Revoir un programme tv en replay et en streaming

Economie en replay (103 vidéos)

  • Magazine

    C dans l'air

    La France compte sur ses patrons

    bien (19 votes) Votre vote

    Du lundi au jeudi, le journaliste donne les clés pour comprendre dans sa globalité un événement ou un sujet de première importance, en permettant aux téléspectateurs d'intervenir dans le débat ou de poser des questions par SMS ou Internet. Caroline Roux prend le relais le vendredi.

    Lire la suite C dans l'air (5 vidéos) Commenter
    Voir en replay sur France 5
    Du lundi au jeudi, le journaliste donne les clés pour comprendre dans sa globalité un événement ou un sujet de première importance, en permettant aux téléspectateurs d'intervenir dans le débat ou de poser des questions par SMS ou Internet. Caroline Roux prend le relais le vendredi.
  • Magazine

    Envoyé spécial

    -

    bien (43 votes) Votre vote

    Au sommaire : Touristes étrangers, visiteurs express. Comment éviter que la France, première destination au monde, ne devienne qu'une simple étape pour les visiteurs ? - Singapour, un paradis artificiel ? Gros plan sur une cité-Etat, condensé d'Extrême-Orient dont les règles de vie étonnent les touristes. - Peut-on encore manger des pommes ? En France, premier pays visité au monde, certaines régions sont devenues de simples étapes pour les touristes partis à la découverte de l'Europe. Dans la Loire, le château de Chenonceau et sa caféteria ne désemplissent pas, mais à 50 mètres, le village reste désert. Comment inciter les visiteurs à rester et augmenter les recettes associées au tourisme ? Cité-Etat, cité-jardin, Singapour est un concentré d'Extrême- Orient. Cet ancien comptoir britannique, loin de se résumer à son aéroport international et à ses très nombreux millionnaires au mètre carré, est de plus en plus prisé. Les règles de vie de cette démocratie autoritaire surprennent les touristes.

    Lire la suite Envoyé spécial (1 vidéo) Commenter
    Voir en replay sur France 2
    Au sommaire : Touristes étrangers, visiteurs express. Comment éviter que la France, première destination au monde, ne devienne qu'une simple étape pour les visiteurs ? - Singapour, un paradis artificiel ? Gros plan sur une cité-Etat, condensé d'Extrême-Orient dont les règles de vie étonnent les touristes. - Peut-on encore manger des pommes ? En France, premier pays visité au monde, certaines régions sont devenues de simples étapes pour les touristes partis à la découverte de l'Europe. Dans la Loire, le château de Chenonceau et sa caféteria ne désemplissent pas, mais à 50 mètres, le village reste désert. Comment inciter les visiteurs à rester et augmenter les recettes associées au tourisme ? Cité-Etat, cité-jardin, Singapour est un concentré d'Extrême- Orient. Cet ancien comptoir britannique, loin de se résumer à son aéroport international et à ses très nombreux millionnaires au mètre carré, est de plus en plus prisé. Les règles de vie de cette démocratie autoritaire surprennent les touristes.
  • Magazine

    Enquête exclusive

    Saint-tropez, un village en or !

    bien (13 votes) Votre vote

    Yachts somptueux, batailles de champagne sur les plages et en discothèques, boutiques de luxe, villas d´exception et célébrités : c'est l'été à Saint-Tropez ! Cet authentique village de pêcheurs est devenu le lieu de vacances le plus réputé au monde avec la plus forte concentration de stars et de jet-setters internationaux. Résultat : agents immobiliers, patrons d'établissements branchés et paparazzi sont sur les dents. Ils se battent pour attirer le client le plus riche ou la star la plus sulfureuse. Une guerre où tous les coups sont permis, car les sommes en jeu et les retombées sont considérables. Mais Saint-Tropez n'est pas un eldorado pour tout le monde. Avec la fête, il y a aussi des débordements. Pour éviter les dérapages, les forces de l'ordre sont sur le qui-vive 24 heures sur 24 comme les services de secours qui s'organisent pour gérer au mieux les urgences générées par l'afflux de touristes. Que se passe-t-il vraiment dans les soirées people ? Quel rôle jouent les forces de l'ordre ? Qui fait tourner la machine en haute saison ? Plongée dans les coulisses du village le plus célèbre du monde.

