Revoir un programme tv en replay et en streaming

economie en replay (1102 vidéos)

  • Documentaire

    Comment Hitler a perdu la guerre du pétrole

    Documentaire

    bien (28 votes) Votre vote

    1939, début de la Seconde Guerre Mondiale : après six semaines de combats, les réserves allemandes de pétrole sont épuisées. Hitler le sait, ne pas disposer de ses propres ressources de pétrole est l´une des faiblesses majeures de l´Allemagne. Pour gagner la guerre, il doit trouver du pétrole au plus vite, et pour ce faire, il va diriger toute son attention sur un pays en particulier : la République Socialiste Soviétique d´Azerbaïdjan, membre de l´Union Soviétique. Première ville productrice de pétrole, Bakou, devient la proie idéale pour Hitler qui se doit de la capturer à tout prix afin d´asseoir son IIIème Reich. Mais les soviétiques et les alliés sont déterminés à l´arrêter même si cela doit passer par la destruction complète de la ville. A ce moment précis, il est évident pour tous que celui qui contrôlera la production de pétrole de Bakou, fera un grand pas vers la victoire finale. A partir d´images d´archives inédites et recolorisées, ce film nous raconte l´histoire de la Seconde Guerre Mondiale et comment Bakou, menacée de destruction à quatres reprises n´a finalement pas subi le même sort tragique que Stalingrad. Cela a permis à l´Union Soviétique de préserver ses réserves de pétrole et de prendre un avantage considérable sur l´Allemagne nazie pour gagner la bataille du Caucase, puis la guerre.

    Lire la suite Comment Hitler a perdu la... (0 vidéo) Commenter
    Voir en replay sur RMC Découverte
    1939, début de la Seconde Guerre Mondiale : après six semaines de combats, les réserves allemandes de pétrole sont épuisées. Hitler le sait, ne pas disposer de ses propres ressources de pétrole est l´une des faiblesses majeures de l´Allemagne. Pour gagner la guerre, il doit trouver du pétrole au plus vite, et pour ce faire, il va diriger toute son attention sur un pays en particulier : la République Socialiste Soviétique d´Azerbaïdjan, membre de l´Union Soviétique. Première ville productrice de pétrole, Bakou, devient la proie idéale pour Hitler qui se doit de la capturer à tout prix afin d´asseoir son IIIème Reich. Mais les soviétiques et les alliés sont déterminés à l´arrêter même si cela doit passer par la destruction complète de la ville. A ce moment précis, il est évident pour tous que celui qui contrôlera la production de pétrole de Bakou, fera un grand pas vers la victoire finale. A partir d´images d´archives inédites et recolorisées, ce film nous raconte l´histoire de la Seconde Guerre Mondiale et comment Bakou, menacée de destruction à quatres reprises n´a finalement pas subi le même sort tragique que Stalingrad. Cela a permis à l´Union Soviétique de préserver ses réserves de pétrole et de prendre un avantage considérable sur l´Allemagne nazie pour gagner la bataille du Caucase, puis la guerre.
  • Magazine

    Capital

    Salariés, êtes-vous bien traités ?

    aucun (0 vote) Votre vote

    (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
    Alors que dans les entreprises l'heure des négociations salariales a sonné, Capital s'intéresse à la façon dont les 23 millions de salariés français sont traités. De plus en plus de sociétés chérissent leurs employés : augmentation de salaire, aménagement de bureaux, crèches, cantine high-tech, mais cela est-il véritablement désintéressé ? Négocier son salaire : comment gagner plus ! Que ce soit en fin d'année ou au moment de l'embauche, négocier son salaire est toujours un passage délicat pour des millions de salariés en France. Si parler d'argent avec son patron est toujours un moment redouté, il existe néanmoins des astuces pour persuader son interlocuteur. Comment mettre toutes les chances de son côté ? Que faut-il dire et ne pas dire ? Quelles sont les méthodes des employeurs pour refuser ou accorder une augmentation ? Plongez dans le secret des négociations salariales. Les secrets des cantines d'entreprise Près de 7 salariés sur 10 restent au bureau à l'heure du déjeuner, selon une étude réalisée par OpinionWay. S'ils consacraient 1h30 pour leur pause du midi il y a 20 ans, les Français n'y consacrent plus que 30 minutes. Alors pour manger vite et pas cher, direction la cantine d'entreprise ! Contrairement à la restauration traditionnelle, elle permet aux salariés de ne pas payer le prix réel de leur repas, puisque l'employeur prend en charge une partie du coût. Mais que se cache-t-il derrière ces plateaux aux tarifs défiant toute concurrence ? D'où proviennent les repas servis et quel est leur prix de revient ? Comment les entreprises choisissent-elles les prestataires qui cuisinent pour les salariés ? Capital pousse la porte des cuisines de vos entreprises. Bonheur au travail : merci patron ? Depuis environ cinq ans, les entreprises françaises cherchent à améliorer le quotidien de ses salariés. Salle de sport, service de pressing ou encore crèche au sein des bureaux : tout est mis en œuvre par les patrons pour rendre les employés heureux et donc plus performants. Et pour veiller au bien-être de chacun, un nouveau métier a fait son apparition : responsable du bonheur. Ce job venu des États-Unis consiste à s'assurer que les collaborateurs se sentent bien dans chacune de leurs tâches, en étant à l'écoute de leurs besoins. Tout est-il véritablement fait pour le bonheur des salariés ? En quoi cela profite-t-il à l'entreprise ? Le nombre de burn-out diminue-t-il grâce à ces managers du bonheur ? Enquête sur ces entreprises qui vous veulent du bien.

