr que ces produits sont vraiment écolos alors qu'il n'existe pas de véritables organismes de contrôle comme pour le bio ? Que valent les marques « low cost » de la grande distribution qui se sont lancées sur ce marché tellement porteur ? Et au final, pour être sûr de ne pas se tromper et faire des économies, ne vaut-il pas mieux fabriquer soi-même ses produits ménagers à base de vinaigre blanc ou de bicarbonate de soude, comme le faisaient nos grands-mères ?
  • Magazine

    In Situ

    Ecole : le prix de la réussite

    aucun (0 vote) Votre vote

    Cours particuliers, coach scolaire, écoles réputées : la course à l'excellence constitue un marché gigantesque. En effet, un collégien sur cinq et un lycéen sur trois prennent des cours particuliers. En 2016, le chiffre d'affaires du soutien scolaire a littéralement explosé, atteignant 2,5 milliards d'euros. La bonne vieille école publique elle aussi a ses concurrents : 80 nouvelles écoles ont vu le jour en 2016. Il s'agit d'établissements privés, hors contrat, qui pratiquent un tarif libre, sans contrôle de l'éducation nationale. L'éducation est ainsi devenue un produit comme un autre. La réussite scolaire s'achète, se vend, et les clients affluent. Au sommaire :

    Lire la suite In situ (1 vidéo) Commenter
    Voir en replay sur France 3
    Cours particuliers, coach scolaire, écoles réputées : la course à l'excellence constitue un marché gigantesque. En effet, un collégien sur cinq et un lycéen sur trois prennent des cours particuliers. En 2016, le chiffre d'affaires du soutien scolaire a littéralement explosé, atteignant 2,5 milliards d'euros. La bonne vieille école publique elle aussi a ses concurrents : 80 nouvelles écoles ont vu le jour en 2016. Il s'agit d'établissements privés, hors contrat, qui pratiquent un tarif libre, sans contrôle de l'éducation nationale. L'éducation est ainsi devenue un produit comme un autre. La réussite scolaire s'achète, se vend, et les clients affluent. Au sommaire :
  • Magazine

    Square Idée

    -

    aucun (0 vote) Votre vote

    Les réformes de l'éducation semblent impossibles à appliquer sur le long terme, emportées par des torrents de contestations. Quelle école pour le XXIe siècle ? Avec Tanja Pütz, professeure en sciences de l'éducation de l'enfant et adepte de la méthode Montessori, et Laurence de Cock, professeure d'histoire géographie, très attachée à l'école publique française.

    Lire la suite Square Idée (2 vidéos) Commenter
    Voir en replay sur Arte
    Les réformes de l'éducation semblent impossibles à appliquer sur le long terme, emportées par des torrents de contestations. Quelle école pour le XXIe siècle ? Avec Tanja Pütz, professeure en sciences de l'éducation de l'enfant et adepte de la méthode Montessori, et Laurence de Cock, professeure d'histoire géographie, très attachée à l'école publique française.
  • Magazine

    L'Émission politique - 28 septembre 2017

    Invité : Edouard Philippe

    aucun (0 vote) Votre vote

    Forte d'une campagne présidentielle, puis législative en guise de baptême du feu, «L'Emission politique» revient pour une deuxième saison. Léa Salamé endosse seule le rôle de présentatrice d'une émission restructurée en deux parties. La séquence de l'invité inattendu et le face-à-face avec des Français sont toujours au programme. François Lenglet est présent pour décortiquer les questions économiques et Nathalie Saint-Cricq intervient en fin d'émission pour un droit de relance. Jean-Baptiste Marteau, lui, prend la température de l'opinion à travers les réseaux sociaux et les sondages. Pour ce premier numéro, Léa Salamé reçoit le Premier ministre, Edouard Philippe, après une rentrée très chargée, avec notamment la publication des ordonnances sur le Code du Travail.

