Revoir un programme tv en replay et en streaming

tourisme en replay (68 vidéos)

  • Divertissement

    Bienvenue à l'hôtel

    -

    aucun (0 vote) Votre vote

    Quatre propriétaires d'hôtels s'en vont tester et juger les établissements de leurs confrères. A tour de rôle, durant une semaine, quatre duos se rendent visite. Ils se jugent mutuellement sur plusieurs critères : le cadre et la situation, l'accueil et les prestations, la qualité des extras et la chambre, sans oublier le rapport qualité-prix. Tous découvriront leurs notes et le contenu de l'enveloppe lors de la finale du vendredi. Ceux qui remporteront les meilleures notes repartiront avec le titre de meilleur hôtel de la semaine assorti de la somme de 3000 euros.

    Lire la suite Bienvenue à l'hôtel (4 vidéos) Commenter
    Voir en replay sur TF1
    Quatre propriétaires d'hôtels s'en vont tester et juger les établissements de leurs confrères. A tour de rôle, durant une semaine, quatre duos se rendent visite. Ils se jugent mutuellement sur plusieurs critères : le cadre et la situation, l'accueil et les prestations, la qualité des extras et la chambre, sans oublier le rapport qualité-prix. Tous découvriront leurs notes et le contenu de l'enveloppe lors de la finale du vendredi. Ceux qui remporteront les meilleures notes repartiront avec le titre de meilleur hôtel de la semaine assorti de la somme de 3000 euros.
  • Divertissement

    Bienvenue à l'hôtel

    -

    aucun (0 vote) Votre vote

    Quatre propriétaires d'hôtels s'en vont tester et juger les établissements de leurs confrères. A tour de rôle, durant une semaine, quatre duos se rendent visite. Ils se jugent mutuellement sur plusieurs critères : le cadre et la situation, l'accueil et les prestations, la qualité des extras et la chambre, sans oublier le rapport qualité-prix. Tous découvriront leurs notes et le contenu de l'enveloppe lors de la finale du vendredi. Ceux qui remporteront les meilleures notes repartiront avec le titre de meilleur hôtel de la semaine assorti de la somme de 3000 euros.

    Lire la suite Bienvenue à l'hôtel (2 vidéos) Commenter
    Voir en replay sur TF1
    Quatre propriétaires d'hôtels s'en vont tester et juger les établissements de leurs confrères. A tour de rôle, durant une semaine, quatre duos se rendent visite. Ils se jugent mutuellement sur plusieurs critères : le cadre et la situation, l'accueil et les prestations, la qualité des extras et la chambre, sans oublier le rapport qualité-prix. Tous découvriront leurs notes et le contenu de l'enveloppe lors de la finale du vendredi. Ceux qui remporteront les meilleures notes repartiront avec le titre de meilleur hôtel de la semaine assorti de la somme de 3000 euros.
  • Divertissement

    Comme une envie de jardins...