    Lire la suite Capital (17 vidéos) 1 commentaire
    Voir en replay sur M6
    (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
    Alors que dans les entreprises l'heure des négociations salariales a sonné, Capital s'intéresse à la façon dont les 23 millions de salariés français sont traités. De plus en plus de sociétés chérissent leurs employés : augmentation de salaire, aménagement de bureaux, crèches, cantine high-tech, mais cela est-il véritablement désintéressé ? Négocier son salaire : comment gagner plus ! Que ce soit en fin d'année ou au moment de l'embauche, négocier son salaire est toujours un passage délicat pour des millions de salariés en France. Si parler d'argent avec son patron est toujours un moment redouté, il existe néanmoins des astuces pour persuader son interlocuteur. Comment mettre toutes les chances de son côté ? Que faut-il dire et ne pas dire ? Quelles sont les méthodes des employeurs pour refuser ou accorder une augmentation ? Plongez dans le secret des négociations salariales. Les secrets des cantines d'entreprise Près de 7 salariés sur 10 restent au bureau à l'heure du déjeuner, selon une étude réalisée par OpinionWay. S'ils consacraient 1h30 pour leur pause du midi il y a 20 ans, les Français n'y consacrent plus que 30 minutes. Alors pour manger vite et pas cher, direction la cantine d'entreprise ! Contrairement à la restauration traditionnelle, elle permet aux salariés de ne pas payer le prix réel de leur repas, puisque l'employeur prend en charge une partie du coût. Mais que se cache-t-il derrière ces plateaux aux tarifs défiant toute concurrence ? D'où proviennent les repas servis et quel est leur prix de revient ? Comment les entreprises choisissent-elles les prestataires qui cuisinent pour les salariés ? Capital pousse la porte des cuisines de vos entreprises. Bonheur au travail : merci patron ? Depuis environ cinq ans, les entreprises françaises cherchent à améliorer le quotidien de ses salariés. Salle de sport, service de pressing ou encore crèche au sein des bureaux : tout est mis en œuvre par les patrons pour rendre les employés heureux et donc plus performants. Et pour veiller au bien-être de chacun, un nouveau métier a fait son apparition : responsable du bonheur. Ce job venu des États-Unis consiste à s'assurer que les collaborateurs se sentent bien dans chacune de leurs tâches, en étant à l'écoute de leurs besoins. Tout est-il véritablement fait pour le bonheur des salariés ? En quoi cela profite-t-il à l'entreprise ? Le nombre de burn-out diminue-t-il grâce à ces managers du bonheur ? Enquête sur ces entreprises qui vous veulent du bien.
  • Magazine

    Tout compte fait

    Voitures, électroménager : le réparateur, c’est vous !

    aucun (0 vote) Votre vote

    Voitures, petit et gros électroménager, plomberie et électricité... Au lieu de payer très cher la réparation auprès d'un professionnel, de nombreux français tentent aujourd'hui de réparer eux-mêmes. Self-garages et repair cafés sont en plein boom et sur internet, le site Spareka propose 8 millions de pièces détachées pour les particuliers, accompagnées d'une assistance par visio-conférence pour ceux qui n'y arrivent pas. Peut-on tout réparer soi-même ? Comment certains fabricants s'arrangent-ils pour rendre leurs appareils irréparables pour leurs clients ?

