Revoir un programme tv en replay et en streaming

Economie en replay (108 vidéos)

  • Magazine

    Capital

    Vacances : dépenser moins pour voyager plus !

    bien (6 votes) Votre vote

    Profiter doit-il nécessairement rimer avec dépenser ? À l'heure où le budget vacances des Français ne cesse de diminuer, de nouvelles manières de voyager voient le jour. Loger chez l'habitant plutôt qu'à l'hôtel, voyager en ferry, préférer les itinéraires bis aux autoroutes ou encore choisir des destinations peu prisées cette année, comme la Tunisie. Des offres alléchantes qui promettent des vacances à prix réduits. Mais peut-on raisonnablement payer moins cher sans pour autant renoncer à la qualité ? Airbnb : le plus grand hôtel du monde Une bastide en Provence, une cabane dans les arbres ou un appartement à Rio : sur Airbnb, on trouve de tout. En moins de 10 ans, le plus grand site de locations entre particuliers a révolutionné le marché des hébergements saisonniers. Né de l'idée simple de 3 jeunes Américains sans le sou, Airbnb est aujourd'hui devenu un véritable empire estimé à 20 milliards de dollars. Des économies pour les uns, des compléments de revenus pour les autres. Un modèle qui a déjà séduit plus de 30 millions de voyageurs dans le monde mais qui agace aussi de plus en plus les hôteliers. Quelles sont les clés de cet incroyable succès ? Quelles sont les limites du système ? Enquête au cœur du plus grand hôtel du monde. Vlora : la plage la moins chère d'Europe Vlora vient de frapper un grand coup avec le cocktail voyage-hôtel-soleil-plage le moins cher d'Europe : moins de 500 euros la semaine (tout compris). Chambre avec vue sur mer à 20 euros, repas complet à 8 euros, hôtel 4 étoiles à 40 euros la nuit… Avec comme décor une sublime plage de sable, une eau turquoise, des criques magiques et un arrière-pays de caractère. Nous sommes en Albanie. Certes, les infrastructures sont encore rustiques, le style ex-Allemagne de l'Est et les décharges publiques au bord de l'eau, mais pour le prix… Et pour ceux qui veulent investir, il y a plein de bonnes affaires à faire à condition d'être bien conseillé ! Corsica Ferries : bienvenue à bord du low-cost des mers La Corse attire chaque année plus de 3 millions de touristes ; des vacanciers qui préfèrent majoritairement la mer que les airs pour rejoindre l'île de beauté. Le grand gagnant des traversées, c'est Corsica Ferries qui rafle la mise en s'octroyant plus de 70 % du marché. En moins de 20 ans la compagnie franco-italo-suisse a littéralement écrasé le français SNCM. Le secret de cette compagnie : avoir copié le modèle du low-cost aérien. Résultat : un ticket de base parfois 10 fois moins cher que ses concurrents, mais une fois à bord, c'est la course pour vous faire dépenser. Restaurants, jeux, loisirs, suppléments bagages ou cabines : au total, la facture peut vite exploser. Comment la compagnie réussit-elle à proposer des tarifs aussi bas ? Comment éviter de transformer un bon plan en gouffre financier ? Les bons plans des itinéraires bis Bouchons, péages, stations et aires bondées, nourriture à la chaîne… Et si vous sortiez de l'autoroute ? Bonne occasion de découvrir les itinéraires bis, avec ses routes tranquilles et ses étapes typiques. On croyait atterrir dans une France endormie, traverser des villages sans vie. Pourtant, grâce notamment à la création des « villages étapes », les itinéraires bis ont retrouvé des couleurs. Hôtels de charme, bistrots délicieux, produits du terroir, activités diverses, prix super-attractifs. C'est le grand retour de nos nationales et départementales d'antan… les routes que prenaient nos parents.