    Lire la suite L'émission politique (2 vidéos) 8 commentaires
    Voir en replay sur France 2
    Forte d'une campagne présidentielle, puis législative en guise de baptême du feu, «L'Emission politique» revient pour une deuxième saison. Léa Salamé endosse seule le rôle de présentatrice d'une émission restructurée en deux parties. La séquence de l'invité inattendu et le face-à-face avec des Français sont toujours au programme. François Lenglet est présent pour décortiquer les questions économiques et Nathalie Saint-Cricq intervient en fin d'émission pour un droit de relance. Jean-Baptiste Marteau, lui, prend la température de l'opinion à travers les réseaux sociaux et les sondages. Pour ce premier numéro, Léa Salamé reçoit le Premier ministre, Edouard Philippe, après une rentrée très chargée, avec notamment la publication des ordonnances sur le Code du Travail.
  • Documentaire

    Pauvre Europe ?

    -

    aucun (0 vote) Votre vote

    Près d'un Européen sur quatre vit sous le seuil de pauvreté ou est menacé de pauvreté... Enquête sur les différentes facettes de la pauvreté en Europe et les causes de ce phénomène endémique.

    Lire la suite Pauvre Europe ? (1 vidéo) 1 commentaire
    Voir en replay sur Arte
    Près d'un Européen sur quatre vit sous le seuil de pauvreté ou est menacé de pauvreté... Enquête sur les différentes facettes de la pauvreté en Europe et les causes de ce phénomène endémique.
  • Magazine

    Cash Investigation

    Saison 6 : Travail, ton univers impitoyable

    aucun (0 vote) Votre vote

    Les chiffres sont alarmants : un quart des salariés va travailler avec la boule au ventre, plus d'un tiers affirme avoir fait un burn-out et 43 % ressentent des douleurs à cause de leur métier. Derrière le succès de certaines grandes entreprises se cachent parfois des méthodes de management ravageuses. Lidl, enseigne majeure de la grande distribution, est sortie du hard-discount en bouleversant le fonctionnement des magasins comme des entrepôts. A quel prix ? Enquête chez Free, auprès des salariés employés dans les centres d'appels, les «ouvriers du XXIe siècle», selon Xavier Niel, son dirigeant.

    Lire la suite Cash investigation (1 vidéo) 90 commentaires
    Voir en replay sur France 2
    Les chiffres sont alarmants : un quart des salariés va travailler avec la boule au ventre, plus d'un tiers affirme avoir fait un burn-out et 43 % ressentent des douleurs à cause de leur métier. Derrière le succès de certaines grandes entreprises se cachent parfois des méthodes de management ravageuses. Lidl, enseigne majeure de la grande distribution, est sortie du hard-discount en bouleversant le fonctionnement des magasins comme des entrepôts. A quel prix ? Enquête chez Free, auprès des salariés employés dans les centres d'appels, les «ouvriers du XXIe siècle», selon Xavier Niel, son dirigeant.
  • Magazine