    Lire la suite Tout compte fait (8 vidéos) Commenter
    Voir en replay sur France 2
    Voitures, petit et gros électroménager, plomberie et électricité... Au lieu de payer très cher la réparation auprès d'un professionnel, de nombreux français tentent aujourd'hui de réparer eux-mêmes. Self-garages et repair cafés sont en plein boom et sur internet, le site Spareka propose 8 millions de pièces détachées pour les particuliers, accompagnées d'une assistance par visio-conférence pour ceux qui n'y arrivent pas. Peut-on tout réparer soi-même ? Comment certains fabricants s'arrangent-ils pour rendre leurs appareils irréparables pour leurs clients ?
  • Magazine

    Tout compte fait

    Anti-rhume : des médicaments pour rien ?

    aucun (0 vote) Votre vote

    Actifed, Nurofen, Humex, ils sont les remèdes préférés des Français pour soigner leur rhume sans aller chez le médecin. Un marché qui pèse des centaines de millions d'euros. Et pourtant, certains de ces produits stars de l’automédication s’avèrent inefficaces, pire dangereux. Comment les groupes pharmaceutiques s'y prennent-ils pour vendre ces produits en masse ? Comment sont-ils fabriqués ? Et faut-il les supprimer de nos pharmacies ?

    Lire la suite Tout compte fait (8 vidéos) Commenter
    Voir en replay sur France 2
    Actifed, Nurofen, Humex, ils sont les remèdes préférés des Français pour soigner leur rhume sans aller chez le médecin. Un marché qui pèse des centaines de millions d'euros. Et pourtant, certains de ces produits stars de l’automédication s’avèrent inefficaces, pire dangereux. Comment les groupes pharmaceutiques s'y prennent-ils pour vendre ces produits en masse ? Comment sont-ils fabriqués ? Et faut-il les supprimer de nos pharmacies ?
  • Magazine

    Square Idée

    -

    aucun (0 vote) Votre vote

    Quand la réalité rejoint la science-fiction... Comment se préparer à l'avènement de l'intelligence artificielle ? Débat avec le cinéaste britannique Oscar Sharp dont l'étrange film "Sunspring" doit tout à l'ordinateur, et avec le polytechnicien Cédric Sauvait, qui appelle à stopper le développement de l'intelligence artificielle, arguant qu'elle finira par nous détruire.

    Lire la suite Square Idée (3 vidéos) 1 commentaire
    Voir en replay sur Arte
    Quand la réalité rejoint la science-fiction... Comment se préparer à l'avènement de l'intelligence artificielle ? Débat avec le cinéaste britannique Oscar Sharp dont l'étrange film "Sunspring" doit tout à l'ordinateur, et avec le polytechnicien Cédric Sauvait, qui appelle à stopper le développement de l'intelligence artificielle, arguant qu'elle finira par nous détruire.
  • Documentaire

    L'émission politique, la suite

    30 novembre 2017

    aucun (0 vote) Votre vote

    En deuxième partie de soirée, dans la suite de «L'Emission politique», Léa Salamé reçoit des acteurs de la société civile - philosophes, économistes, représentants de la nouvelle génération d'élus - afin de débattre des questions abordées au cours du grand entretien. C'est aussi l'occasion d'aborder deux thèmes qui ont marqué le mois. Léa Salamé est entourée de Nathalie Saint-Cricq, François Lenglet et Brice Teinturier, directeur général délégué d'Ipsos France. Ensemble, ils reviennent sur les propos tenus par Jean-Luc Mélenchon lors de la première partie de «L'Emission politique». Comment analysent-ils le rôle de cet opposant virulent à la politique d'Emmanuel Macron ?