    Lire la suite Capital (2 vidéos) Commenter
    Voir en replay sur M6
    Profiter doit-il nécessairement rimer avec dépenser ? À l'heure où le budget vacances des Français ne cesse de diminuer, de nouvelles manières de voyager voient le jour. Loger chez l'habitant plutôt qu'à l'hôtel, voyager en ferry, préférer les itinéraires bis aux autoroutes ou encore choisir des destinations peu prisées cette année, comme la Tunisie. Des offres alléchantes qui promettent des vacances à prix réduits. Mais peut-on raisonnablement payer moins cher sans pour autant renoncer à la qualité ? Airbnb : le plus grand hôtel du monde Une bastide en Provence, une cabane dans les arbres ou un appartement à Rio : sur Airbnb, on trouve de tout. En moins de 10 ans, le plus grand site de locations entre particuliers a révolutionné le marché des hébergements saisonniers. Né de l'idée simple de 3 jeunes Américains sans le sou, Airbnb est aujourd'hui devenu un véritable empire estimé à 20 milliards de dollars. Des économies pour les uns, des compléments de revenus pour les autres. Un modèle qui a déjà séduit plus de 30 millions de voyageurs dans le monde mais qui agace aussi de plus en plus les hôteliers. Quelles sont les clés de cet incroyable succès ? Quelles sont les limites du système ? Enquête au cœur du plus grand hôtel du monde. Vlora : la plage la moins chère d'Europe Vlora vient de frapper un grand coup avec le cocktail voyage-hôtel-soleil-plage le moins cher d'Europe : moins de 500 euros la semaine (tout compris). Chambre avec vue sur mer à 20 euros, repas complet à 8 euros, hôtel 4 étoiles à 40 euros la nuit… Avec comme décor une sublime plage de sable, une eau turquoise, des criques magiques et un arrière-pays de caractère. Nous sommes en Albanie. Certes, les infrastructures sont encore rustiques, le style ex-Allemagne de l'Est et les décharges publiques au bord de l'eau, mais pour le prix… Et pour ceux qui veulent investir, il y a plein de bonnes affaires à faire à condition d'être bien conseillé ! Corsica Ferries : bienvenue à bord du low-cost des mers La Corse attire chaque année plus de 3 millions de touristes ; des vacanciers qui préfèrent majoritairement la mer que les airs pour rejoindre l'île de beauté. Le grand gagnant des traversées, c'est Corsica Ferries qui rafle la mise en s'octroyant plus de 70 % du marché. En moins de 20 ans la compagnie franco-italo-suisse a littéralement écrasé le français SNCM. Le secret de cette compagnie : avoir copié le modèle du low-cost aérien. Résultat : un ticket de base parfois 10 fois moins cher que ses concurrents, mais une fois à bord, c'est la course pour vous faire dépenser. Restaurants, jeux, loisirs, suppléments bagages ou cabines : au total, la facture peut vite exploser. Comment la compagnie réussit-elle à proposer des tarifs aussi bas ? Comment éviter de transformer un bon plan en gouffre financier ? Les bons plans des itinéraires bis Bouchons, péages, stations et aires bondées, nourriture à la chaîne… Et si vous sortiez de l'autoroute ? Bonne occasion de découvrir les itinéraires bis, avec ses routes tranquilles et ses étapes typiques. On croyait atterrir dans une France endormie, traverser des villages sans vie. Pourtant, grâce notamment à la création des « villages étapes », les itinéraires bis ont retrouvé des couleurs. Hôtels de charme, bistrots délicieux, produits du terroir, activités diverses, prix super-attractifs. C'est le grand retour de nos nationales et départementales d'antan… les routes que prenaient nos parents.
  • Documentaire

    Jacques Attali, déraisons d'être

    -

    bien (19 votes) Votre vote

    Professeur, écrivain, conseiller d'Etat honoraire, conseiller spécial auprès du président François Mitterrand de 1981 à 1991, fondateur d'Action contre la faim en 1980, fondateur et premier président de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement à Londres de 1991 à 1993 : le CV de Jacques Attali est impressionnant. Il se consacre aujourd'hui beaucoup à PlaNet Finance, une organisation de solidarité internationale présente dans 80 pays, qu'il a créée et qui est spécialisée dans le développement de la microfinance. En août 2007, Nicolas Sarkozy le nomme président de la Commission pour la libération de la croissance française. Editorialiste à «L'Express», il est également l'auteur de plus de cinquante livres. Jacques Attali revient sur son enfance, ses parents et son parcours, guidé par un engagement humaniste.