    Capital

    Déco, électroménager : n'achetez plus comme avant

    aucun (0 vote) Votre vote

    (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
    Équiper et décorer sa maison, c'est l'une des préoccupations principales des Français, surtout en cette période de rentrée. Chaque année, ils dépensent en moyenne 1 567 euros pour embellir leur intérieur. Au global, c'est un marché de plus de 16 milliards d'euros que se disputent marques et vendeurs. Et pour cela, ils ont mis au point de nouvelles méthodes très efficaces. Déco : comment ces nouvelles enseignes vous rendent-elle accro ? Entre Ikea, Alinea, Maison du Monde sans parler des Gifi et autres low-costers, on pensait l'univers de la déco d'intérieur saturé. Et pourtant, depuis quelques années, une nouvelle enseigne bon marché ouvre des magasins géants partout en France : Zodio. C'est la dernière pépite de la famille Mulliez, les richissimes fondateurs de Leroy Merlin. Un supermarché entièrement dédié à la décoration et aux accessoires de la maison, avec en plus des cours de cuisine et de « Do It Yourself ». La devanture est classique, mais l'arrière-boutique plutôt originale. Et c'est la clé de son succès. Une offre pléthorique : 25 000 références en décoration et cuisine, sur 3 000m², une gamme renouvelée en permanence qui va du gadget introuvable en France aux accessoires hauts de gamme. Et surtout, une idée révolutionnaire : le vendeur est votre « ami ». Après vos courses, il vous confiera son numéro de téléphone pour que vous puissiez le joindre en cas de problème. Un SAV unique en son genre. Le patron, Jean-Philippe Zunino, formé chez Leroy Merlin, pousse encore plus loin les méthodes déjà éprouvées de la maison mère : visites chez les habitants, clientes « référentes », validation des collections par des fans… Il ne fait rien comme les autres et place ses clients au cœur de son système. Ventes à domicile : peut-on encore leur faire confiance ? Un Français sur cinq achète à domicile au moins une fois par an. Le secteur de la vente directe est en pleine expansion. Porte-à-porte, vente sur rendez-vous, vente en réunion... autant de méthodes de vente qui ont en commun de pénétrer chez les clients, dans le but de repartir avec un bon de commande signé. Ce marché explose aujourd'hui, en croissance de 8% par an en France. À l'ère du tout-Internet, elle met l'accent sur la proximité et la mise en scène du produit. Des atouts qui séduisent les client(e)s. Aujourd'hui on est loin des réunions de grands-mères. On peut tout acheter : vins, sex-toys, matelas, ustensiles de cuisines, jouets etc., dans une ambiance conviviale souvent entre copines. Ces vendeurs aux méthodes bien rodées vous proposent-ils toujours des produits vraiment intéressants ? Quels sont les pièges à éviter ? Vente forcée, prix exorbitants, les arnaques sont nombreuses. Certaines entreprises parviennent à vous convaincre d'acheter des aspirateurs à 3 000 euros ! Et d'autres vendent des matelas soi-disant révolutionnaires à plus de 10 000 euros ! Du neuf à prix cassé ? Les secrets du reconditionné. Et si au lieu de racheter, neuf, un frigo ou une télévision, nous achetions en reconditionné ? Une formule en plein essor, surtout grâce à de nouveaux acteurs français. Comme BackMarket, une place de marché en ligne, en lien avec soixante usines, qui se charge de revendre 50% moins cher des appareils d'occasion remis à neuf et garantis six mois. Un concept qui cartonne. Comment fonctionne-t-il ? D'où proviennent ces produits qui ont déjà eu une première vie ? Sont-ils fiables ?