    Lire la suite L'émission politique (2 vidéos) 2 commentaires
    Voir en replay sur France 2
    En deuxième partie de soirée, dans la suite de «L'Emission politique», Léa Salamé reçoit des acteurs de la société civile - philosophes, économistes, représentants de la nouvelle génération d'élus - afin de débattre des questions abordées au cours du grand entretien. C'est aussi l'occasion d'aborder deux thèmes qui ont marqué le mois. Léa Salamé est entourée de Nathalie Saint-Cricq, François Lenglet et Brice Teinturier, directeur général délégué d'Ipsos France. Ensemble, ils reviennent sur les propos tenus par Jean-Luc Mélenchon lors de la première partie de «L'Emission politique». Comment analysent-ils le rôle de cet opposant virulent à la politique d'Emmanuel Macron ?
  • Magazine

    Zone interdite

    Vendeurs sur les marchés de l'été : deux mois pour réussir

    pas mal (7 votes) Votre vote

    Chaque été, 13 000 marchés animent les villes de France : maraîchers, poissonniers et autres vendeurs ambulants se lèvent aux aurores pour installer leurs étals. Laurent, 38 ans est camelot. Surnommé le roi de la débrouille, il est capable de tout vendre, même les objets les plus insolites et les plus inutiles. A Antibes, Denis est un vieux de loup de mer qui a la gouaille facile. Depuis plus de 20 ans, il se lève à 4 heures du matin pour pêcher les poissons qu'il vendra un peu plus tard sur le marché. A Marseille, Jennifer a quitté son emploi de serveuse pour se lancer dans la vente d'accessoires de smartphones. Du côté d'Agen, Maryse et Bernard, amoureux transis depuis plus de quarante ans, récoltent les fruits de la ferme à la main avant de les proposer à leurs clients.-
    -

    Lire la suite Zone interdite (25 vidéos) Commenter
    Voir en replay sur M6
    Chaque été, 13 000 marchés animent les villes de France : maraîchers, poissonniers et autres vendeurs ambulants se lèvent aux aurores pour installer leurs étals. Laurent, 38 ans est camelot. Surnommé le roi de la débrouille, il est capable de tout vendre, même les objets les plus insolites et les plus inutiles. A Antibes, Denis est un vieux de loup de mer qui a la gouaille facile. Depuis plus de 20 ans, il se lève à 4 heures du matin pour pêcher les poissons qu'il vendra un peu plus tard sur le marché. A Marseille, Jennifer a quitté son emploi de serveuse pour se lancer dans la vente d'accessoires de smartphones. Du côté d'Agen, Maryse et Bernard, amoureux transis depuis plus de quarante ans, récoltent les fruits de la ferme à la main avant de les proposer à leurs clients.-
    -
  • Documentaire

    L'Émission politique

    Saison 2

    aucun (0 vote) Votre vote

    Avec son mouvement La France Insoumise et le groupe de 17 députés qu'il a constitué lors des législatives, l'ancien sénateur socialiste s'est imposé comme la figure de proue de l'opposition à Emmanuel Macron et son gouvernement. Il cherche ici à dialoguer avec des agriculteurs favorables au glyphosate...

    Lire la suite L'émission politique (2 vidéos) 1 commentaire
    Voir en replay sur France 2
    Avec son mouvement La France Insoumise et le groupe de 17 députés qu'il a constitué lors des législatives, l'ancien sénateur socialiste s'est imposé comme la figure de proue de l'opposition à Emmanuel Macron et son gouvernement. Il cherche ici à dialoguer avec des agriculteurs favorables au glyphosate...
  • Magazine

    Cash Investigation

    Saison 5 Episode 4

    aucun (0 vote) Votre vote

    Romana raconte aux journalistes de Cash investigation la dure réalité de son métier d'ouvrière du textile dans les usines Reedisha

    Lire la suite Cash investigation (4 vidéos) 5 commentaires
    Voir en replay sur France 2
    Romana raconte aux journalistes de Cash investigation la dure réalité de son métier d'ouvrière du textile dans les usines Reedisha
  • Magazine

    Cash Investigation

    Saison 5 Episode 4

    aucun (0 vote) Votre vote

    Dans le monde, le business du coton pèse 37 milliards d'euros de chiffre d'affaires chaque année. En Asie centrale, au Bangladesh, en Inde, Sandrine Rigaud a mené l'enquête sur la face sombre de cet or blanc. Des armoires aux champs de coton, Élise Lucet et l'équipe de « Cash investigation » ont remonté la chaîne d'approvisionnement des tee-shirts jusqu'en Ouzbékistan, l'un des plus gros producteurs dans le monde. Là-bas, un régime autoritaire très secret envoie tous les ans un million de personnes dans les champs au moment de la récolte. Au Bangladesh, des ouvrières, souvent très jeunes, vivent et travaillent dans les filatures comme des prisonnières. Les grandes enseignes françaises semblent fermer les yeux sur ces situations.