    Lire la suite Jacques Attali, déraisons d'être (1 vidéo) 2 commentaires
    Voir en replay sur France 5
    Professeur, écrivain, conseiller d'Etat honoraire, conseiller spécial auprès du président François Mitterrand de 1981 à 1991, fondateur d'Action contre la faim en 1980, fondateur et premier président de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement à Londres de 1991 à 1993 : le CV de Jacques Attali est impressionnant. Il se consacre aujourd'hui beaucoup à PlaNet Finance, une organisation de solidarité internationale présente dans 80 pays, qu'il a créée et qui est spécialisée dans le développement de la microfinance. En août 2007, Nicolas Sarkozy le nomme président de la Commission pour la libération de la croissance française. Editorialiste à «L'Express», il est également l'auteur de plus de cinquante livres. Jacques Attali revient sur son enfance, ses parents et son parcours, guidé par un engagement humaniste.
  • JT - Infos

    Ambitions d'entrepreneurs

    Peters Surgical

    aucun (0 vote) Votre vote

    Focus sur la réussite de l'entreprise Peters Surgical.

    Lire la suite Ambitions d'entrepreneurs (3 vidéos) Commenter
    Voir en replay sur iTélé
    Focus sur la réussite de l'entreprise Peters Surgical.
  • Magazine

    Capital

    Immobilier : acheter, renégocier son prêt, est-ce le bon moment ?

    pas mal (14 votes) Votre vote

    Nous sommes nombreux à nous poser la question. Avec la baisse des prix de l'immobilier de 6% depuis trois ans sur l'ensemble du pays, combinée à un niveau historiquement bas des taux d'intérêt, est-ce enfin le moment de réaliser ses projets et d'acheter un appartement ou une maison ? La question est complexe car les situations sont extrêmement variées d'une région de France à une autre. Capital a enquêté à Paris et en banlieue, dans une grande métropole de province mais aussi à la campagne pour comprendre qui arrivait à tirer son épingle du jeu et qui pâtissait de la baisse. En tout cas si vous êtes déjà propriétaire il y a un moyen de profiter de la situation sans changer de logement : en renégociant au mieux votre taux d'emprunt ! De la campagne aux grandes villes : qui perd qui gagne ? À Paris, Sidonie et Yohann, jeune couple avec un enfant, cherchent à revendre leur petit trois pièces pour s'installer dans un logement plus grand. Ils veulent vendre à un bon prix et acheter en profitant de la légère baisse parisienne. Mais ils sont confrontés à deux problèmes : les acheteurs peu nombreux sont en position de force pour négocier, et les vendeurs ont encore le plus grand mal à accepter de baisser leurs prix. À Lille, les prix ont nettement baissé l'année dernière d'environ 4%. Une baisse qui sonne le retour des primo-accédants comme Diane et Quentin qui n'auraient probablement pas pu acheter il y a deux ou trois ans. Pour les baisses les plus spectaculaires il faut aller dans les petites villes et à la campagne comme à Nîmes où les prix ont dévissé de 10% l'année dernière. Romain, agent immobilier, doit convaincre ses clients qui vendent de baisser toujours plus leurs prétentions même si certains peuvent perdre de l'argent par rapport à leur prix d'achat. Et pour que les maisons à la campagne trouvent des acquéreurs, il doit parfois diviser le terrain pour diminuer encore leur prix. Renégocier son crédit : le jackpot ? Si vous vous êtes endettés pour acheter votre appartement ou votre maison, il y a aujourd'hui un moyen relativement facile pour économiser entre 30 et 50 000 euros : en renégociant votre emprunt pour faire baisser son taux d'intérêt. En 7 ans les taux sont passés de 5% à 2,30% en moyenne aujourd'hui. Mais attention les banquiers ne sont pas toujours prêts à faire ce geste. Il faut que vous soyez un client « rentable », que vous ayez un bon salaire et une bonne épargne pour qu'ils acceptent de renégocier. Un bras de fer dont se régalent les courtiers en emprunts qui se font forts de faire racheter votre crédit par une autre banque plus avantageuse. Sur ce marché en plein essor il y a aussi un nouvel acteur : la société Les Expertiseurs du Crédit qui s'est fait une spécialité de détecter les petites erreurs de votre contrat d'emprunt et obtenir devant la justice un taux record de 0,93% ! Le champion de la maison individuelle Cette baisse des prix est un argument de plus pour le champion français de la construction de maisons individuelles : Maisons France Confort. Cette entreprise familiale et centenaire basée à Alençon bâtit chaque année 5 000 maisons vendues entre 150 000 et 300 000 euros. La famille Vandromme au fil de plusieurs générations a mis au point une efficace technique de vente. 800 commerciaux quadrillent le pays mais pour contacter le maximum de clients, l'entreprise s'associe aussi avec les agents immobiliers qui commercialisent des terrains à bâtir. Mais la force de Maisons France Confort ce sont ses quarante modèles de bâtisses qui permettent aux clients de choisir sur catalogue la maison dont ils rêvaient. En revanche pour la construction la société s'appuie sur des artisans indépendants. Et une petite minorité de clients se plaint de malfaçons.