    Lire la suite Enquête exclusive (26 vidéos) Commenter
    Voir en replay sur M6
    Yachts somptueux, batailles de champagne sur les plages et en discothèques, boutiques de luxe, villas d´exception et célébrités : c'est l'été à Saint-Tropez ! Cet authentique village de pêcheurs est devenu le lieu de vacances le plus réputé au monde avec la plus forte concentration de stars et de jet-setters internationaux. Résultat : agents immobiliers, patrons d'établissements branchés et paparazzi sont sur les dents. Ils se battent pour attirer le client le plus riche ou la star la plus sulfureuse. Une guerre où tous les coups sont permis, car les sommes en jeu et les retombées sont considérables. Mais Saint-Tropez n'est pas un eldorado pour tout le monde. Avec la fête, il y a aussi des débordements. Pour éviter les dérapages, les forces de l'ordre sont sur le qui-vive 24 heures sur 24 comme les services de secours qui s'organisent pour gérer au mieux les urgences générées par l'afflux de touristes. Que se passe-t-il vraiment dans les soirées people ? Quel rôle jouent les forces de l'ordre ? Qui fait tourner la machine en haute saison ? Plongée dans les coulisses du village le plus célèbre du monde.
  • Magazine

    Capital

    Resto de plage, pastèque et thé glacé : l'été leur appartient

    bien (28 votes) Votre vote

    Le juteux business de la pastèque

    Avec ses vertus anti-oxydantes, ses faibles calories et sa forte teneur en eau, la pastèque fait de l'ombre au melon, son rival de toujours.

    La guerre des restaurants de plage

    Paillotes en bois ou structure en dur, menu gastronomique ou plats économiques, chaque été, les restaurants de plage sortent le grand jeu pour attirer les clients dans leurs filets.

    Thé glacé : la boisson star de l'été

    Deux marques se partagent plus de 70 % du marché des thés glacés. Derrière, de nombreux concurrents tentent de se faire une place dans les rayons.

    Pistache : l'incroyable histoire d'une petite noix

    Il s'en vend jusqu'à 500 000 tonnes par an à travers le monde. Récoltée depuis des millénaires, la pistache a été au coeur d'une gigantesque guerre commerciale entre l'Iran et les États-Unis.

    Lire la suite Capital (19 vidéos) Commenter
    Voir en replay sur M6
    Le juteux business de la pastèque

    Avec ses vertus anti-oxydantes, ses faibles calories et sa forte teneur en eau, la pastèque fait de l'ombre au melon, son rival de toujours.

    La guerre des restaurants de plage

    Paillotes en bois ou structure en dur, menu gastronomique ou plats économiques, chaque été, les restaurants de plage sortent le grand jeu pour attirer les clients dans leurs filets.

    Thé glacé : la boisson star de l'été

    Deux marques se partagent plus de 70 % du marché des thés glacés. Derrière, de nombreux concurrents tentent de se faire une place dans les rayons.

    Pistache : l'incroyable histoire d'une petite noix

    Il s'en vend jusqu'à 500 000 tonnes par an à travers le monde. Récoltée depuis des millénaires, la pistache a été au coeur d'une gigantesque guerre commerciale entre l'Iran et les États-Unis.
  • Magazine

    Capital

    Vacances : les secrets des produits phare de l'été

    bien (31 votes) Votre vote

    Au sommaire :



    Havaianas : la tong en or

    Les Havaianas, des tongs aux couleurs vives, sont devenues un des emblèmes du Brésil. Créées dans les années 60, elles ont d'abord séduit les habitants des favelas, grâce à leur prix et leur extrême solidité. Aujourd'hui, il s'en vend plus de 200 millions de paires par an.

    Monoï : le trésor de Tahiti

    Parfum de vacances, le monoï de Tahiti est l'odeur de l'été par excellence. Cette huile très précieuse ne peut être fabriquée qu'en Polynésie.

    Glacières : le chaud business du froid

    Sur la plage ou à la campagne, la glacière est l'accessoire idéal pour conserver les pique-niques au frais. Inventée il y a plus de 70 ans, la boîte isolante a bien évolué.

    Lonely Planet : la saga d'un guide pas comme les autres

    L'un des guides les plus réputés au monde est né presque par hasard, dans les années 70.


    Lire la suite Capital (19 vidéos) Commenter
    Voir en replay sur M6
    Au sommaire :


    Havaianas : la tong en or

    Les Havaianas, des tongs aux couleurs vives, sont devenues un des emblèmes du Brésil. Créées dans les années 60, elles ont d'abord séduit les habitants des favelas, grâce à leur prix et leur extrême solidité. Aujourd'hui, il s'en vend plus de 200 millions de paires par an.

    Monoï : le trésor de Tahiti

    Parfum de vacances, le monoï de Tahiti est l'odeur de l'été par excellence. Cette huile très précieuse ne peut être fabriquée qu'en Polynésie.