    Lire la suite Cash investigation (4 vidéos) 18 commentaires
    Voir en replay sur France 2
    Dans le monde, le business du coton pèse 37 milliards d'euros de chiffre d'affaires chaque année. En Asie centrale, au Bangladesh, en Inde, Sandrine Rigaud a mené l'enquête sur la face sombre de cet or blanc. Des armoires aux champs de coton, Élise Lucet et l'équipe de « Cash investigation » ont remonté la chaîne d'approvisionnement des tee-shirts jusqu'en Ouzbékistan, l'un des plus gros producteurs dans le monde. Là-bas, un régime autoritaire très secret envoie tous les ans un million de personnes dans les champs au moment de la récolte. Au Bangladesh, des ouvrières, souvent très jeunes, vivent et travaillent dans les filatures comme des prisonnières. Les grandes enseignes françaises semblent fermer les yeux sur ces situations.
  • Documentaire

    Cholestérol : le grand bluff

    -

    excellent! (607 votes) Votre vote

    Comment le cholestérol a été érigé en coupable idéal des maladies cardio-vasculaires par une série d'approximations scientifiques. Un dogme dont un nombre croissant de chercheurs dénoncent les dangers.

    Lire la suite Cholestérol : le grand bl... (1 vidéo) 62 commentaires
    Voir en replay sur Arte
    Comment le cholestérol a été érigé en coupable idéal des maladies cardio-vasculaires par une série d'approximations scientifiques. Un dogme dont un nombre croissant de chercheurs dénoncent les dangers.
  • Magazine

    Square Idée

    -

    aucun (0 vote) Votre vote

    Après un premier volet sur les méthodes d'apprentissage en maternelle et en primaire, suite du débat sur les enjeux contemporains de l'éducation, avec un gros plan sur les cycles du secondaire. Avec la démographe Joanie Cayouette-Remblière, auteure de "L'école qui classe", et Marjo Kyllonen, responsable à Helsinki d'une expérience d'"école démocratique".

    Lire la suite Square Idée (2 vidéos) 1 commentaire
    Voir en replay sur Arte
    Après un premier volet sur les méthodes d'apprentissage en maternelle et en primaire, suite du débat sur les enjeux contemporains de l'éducation, avec un gros plan sur les cycles du secondaire. Avec la démographe Joanie Cayouette-Remblière, auteure de "L'école qui classe", et Marjo Kyllonen, responsable à Helsinki d'une expérience d'"école démocratique".
  • Magazine

    In Situ

    Eau : les sources de la richesse

    bien (8 votes) Votre vote

    L'eau du robinet, utilisée à 83%, est distribuée par trois géants : Veolia eau, Suez environnement et SAUR. Chaque année, 7,7 milliards de bouteilles d'eau minérale sont consommées en France. Un marché qui voit rivaliser les grands groupes agroalimentaires européens. Au sommaire :

    Lire la suite In situ (0 vidéo) Commenter
    Voir en replay sur France 3
    L'eau du robinet, utilisée à 83%, est distribuée par trois géants : Veolia eau, Suez environnement et SAUR. Chaque année, 7,7 milliards de bouteilles d'eau minérale sont consommées en France. Un marché qui voit rivaliser les grands groupes agroalimentaires européens. Au sommaire :
  • Magazine

    Cash Investigation

    Elise Lucet face au PDG de Dassault aviation

    aucun (0 vote) Votre vote

    Dans le cadre d'une enquête sur les Paradise papers, Elise Lucet interpelle le PDG de Dassault aviation au sujet d'une fraude à la TVA

    Lire la suite Cash investigation (3 vidéos) 1 commentaire
    Voir en replay sur France 2
    Dans le cadre d'une enquête sur les Paradise papers, Elise Lucet interpelle le PDG de Dassault aviation au sujet d'une fraude à la TVA
  • Magazine

    Capital

    Devenir riche et heureux : arnaques ou vraies promesses ?