    Lire la suite Capital (2 vidéos) 1 commentaire
    Voir en replay sur 6Play Home time
    Nous sommes nombreux à nous poser la question. Avec la baisse des prix de l'immobilier de 6% depuis trois ans sur l'ensemble du pays, combinée à un niveau historiquement bas des taux d'intérêt, est-ce enfin le moment de réaliser ses projets et d'acheter un appartement ou une maison ? La question est complexe car les situations sont extrêmement variées d'une région de France à une autre. Capital a enquêté à Paris et en banlieue, dans une grande métropole de province mais aussi à la campagne pour comprendre qui arrivait à tirer son épingle du jeu et qui pâtissait de la baisse. En tout cas si vous êtes déjà propriétaire il y a un moyen de profiter de la situation sans changer de logement : en renégociant au mieux votre taux d'emprunt ! De la campagne aux grandes villes : qui perd qui gagne ? À Paris, Sidonie et Yohann, jeune couple avec un enfant, cherchent à revendre leur petit trois pièces pour s'installer dans un logement plus grand. Ils veulent vendre à un bon prix et acheter en profitant de la légère baisse parisienne. Mais ils sont confrontés à deux problèmes : les acheteurs peu nombreux sont en position de force pour négocier, et les vendeurs ont encore le plus grand mal à accepter de baisser leurs prix. À Lille, les prix ont nettement baissé l'année dernière d'environ 4%. Une baisse qui sonne le retour des primo-accédants comme Diane et Quentin qui n'auraient probablement pas pu acheter il y a deux ou trois ans. Pour les baisses les plus spectaculaires il faut aller dans les petites villes et à la campagne comme à Nîmes où les prix ont dévissé de 10% l'année dernière. Romain, agent immobilier, doit convaincre ses clients qui vendent de baisser toujours plus leurs prétentions même si certains peuvent perdre de l'argent par rapport à leur prix d'achat. Et pour que les maisons à la campagne trouvent des acquéreurs, il doit parfois diviser le terrain pour diminuer encore leur prix. Renégocier son crédit : le jackpot ? Si vous vous êtes endettés pour acheter votre appartement ou votre maison, il y a aujourd'hui un moyen relativement facile pour économiser entre 30 et 50 000 euros : en renégociant votre emprunt pour faire baisser son taux d'intérêt. En 7 ans les taux sont passés de 5% à 2,30% en moyenne aujourd'hui. Mais attention les banquiers ne sont pas toujours prêts à faire ce geste. Il faut que vous soyez un client « rentable », que vous ayez un bon salaire et une bonne épargne pour qu'ils acceptent de renégocier. Un bras de fer dont se régalent les courtiers en emprunts qui se font forts de faire racheter votre crédit par une autre banque plus avantageuse. Sur ce marché en plein essor il y a aussi un nouvel acteur : la société Les Expertiseurs du Crédit qui s'est fait une spécialité de détecter les petites erreurs de votre contrat d'emprunt et obtenir devant la justice un taux record de 0,93% ! Le champion de la maison individuelle Cette baisse des prix est un argument de plus pour le champion français de la construction de maisons individuelles : Maisons France Confort. Cette entreprise familiale et centenaire basée à Alençon bâtit chaque année 5 000 maisons vendues entre 150 000 et 300 000 euros. La famille Vandromme au fil de plusieurs générations a mis au point une efficace technique de vente. 800 commerciaux quadrillent le pays mais pour contacter le maximum de clients, l'entreprise s'associe aussi avec les agents immobiliers qui commercialisent des terrains à bâtir. Mais la force de Maisons France Confort ce sont ses quarante modèles de bâtisses qui permettent aux clients de choisir sur catalogue la maison dont ils rêvaient. En revanche pour la construction la société s'appuie sur des artisans indépendants. Et une petite minorité de clients se plaint de malfaçons.
  • JT - Infos