    Lire la suite Capital (16 vidéos) 1 commentaire
    Voir en replay sur M6
    (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
    Équiper et décorer sa maison, c'est l'une des préoccupations principales des Français, surtout en cette période de rentrée. Chaque année, ils dépensent en moyenne 1 567 euros pour embellir leur intérieur. Au global, c'est un marché de plus de 16 milliards d'euros que se disputent marques et vendeurs. Et pour cela, ils ont mis au point de nouvelles méthodes très efficaces. Déco : comment ces nouvelles enseignes vous rendent-elle accro ? Entre Ikea, Alinea, Maison du Monde sans parler des Gifi et autres low-costers, on pensait l'univers de la déco d'intérieur saturé. Et pourtant, depuis quelques années, une nouvelle enseigne bon marché ouvre des magasins géants partout en France : Zodio. C'est la dernière pépite de la famille Mulliez, les richissimes fondateurs de Leroy Merlin. Un supermarché entièrement dédié à la décoration et aux accessoires de la maison, avec en plus des cours de cuisine et de « Do It Yourself ». La devanture est classique, mais l'arrière-boutique plutôt originale. Et c'est la clé de son succès. Une offre pléthorique : 25 000 références en décoration et cuisine, sur 3 000m², une gamme renouvelée en permanence qui va du gadget introuvable en France aux accessoires hauts de gamme. Et surtout, une idée révolutionnaire : le vendeur est votre « ami ». Après vos courses, il vous confiera son numéro de téléphone pour que vous puissiez le joindre en cas de problème. Un SAV unique en son genre. Le patron, Jean-Philippe Zunino, formé chez Leroy Merlin, pousse encore plus loin les méthodes déjà éprouvées de la maison mère : visites chez les habitants, clientes « référentes », validation des collections par des fans… Il ne fait rien comme les autres et place ses clients au cœur de son système. Ventes à domicile : peut-on encore leur faire confiance ? Un Français sur cinq achète à domicile au moins une fois par an. Le secteur de la vente directe est en pleine expansion. Porte-à-porte, vente sur rendez-vous, vente en réunion... autant de méthodes de vente qui ont en commun de pénétrer chez les clients, dans le but de repartir avec un bon de commande signé. Ce marché explose aujourd'hui, en croissance de 8% par an en France. À l'ère du tout-Internet, elle met l'accent sur la proximité et la mise en scène du produit. Des atouts qui séduisent les client(e)s. Aujourd'hui on est loin des réunions de grands-mères. On peut tout acheter : vins, sex-toys, matelas, ustensiles de cuisines, jouets etc., dans une ambiance conviviale souvent entre copines. Ces vendeurs aux méthodes bien rodées vous proposent-ils toujours des produits vraiment intéressants ? Quels sont les pièges à éviter ? Vente forcée, prix exorbitants, les arnaques sont nombreuses. Certaines entreprises parviennent à vous convaincre d'acheter des aspirateurs à 3 000 euros ! Et d'autres vendent des matelas soi-disant révolutionnaires à plus de 10 000 euros ! Du neuf à prix cassé ? Les secrets du reconditionné. Et si au lieu de racheter, neuf, un frigo ou une télévision, nous achetions en reconditionné ? Une formule en plein essor, surtout grâce à de nouveaux acteurs français. Comme BackMarket, une place de marché en ligne, en lien avec soixante usines, qui se charge de revendre 50% moins cher des appareils d'occasion remis à neuf et garantis six mois. Un concept qui cartonne. Comment fonctionne-t-il ? D'où proviennent ces produits qui ont déjà eu une première vie ? Sont-ils fiables ?
  • Magazine

    Capital

    Spéciale rentrée : comment booster votre pouvoir d'achat ?