    aucun (0 vote) Votre vote

    (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
    Ils sont voyants, nouveaux investisseurs ou coach de vie et ils vous font miroiter monts et merveilles… Pourtant, au bout du compte, ce n'est pas toujours ce que vous attendiez. Enquête sur ces marchands de rêves pas toujours très scrupuleux… Ces coaches qui vous promettent de réussir Vous voulez changer de vie, trouver la clef du bonheur ou créer votre entreprise ? Aujourd'hui près de 6 000 coaches sont là pour vous conduire vers la réussite personnelle et professionnelle. En moins de dix ans, les Français sont devenus accros au coaching. L'un de ces nouveaux coaches du bien-être s'appelle Franck Nicolas. Il est à la tête d'un véritable empire du bonheur, surtout pour lui : son chiffre d'affaire s'élève à 21 millions d'euros. Véritable Rockstar, ses conférences attirent des milliers de personnes qui paient entre 90 et 300 euros pour y assister. Rien n'arrête les fans prêts à dépenser sans compter pour ses DVD, ses livres et même ses produits dérivés (casquettes, bracelets, gourdes). Mais sur le marché du coaching, nombreux sont les concurrents de Franck Nicolas. Certains se sont spécialisés dans le monde de l'entreprise. En France, 90% des sociétés du CAC 40 font appel à des coaches. Et des chefs d'entreprise sont prêts à payer plus de 200 000 euros par an pour un accompagnement personnalisé. Qui sont ces prophètes du bonheur ? Vous veulent-ils vraiment du bien ? Quelles sont leurs méthodes ? Sont-elles vraiment efficaces ? Voyance : votre avenir vaut de l'or 1 Français sur 3 consulte régulièrement un voyant ; certains vont même jusqu'à dépenser 1 000 euros par mois. Si l'INSEE répertorie 2 300 entreprises d'arts divinatoires, ce sont pourtant, bien des dizaines de milliers de voyants qui exercent en France aujourd'hui. Et derrière certains médiums se cachent de véritables businessmen. Les Mme Irma sont passées de mode ! Aujourd'hui la voyance s'est modernisée. La plupart des voyants consultent par téléphone, via des lignes surtaxées entre 40 centimes et 10 euros la minute. Du coup, la note peut grimper très vite ! Alors forcément, cela attire beaucoup de gens malhonnêtes car la profession n'est pas réglementée et que n'importe qui peut s'improviser voyant. Et pas besoin de lire l'avenir pour savoir que la voyance peut rapporter gros… Qui se cache au bout du fil ? Quelles sont les astuces des voyants pour attirer et garder les clients ? Placements miracles : les nouveaux escrocs Les diamants sont éternels et les arnaques aussi ! Depuis plus d'un an, des sites internet font miroiter aux internautes des rendements faramineux de 6 à 8% par an en achetant des diamants à prix cassés. Cela serait bien plus rentable que le placement préféré des Français, le livret A, à 0,75%. Et sur ces plates-formes, les escrocs se montrent très malins : ils mettent en avant des articles très sérieux de la presse financière et de reportages télé racontant que le diamant serait le meilleur placement, sans risque. Très vite, les victimes tombent dans le panneau et peuvent perdre en quelques clics toutes leurs économies. Car bien souvent, ces diamants, ils n'en verront jamais la couleur et surtout, quand ils ont la chance de les recevoir, ils ne valent quasiment rien. Qui sont ces « escrocs aux diamants » ? Que gagnent-ils véritablement ? Quelles sont leurs méthodes ? Comment peut-on s'en prémunir ? Nous avons remonté la filière jusqu'en Israël.