    Saison 3

    aucun (0 vote) Votre vote

    Aujourd’hui, Jamy nous emmène à Lyon, dans le plus grand parc urbain de France : le Parc de la Tête d'Or. Dessiné et créé au 19ème siècle, il est l’œuvre des paysagistes Denis et Eugène Bühler.   Avant sa création, cet immense parc n’était qu’un vaste terrain vague parsemé de pâturages, où s’invitait régulièrement le Rhône. A présent, ses 105 hectares font le plus grand bonheur des Lyonnais, que ce soit pour profiter d'un moment de calme dans la verdure, pour découvrir les plantes du jardin botanique du parc qui est le plus grand de France ou encore pour aller à la rencontre des animaux dans le parc zoologique.   Savez-vous pourquoi on l’appelle le Parc de la Tête d’Or ? Le lieu se nommait déjà Tête d’Or en raison d’une légende tenace selon laquelle des barbares ou des croisés y auraient dissimulé un trésor majestueux dont une tête de Christ en or ! Plus tard, la légende évoluera. On dit qu’en creusant le lac, des canuts auraient découvert la tête du Christ rapportée par les croisés et qu’ils se seraient battus pour s’en emparer. Émue par ce triste spectacle, la tête du Christ aurait fondu en larmes, remplissant ainsi le lac. Plus sérieusement, ce sont surtout les eaux du Rhône qui composent ces 17 hectares liquides !   A l’origine, ce parc n’avait ni clôture ni mur, les Lyonnais pouvant y entrer comme bon leur semble. C'est à partir de la fin du 19ème siècle que sept portes ont été érigées pour clôturer le parc. La plus remarquable est certainement celle qui, avec ses 32 mètres de long et ses 11 mètres de haut, fait référence au monument que l’on peut voir juste en face « Aux enfants du Rhône défenseurs de la patrie » dédié aux soldats lyonnais morts pendant la guerre franco-allemande de 1870.   Les reportages :    - La mise en hivernage de la roseraie de Provins : Nous quittons la région lyonnaise pour l'Ile-de-France, et plus précisément Provins, la capitale de la confiserie à la rose. Nous rejoignons Bruno Clergeot, qui a amoureusement créé la Roseraie de Provins en 2007, date à laquelle il a cessé son activité d'agriculteur-céréalier pour se consacrer pleinement à sa passion. Le jardin est ouvert jusqu'au 31 décembre et Bruno doit, avant l'arrivée de l'hiver, préparer ses fleurs aux températures négatives. Pour cela, il doit tailler certaines variétés, buter les pieds avec de la terre pour les protéger du froid, palisser, enlever les boutons abîmés...   - Rencontre avec Christophe de Hody, naturopathe et herbaliste : Christophe de Hody est naturopathe et herbaliste. Tout au long de l'année, il organise des sorties à la découverte des plantes sauvages comestibles et médicinales dans les parcs et bois de Paris et d'Ile-de-France...   - La cuisine végétale de Gaëtan Gentil :                                                      Après s'être formé auprès des plus grands, Gaëtan Gentil a ouvert son propre restaurant dans le 1er arrondissement de Lyon où le végétal, et notamment les herbes aromatiques, sont à l’honneur, travaillées en concentré de saveurs. Certaines sont peu connues et pour nos papilles, c’est une découverte de territoires inconnus. Il a même mis au point un menu en cinq étapes 100% végétal. Un régal pour les papilles ! Pour donner le meilleur en cuisine, il prend grand soin de sélectionner ses producteurs. Il travaille notamment avec un maraîcher 100% bio de la région qui le fournit en fruits et légumes de saison ainsi qu’avec une cueilleuse avec qui il part chercher en forêt des herbes sauvages qu’il inclut dans tous ses plats, de l’entrée au dessert.