    Glacières : le chaud business du froid

    Sur la plage ou à la campagne, la glacière est l'accessoire idéal pour conserver les pique-niques au frais. Inventée il y a plus de 70 ans, la boîte isolante a bien évolué.

    Lonely Planet : la saga d'un guide pas comme les autres

    L'un des guides les plus réputés au monde est né presque par hasard, dans les années 70.


  • Magazine

    Capital

    Vacances : dépenser moins pour voyager plus !

    bien (31 votes) Votre vote

    Profiter doit-il nécessairement rimer avec dépenser ? À l'heure où le budget vacances des Français ne cesse de diminuer, de nouvelles manières de voyager voient le jour. Loger chez l'habitant plutôt qu'à l'hôtel, voyager en ferry, préférer les itinéraires bis aux autoroutes ou encore choisir des destinations peu prisées cette année, comme la Tunisie. Des offres alléchantes qui promettent des vacances à prix réduits. Mais peut-on raisonnablement payer moins cher sans pour autant renoncer à la qualité ? Airbnb : le plus grand hôtel du monde Une bastide en Provence, une cabane dans les arbres ou un appartement à Rio : sur Airbnb, on trouve de tout. En moins de 10 ans, le plus grand site de locations entre particuliers a révolutionné le marché des hébergements saisonniers. Né de l'idée simple de 3 jeunes Américains sans le sou, Airbnb est aujourd'hui devenu un véritable empire estimé à 20 milliards de dollars. Des économies pour les uns, des compléments de revenus pour les autres. Un modèle qui a déjà séduit plus de 30 millions de voyageurs dans le monde mais qui agace aussi de plus en plus les hôteliers. Quelles sont les clés de cet incroyable succès ? Quelles sont les limites du système ? Enquête au cœur du plus grand hôtel du monde. Vlora : la plage la moins chère d'Europe Vlora vient de frapper un grand coup avec le cocktail voyage-hôtel-soleil-plage le moins cher d'Europe : moins de 500 euros la semaine (tout compris). Chambre avec vue sur mer à 20 euros, repas complet à 8 euros, hôtel 4 étoiles à 40 euros la nuit… Avec comme décor une sublime plage de sable, une eau turquoise, des criques magiques et un arrière-pays de caractère. Nous sommes en Albanie. Certes, les infrastructures sont encore rustiques, le style ex-Allemagne de l'Est et les décharges publiques au bord de l'eau, mais pour le prix… Et pour ceux qui veulent investir, il y a plein de bonnes affaires à faire à condition d'être bien conseillé ! Corsica Ferries : bienvenue à bord du low-cost des mers La Corse attire chaque année plus de 3 millions de touristes ; des vacanciers qui préfèrent majoritairement la mer que les airs pour rejoindre l'île de beauté. Le grand gagnant des traversées, c'est Corsica Ferries qui rafle la mise en s'octroyant plus de 70 % du marché. En moins de 20 ans la compagnie franco-italo-suisse a littéralement écrasé le français SNCM. Le secret de cette compagnie : avoir copié le modèle du low-cost aérien. Résultat : un ticket de base parfois 10 fois moins cher que ses concurrents, mais une fois à bord, c'est la course pour vous faire dépenser. Restaurants, jeux, loisirs, suppléments bagages ou cabines : au total, la facture peut vite exploser. Comment la compagnie réussit-elle à proposer des tarifs aussi bas ? Comment éviter de transformer un bon plan en gouffre financier ? Les bons plans des itinéraires bis Bouchons, péages, stations et aires bondées, nourriture à la chaîne… Et si vous sortiez de l'autoroute ? Bonne occasion de découvrir les itinéraires bis, avec ses routes tranquilles et ses étapes typiques. On croyait atterrir dans une France endormie, traverser des villages sans vie. Pourtant, grâce notamment à la création des « villages étapes », les itinéraires bis ont retrouvé des couleurs. Hôtels de charme, bistrots délicieux, produits du terroir, activités diverses, prix super-attractifs. C'est le grand retour de nos nationales et départementales d'antan… les routes que prenaient nos parents.