    aucun (0 vote) Votre vote

    (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
    8 Français sur 10 jugent que leur pouvoir d'achat a baissé ces dernières années. Il manquerait 464 euros par mois en moyenne pour « vivre confortablement ». Dépenser moins, gagner plus : comment trouver ces 500 euros de plus par mois ? Nous décortiquerons les principaux postes de dépense de familles en traquant les foyers de pertes inutiles et les sources d'économie jouables, avec l'expertise d'un coach en budget familial. À chaque fois : gains/mois visualisés. Ventes privées : la vérité sur ces vêtements en promo De -30% à -50% et jusqu'à -70% : dans de nombreuses boutiques de vêtements, dans les magasins d'usine, les outlets comme Marque Avenue ou McArthurGlen et, sur tous les sites de vente en ligne, particulièrement de ventes privées, c'est le festival permanent des promotions ! Quelles sont les méthodes et les secrets de ces commerçants pour afficher de tels prix ? D'où proviennent leurs marchandises et combien les négocient-ils en réalité ? Ne s'agit-il pas de fausses promotions ? Récemment, la Répression des Fraudes a épinglé 19 sites marchands (Amazon, Zalando, Vente-privée,) pour pratiques trompeuses. Le principe est bien rôdé : on fait gonfler artificiellement les prix de référence avant d'afficher un rabais spectaculaire. Autre piège relevé : certaines de ces enseignes proposeraient des vêtements prétendument issus de la dernière collection alors qu'en réalité il s'agirait de pièces fabriquées spécialement pour ces promotions, avec des matières de moindre qualité. Complément de salaire : la solution entre voisins Travaux à domicile, jardinage, garde d'enfants, surveillance d'appartements pendant vos vacances, de nouvelles plateformes comme Allo Voisins, Youpijob ou Frizbiz vous proposent de vous mettre en relation avec des particuliers qui vivent à proximité et pourraient vous dépanner moyennant rétribution. Plus simple que de faire appel à une société spécialisée, cela vous permet surtout de faire des économies. Capital vous emmène dans les coulisses de ces entreprises qui ont eu une idée géniale : celle de faire « du coup de main entre voisins » un business lucratif. Cette formule fait des heureux des deux côtés : celui qui vous dépanne arrondit ses fins de mois ; on appelle ça « le jobbing ». En France on estime qu'ils sont plusieurs centaines de milliers à exercer ces petits boulots en complément de leur activité professionnelle. Mais le service est-il toujours à la hauteur ? Ceux qui viennent chez vous sont-ils recommandables ? En cas de problème, est-on assuré ? Et quelles sont les précautions à prendre pour que le client comme le prestataire se rendent service en toute légalité ? Voiture : le filon de la location longue durée Faire l'achat d'une voiture neuve, c'est un sacré budget et pas forcément un placement malin : aussitôt achetée, elle perd 25% de sa valeur ! Pourquoi ne pas se tourner vers la location ? Aujourd'hui, les constructeurs rivalisent d'imagination pour proposer des formules alléchantes qui correspondent aux nouveaux besoins du consommateur : en effet, 32% des Français préfèrent louer à long terme leur véhicule plutôt que d'en être propriétaire. La formule la plus connue, proposée par les concessionnaires : le « leasing » avec option d'achat. Une solution a priori attractive par rapport à un achat classique à crédit : un faible apport, des mensualités réduites (à partir de 90 euros par mois) et l'assurance d'avoir toujours un modèle récent. Mais au final, est-on vraiment gagnant ? Kilométrage limité, surfacturation des dommages au véhicule au moment de la restitution… Quant au crédit proposé, est-il aussi intéressant qu'il n'en a l'air ? Comment les grandes marquent forment-elles ces vendeurs à proposer ces formules ? Depuis peu, des loueurs de voitures contre-attaquent et proposent de nouveaux contrats de locations, sans option d'achat, avec des mensualités encore plus faibles et des services supplémentaires (entretien, assistance). Enfin, il existe une dernière formule, très économique : le covoiturage au quotidien, testé actuellement par la société BlaBlaCar pour des trajets domicile-travail. Économique pour les passagers et lucratif pour les conducteurs : et si c'était la formule gagnant-gagnant ? Comment cette start-up parvient-elle à faire des bénéfices avec un service à prix modique ?