    Lire la suite Comme une envie de jardin... (2 vidéos) Commenter
    Voir en replay sur France 3
    Aujourd’hui, Jamy nous emmène à Lyon, dans le plus grand parc urbain de France : le Parc de la Tête d'Or. Dessiné et créé au 19ème siècle, il est l’œuvre des paysagistes Denis et Eugène Bühler.   Avant sa création, cet immense parc n’était qu’un vaste terrain vague parsemé de pâturages, où s’invitait régulièrement le Rhône. A présent, ses 105 hectares font le plus grand bonheur des Lyonnais, que ce soit pour profiter d'un moment de calme dans la verdure, pour découvrir les plantes du jardin botanique du parc qui est le plus grand de France ou encore pour aller à la rencontre des animaux dans le parc zoologique.   Savez-vous pourquoi on l’appelle le Parc de la Tête d’Or ? Le lieu se nommait déjà Tête d’Or en raison d’une légende tenace selon laquelle des barbares ou des croisés y auraient dissimulé un trésor majestueux dont une tête de Christ en or ! Plus tard, la légende évoluera. On dit qu’en creusant le lac, des canuts auraient découvert la tête du Christ rapportée par les croisés et qu’ils se seraient battus pour s’en emparer. Émue par ce triste spectacle, la tête du Christ aurait fondu en larmes, remplissant ainsi le lac. Plus sérieusement, ce sont surtout les eaux du Rhône qui composent ces 17 hectares liquides !   A l’origine, ce parc n’avait ni clôture ni mur, les Lyonnais pouvant y entrer comme bon leur semble. C'est à partir de la fin du 19ème siècle que sept portes ont été érigées pour clôturer le parc. La plus remarquable est certainement celle qui, avec ses 32 mètres de long et ses 11 mètres de haut, fait référence au monument que l’on peut voir juste en face « Aux enfants du Rhône défenseurs de la patrie » dédié aux soldats lyonnais morts pendant la guerre franco-allemande de 1870.   Les reportages :    - La mise en hivernage de la roseraie de Provins : Nous quittons la région lyonnaise pour l'Ile-de-France, et plus précisément Provins, la capitale de la confiserie à la rose. Nous rejoignons Bruno Clergeot, qui a amoureusement créé la Roseraie de Provins en 2007, date à laquelle il a cessé son activité d'agriculteur-céréalier pour se consacrer pleinement à sa passion. Le jardin est ouvert jusqu'au 31 décembre et Bruno doit, avant l'arrivée de l'hiver, préparer ses fleurs aux températures négatives. Pour cela, il doit tailler certaines variétés, buter les pieds avec de la terre pour les protéger du froid, palisser, enlever les boutons abîmés...   - Rencontre avec Christophe de Hody, naturopathe et herbaliste : Christophe de Hody est naturopathe et herbaliste. Tout au long de l'année, il organise des sorties à la découverte des plantes sauvages comestibles et médicinales dans les parcs et bois de Paris et d'Ile-de-France...   - La cuisine végétale de Gaëtan Gentil :                                                      Après s'être formé auprès des plus grands, Gaëtan Gentil a ouvert son propre restaurant dans le 1er arrondissement de Lyon où le végétal, et notamment les herbes aromatiques, sont à l’honneur, travaillées en concentré de saveurs. Certaines sont peu connues et pour nos papilles, c’est une découverte de territoires inconnus. Il a même mis au point un menu en cinq étapes 100% végétal. Un régal pour les papilles ! Pour donner le meilleur en cuisine, il prend grand soin de sélectionner ses producteurs. Il travaille notamment avec un maraîcher 100% bio de la région qui le fournit en fruits et légumes de saison ainsi qu’avec une cueilleuse avec qui il part chercher en forêt des herbes sauvages qu’il inclut dans tous ses plats, de l’entrée au dessert.
  • Documentaire

    à l'état sauvage

    M. Pokora dans les pas de Mike Horn

    bien (240 votes) Votre vote

    (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
    Pour cette deuxième expédition, Mike Horn emmène M. Pokora au Sri Lanka ; l'un des plus beaux pays du monde mais aussi l'un des plus hostiles. C'est dans une région reculée du district de Ratnapura, au sud-ouest de l'île, que Mike Horn et M. Pokora ont parcouru 50 km à pied dans une jungle étouffante. Cette traversée équivaut à une distance de 200 km sur une surface plane… Et les deux aventuriers ont dû supporter une chaleur écrasante d'une trentaine de degrés et un taux d'humidité frôlant les 100% pendant tout leur parcours. Dans ce périple extrêmement physique, Mike Horn et M. Pokora vont affronter l'enfer vert de la jungle, descendre en rappel des parois vertigineuses et glissantes d'une centaine de mètres, sauter d'une cascade de près de 20 mètres, construire un radeau de fortune pour traverser un lac de 2 km, installer des hamacs dans les arbres pour passer la nuit à plus de 10 mètres de haut afin de ne pas être dans le passage des éléphants ou encore essayer d'éviter les sangsues présentes par centaines dans le moindre point d'eau… Au bout du monde et au cœur d'une jungle sauvage et préservée, l'air humide, l'odeur d'une végétation gonflée de sève et les cris des animaux rappellent qu'une quelconque présence humaine est exceptionnelle. Dans cet environnement hostile où les paysages sont à couper le souffle, M. Pokora va vivre une expérience unique et riche en émotion.