    Lire la suite Capital (19 vidéos) Commenter
    Voir en replay sur M6
    Profiter doit-il nécessairement rimer avec dépenser ? À l'heure où le budget vacances des Français ne cesse de diminuer, de nouvelles manières de voyager voient le jour. Loger chez l'habitant plutôt qu'à l'hôtel, voyager en ferry, préférer les itinéraires bis aux autoroutes ou encore choisir des destinations peu prisées cette année, comme la Tunisie. Des offres alléchantes qui promettent des vacances à prix réduits. Mais peut-on raisonnablement payer moins cher sans pour autant renoncer à la qualité ? Airbnb : le plus grand hôtel du monde Une bastide en Provence, une cabane dans les arbres ou un appartement à Rio : sur Airbnb, on trouve de tout. En moins de 10 ans, le plus grand site de locations entre particuliers a révolutionné le marché des hébergements saisonniers. Né de l'idée simple de 3 jeunes Américains sans le sou, Airbnb est aujourd'hui devenu un véritable empire estimé à 20 milliards de dollars. Des économies pour les uns, des compléments de revenus pour les autres. Un modèle qui a déjà séduit plus de 30 millions de voyageurs dans le monde mais qui agace aussi de plus en plus les hôteliers. Quelles sont les clés de cet incroyable succès ? Quelles sont les limites du système ? Enquête au cœur du plus grand hôtel du monde. Vlora : la plage la moins chère d'Europe Vlora vient de frapper un grand coup avec le cocktail voyage-hôtel-soleil-plage le moins cher d'Europe : moins de 500 euros la semaine (tout compris). Chambre avec vue sur mer à 20 euros, repas complet à 8 euros, hôtel 4 étoiles à 40 euros la nuit… Avec comme décor une sublime plage de sable, une eau turquoise, des criques magiques et un arrière-pays de caractère. Nous sommes en Albanie. Certes, les infrastructures sont encore rustiques, le style ex-Allemagne de l'Est et les décharges publiques au bord de l'eau, mais pour le prix… Et pour ceux qui veulent investir, il y a plein de bonnes affaires à faire à condition d'être bien conseillé ! Corsica Ferries : bienvenue à bord du low-cost des mers La Corse attire chaque année plus de 3 millions de touristes ; des vacanciers qui préfèrent majoritairement la mer que les airs pour rejoindre l'île de beauté. Le grand gagnant des traversées, c'est Corsica Ferries qui rafle la mise en s'octroyant plus de 70 % du marché. En moins de 20 ans la compagnie franco-italo-suisse a littéralement écrasé le français SNCM. Le secret de cette compagnie : avoir copié le modèle du low-cost aérien. Résultat : un ticket de base parfois 10 fois moins cher que ses concurrents, mais une fois à bord, c'est la course pour vous faire dépenser. Restaurants, jeux, loisirs, suppléments bagages ou cabines : au total, la facture peut vite exploser. Comment la compagnie réussit-elle à proposer des tarifs aussi bas ? Comment éviter de transformer un bon plan en gouffre financier ? Les bons plans des itinéraires bis Bouchons, péages, stations et aires bondées, nourriture à la chaîne… Et si vous sortiez de l'autoroute ? Bonne occasion de découvrir les itinéraires bis, avec ses routes tranquilles et ses étapes typiques. On croyait atterrir dans une France endormie, traverser des villages sans vie. Pourtant, grâce notamment à la création des « villages étapes », les itinéraires bis ont retrouvé des couleurs. Hôtels de charme, bistrots délicieux, produits du terroir, activités diverses, prix super-attractifs. C'est le grand retour de nos nationales et départementales d'antan… les routes que prenaient nos parents.
  • Magazine

    Capital

    Daesh, Etat Islamique : d'où proviennent les milliards des nouveaux barbares ?

    bien (67 votes) Votre vote

    Au sommaire :

    Lire la suite Capital (19 vidéos) 2 commentaires
    Voir en replay sur M6
    Au sommaire :
  • JT - Infos

    On n'arrête pas l'éco

    Fabrice Brégier, PDG d'Airbus

    aucun (0 vote) Votre vote

    Chaque samedi, iTELE, Les Echos et France Inter reçoivent un invité pour parler économie dans "On N'Arrête Pas l'Eco". Cette semaine : Fabrice Brégier, PDG d'Airbus, la filiale d'aéronautique civile d'Airbus Group. Pour lui, la "la conception de l'avion (A400M) n'est pas remise en cause".

    Lire la suite On n'arrête pas l'éco (3 vidéos) Commenter
    Voir en replay sur iTélé
    Chaque samedi, iTELE, Les Echos et France Inter reçoivent un invité pour parler économie dans "On N'Arrête Pas l'Eco". Cette semaine : Fabrice Brégier, PDG d'Airbus, la filiale d'aéronautique civile d'Airbus Group. Pour lui, la "la conception de l'avion (A400M) n'est pas remise en cause".

Audiences replay du 02-09