    Lire la suite Capital (17 vidéos) 3 commentaires
    Voir en replay sur M6
    (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
    8 Français sur 10 jugent que leur pouvoir d'achat a baissé ces dernières années. Il manquerait 464 euros par mois en moyenne pour « vivre confortablement ». Dépenser moins, gagner plus : comment trouver ces 500 euros de plus par mois ? Nous décortiquerons les principaux postes de dépense de familles en traquant les foyers de pertes inutiles et les sources d'économie jouables, avec l'expertise d'un coach en budget familial. À chaque fois : gains/mois visualisés. Ventes privées : la vérité sur ces vêtements en promo De -30% à -50% et jusqu'à -70% : dans de nombreuses boutiques de vêtements, dans les magasins d'usine, les outlets comme Marque Avenue ou McArthurGlen et, sur tous les sites de vente en ligne, particulièrement de ventes privées, c'est le festival permanent des promotions ! Quelles sont les méthodes et les secrets de ces commerçants pour afficher de tels prix ? D'où proviennent leurs marchandises et combien les négocient-ils en réalité ? Ne s'agit-il pas de fausses promotions ? Récemment, la Répression des Fraudes a épinglé 19 sites marchands (Amazon, Zalando, Vente-privée,) pour pratiques trompeuses. Le principe est bien rôdé : on fait gonfler artificiellement les prix de référence avant d'afficher un rabais spectaculaire. Autre piège relevé : certaines de ces enseignes proposeraient des vêtements prétendument issus de la dernière collection alors qu'en réalité il s'agirait de pièces fabriquées spécialement pour ces promotions, avec des matières de moindre qualité. Complément de salaire : la solution entre voisins Travaux à domicile, jardinage, garde d'enfants, surveillance d'appartements pendant vos vacances, de nouvelles plateformes comme Allo Voisins, Youpijob ou Frizbiz vous proposent de vous mettre en relation avec des particuliers qui vivent à proximité et pourraient vous dépanner moyennant rétribution. Plus simple que de faire appel à une société spécialisée, cela vous permet surtout de faire des économies. Capital vous emmène dans les coulisses de ces entreprises qui ont eu une idée géniale : celle de faire « du coup de main entre voisins » un business lucratif. Cette formule fait des heureux des deux côtés : celui qui vous dépanne arrondit ses fins de mois ; on appelle ça « le jobbing ». En France on estime qu'ils sont plusieurs centaines de milliers à exercer ces petits boulots en complément de leur activité professionnelle. Mais le service est-il toujours à la hauteur ? Ceux qui viennent chez vous sont-ils recommandables ? En cas de problème, est-on assuré ? Et quelles sont les précautions à prendre pour que le client comme le prestataire se rendent service en toute légalité ? Voiture : le filon de la location longue durée Faire l'achat d'une voiture neuve, c'est un sacré budget et pas forcément un placement malin : aussitôt achetée, elle perd 25% de sa valeur ! Pourquoi ne pas se tourner vers la location ? Aujourd'hui, les constructeurs rivalisent d'imagination pour proposer des formules alléchantes qui correspondent aux nouveaux besoins du consommateur : en effet, 32% des Français préfèrent louer à long terme leur véhicule plutôt que d'en être propriétaire. La formule la plus connue, proposée par les concessionnaires : le « leasing » avec option d'achat. Une solution a priori attractive par rapport à un achat classique à crédit : un faible apport, des mensualités réduites (à partir de 90 euros par mois) et l'assurance d'avoir toujours un modèle récent. Mais au final, est-on vraiment gagnant ? Kilométrage limité, surfacturation des dommages au véhicule au moment de la restitution… Quant au crédit proposé, est-il aussi intéressant qu'il n'en a l'air ? Comment les grandes marquent forment-elles ces vendeurs à proposer ces formules ? Depuis peu, des loueurs de voitures contre-attaquent et proposent de nouveaux contrats de locations, sans option d'achat, avec des mensualités encore plus faibles et des services supplémentaires (entretien, assistance). Enfin, il existe une dernière formule, très économique : le covoiturage au quotidien, testé actuellement par la société BlaBlaCar pour des trajets domicile-travail. Économique pour les passagers et lucratif pour les conducteurs : et si c'était la formule gagnant-gagnant ? Comment cette start-up parvient-elle à faire des bénéfices avec un service à prix modique ?
  • Magazine

    Capital

    Hypermarchés et marchés : comment font-ils face à la frénésie des vacanciers ?