    Lire la suite A l'état sauvage (0 vidéo) 15 commentaires
    Voir en replay sur M6
    (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
    Pour cette deuxième expédition, Mike Horn emmène M. Pokora au Sri Lanka ; l'un des plus beaux pays du monde mais aussi l'un des plus hostiles. C'est dans une région reculée du district de Ratnapura, au sud-ouest de l'île, que Mike Horn et M. Pokora ont parcouru 50 km à pied dans une jungle étouffante. Cette traversée équivaut à une distance de 200 km sur une surface plane… Et les deux aventuriers ont dû supporter une chaleur écrasante d'une trentaine de degrés et un taux d'humidité frôlant les 100% pendant tout leur parcours. Dans ce périple extrêmement physique, Mike Horn et M. Pokora vont affronter l'enfer vert de la jungle, descendre en rappel des parois vertigineuses et glissantes d'une centaine de mètres, sauter d'une cascade de près de 20 mètres, construire un radeau de fortune pour traverser un lac de 2 km, installer des hamacs dans les arbres pour passer la nuit à plus de 10 mètres de haut afin de ne pas être dans le passage des éléphants ou encore essayer d'éviter les sangsues présentes par centaines dans le moindre point d'eau… Au bout du monde et au cœur d'une jungle sauvage et préservée, l'air humide, l'odeur d'une végétation gonflée de sève et les cris des animaux rappellent qu'une quelconque présence humaine est exceptionnelle. Dans cet environnement hostile où les paysages sont à couper le souffle, M. Pokora va vivre une expérience unique et riche en émotion.
  • Documentaire

    Colombie

    emmanuelle et kevin

    aucun (0 vote) Votre vote

    Emmanuelle 34 ans et Kevin 26 ans, ne se connaissent pas mais vont tenter une expérience extrême : survivre 3 semaines, au coeur de la jungle Colombienne où le danger est omniprésent. Ces 2 participants que tout oppose, vont déployer leur propre tactique pour tenter d'arriver au terme de cette aventure. Ils vont devoir faire face à des températures oscillant les 40 degrés en journée et seront confrontés à un taux d'humidité de 80%. Kevin ira jusqu'à prendre une décision mettant sa vie gravement en danger.

    Lire la suite Colombie (0 vidéo) Commenter
    Voir en replay sur RMC Découverte
    Emmanuelle 34 ans et Kevin 26 ans, ne se connaissent pas mais vont tenter une expérience extrême : survivre 3 semaines, au coeur de la jungle Colombienne où le danger est omniprésent. Ces 2 participants que tout oppose, vont déployer leur propre tactique pour tenter d'arriver au terme de cette aventure. Ils vont devoir faire face à des températures oscillant les 40 degrés en journée et seront confrontés à un taux d'humidité de 80%. Kevin ira jusqu'à prendre une décision mettant sa vie gravement en danger.
  • Magazine

    Enquête exclusive

    Vacances au bout du monde : sos Français en détresse

    excellent! (2 votes) Votre vote

    (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
    À l'étranger, les Français ne sont jamais seuls en cas de problème. N'importe où dans le monde, lorsqu'un ressortissant français (touriste ou en déplacement professionnel) perd ou se fait voler ses papiers, est victime d'un accident, d'une agression, d'une catastrophe naturelle, lorsqu'il doit se faire hospitaliser ou même emprisonner, il peut compter sur les agents du ministère des Affaires étrangères. La France détient le troisième réseau diplomatique au monde. Aux quatre coins de la planète, il y a 163 ambassades et, surtout, plus de 500 consuls qui, sur le terrain, servent tour à tour de référent administratif, d'assistant social, de conseiller et aussi de psychologue. À New Delhi (Inde), nous avons suivi le consul Dimitri Demianenko, un diplomate chevronné de 45 ans. Délivrance de passeports en urgence, aide aux touristes victimes d'arnaques et visites à l'hôpital de Français atteints du « syndrome de l'Inde » (hallucinations, crises d'angoisse et de panique), le consul met tout en œuvre pour secourir ses compatriotes en détresse. Il a même créé un service d'aide sociale unique en son genre, qui reçoit notamment les femmes françaises confrontées à un mari indien violent. À Rio de Janeiro (Brésil), Sebastien Jandeau, le chef de chancellerie du consulat vole au secours de jeunes Français arrivés au Brésil sans argent et sans contact. Complètement perdus, ils deviennent des proies faciles. Sébastien Jandeau va même jusqu'à rendre visite aux Français jetés en prison par les autorités brésiliennes. Sa mission : leur trouver un avocat et s'assurer qu'ils sont en bonne santé et ne manquent de rien. Plus de deux millions de Français résident hors de France. Pour veilleur sur eux, le ministère des Affaires étrangères se repose sur un important réseau de bénévoles. Aux Îles Canaries (Espagne), c'est un chef d'entreprise espagnol, amoureux de la France, qui vient en aide aux résidents français en difficulté. En France, au quai d'Orsay à Paris, il y a aussi une cellule de crise chargée de gérer et coordonner les problèmes des Français en déplacement à l'étranger. Elle compte 72 agents, tous des spécialistes de la logistique, de l'aide médicale d'urgence et de la recherche de victimes. Pour la première fois, le quai d'Orsay a accepté d'ouvrir ses portes à une équipe de télévision afin de pouvoir filmer, au quotidien, ces consuls qui viennent au secours des Français au bout du monde.