    On n'arrête pas l'éco

    Le président de la SNCF, Guillaume Pepy, parrain de la première

    aucun (0 vote) Votre vote

    Chaque samedi, iTELE, Les Echos et France Inter reçoivent un invité pour parler économie dans "On N'Arrête Pas l'Eco". Cette semaine, le président de la SNCF, Guillaume Pepy, était notre invité. Il a évoqué le prix du TGV ou encore le rayonnement de ce groupe à l'étranger.

    Lire la suite On n'arrête pas l'éco (1 vidéo) Commenter
    Voir en replay sur iTélé
    Chaque samedi, iTELE, Les Echos et France Inter reçoivent un invité pour parler économie dans "On N'Arrête Pas l'Eco". Cette semaine, le président de la SNCF, Guillaume Pepy, était notre invité. Il a évoqué le prix du TGV ou encore le rayonnement de ce groupe à l'étranger.
  • JT - Infos

    Magazines et chroniques - i>TELE

    L'édito de Jean Jérôme Bertolus - Hollande : 2015, année de la dernière chance ?

    aucun (0 vote) Votre vote

    Dans son édito politique du jour, Jean-Jérôme Bertolus évoque les voeux que François Hollande va prononcer, comme la tradition l'exige, le 31 décembre. Après une année 2014 très difficile pour le chef de l'Etat, 2015 sera-t-elle plus souriante ?

    Lire la suite L'édito de Jean Jérôme Bertolus (3 vidéos) Commenter
    Voir en replay sur iTélé
    Dans son édito politique du jour, Jean-Jérôme Bertolus évoque les voeux que François Hollande va prononcer, comme la tradition l'exige, le 31 décembre. Après une année 2014 très difficile pour le chef de l'Etat, 2015 sera-t-elle plus souriante ?
  • JT - Infos

    Magazines et chroniques - i>TELE

    L'édito de Jean Jérôme Bertolus - Marisol Touraine sur tous les fronts

    aucun (0 vote) Votre vote

    Dans son édito politique du jour, Jean-Jérôme Bertolus évoque la situation assez inconfortable de la ministre de la Santé, en proie à l'opposition d'une grande partie du monde médical aux différentes mesures de réforme qu'elle propose.