    Lire la suite Capital (17 vidéos) 29 commentaires
    Voir en replay sur M6
    (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
    Ils sont voyants, nouveaux investisseurs ou coach de vie et ils vous font miroiter monts et merveilles… Pourtant, au bout du compte, ce n'est pas toujours ce que vous attendiez. Enquête sur ces marchands de rêves pas toujours très scrupuleux… Ces coaches qui vous promettent de réussir Vous voulez changer de vie, trouver la clef du bonheur ou créer votre entreprise ? Aujourd'hui près de 6 000 coaches sont là pour vous conduire vers la réussite personnelle et professionnelle. En moins de dix ans, les Français sont devenus accros au coaching. L'un de ces nouveaux coaches du bien-être s'appelle Franck Nicolas. Il est à la tête d'un véritable empire du bonheur, surtout pour lui : son chiffre d'affaire s'élève à 21 millions d'euros. Véritable Rockstar, ses conférences attirent des milliers de personnes qui paient entre 90 et 300 euros pour y assister. Rien n'arrête les fans prêts à dépenser sans compter pour ses DVD, ses livres et même ses produits dérivés (casquettes, bracelets, gourdes). Mais sur le marché du coaching, nombreux sont les concurrents de Franck Nicolas. Certains se sont spécialisés dans le monde de l'entreprise. En France, 90% des sociétés du CAC 40 font appel à des coaches. Et des chefs d'entreprise sont prêts à payer plus de 200 000 euros par an pour un accompagnement personnalisé. Qui sont ces prophètes du bonheur ? Vous veulent-ils vraiment du bien ? Quelles sont leurs méthodes ? Sont-elles vraiment efficaces ? Voyance : votre avenir vaut de l'or 1 Français sur 3 consulte régulièrement un voyant ; certains vont même jusqu'à dépenser 1 000 euros par mois. Si l'INSEE répertorie 2 300 entreprises d'arts divinatoires, ce sont pourtant, bien des dizaines de milliers de voyants qui exercent en France aujourd'hui. Et derrière certains médiums se cachent de véritables businessmen. Les Mme Irma sont passées de mode ! Aujourd'hui la voyance s'est modernisée. La plupart des voyants consultent par téléphone, via des lignes surtaxées entre 40 centimes et 10 euros la minute. Du coup, la note peut grimper très vite ! Alors forcément, cela attire beaucoup de gens malhonnêtes car la profession n'est pas réglementée et que n'importe qui peut s'improviser voyant. Et pas besoin de lire l'avenir pour savoir que la voyance peut rapporter gros… Qui se cache au bout du fil ? Quelles sont les astuces des voyants pour attirer et garder les clients ? Placements miracles : les nouveaux escrocs Les diamants sont éternels et les arnaques aussi ! Depuis plus d'un an, des sites internet font miroiter aux internautes des rendements faramineux de 6 à 8% par an en achetant des diamants à prix cassés. Cela serait bien plus rentable que le placement préféré des Français, le livret A, à 0,75%. Et sur ces plates-formes, les escrocs se montrent très malins : ils mettent en avant des articles très sérieux de la presse financière et de reportages télé racontant que le diamant serait le meilleur placement, sans risque. Très vite, les victimes tombent dans le panneau et peuvent perdre en quelques clics toutes leurs économies. Car bien souvent, ces diamants, ils n'en verront jamais la couleur et surtout, quand ils ont la chance de les recevoir, ils ne valent quasiment rien. Qui sont ces « escrocs aux diamants » ? Que gagnent-ils véritablement ? Quelles sont leurs méthodes ? Comment peut-on s'en prémunir ? Nous avons remonté la filière jusqu'en Israël.
  • Magazine

    Tout compte fait

    Déco : ces marques qui concurrencent le géant suédois

    aucun (0 vote) Votre vote

    Depuis quelques temps, des enseignes d'un nouveau genre se multiplient dans les centre-villes ou dans les zones commerciales. Elles s'appellent Hema, Flying Tiger ou bien encore Sostrene Grene. Leur particularité ? Elles proposent des objets de déco et des meubles design plutôt chics à des prix battant toute concurrence : table basse à 55 euros, lampe à 25 euros ou console à 50 euros, etc… Beaucoup viennent du nord de l'Europe et notamment du Danemark et surfent sur un art de de vivre scandinave élégant et douillet : le "hygge". Nous avons enquêté sur ces marques qui jouent à fond la carte du marketing. Comment s'y prennent-elles pour renouveler aussi souvent leurs collections un peu comme certaines enseignes de mode bon marché ? Quels sont leurs secrets pour vendre à des prix aussi bas ? Et la qualité est-elle au rendez-vous ?

    Lire la suite Tout compte fait (7 vidéos) Commenter
    Voir en replay sur France 2
    Depuis quelques temps, des enseignes d'un nouveau genre se multiplient dans les centre-villes ou dans les zones commerciales. Elles s'appellent Hema, Flying Tiger ou bien encore Sostrene Grene. Leur particularité ? Elles proposent des objets de déco et des meubles design plutôt chics à des prix battant toute concurrence : table basse à 55 euros, lampe à 25 euros ou console à 50 euros, etc… Beaucoup viennent du nord de l'Europe et notamment du Danemark et surfent sur un art de de vivre scandinave élégant et douillet : le "hygge". Nous avons enquêté sur ces marques qui jouent à fond la carte du marketing. Comment s'y prennent-elles pour renouveler aussi souvent leurs collections un peu comme certaines enseignes de mode bon marché ? Quels sont leurs secrets pour vendre à des prix aussi bas ? Et la qualité est-elle au rendez-vous ?

Audiences replay du 15-12