    Lire la suite Enquête exclusive (66 vidéos) Commenter
    Voir en replay sur M6
    (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
    À l'étranger, les Français ne sont jamais seuls en cas de problème. N'importe où dans le monde, lorsqu'un ressortissant français (touriste ou en déplacement professionnel) perd ou se fait voler ses papiers, est victime d'un accident, d'une agression, d'une catastrophe naturelle, lorsqu'il doit se faire hospitaliser ou même emprisonner, il peut compter sur les agents du ministère des Affaires étrangères. La France détient le troisième réseau diplomatique au monde. Aux quatre coins de la planète, il y a 163 ambassades et, surtout, plus de 500 consuls qui, sur le terrain, servent tour à tour de référent administratif, d'assistant social, de conseiller et aussi de psychologue. À New Delhi (Inde), nous avons suivi le consul Dimitri Demianenko, un diplomate chevronné de 45 ans. Délivrance de passeports en urgence, aide aux touristes victimes d'arnaques et visites à l'hôpital de Français atteints du « syndrome de l'Inde » (hallucinations, crises d'angoisse et de panique), le consul met tout en œuvre pour secourir ses compatriotes en détresse. Il a même créé un service d'aide sociale unique en son genre, qui reçoit notamment les femmes françaises confrontées à un mari indien violent. À Rio de Janeiro (Brésil), Sebastien Jandeau, le chef de chancellerie du consulat vole au secours de jeunes Français arrivés au Brésil sans argent et sans contact. Complètement perdus, ils deviennent des proies faciles. Sébastien Jandeau va même jusqu'à rendre visite aux Français jetés en prison par les autorités brésiliennes. Sa mission : leur trouver un avocat et s'assurer qu'ils sont en bonne santé et ne manquent de rien. Plus de deux millions de Français résident hors de France. Pour veilleur sur eux, le ministère des Affaires étrangères se repose sur un important réseau de bénévoles. Aux Îles Canaries (Espagne), c'est un chef d'entreprise espagnol, amoureux de la France, qui vient en aide aux résidents français en difficulté. En France, au quai d'Orsay à Paris, il y a aussi une cellule de crise chargée de gérer et coordonner les problèmes des Français en déplacement à l'étranger. Elle compte 72 agents, tous des spécialistes de la logistique, de l'aide médicale d'urgence et de la recherche de victimes. Pour la première fois, le quai d'Orsay a accepté d'ouvrir ses portes à une équipe de télévision afin de pouvoir filmer, au quotidien, ces consuls qui viennent au secours des Français au bout du monde.
  • Divertissement

    Bienvenue à l'hôtel

    -

    aucun (0 vote) Votre vote

    Quatre propriétaires d'hôtels s'en vont tester et juger les établissements de leurs confrères. A tour de rôle, durant une semaine, quatre duos se rendent visite. Ils se jugent mutuellement sur plusieurs critères : le cadre et la situation, l'accueil et les prestations, la qualité des extras et la chambre, sans oublier le rapport qualité-prix. Tous découvriront leurs notes et le contenu de l'enveloppe lors de la finale du vendredi. Ceux qui remporteront les meilleures notes repartiront avec le titre de meilleur hôtel de la semaine assorti de la somme de 3000 euros.