    Lire la suite L'édito de Jean Jérôme Bertolus (3 vidéos) Commenter
    Voir en replay sur iTélé
    Dans son édito politique du jour, Jean-Jérôme Bertolus évoque la situation assez inconfortable de la ministre de la Santé, en proie à l'opposition d'une grande partie du monde médical aux différentes mesures de réforme qu'elle propose.
  • JT - Infos

    L'édito de Jean Jérôme Bertolus

    Sondage : Hollande relève la tête...durablement ?

    aucun (0 vote) Votre vote

    Dans son édito politique du jour, Jean-Jérôme Bertolus revient sur la (légère) hausse enregistrée par le chef de l'Etat dans les sondages de popularité.

    Lire la suite L'édito de Jean Jérôme Bertolus (3 vidéos) Commenter
    Voir en replay sur iTélé
    Dans son édito politique du jour, Jean-Jérôme Bertolus revient sur la (légère) hausse enregistrée par le chef de l'Etat dans les sondages de popularité.
  • Magazine

    Complément d'enquête

    Total : toujours roi du pétrole ?

    bien (95 votes) Votre vote

    Le 20 octobre dernier, Christophe de Margerie disparaissait tragiquement dans le crash de son avion privé. Avec cent mille employés, 190 milliards d'euros de chiffre d'affaires et une présence dans 130 pays, Total reste l'une des plus grandes entreprises françaises. Pourtant, son image s'est dégradée ces dernières années. Au sommaire : Reçu comme un chef d'Etat, Christophe de Margerie négociait les plus gros contrats directement au sommet du pouvoir. Grâce à de savants montages financiers, Total paie la plupart de ses impôts à l'étranger. Total a investi dans la plus grande centrale solaire du monde, en Californie.

    Lire la suite Complément d'enquête (53 vidéos) 2 commentaires
    Voir en replay sur France 2
    Le 20 octobre dernier, Christophe de Margerie disparaissait tragiquement dans le crash de son avion privé. Avec cent mille employés, 190 milliards d'euros de chiffre d'affaires et une présence dans 130 pays, Total reste l'une des plus grandes entreprises françaises. Pourtant, son image s'est dégradée ces dernières années. Au sommaire : Reçu comme un chef d'Etat, Christophe de Margerie négociait les plus gros contrats directement au sommet du pouvoir. Grâce à de savants montages financiers, Total paie la plupart de ses impôts à l'étranger. Total a investi dans la plus grande centrale solaire du monde, en Californie.
  • Magazine

    Complément d'enquête

    Agriculture, Sivens : produire plus, à quel prix ?

    bien (172 votes) Votre vote

    La mort de Rémi Fraisse a braqué un coup de projecteur violent sur la protestation contre la construction du barrage de Sivens, dans le Tarn, destiné à garantir l'approvisionnement en eau des agriculteurs de la région, dépendants du Tescou, une petite rivière fréquemment tarie par la sécheresse. D'un côté, les défenseurs de la nature entendent préserver une zone humide abritant 93 espèces protégées, de l'autre, des agriculteurs tentent de vivre de leur terre. Comment accorder ces réalités ? Sont-elles inconciliables ? Quelle est la situation des petits paysans français face à la concurrence ? Enquête.

    Lire la suite Complément d'enquête (53 vidéos) 4 commentaires
    Voir en replay sur France 2
    La mort de Rémi Fraisse a braqué un coup de projecteur violent sur la protestation contre la construction du barrage de Sivens, dans le Tarn, destiné à garantir l'approvisionnement en eau des agriculteurs de la région, dépendants du Tescou, une petite rivière fréquemment tarie par la sécheresse. D'un côté, les défenseurs de la nature entendent préserver une zone humide abritant 93 espèces protégées, de l'autre, des agriculteurs tentent de vivre de leur terre. Comment accorder ces réalités ? Sont-elles inconciliables ? Quelle est la situation des petits paysans français face à la concurrence ? Enquête.
  • Magazine