    aucun (0 vote) Votre vote

    (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
    L'été, il y a des vacanciers dont la principale activité de la journée consiste à ne rien faire, et d'autres qui s'activent en coulisses pour satisfaire les besoins des touristes. C'est le cas des employés des hypermarchés et des commerçants sur les marchés, installés dans les stations balnéaires. Ils ont deux mois pour réaliser la plus grande partie de leur chiffre d'affaires de l'année. À Bretignolles-sur-Mer, sur la côte vendéenne, la population est multipliée par dix en juillet. Une aubaine pour le Super U de la commune qui, en deux mois, réalise 40% de son chiffre d'affaires. Chaque été, Stéphane Praud, son directeur, recrute plus d'une centaine de jeunes saisonniers pour épauler ses 90 employés permanents. Son défi : former au plus vite ses saisonniers pour qu'ils soient rapidement aussi performants que les permanents. Il ne peut pas se permettre de rater la saison. Alors il leur met la pression. Ces employés de l'été vont devoir se lever dès 5 heures du matin pour dispatcher la marchandise dans les rayons. Une course contre la montre commence alors. Ils ont 3 heures 45 et pas une minute de plus pour préparer la grande surface à l'arrivée massive des touristes. Et il ne doit rien manquer en rayons pour éviter que les vacanciers ne soient tentés d'aller faire leurs courses ailleurs. Car juste en face de l'hypermarché se trouvent de redoutables concurrents : les halles et le marché, où une soixantaine de commerçants proposent souvent la même offre. À un détail près : eux mettent en avant le côté local de leur marchandise et la proximité avec les clients. Jérôme, le poissonnier du Super U, et José, celui des halles, se livrent une guerre commerciale sur les produits de la mer. Lequel des deux arrivera à avoir un étal mieux garni que celui de l'autre ? Et à un prix plus compétitif ? Les deux hommes se connaissent bien et José entend bien user de toutes ses relations et de sa connaissance de la criée pour concurrencer le Super U. Pour gagner le match de l'été, Stéphane Praud, le directeur de la grande surface, entend user d'une arme inédite. Pour faire venir un maximum de monde dans son Super U, il veut lancer un happy hour durant les heures creuses : une première en France ! Le principe : accorder une réduction sur tout le caddie, de 5 à 10%, pour les locaux qui viendraient faire leurs courses aux heures indiquées par le magasin. Mais le personnel va devoir se préparer à gérer cette tempête ainsi que le mécontentement des clients qui n'auraient pas accès à cette offre promotionnelle. Ambiance garantie !

    Lire la suite Capital (17 vidéos) 2 commentaires
    Voir en replay sur M6
    (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
    L'été, il y a des vacanciers dont la principale activité de la journée consiste à ne rien faire, et d'autres qui s'activent en coulisses pour satisfaire les besoins des touristes. C'est le cas des employés des hypermarchés et des commerçants sur les marchés, installés dans les stations balnéaires. Ils ont deux mois pour réaliser la plus grande partie de leur chiffre d'affaires de l'année. À Bretignolles-sur-Mer, sur la côte vendéenne, la population est multipliée par dix en juillet. Une aubaine pour le Super U de la commune qui, en deux mois, réalise 40% de son chiffre d'affaires. Chaque été, Stéphane Praud, son directeur, recrute plus d'une centaine de jeunes saisonniers pour épauler ses 90 employés permanents. Son défi : former au plus vite ses saisonniers pour qu'ils soient rapidement aussi performants que les permanents. Il ne peut pas se permettre de rater la saison. Alors il leur met la pression. Ces employés de l'été vont devoir se lever dès 5 heures du matin pour dispatcher la marchandise dans les rayons. Une course contre la montre commence alors. Ils ont 3 heures 45 et pas une minute de plus pour préparer la grande surface à l'arrivée massive des touristes. Et il ne doit rien manquer en rayons pour éviter que les vacanciers ne soient tentés d'aller faire leurs courses ailleurs. Car juste en face de l'hypermarché se trouvent de redoutables concurrents : les halles et le marché, où une soixantaine de commerçants proposent souvent la même offre. À un détail près : eux mettent en avant le côté local de leur marchandise et la proximité avec les clients. Jérôme, le poissonnier du Super U, et José, celui des halles, se livrent une guerre commerciale sur les produits de la mer. Lequel des deux arrivera à avoir un étal mieux garni que celui de l'autre ? Et à un prix plus compétitif ? Les deux hommes se connaissent bien et José entend bien user de toutes ses relations et de sa connaissance de la criée pour concurrencer le Super U. Pour gagner le match de l'été, Stéphane Praud, le directeur de la grande surface, entend user d'une arme inédite. Pour faire venir un maximum de monde dans son Super U, il veut lancer un happy hour durant les heures creuses : une première en France ! Le principe : accorder une réduction sur tout le caddie, de 5 à 10%, pour les locaux qui viendraient faire leurs courses aux heures indiquées par le magasin. Mais le personnel va devoir se préparer à gérer cette tempête ainsi que le mécontentement des clients qui n'auraient pas accès à cette offre promotionnelle. Ambiance garantie !

Audiences replay du 17-10