    Lire la suite Bienvenue à l'hôtel (8 vidéos) Commenter
    Voir en replay sur TF1
    Quatre propriétaires d'hôtels s'en vont tester et juger les établissements de leurs confrères. A tour de rôle, durant une semaine, quatre duos se rendent visite. Ils se jugent mutuellement sur plusieurs critères : le cadre et la situation, l'accueil et les prestations, la qualité des extras et la chambre, sans oublier le rapport qualité-prix. Tous découvriront leurs notes et le contenu de l'enveloppe lors de la finale du vendredi. Ceux qui remporteront les meilleures notes repartiront avec le titre de meilleur hôtel de la semaine assorti de la somme de 3000 euros.
  • Magazine

    Enquête exclusive

    Mega-yachts : enquête sur la nouvelle passion des milliardaires

    aucun (0 vote) Votre vote

    (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
    C'est le signe extérieur de richesse ultime. Le mega-yacht privé… Émirs du Golfe, oligarques russes et milliardaires rivalisent pour posséder le plus beau, le plus grand et le plus cher du monde. C'est l'Azzam de l'Émir d'Abu Dhabi qui détient tous les records : 180 mètres de long, six ponts, un salon de 500 mètres carrés, une piscine à débordement et une piste d'hélicoptère pour un coût estimé à 600 millions de dollars. Juste derrière, l'Éclipse de Roman Abrahmovitch, qui mesure 164 mètres. Et il y en a aujourd'hui de plus en plus (déjà 35 méga-yachts de plus de 100 mètres de long). On les croise sur la côte d'Azur, au large d'Ibiza, de Monaco, aux Caraïbes, du côté de Saint-Barthélemy, en Floride et dans les fjords du Groenland. Ces palaces flottants, grands comme des paquebots de croisière, sont devenus le joujou préféré des ultra-riches. Entre eux, c'est désormais la course au gigantisme et à la démesure. Les chantiers navals spécialisés (Pays-Bas et Allemagne) croulent sous les commandes. Dessinés par les plus grands designers de la planète, certains de ces yachts disposent d'un terrain de basket, d'une clinique, d'une salle de cinéma, d'une discothèque, de cheminées à l'ancienne, d'un spa (avec sauna, hammam, jacuzzi, salon de massage et de coiffure) et même d'un sous-marin de poche pour explorer les fonds marins. L'industrie du yachting de luxe, ce sont des milliers d'emplois (dont les équipages, au minimum une cinquantaine de personnes par bateau) et un chiffre d'affaires de 25 milliards d'euros par an. Les propriétaires de méga- yachts, c'est aussi et surtout un club ultra fermé avec ses rites et ses secrets. Exceptionnellement, plusieurs milliardaires nous ont ouvert leurs portes et ont accepté de nous embarquer à bord de leurs palaces flottants pour des croisières d'anthologie. Nous avons aussi suivi, au quotidien, les nouveaux métiers (architectes navals, décorateurs, blogueurs) qui gravitent dans cet univers surprenant. Et nos caméras ont pu filmer, notamment au salon international des yachts à Dubaï, les coulisses de certaines transactions entre vendeurs et acheteurs. Des Émirats arabes à Miami en passant par le Groenland et la principauté de Monaco, enquête sur la nouvelle passion des milliardaires.