    Complément d'Enquête

    Les hors-séries : Liliane Bettencourt, dans l'intimité d'une milliardaire

    bien (83 votes) Votre vote

    Liliane Bettencourt est l'une des femmes les plus riches du monde, mais aussi la plus secrète. Son nom est associé à l'un des scandales les plus retentissants des années Sarkozy. Il est aussi synonyme, à travers L'Oréal, d'une des plus belles réussites industrielles. Mais qui est vraiment Liliane Bettencourt ? Aujourd'hui âgée de plus de 90 ans elle garde ses secrets, retranchée dans sa maison de Neuilly. Amis proches, anciens employés de maison, ex-salariés de L'Oréal, médecins ou encore personnalités du show-bizz racontent l'ascension de la milliardaire, de son enfance jusqu'à «l'affaire» qui empoisonne sa vie depuis plusieurs années.

    Lire la suite Complément d'enquête (53 vidéos) 1 commentaire
    Voir en replay sur France 2
    Liliane Bettencourt est l'une des femmes les plus riches du monde, mais aussi la plus secrète. Son nom est associé à l'un des scandales les plus retentissants des années Sarkozy. Il est aussi synonyme, à travers L'Oréal, d'une des plus belles réussites industrielles. Mais qui est vraiment Liliane Bettencourt ? Aujourd'hui âgée de plus de 90 ans elle garde ses secrets, retranchée dans sa maison de Neuilly. Amis proches, anciens employés de maison, ex-salariés de L'Oréal, médecins ou encore personnalités du show-bizz racontent l'ascension de la milliardaire, de son enfance jusqu'à «l'affaire» qui empoisonne sa vie depuis plusieurs années.
  • Magazine

    13h15, le Dimanche

    Mastodontes

    bien (44 votes) Votre vote

    Au sommaire : Une chasse aux confins de Sibérie, sur les trace des mammouths. L'Arctique attire car sous sa banquise, se cacheraient des gisements de pétrole et de gaz.

    Lire la suite 13h15 (111 vidéos) 1 commentaire
    Voir en replay sur France 2
    Au sommaire : Une chasse aux confins de Sibérie, sur les trace des mammouths. L'Arctique attire car sous sa banquise, se cacheraient des gisements de pétrole et de gaz.
  • Magazine

    13h15, le Samedi

    Kerviel : ange ou démon ?

    bien (29 votes) Votre vote

    Un regard original sur l'actualité, l'air du temps et la politique.

    Lire la suite 13h15 (110 vidéos) Commenter
    Voir en replay sur France 2
    Un regard original sur l'actualité, l'air du temps et la politique.
  • Magazine

    Envoyé spécial : la suite

    Les villes en faillite : la suite

    bien (50 votes) Votre vote

    Des années plus tard, l'émission "Envoyé spécial" revient sur des protagonistes rencontrés lors des reportages.

    Lire la suite Envoyé spécial, la suite (53 vidéos) 1 commentaire
    Voir en replay sur France 2
    Des années plus tard, l'émission "Envoyé spécial" revient sur des protagonistes rencontrés lors des reportages.
  • Magazine

    13h15, le Samedi

    Le rebond des petits patrons

    bien (43 votes) Votre vote

    Les très petites et moyennes entreprises emploient la moitié des salariés français. Mais, fragilisées par la crise, 63 000 d'entre elles ont déposé le bilan en 2013. Des petits patrons, qui ont connu les redressements judiciaires et la pauvreté, témoignent.

    Lire la suite 13h15 (110 vidéos) 1 commentaire
    Voir en replay sur France 2
    Les très petites et moyennes entreprises emploient la moitié des salariés français. Mais, fragilisées par la crise, 63 000 d'entre elles ont déposé le bilan en 2013. Des petits patrons, qui ont connu les redressements judiciaires et la pauvreté, témoignent.

Tour de France

Cyclisme - Eurosport Cyclisme - Eurosport Diffusé le 05-07-2015 sur eurosport
Image du Tour Image du Tour Diffusé le 05-07-2015 sur france2-pluzz
Le film du Tour Le film du Tour Diffusé le 05-07-2015 sur france3-pluzz

Audiences replay du 05-07