    Lire la suite Enquête exclusive (54 vidéos) Commenter
    Voir en replay sur M6
    (Attention, l’accès à ce programme nécessite d’avoir un compte (gratuit) sur 6Play)
    C'est le signe extérieur de richesse ultime. Le mega-yacht privé… Émirs du Golfe, oligarques russes et milliardaires rivalisent pour posséder le plus beau, le plus grand et le plus cher du monde. C'est l'Azzam de l'Émir d'Abu Dhabi qui détient tous les records : 180 mètres de long, six ponts, un salon de 500 mètres carrés, une piscine à débordement et une piste d'hélicoptère pour un coût estimé à 600 millions de dollars. Juste derrière, l'Éclipse de Roman Abrahmovitch, qui mesure 164 mètres. Et il y en a aujourd'hui de plus en plus (déjà 35 méga-yachts de plus de 100 mètres de long). On les croise sur la côte d'Azur, au large d'Ibiza, de Monaco, aux Caraïbes, du côté de Saint-Barthélemy, en Floride et dans les fjords du Groenland. Ces palaces flottants, grands comme des paquebots de croisière, sont devenus le joujou préféré des ultra-riches. Entre eux, c'est désormais la course au gigantisme et à la démesure. Les chantiers navals spécialisés (Pays-Bas et Allemagne) croulent sous les commandes. Dessinés par les plus grands designers de la planète, certains de ces yachts disposent d'un terrain de basket, d'une clinique, d'une salle de cinéma, d'une discothèque, de cheminées à l'ancienne, d'un spa (avec sauna, hammam, jacuzzi, salon de massage et de coiffure) et même d'un sous-marin de poche pour explorer les fonds marins. L'industrie du yachting de luxe, ce sont des milliers d'emplois (dont les équipages, au minimum une cinquantaine de personnes par bateau) et un chiffre d'affaires de 25 milliards d'euros par an. Les propriétaires de méga- yachts, c'est aussi et surtout un club ultra fermé avec ses rites et ses secrets. Exceptionnellement, plusieurs milliardaires nous ont ouvert leurs portes et ont accepté de nous embarquer à bord de leurs palaces flottants pour des croisières d'anthologie. Nous avons aussi suivi, au quotidien, les nouveaux métiers (architectes navals, décorateurs, blogueurs) qui gravitent dans cet univers surprenant. Et nos caméras ont pu filmer, notamment au salon international des yachts à Dubaï, les coulisses de certaines transactions entre vendeurs et acheteurs. Des Émirats arabes à Miami en passant par le Groenland et la principauté de Monaco, enquête sur la nouvelle passion des milliardaires.
  • Magazine

    AU CŒUR DES RÉGIONS

    Replay - Au coeur des Régions du 8 octobre 2017

    aucun (0 vote) Votre vote

    Cette vidéo est issue de l’émission Au coeur des régions du dimanche 8 octobre 2017 présentée par Jean-Pierre Pernaut. Passionné par la France et son patrimoine, Jean-Pierre Pernaut transmet son enthousiasme dans cette émission de LCI imaginée comme une série. Au rythme des saisons, des jalons de la vie quotidienne, ce voyage embarque les téléspectateurs au cœur des régions françaises, avec leur patrimoine, leurs cultures et leurs traditions.

    Lire la suite Au cœur des régions (10 vidéos) Commenter
    Voir en replay sur LCI
    Cette vidéo est issue de l’émission Au coeur des régions du dimanche 8 octobre 2017 présentée par Jean-Pierre Pernaut. Passionné par la France et son patrimoine, Jean-Pierre Pernaut transmet son enthousiasme dans cette émission de LCI imaginée comme une série. Au rythme des saisons, des jalons de la vie quotidienne, ce voyage embarque les téléspectateurs au cœur des régions françaises, avec leur patrimoine, leurs cultures et leurs traditions.
  • Magazine

    AU CŒUR DES RÉGIONS

    Replay - Au coeur des Régions du 24 septembre 2017

    aucun (0 vote) Votre vote

    Cette vidéo est issue de l’émission Au coeur des régions du dimanche 24 septembre 2017 présentée par Jean-Pierre Pernaut. Passionné par la France et son patrimoine, Jean-Pierre Pernaut transmet son enthousiasme dans cette émission de LCI imaginée comme une série. Au rythme des saisons, des jalons de la vie quotidienne, ce voyage embarque les téléspectateurs au cœur des régions françaises, avec leur patrimoine, leurs cultures et leurs traditions.

    Lire la suite Au cœur des régions (8 vidéos) Commenter
    Voir en replay sur LCI
    Cette vidéo est issue de l’émission Au coeur des régions du dimanche 24 septembre 2017 présentée par Jean-Pierre Pernaut. Passionné par la France et son patrimoine, Jean-Pierre Pernaut transmet son enthousiasme dans cette émission de LCI imaginée comme une série. Au rythme des saisons, des jalons de la vie quotidienne, ce voyage embarque les téléspectateurs au cœur des régions françaises, avec leur patrimoine, leurs cultures et leurs traditions.
  • Magazine

    AU CŒUR DES RÉGIONS

    Au cœur des Régions - Replay du 3 septembre 2017

    aucun (0 vote) Votre vote

    Cette vidéo est issue de l’émission Au coeur des régions du dimanche 3 septembre 2017 présentée par Jean-Pierre Pernaut. Passionné par la France et son patrimoine, Jean-Pierre Pernaut transmet son enthousiasme dans cette émission de LCI imaginée comme une série. Au rythme des saisons, des jalons de la vie quotidienne, ce voyage embarque les téléspectateurs au cœur des régions françaises, avec leur patrimoine, leurs cultures et leurs traditions.

    Lire la suite Au cœur des régions (5 vidéos) 1 commentaire
    Voir en replay sur LCI
    Cette vidéo est issue de l’émission Au coeur des régions du dimanche 3 septembre 2017 présentée par Jean-Pierre Pernaut. Passionné par la France et son patrimoine, Jean-Pierre Pernaut transmet son enthousiasme dans cette émission de LCI imaginée comme une série. Au rythme des saisons, des jalons de la vie quotidienne, ce voyage embarque les téléspectateurs au cœur des régions françaises, avec leur patrimoine, leurs cultures et leurs traditions.
  • JT - Infos

    BFM Story

    Circulation: le grand chassé-croisé de l'été

    aucun (0 vote) Votre vote

    Ce week-end annonce le traditionnel chassé-croisé entre juillettistes et aoûtiens. La circulation sera exceptionnellement difficile sur les routes, plus particulièrement demain. En effet, la journée de samedi est classée noire par Bison Futé dans le sens des départs sur tout le territoire. - On en parle avec Didier Arino, directeur de la société de conseil Pro Tourisme. - BFM Story, du vendredi 28 juillet 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

    Lire la suite BFM Story (711 vidéos) Commenter
    Voir en replay sur BFMTV
    Ce week-end annonce le traditionnel chassé-croisé entre juillettistes et aoûtiens. La circulation sera exceptionnellement difficile sur les routes, plus particulièrement demain. En effet, la journée de samedi est classée noire par Bison Futé dans le sens des départs sur tout le territoire. - On en parle avec Didier Arino, directeur de la société de conseil Pro Tourisme. - BFM Story, du vendredi 28 juillet 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.
  • JT - Infos

    BFM Story

    Les Français sont plus nombreux à partir en vacances

    aucun (0 vote) Votre vote

    Samedi sera la journée la plus difficile pour effectuer un long trajet, prévient Bison Futé. Les déplacements seront nombreux et des difficultés de circulation sont à prévoir. En effet, plus de 30 millions de Français partent en vacances. Ils se rendent davantage à l'étranger, avec l'Espagne, l'Italie ou encore le Portugal comme destinations phares. On revient sur les grandes tendances de cet été, avec: Jean-Pierre Nadir, président-fondateur d'Easyvoyage. Et Jean-François Rial, PDG de Voyageurs du Monde. - BFM Story, du vendredi 21 juillet 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

    Lire la suite BFM Story (704 vidéos) Commenter
    Voir en replay sur BFMTV
    Samedi sera la journée la plus difficile pour effectuer un long trajet, prévient Bison Futé. Les déplacements seront nombreux et des difficultés de circulation sont à prévoir. En effet, plus de 30 millions de Français partent en vacances. Ils se rendent davantage à l'étranger, avec l'Espagne, l'Italie ou encore le Portugal comme destinations phares. On revient sur les grandes tendances de cet été, avec: Jean-Pierre Nadir, président-fondateur d'Easyvoyage. Et Jean-François Rial, PDG de Voyageurs du Monde. - BFM Story, du vendredi 21 juillet 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

Audiences replay du 14-11

//Google Tag Manager